L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Un jour de gloire original : Marengo 1799 !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Lors d'une discussion sur le forum "jeux d'histoire", Thierry Melchior m'avait sorti de son chapeau un Marengo inversé :beeuu: :

http://www.napoleon-series.org/military/battles/1799/c_1799x.html

de quoi en ébahir plus d'un :roi2: :roi2:

Voir le profil de l'utilisateur
Original en effet Smile


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
Qui est cette bête d'auteur de l'article ?


_________________
Si vous avez intention de noyer vos problèmes dans l'alcool, tenez présent que quelques problèmes peuvent nager très bien.
Robert Musil
Voir le profil de l'utilisateur http://www.valgame.eu/trincee/files/enrico.htm
alvinczy a écrit:Qui est cette bête d'auteur de l'article ?

Si je me fie à ce qui est indiqué en tête de l'article : Enrico Acerbi

Voir le profil de l'utilisateur
jocolor jocolor Un vrai âne je le connaît


_________________
Si vous avez intention de noyer vos problèmes dans l'alcool, tenez présent que quelques problèmes peuvent nager très bien.
Robert Musil
Voir le profil de l'utilisateur http://www.valgame.eu/trincee/files/enrico.htm
Plaisanteries à part ... ont été l'études sur San Giuliano, (premier Marengo), 1799 à faire me comprendre comment la victoire de Bonaparte en 1800 fût très plus prévisible de quoi se soit cru jusqu'à ajourd-hui, parmi les historiens .
Peut-être que Melas aurait dû savoir cela aussi ... Mad


_________________
Si vous avez intention de noyer vos problèmes dans l'alcool, tenez présent que quelques problèmes peuvent nager très bien.
Robert Musil
Voir le profil de l'utilisateur http://www.valgame.eu/trincee/files/enrico.htm
alvinczy a écrit:Plaisanteries à part ... ont été l'études sur San Giuliano, (premier Marengo), 1799 à faire me comprendre comment la victoire de Bonaparte en 1800 fût très plus prévisible de quoi se soit cru jusqu'à ajourd-hui, parmi les historiens .
Peut-être que Melas aurait dû savoir cela aussi ... Mad

AMHA, la victoire de 1800 est très chanceuse. Napo est surpris, ses troupes sont passablement éparpillées. Mélas croit la bataille gagnée vers 15h00 et se retire (c'est probablement l'erreur car c'est un général plus que correct). Ses sous-fiffres font marcher (au sens de la marche à l'époque) leurs troupes en avant sans prendre trop de précautions ce qui aide fortement la contre-attaque française conduite par le roi des castors Desaix et Kellerman.

J'ai eu l'occasion de jouer cette bataille avec plusieurs règles. Le résultat est majoritairement une victoire (marginale) autrichienne si Mélas reste en place. Ensuite, la défaite française n'est pas catastrophique.

Voir le profil de l'utilisateur
Mais tu n'a jamais joué à la vrai version de Marengo Wink


_________________
Si vous avez intention de noyer vos problèmes dans l'alcool, tenez présent que quelques problèmes peuvent nager très bien.
Robert Musil
Voir le profil de l'utilisateur http://www.valgame.eu/trincee/files/enrico.htm
alvinczy a écrit:Mais tu n'a jamais joué à la vrai version de Marengo Wink

confused confused scratch Mais encore ! plus d'informations cheers

Voir le profil de l'utilisateur


_________________
Si vous avez intention de noyer vos problèmes dans l'alcool, tenez présent que quelques problèmes peuvent nager très bien.
Robert Musil
Voir le profil de l'utilisateur http://www.valgame.eu/trincee/files/enrico.htm
la carte me fait penser à ceci :

http://www.maproom.org/00/13/present.php?m=0028

Sinon pour la bataille (celle de 1800) :

4 ou 5 parties avec le vieux SPI : 1 victoire française

4 parties avec napoleon's battles : 2 victoires françaises

3 parties avec Empire V dont une avec Mélas blessé à 15h : 2 victoires françaises, l'option Mélas blessé conduit à la catastrophe, les autrichiens appliquant les ordres donnés au plus tard à 15h et qd Desaix attaque vers 17h, cela part en sucette coté autrichien, l'armée perd toute coordination puis cohésion, en final une partie intéressante pour percevoir ce qui a pu se passé.
Les victoires françaises à Napoleon's battles sont un peu du même tonneau sf que l'autrichien prudent peut ressérer son dispositif laissant ses troupes sous commandement qui manoeuvreront mieux en cas de contre-attaque française. Ce qui a rendu une des victoire française plus difficile.

Pour éviter le désastre, les français doivent éviter les pertes trop lourdes en début de bataille. Une des cause majeures de défaites est de se retrouver trop vite avec des corps, divisions HS pour avoir voulu trop résister en avant. A l'inverse l'autrichien doit épuiser les corps présents tout en conservant des réserves et en évitant l'hypertrophie de son dispositif au risque de se retrouver avec des troupes hors cmdt.

L'option historique "Mélas blessé quitte le champ de bataille" laisse l'armée autrichienne en l'air sans commandement comme les prussiens à Auerstadt.

Voir le profil de l'utilisateur
Compliments.. un vrai expert de Marengo. thumbs up
Cependant la carte originale qui ai utilisé était française et le général von Zach n'était pas si mal comme ils disaient ...
Le problème fut la fuite des Grenadiers qui, dans l'armée autrichienne, avait le même effet de la "Garde recule" à Waterloo


_________________
Si vous avez intention de noyer vos problèmes dans l'alcool, tenez présent que quelques problèmes peuvent nager très bien.
Robert Musil
Voir le profil de l'utilisateur http://www.valgame.eu/trincee/files/enrico.htm
Le problème fut la fuite des Grenadiers qui, dans l'armée autrichienne, avait le même effet de la "Garde recule" à Waterloo

En simulation, le pb est leur position dans le dispositif. Utilisés vers 14h/15h en "all out", ils explosent le dispositif français, le pb ensuite est de les relayer par d'autres troupes en avant pour "la poursuite"(moins simple à faire qu'à écrire). Sinon ils se prenent la contre-attaque de plein fouet et atteignent leur rupture. En plaçant une des divisons (la moins affaiblie) en réserve cela se joue mais n'est pas gagné en fonction de l'état général de l'armée et des troupes en rayons de cmdt.

Pour une meilleure compréhension en simplifiant à Empire V comme à Napoleon's battles les corps/ divisions isloées ont des quotas de "fatigue" (pertes ou troupes en fuite) qui une fois atteint interdisent d'attaquer. Donc avoir trop de troupes "fatiguées" c'est galère, on peut tenter des ralliements mais c'est au détriment du cmdt du reste. Cornellien parfois.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum