L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Etat du wargame leger...

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 3]

1 Etat du wargame leger... le Mar 25 Nov 2008 - 22:18

Voci donc quelques observations éparses, tout a fait inutiles et totalement subjectives hehe…

J’ai remarqué cela depuis quelques mois, c’est comme si quelque chose changeait doucement, un vieux modèle s’essoufflait et un nouveau se cherchait… Difficile de mettre le doigt dessus mais j’ai l’impression qu’il y a quelque chose de différent dans le wargame…

Ce n’est pas tant le modèle des jeux en boite qui lui ne change pas beaucoup et s’oriente toujours vers de jeux moins finis en termes de jouabilité, très beau graphiquement, et conçus de plus en plus comme des consommables collectionnables… Ça c’est ma perception subjective habituelle jusqu'à la…

Le changement que je crois voir c’est plutôt dans les wargames légers…
Récemment, les jeux VV font de moins en moins de vagues et d’intérêt il me semble (sauf le JdG bien sur)… TCS a sorti la plus part de ces derniers jeux imprimables dans l’indifférence la plus totale, de même pour les derniers jeux de Perry, peu de réaction ou d’intérêt…
En même temps, il n’y maintenant plus d’éditeur qui base son activité sur du DTP imprimé (le dernier étant CeC) et la plupart des boites offrent maintenant des jeux en pdf imprimables…

En même temps, curieusement, S&T fait rentrer de nombreuses rééditions d’anciens jeux dans son programme : des Berg (Greek Tragedy, la suite de Malrborough Man), des Train (Arriba Espagna, Battle for China) et pas mal de vieux jeux… On dirait que S&T est aussi un peu a court et se met a recycler…

Bref le wargame léger semble tourmenté et a du mal a se renouveler on dirait…

Desaix

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestafette.net

2 Re: Etat du wargame leger... le Mar 25 Nov 2008 - 23:28

Suspect On tourne aussi un peu en rond sur les sujets traités, les batailles, les théatres traités sont toujours un peu les memes.

Alors soit on travaille de façon subjective, le coté Ouh qu'il est joli le pion!
ou on tente des jeux , des sujets plus exotiques.

Donc oui je perçois également ce flottement dans la création actuelle. scratch :-?:

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/cyber.bubulle/

3 Re: Etat du wargame leger... le Mar 25 Nov 2008 - 23:45

Je ne suis pas trop d'accord... Ou plutot pas tout à fait.

MMP innove en sortant TDC ou plusieurs jeux japonais. GMT s'essaye aussi avec plus ou moins de réussite à d'autres choses : combat commander par exemple. Un nouveau jeu fait parler de lui "conflict of heroes".

Pour DG, ça fait un moment qu'ils font du recyclage. C'est un choix délibéré de leur part.

Pour le DTP, je pense qu'on est entre deux eaux. Certains éditeurs essayent de passer au Pro. Ca laisse un peu un trou. Tout le monde, ou presque, se fout de ce que Perry Moore sort. Depuis toujours... CeC sort des produits de qualité. Mais cher mine de rien, avec un $ bas comme nous l'avons eu...

VV a redressé la barre après un grand trou. Le dernier numéro est très intéressant pour moi. Un des meilleurs que j'ai lu depuis des lustres. Du coup, on s'acharne moins sur les jeux en encarts...

Je pense tout de même que "la crise" va avoir des effets. Ily a beaucoup de maisons d'éditions, tant aux USA qu'en Europe. M'étonnerait que tout le monde s'en sorte. Il y a plein de jeu en attente d'ariver à leur P500. Pour certains, ça risque d'être dur... Même chez les gros éditeurs. Du coup, les joueurs risquent de se tourner vers les valeurs sûres. Un bon vieux WWII chez GMT ou MMP. J'ai peur pour les sujets exotiques...

Bref, il semble y avoir une pause, c'est exacte. Mais savoir où tout ça va tourner... C'est un peu comme partout... On attend. On retarde quelques trucs. Il suffira que MMP et GMT sortent une vague de jeux pour que tout reparte. Mais en sont ils capables ?

>>>> Jonas

Voir le profil de l'utilisateur http://www.errata.fr

4 Re: Etat du wargame leger... le Mer 26 Nov 2008 - 2:57

Invité


Invité
Qu'est ce que tu appelles "wargame léger" ?

5 Re: Etat du wargame leger... le Mer 26 Nov 2008 - 10:20

Je crois qu'il y a surtout une érosion naturelle du nombre de joueurs actifs.
Le wargame, c'est le loisir d'une génération. Cette génération vieillit et se lasse. La relève n'est pas assurée, les jeunes se tournent vers des sujets plus modernes, autour d'internet, des consoles, ou alors des jeux plus simples : jeux de cartes, jeux de plateaux...
Donc forcément, à un moment donné...

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: Etat du wargame leger... le Mer 26 Nov 2008 - 10:55

Moi je pnse comme Pascal que le flotemment du "wargame leger" est du en grande partie a l'explosion du "jeu du plateau complique" souvent plus joli et mieux fini que les wargames (et aussi interessant a jouer voir plus). il y a aussi le conservatisme naturel du wargamer comme on peut le voir chaque fois qu'il y a un sondage sur les jeux a apparaitre. Si tu veux sortir de DTP sur des sujets originaux, tu risques de sentir seul...

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: Etat du wargame leger... le Mer 26 Nov 2008 - 11:29

OlivierR a écrit:Qu'est ce que tu appelles "wargame léger" ?
En gros tout ce qui n'est pas en boite et prédécoupé...

Desaix

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestafette.net

8 Re: Etat du wargame leger... le Mer 26 Nov 2008 - 11:34

Il y a du vrai dans ce que dit Pascal mais pourtant le milieu du wargame se porte très bien économiquement car le pouvoir d'achat de cette génération est élevé...
Et les plateaux et les sites mixtes comme BGG sont notre avenir et beaucoup de joueurs de plateaux se convertissent...

C'est une lassitude sur l'approche, une trop grand habitude du luxe et des beaux graphismes ou je ne sais trop quoi que je n'arrive pas a pointé clairement...

Et pour le jeux de Perry avant on était au moins 5 6 a s'intersser aux jeux , maintenant c'est le calme plat... Tu diras, il reste des fous pour jouer a ses vieux jeux d'il y a 10 ans... Rolling Eyes

Desaix

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestafette.net

9 Re: Etat du wargame leger... le Mer 26 Nov 2008 - 12:19

Desaix a écrit:Il y a du vrai dans ce que dit Pascal mais pourtant le milieu du wargame se porte très bien économiquement
cette affirmation n'engage que toi.
le nombre de joueurs décroit, mais il y a plus d'offres et plus variée sur le marché... sans compter ce qui existe déjà.
La difficulté d'écouler les jeux a donné naissance aux P500 et DTP, fabriqués à la demande et aujourd'hui à tes imprimables chéris où il y a encore moins à investir.
Je n'appelle pas ça un marché florissant. scratch

Voir le profil de l'utilisateur

10 Re: Etat du wargame leger... le Mer 26 Nov 2008 - 13:57

Le drame est l'âge croissant de joueurs et l'amour pour les monstres (Warhammer) du jeune peuple, plutôt que a l'histoire.

PS beaucoup d'entre nous ont une certaine perte d'observation d'yeux, demandez svp à Nico Stratigos d'augmenter la taille des valeurs sur le pions.

:loupe:


_________________
Si vous avez intention de noyer vos problèmes dans l'alcool, tenez présent que quelques problèmes peuvent nager très bien.
Robert Musil
Voir le profil de l'utilisateur http://www.valgame.eu/trincee/files/enrico.htm

11 Re: Etat du wargame leger... le Mer 26 Nov 2008 - 14:05

Non le marché n'est pas fleurissant parce que le wargame est trop exigent en termes d'investissement temporel, voire financier pour que les jeunes s'y mettent. D'autre part, l'intérêt pour lhistoire est amené à décroître en France avec la disparition du caractère obligatoire de la matière au lycée. A mon avis le monde ludique, hors du jeu vidéo, évoluera vers le jeu de plateau "compliqué" et le jeu avec figurines tactique, voire subtactique sur des thèmes fantastiques ou SF.

Voir le profil de l'utilisateur

12 Re: Etat du wargame leger... le Mer 26 Nov 2008 - 15:35

IL y a assurément le facteur "coût" lié à la réallocation des postes budgétaires des foyers et le facteur temporel :
moins de temps donc parties plus courtes, règles plus faciles à assimiler ou phénomène de séries. Ces évolutions ont commencé il y 4 ans environ. Aujourd'hui, il y a peut-être un essouflement lié à l'épuisement des filons les plus triviaux.
En plus, c'est exact que le wargame historique manque de relève. Je l'ai constaté avec les manifestations où il y a un tournoi de 30 tables WFB, 5 tables dBM et 6 tables FOW. :beeuu: et les minots ils sont aux tables WFB.

Voir le profil de l'utilisateur

13 Re: Etat du wargame leger... le Mer 26 Nov 2008 - 15:46

Je ne crois pas que le prix d'un wargame soit un argument dissuasif, au prix où sont les jeux pour consoles, c'est équivalent;

Par contre , :
-la complexité croissante des règles (si l'on compare les règles des jeux actuels avec celles des vieux avalon hill ou SPI...qui constituent l'âge d'or du wargame) au détriment souvent de la jouabilité... Il faut quasiment jouer avec le livret de règles sous les yeux pour de nombreux jeux. Regardez le succès d'a victory lost et de ses règles simples...
- le fait que les règles soient souvent en anglais;.. Certes il y a VV mais les jeux à découper ne remplaceront pas les jeux à pions prédécoupés des 80 disponibles en français:chez descartes international team... et surtout disponibles en boutique grand public et non uniquement via internet, on peut acheter sur internet si l'on cherche, mais si l'on ne sait pas que cela existe, on ne le cherchera pas
-'inflation parfois démesurée du nombre de pions: allez convaincre quelqu'un de venir jouer à un jeu, en lui expliquant qu'on va faire deux heures de set-up minimum avant de commencer, autant brancher sa console...
- le graphisme parfois vieillot, les pions touts petits... faut être fan pour jouer. d'ailleurs il suffit de voir l'évolution des graphismes, la taille des pions, pour voir que de ce côté là il y a une réaction des éditeurs.

sinon, je ne suis pas d'accord avec ceux qui disent que l'offre traite toujours des mêmes périodes, sur que le 2° guerre mondiale domine, mais allez voir chez SPI, AH, VG... la place des autres périodes..... Bien moins que nos jours avec les différentes séries de GMT, MMP....



Dernière édition par francoist le Mer 26 Nov 2008 - 20:21, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

14 Re: Etat du wargame leger... le Mer 26 Nov 2008 - 19:10

Invité


Invité
HAUTPOUL a écrit: D'autre part, l'intérêt pour lhistoire est amené à décroître en France avec la disparition du caractère obligatoire de la matière au lycée. .

Le désintérêt pour l'histoire est à mon avis déjà la première raison de la baisse de la pratique du wargame en général. Meme sur des thèmes "éculés" (Market Garden, Austerlitz, Azincourt.... etc.) je ne suis pas sûr qu'un ado de 14-16 ans soit capable d'avoir une idée à peu près clair de ce qu'il s'est passé. Alors pourquoi s'intéresser à un jeu qui s'y colle ? Et je n'ai pas l'impression que ce ne soit qu'un problème de programme scolaire (Le déintérêt pour l'histoire)

15 Re: Etat du wargame leger... le Mer 26 Nov 2008 - 20:16

OlivierR a écrit:
HAUTPOUL a écrit: D'autre part, l'intérêt pour lhistoire est amené à décroître en France avec la disparition du caractère obligatoire de la matière au lycée. .

Le désintérêt pour l'histoire est à mon avis déjà la première raison de la baisse de la pratique du wargame en général. Meme sur des thèmes "éculés" (Market Garden, Austerlitz, Azincourt.... etc.) je ne suis pas sûr qu'un ado de 14-16 ans soit capable d'avoir une idée à peu près clair de ce qu'il s'est passé. Alors pourquoi s'intéresser à un jeu qui s'y colle ? Et je n'ai pas l'impression que ce ne soit qu'un problème de programme scolaire (Le déintérêt pour l'histoire)

Je ne sais pas s'il y a une baisse de l'intérêt pour l'histoire (même parmi les gens de notre génération, je constate parfois une ignorance surprenante).
En ce qui concerne l'enseignement, je dois dire que ni au collège, ni au lycée on ne m'a donné de détails militaires sur Market Garden, ni Austerlitz, ni Azincourt. Ce que je sais sur ces batailles (euh... en fait, seulement sur les 2 dernières Embarassed ) je l'ai appris par ailleurs.

Voir le profil de l'utilisateur

16 Re: Etat du wargame leger... le Mer 26 Nov 2008 - 20:24

OlivierR a écrit:
HAUTPOUL a écrit: D'autre part, l'intérêt pour lhistoire est amené à décroître en France avec la disparition du caractère obligatoire de la matière au lycée. .

Le désintérêt pour l'histoire est à mon avis déjà la première raison de la baisse de la pratique du wargame en général. Meme sur des thèmes "éculés" (Market Garden, Austerlitz, Azincourt.... etc.) je ne suis pas sûr qu'un ado de 14-16 ans soit capable d'avoir une idée à peu près clair de ce qu'il s'est passé. Alors pourquoi s'intéresser à un jeu qui s'y colle ? Et je n'ai pas l'impression que ce ne soit qu'un problème de programme scolaire (Le déintérêt pour l'histoire)

Je rejoins Dupleix là dessus, ce n'est ni au lycée, ni au collège que j'ai pu développer mes connaissances en histoire militaire. Le détail des opérations militaires est rarement aller au delà de la simple évocation d'overlord, barbarossa ou stalingrad...

Bon,pour ce qui concerne la disparition de l'histoire comme matière obligatoire au lycée , il semblerait que ce ne soit plus à l'ordre du jour
D'ailleurs il n'y a pas si longtemps, certaines séries en étaient dispensées à l'écrit du bac



Dernière édition par francoist le Mer 26 Nov 2008 - 20:52, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

17 Re: Etat du wargame leger... le Mer 26 Nov 2008 - 20:39

l'histoire a disparu de l'écrit du bac C en 78...ça fait déjà 30 ans.
Je le sais, j'y étais. J'ai du passer l'oral parce que j'ai foiré l'épreuve de maths (pas en forme ce jour là...) je n'avais pas besoin de repasser la physique, j'ai donc choisi Histoire à l'oral... je crois que j'ai du être le seul candidat de l'examinateur ce jour là, et il était content de me voir ! il m'a laissé choisir entre la guerre de 14 et la révolution chinoise, tellement l'était soulagé d'en trouver au moins un qui s'interesse à sa matière ! Smile

Voir le profil de l'utilisateur

18 Re: Etat du wargame leger... le Mer 26 Nov 2008 - 21:06

bac C c'est quoi?
pasque quand j'ai passé le miens de bac (98) c'était a l'écrit dans les 3 bacs généraux (L S et ES) et je crois aussi en STT (mais la je suis moins sur).
et franchement il faut bien se rappeler que l'histoire a l'école n'est fait que pour donner un verni qui permet ou pas d'avoir un minimum envie d'aller voir plus loin. on ne sort pas des grandes dates et des layus sur les trucs ultra connus.
c'est pas l'histoire a l'école qui pousse au wargame.

quand a croire que ceux de notre génération osnt plus ignorant en histoire que ceux d'avant, parlez un peu avec des adultes vous verrez que leur connaissances sont rarement plus étendus, et la plupart du temps elle le sont par ce qu'ils ont appris depuis leur sortie d'école et pas a l'école. j'ai vraiment pas de doute a ce niveau, l'histoire n'intéresse pas mais ça n'a pas changé, ça reste dans la moyenne. enfin si on parle d'histoire hein, pas d'instrumentalisation pseudo patriotique visant à s'auto-glorifier sans raison (je parle ici des trucs comme les manuels façon 3e république avec la charge de reischoffen ou autre "grands" moments de l'histoire visant a fédérer le peuple autour de la banniere)

Voir le profil de l'utilisateur

19 Re: Etat du wargame leger... le Mer 26 Nov 2008 - 21:12

Je ne suis absolument pas d'accord avec vous. Sans l'école, la plupart des enfants n'aurait aucune connaissance historique. Je mets mon cas de côté car je suis fils et époux de prof d'histoire, mais je suis convaincu que l'école a donné le goût de l'histoire à une partie des belliludistes. Or cette matière va devenir optionnelle à partir de la première, dès la rentrée 2009/2010.

Voir le profil de l'utilisateur

20 Re: Etat du wargame leger... le Mer 26 Nov 2008 - 21:18

Tof

avatar
Editeur
Pascal Da Silva a écrit:l'histoire a disparu de l'écrit du bac C en 78...ça fait déjà 30 ans.
Je le sais, j'y étais. J'ai du passer l'oral parce que j'ai foiré l'épreuve de maths (pas en forme ce jour là...) je n'avais pas besoin de repasser la physique, j'ai donc choisi Histoire à l'oral... je crois que j'ai du être le seul candidat de l'examinateur ce jour là, et il était content de me voir ! il m'a laissé choisir entre la guerre de 14 et la révolution chinoise, tellement l'était soulagé d'en trouver au moins un qui s'interesse à sa matière ! Smile

Bac C en 91. Histoire Géo était à nouveau à l'écrit... Razz

Voir le profil de l'utilisateur http://www.hexasim.com

21 Re: Etat du wargame leger... le Mer 26 Nov 2008 - 21:46

Je suis bien d’accord avec tout le monde, un des points clefs et l’intérêt pour l’histoire…

Au Canada, le système scolaire est différent et on est a des années lumières en arrière (en avant diront certains) sur l’enseignement de l’histoire a l’école (surtout hors Québec)…
Pour vous donner une idée j’ai fais des initiations a Jours de Gloire sur Lonato 1796 a l’école il y a quelques années pour des lycéens… Ils étaient motivés car ils jouaient a Warhammer et connaissait les noms de toutes les unités spéciales de Space Marine…
Quand j’ai commencé à expliquer les règles de JdG et les différents types d’unités on m’a arrêté pour me demander si la cavalerie s’était des chevaliers en armures !?! Personne n’avait d’idée dans le groupe de 5 lycéens que j’avais…

Bref, anecdote mise a part, on est bien d’accord que l’histoire c’est très important et que cela apporte plus que de pouvoir jouer aux wargames…

A chaque fois que l’on parle de cela, je me sens coupable… Je me dis, a chaque fois : "Et qu’est ce que je fais, moi, pour améliorer la situation?"… Et la réponse est hélas : pas grand chose….

Et pourtant en tant que wargamer je suis la personne idéale pour promouvoir l’histoire auprès des jeunes… Pouvoir offrir des activités ludiques et attrayantes ayant un contenu éducatif historique est une chose rare que bien des profs d’histoire aimeraient pouvoir faire…
Bref, je me dis que je devrais réouvrir la section wargame au lycée, quitte à prendre un peu sur mon temps pour aller joueur avec les jeunes…
Tout au fond, je pense que l’on a vraiment une sorte de devoir de faire partager notre goût pour l’histoire, surtout avec les jeunes…
Il faudrait que je contact des éditeurs pour voir si eux aussi ne feraient pas des efforts pour offrir des portes d’entrée aux jeunes…
Pff, encore un autre projet hehe...

Desaix

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestafette.net

22 Re: Etat du wargame leger... le Mer 26 Nov 2008 - 22:29

Bac B en 1988, histoire et géo à l'écrit, même coefficient que les maths, l'éco et la philo.

Voir le profil de l'utilisateur

23 Re: Etat du wargame leger... le Mer 26 Nov 2008 - 22:39

HAUTPOUL a écrit:Je ne suis absolument pas d'accord avec vous. Sans l'école, la plupart des enfants n'aurait aucune connaissance historique. Je mets mon cas de côté car je suis fils et époux de prof d'histoire, mais je suis convaincu que l'école a donné le goût de l'histoire à une partie des belliludistes. Or cette matière va devenir optionnelle à partir de la première, dès la rentrée 2009/2010.

Je pense pas que l'hist géo soit optionnelle dans toutes les premières, mais là n'est pas le sujet Smile La plupart des bacs technologiques n'ont de toute manière qu'un horaire très léger, ce qui ne veut pas dire que parmi eux il n'y ait pas des élèves intéressés.
Il est évident que l'école donne une culture historique, dans les faits, pour ceux qui aiment l'histoire, elle est acquise dès la fin du collège. Et ce n'est pas le volume horaire de la discipline qui fait forcément aimer l'histoire, l'environnement de l'enfant joue tout autant si ce n'est plus, les meilleurs élèves en hist géo sont souvent dans les séries scientifiques, et non chez les littéraires ou les économistes

Voir le profil de l'utilisateur

24 Re: Etat du wargame leger... le Mer 26 Nov 2008 - 23:16

ceci dit, je suis assez d'accord sur le fait que le goût pour l'histoire ne m'est pas venu de l'école... ni celui pour la musique et encore moins celui pour l'informatique... ça n'existait pas.
Mais pour développer des centres d'interet, encore faut-il croiser leur route à un moment donné. Après, je crois que c'est une question de caractère personnel.

Voir le profil de l'utilisateur

25 Re: Etat du wargame leger... le Jeu 27 Nov 2008 - 0:05

c'est a mon avis plus en rapport avec les professeurs qu'on a eu qu'avec la matiere elle même. j'ai adoré le latin tant que j'ai eu un prof, a partir des autres profs j'ai détesté. tout ne tenais qu'a la passion que communiquais ce prof. En histoire j'ai pas eu ce probleme j'étais déjà passionné avant, et heureusement pasque c'est pas avec les profs que j'ai eu que j'aurais eu envie.... (ouvrez votre cahier et recopiez ce que je vais dire....ouééééé Very Happy)
alors il y a des matieres ou vraiment on est pas fait pour, mais pour beaucoup c'est la qualité de l'enseignant qui fait qu'on va aller voir un peu plus loin ou pas.

tiens pour ceux que ça interesse, vidberg a mis une planche sur l'enseignement de l'histoire aujourd'hui Wink
http://vidberg.blog.lemonde.fr/2008/11/26/petite-breve-decole/
ça donne le ton Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 3]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum