L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

CR Fallschirmjaeger (SCS) : le retour de la vengeance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Bon on a remis ça par mail avec slantoine Smile. Le rythme est lent car on a pas mal d'occupations mais je vais tenter de nous faire vivre notre partie de Fallschirmjaeger au fur et a mesure qu'elle avance Smile
Pour rappel le jeu se concentre sur la periode du 10 au 14 mai 1940 sur Rotterdam et La Haye et donc l'assaut aéroporté allemand sur la zone. La situation est tendu et la partie est pas gagnée pour l'allemand, loin de la.
Les positions de départ sont les suivantes


Le premier objectif est la capture des ponts de Moerdijk (dans le rond rouge) et de Dordrecht (rond bleu).
Moerdjik est en plus largement couverte par la DCA hollandaise
l'objectif secondaire dans la zone est la destruction de l'artillerie hollandaise (rond vert) de la zone.



le second objectif est la capture de l'aérodrome de Waalhaven (rond rouge) bien protégé par la DCA hollandaise, et des ponts et des ferry sur la Maas, au centre Rotterdam.
L'objectif secondaire est la destruction des artilleries hollandaises de la zone (rond rose), qui sont capable de pilonner l'aéroport et les ponts.
Reste la zone verte qui concentre pas mal de DCA et protège les raffineries de la BPM
A noter aussi l'or de la banque hollandaise au centre de Rotterdam (juste en dessous du R de Rotterdam)



Enfin sur La Haye l'objectif principal est la capture de l'aerodrome d'Ypenburg (rond rouge) tres protégé par la DCA.
A noter la Reine des pays bas qui est à capturer (rond vert) et l'aérodrome secondaire de Valkenburg (rond bleu) qui servira a commencer à aérotransporter la 22edivision aérotransportable.

Voila la situation. Il est donc 4h30, nous sommes le 10 Mai 1940 et le fer et le feux vont commencer à pleuvoir sur l'Europe de l'ouest.

Voir le profil de l'utilisateur
C'est donc le grand saut et les parachutistes allemands commencent à sauter sur l'objectif. Malheureusement tout ne pourra pas être couvert par les paras et il va falloir choisir dans les objectifs.
voici les drops initiaux


Ici l'objectif principal est dordrecht avec pour objectif de se retrancher solidement dans la ville pour tenir en cas de contre attaque hollandaise, contre attaque qui ne tardera probablement pas.
Les ponts de Moerjidk sont importants mais si le reste tient je devrais pouvoir aller les dégager avant que les panzers arrivent. Un petit contingent est tout de même parachuté pour s'occuper de l'artillerie et des DCA dans le coin. A noter aussi les parachutages pour s'occuper de l'artillerie hollandaise.



Sur Rotterdam par contre, pas de demi mesures. tout sur l'aéroport et pas de finesse, il faut vite tout nettoyer pour permettre au plus vite d'aérotransporter la 22 luft division.
A noter que sur cette image on ne vois pas un bataillon para qui saute en plein sur rotterdam. la correction a été faite plus tard (il est sur l'image suivante). Un bataillon para saute sur le stade de la ville et 3 bataillons sont transportés par hydravions jusque les ponts de la Maas, ils ont pour charge de prendre les ponts de la Ville.
Enfin un petit groupe doit s'occuper des artilleries hollandaises.



Enfin sur la Haye, l'objectif est l'aérodrome d'ypenburg. pareil, pas de demi mesures allons y franchement. A noter un petit groupe qui va se charger de la reine. Le bataillon un peu au dessus est finalement celui qui sera sur Rotterdam donc on a rien vue, il n'est pas la Wink
Enfin tout en bas, 6 pions de la 22 luft capturent valkenburg avec pour but de se charger des hollandais du coin.

Voir le profil de l'utilisateur
La DCA hollandaise se déchaine et fait plutôt mal. en tout 10 transports (sur 72) sont détruits et 3 unités allemandes sont détruites.


La situation sur Morjidk est critique. sur les 3 unités allemandes, 2 sont chassées. elle s'occuperont de l'artillerie mais ça laisse plus grand monde pour le ponts.
heureusement les artilleries sont désorganisées par les bombardements et sont inactives. Pour le reste tout se passe comme prévu.



Sur Rotterdam la situation est bonne et une partie des troupes hollandaises de l'aéroport sont désorganisées.



A La Haye les hollandais subissent de violent bombardements mais les parachutages sont tous tres perturbés, génant le rassemblement des paras.
Sur Valkenburg les pilotes, un peu bourrés, trouvent le moyen de se viander des le premier atterrissage, ce qui donne un malus définitif. bravo les gars. résultat un groupe doit même se poser au petit bonheur la chance sur la grand route.
Le dernier para, dispersé, trouve que finalement on est pas si loin du dernier aéroport et capturera finalement le dernier aéroport, celui d'ockenburg.

Voir le profil de l'utilisateur
Une fois posé il faut se battre, et la avec Von Hassan Sehef c'est possible Wink


A morjidk le para isolé s'est sacrifié pour détruire une DCA et l'artillerie hollandaise du coin. Pour le reste Dordrect commence à etre sérieusement occupé.



Sur Rotterdam c'est ok. l'aéroport est capturé, une partie des DCA sont détruites, les artilleries hollandaises auront du mal à se mettre en batterie. Seul regret, les ponts ne sont pas tenus, le bombardement aérien a été trop leger et les hollandais tiennent trop solidement l'autre rive. Par ailleurs les ferrys sont sous la menace d'un para allemand, ce qui empechera les renforts hollandais de venir trop vite (pasque faut pas croire, il va crever au prochain tour Very Happy)



Sur la Haye la situation est plus tendu. Si l'aéroport est capturé la situation est loin d'etre rose. ya du monde qui peut arriver tres vite et partout, il va falloir que la 22 luft arrive vite. La reine est capturée et les troupes a moto hollandaises se sont prises les 22luft qui se sont posés à valkenburg.

voila, pour le moment on en est la, c'est a slantoine de jouer et de taper Wink

a oui, quand un un petit rond jaune c'est qu'il y a une perte à se prendre en plus, rien de grave quoi Wink

Voir le profil de l'utilisateur
Tres beau CR Surcouf...

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestafette.net
Tour 1 (10 mai 1940 4h30) tour hollandais


Du coté des ponts, la contre offensive hollandaise repousse les allemands, avec l'intervention de l'aviation néerlandaise.
a Dordrecht la bataille est rude et les soldats sont tres imbriqués. Le nombre est tout de même a l'avantage des allemands et si des renforts n'arrivent pas vite la ville risque de vite tomber.



A Rotterdam les navires hollandais tiennent l'aéroport sous le feux des canons mais il reste peu d'unitées constitués pour contester la prise ce celui-ci. La prise du ferry permet tout de même aux néerlandais d'envisager une contre-attaque dans les heures à venir. Un groupe d'unités se dirige vers les artilleries pour les dégager des paras qui les empechent de tirer.



a La Haye la situation est plus favorable aux hollandais du simple fait du nombre. l'aéroport est encore sous le feu des troupes qui en défendaient l'acces précédement et delft est contesté.
1/3 des parachutistes qui ont capturés la reine sont détruits par l'aviation hollandaise et l'aérodrome d'Ockenburg est sous le feux des batteries hollandaises. La descentes des renforts venant de l'embouchure de la Maas promet cependant de longues et douloureuses heures aux parachutistes allemands.
enfin l'aérodrome de Valkenburg est sous une contre attaque locale, mais réussit à tenir pour le moment, les unitées aérotransportées étant solides.

la surprise de l'attaque a joué a plein et la faible capacité de déplacement des néerlandais permet aux allemands d'etre plus efficace qu'ils ne le seraient d'ordinaire.

Voir le profil de l'utilisateur
TOUR 2 ALLEMAND (10 Mai 1940 5h30)
Remontées, les troupes allemandes relancent leur offensive et lachent à nouveau les furies de l'aviation allemande


autour de Waalhaven les stukas visent les unitées proches de l'aéroport et les navires.
Un bouchon se formant au ferry traversant la Maas, une tentative de retardement de la contre attaque est faite par l'aviation. Pour le reste c'est l'habituelle attaque sur l'artillerie.
Sur l'aéroport, 2 unitées de la 22luft tentent de se poser ainsi que le général Student (qui est tres gros, la preuve, il prend un point de transport a lui tout seul).



autour de la Haye l'aviation tente de désorganiser les troupes a coté de l'aéroport d'ypenburg, ainsi que l'artillerie hollandaise dans la Haye.
A Ypenburg se sont 2 unitées d'infanterie et une petite unité d'artillerie qui tentent de se poser sur l'aérodrome.
Enfin a Valkenburg l'aviation tente de faire relacher la pression en attaquant le groupe principal qui attaque l'aéroport.

Voir le profil de l'utilisateur
l'effet ne se fait pas attendre


Tout ce qui est a coté de l'aéroport de Waalhaven est cloué au sol par l'aviation allemande. La DCA a réussit à repousser 1/3 des stukas mais ça n'a pas suffit.
un navire s'est même pris une bombe qui le met dans une position dangereuse et réduit considérablement sa capacité de nuisance
Au niveau du ferry les fusillés marins hollandais sont cloués au sol et prennent de lourde pertes.
Par contre l'artillerie n'est que tres peu désorganisée.



a La Haye la DCA a repoussé l'attaque a coté de l'aérodrome et fait de lourde pertes aux transports qui arrivent. une partie doit se dérouter sur les routes à cotés et l'artillerie perd la moitié de son effectif.
L'artillerie hollandaise perd 1/3 de son effectif.
Enfin autour de Valkenburg, tous les hollandais sont désorganisés et vulnérable. c'est le moment de les repousser.

les pertes en transport apres ces 2 heures sont lourdes
16 transports sur 72 sont au tapis et les pistes de Valkengurg et Ypenburg sont jonchées de cadavres de Ju52

Voir le profil de l'utilisateur
Ce jeu a l'air très bien, mais j'ai remarqué que c'était la 2e fois que tes CR me plaisaient...C'est pas compliqué, ou tu ne joues qu'à des jeux biens, ou tu racontes de manière particulièrement efficace jocolor

Voir le profil de l'utilisateur
ce jeu EST tres bien Wink (de mon point de vue le meilleur de la série SCS) et sur un sujet exotique dans la WWII
et je ne joue qu'a des jeux biens, comment peux tu en douter? Very Happy

pour le reste, ben je sais pas, mais ne me voyant pas comme un littéraire (pour le moins Wink) je doute que ma capacité de rédaction avec mon style léger comme un cassoulet à la graisse d'oie soit vraiment en cause Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur
En tous cas une chose est sûre, le jeu a l'air très sympathique...Comme j'ai vu des pions parachutistes, quelle est l'échelle de temps ?

Voir le profil de l'utilisateur
les 2 premiers tours correspondent à 1h le 10 mai 1940
les autres tours à 8h (matinée, apres midi ou nuit)
et le jeu est sympa car les hollandais sont tres loin de faire de la figuration. c'est pas une partie de plaisir pour les allemands. la ça se passe relativement bien (pour l'instant) mais la derniere fois j'ai morflé sévère et je me suis fait rétamé a la haye et j'en ai chié à rotterdam.

quand aux pions, les olives c'est la 22 luft (aerotransporté) et les pions gris foncé ce sont les parachutistes allemands.

Voir le profil de l'utilisateur
il est donc temps de presser un peu ces hollandais....tant qu'on le peut encore


sur dordrecht même la situation est plus claire. Les assauts furieux des allemands ont eliminés une partie des néerlandais qui s'accrochaient et la ville est en grande partie "libérée".
par contre plus haut la situation s'aggrave et on sonne la grande retraite un peu partout en priant que l'artillerie fasse pas trop mal



Sur Rotterdam par contre on respire un peu mieux. La aussi ce sont des assauts qui ont fait place nette et ce sont maintenant dans les batiments qu'on va se battre. Seul les navires sont indélogeables, même si ils sont désorganisés par l'aviation. Student est partis se protéger un peu au dessus de l'aéroport, sous l'unité de la 22luft réduit. on progresse donc de partout et l'espoir est aux renforts de la 22 luft dans le reste de la matinée.



Sur la Haye la situation est plus contrastée.
A ockenburg les quelque paras qui trainent se planquent dans la forêt pour ralentir la progression des renforts hollandais. Ils n'ont aucune illusion sur leur survie mais c'est pas ce qu'on leur demande non plus.
Sur Ypenburg ce sont encore une fois combats et assauts qui ont fait place nette et on commence à prendre pied dans la ville pour établir un périmètre défensif un peu plus correct que de faire mumuse en terrain clair, surtout avec ce qu'il y a d'artillerie qui traine dans le coin.
On remarque aussi les paras qui continuent de ramener la reine qui arrivent en dessous de nootdorp, a porté de l'aéroport d'Ypenburg et de l'envoi en captivité de la reine des pays bas.

Enfin sur l'aéroport de Valkenburg la 22luft fait des ravages, mettant a mal 4 unitées hollandaises (point A) qui devront retraiter plus tard...et donc prendre encore une autre perte. Le résultat est que l'aéroport de Valkenburg est presque tranquille et constitue donc une belle base annexe pour débarquer des soldats allemands qui seront bien utiles à Ypenburg.

Mais maintenant c'est aux hollandais de répliquer, et il y a fort a parier qu'ils sont pas content. Heureusement qu'ils sont encore surpris et qu'ils n'ont que la moitié de leur mouvement....quand ça sera plus le cas ça sera plus drole du tout (déjà que c'est pas carnaval...)

Voir le profil de l'utilisateur
le tour hollandais commence donc par son aviation, qui est cette fois très réduite


le but est cette fois évident : faire en sorte de se débarrasser des sangsues qui collent à l'artillerie au nord de Rotterdam
et ce sont 2 unités alemandes sur 3 qui sont désorganisées dans l'attaque.

le probleme ce n'est pas l'aviation hollandaise, même si elle peut agir comme elle l'entend puisque les allemands n'ont pas de DCA, mais l'artillerie. Et la elle s'en donne a coeur joie



Si a Dordrecht il ne se passe rien, autour de Maasdam ce n'est pas la même chanson. l'artillerie néerlandaise nettoie le village de la présence allemande sans que l'infanterie n'ai besoin d'y aller. Et a Gravendeel on se dit que c'est plutot Gravelotte



A Rotterdam par contre l'artillerie est inexistante, et heureusement. Une tentative est bien faite pour détruire les allemands qui l'empechent de tirer, mais ceux ci s'accrochent et finalement les pertes sont équivalente de chaque cotés.
Le coté dus de la Maas est par contre bien vide de hollandais et ce sont encore les navires qui tiennent les allemands à distance.



Par contre a Ypenburg la chanson est différente.
l'aeroport d'Ockenburg est maintenant recontrollé par les hollandais et les allemands dans les bois ne sont plus.
L'artillerie a tiré tant et plus et fait beaucoup de dégats, pillonant l'aéroport d'ypenburg et matraquant ses abords. Ceux ci, pillonés et sous une contre attaque locale autour de Voorburg, sont vide d'allemands. Cependant ils s'accrochent encore dans les faubourgs de la ville.
La reine n'est cependant pas secouru et il y a fort a parier qu'elle va vite prendre air deutschland direction Berlin.

Enfin, autour de Leiden et de Valkenburg, les hollandais se retirent, libérant les abords de l'aéroport.

Bientôt un point sur la situation avant d'envisager le reste de la matinée du 10 mai 1940.

Voir le profil de l'utilisateur
Bien, nous sommes donc 2h après les premiers largages et voici la situation.


Dans le secteur de Dordrecht la situation est moyenne. Dordrecht et ses ponts sont sous contrôle (rond vert) mais les ponts de Moerdijk sont complètement sous contrôle néerlandais (rond rouge). Plus grave, des renforts hollandais sont annoncés dans la matinée et ce sont 3 bataillons de cyclistes qui devraient arriver par cette zone (fleche rouge) augmentant encore le contrôle de la zone par les néerlandais.
La préocupation allemande est de garder ses objectifs et de se replier sur Dordrecht (fleche bleu).

A Rotterdam l'aéroport est parfaitement sous contrôle (rond jaune), même si les navires hollandais tiennent la piste sous leur feu. ça devrait cependant être réglé par quelque bombardements. On note cependant que la DCA de l'autre coté du fleuve est importante et qu'elle va grandement gêner les opérations aériennes. Toute la rive sud de la ville ne devrait pas mettre trop de temps à tomber cependant.
les objectifs secondaires (ronds oranges) sont cependant en moins bonne posture. Les ponts sur la Maas ne sont contrôlés que d'un coté et les paras n'ont pas neutralisé les batteries d'artillerie, même si elles les empêches de tirer. On note cependant que les contres-attaques néerlandaises se font en rase campagne, et un bombardement aérien pourrait régler cette question.
Les objectifs sont donc d'agrandir le périmètre autour de l'aérodrome et de prendre la rive sud de la ville, si possible avant la nuit (mais la on rêve Wink)

Du coté de La Haye la situation est aussi contrastée. L'aéroport d'Ypenburg est sous contrôle (rond violet) mais sous le feu de l'artillerie qui se planque dans La Haye. L'objectif immédiat est d'agrandir le périmètre de l'aéroport et surtout de s'appuyer sur les faubourgs de la ville pour avoir une ligne de défense solide. (flèches bleu)

Sur Ockenburg (rond gris) il n'y a plus rien a dire, la diversion est finie et les hollandais vont pouvoir passer sans problèmes. En même temps pour une diversion improvisée à cause de la DCA, on va pas se plaindre Wink

Sur Valkenburg (rond blanc) la situation est sous contrôle, mais pour combien de temps?
des renforts hollandais sont annoncés pour l'après midi (flèches blanches) et ce n'est pas anecdotique puisque c'est un régiment entier qui arrive avec 2 compagnies d'artillerie. La question est de savoir si ces renforts vont arriver sur Valkenburg ou être redirigés sur la bataille des frontières (VP données à l'allemand si ils entrent en jeu).

bref ya encore du pain sur la planche, en espérant qu'elle se transforme pas en planche a savon Smile

Voir le profil de l'utilisateur
Tour 3 allemand (matinée du 10 Mai 1940)
Bien donc une fois encore c'est a la Luftwaffe de faire le nettoyage, mais surtout elle doit commencer à larguer le ravitaillement aux troupes au sol.


A dordrecht pas de soutient aérien, ya plus urgent pour le moment. Normalement le ravitaillement vient de l'aéroport de Rotterdam, mais une tête de pont aérienne est larguée a proximité au cas ou les largages sur Waalhaven soient trop perturbés par la DCA.



A Rotterdam par contre il faut y mettre le paquet. Les nombreuses DCA et navires commencent à fortement géner les opérations aériennes. un stuka et un he111 doivent donc bombarder le navire qui tient la piste sous sa coupe. Il est déjà endommagé par un précédent bombardement mais doit être détruit une bonne fois pour toute.
Les autres navires sont attaqués par une attaque de zone d'un autre stuka, pendant que la DCA au sol est attaqué par un he111.
Enfin un ju88 s'occupe des hollandais qui courent en terrain clair au nord, près des artilleries. 4 compagnies qui sont offertes, ça serait gacher de les laisser s'echapper. notons que le choix a été dur car l'artillerie du coté de Dordrecht était aussi a découvert. mais restons concentrés sur un objectif et ne nous dispersons pas.
Question ravitaillement et renforts, 7 compagnies allemandes vont essayer de se poser sur l'aéroport, dont plusieurs d'artillerie. Une grande quantité de matériel va aussi y être déposé, mais en précaution des têtes de ponts sont parachutées à coté de l'aéroport "au cas ou".
Enfin 1 artillerie, 1 DCA et 1 peloton a moto sont largués près de Waalhaven. Notons aussi la compagnie parachutiste qui est créé par le général Student juste au dessus de l'aéroport avec les débris des pelotons parachustistes qui ont été détruits depuis le début des opérations.



Sur ypenburg 7 compagnies vont aussi atterrir sur l'aéroport ainsi que du ravitaillement et une tête de pont a coté, encore une fois "au cas ou".
Un Ju88 doit bombarder les hollandais qui défendent encore les faubourgs pour permettre de prendre leur contrôle et au dessus d'Ockenburg un stuka doit désorganiser une colonne hollandaise qui flâne sur la route. avec son effet de zone c'est tentant.

Sur Valkenburg pas de soutient juste du ravitaillement sur l'aéroport et a coté et 2 compagnies de renfort, dont une d'artillerie.

A la DCA de faire mumuse maintenant

Voir le profil de l'utilisateur
Et la c'est le drame....


A Dordrecht ça va sans problèmes, le ravitaillement d'urgence arrive sans peine



Mais sur Rotterdam les ravages de la DCA sont énormes.
Si les avions font des ravages sur les navires, coulant même celui a coté des pistes, et sur les hollandais dans la plaine près de l'artillerie, la DCA par contre se déchaine sur l'aéroport.
Déjà, gros problème, le ravitaillement qui doit arriver sur l'aéroport ne peut pas se poser et repart sur l'Allemagne. Il va falloir se contenter des parachutages, qui sont bien plus réduits. Mais la DCA fait aussi des ravages sur les renforts qui se posent sur l'aéroport et plusieurs compagnies doivent annuler leur arrivée et rentrent en allemagne.
La DCA et l'artillerie parachuté se posent un peu partout, sans parler du groupement motorisé qui est completement a l'ouest (au sens propre comme au figuré).
Bref ça va être compliqué sur Rotterdam ce tour ci.



Sur Ypenburg, a part le général Sponeck qui se la joue "je casse mon transport et je me pose plus loin", et une artillerie qui se barre a perpette, tout se passe bien. au moins ici le ravito de l'aéroport passe.
Par contre les bombardements sont totalement inefficaces, même le stuka en plaine.
Et a Valkenburg tout va bien aussi.

Maintenant la ou on est encore dans la merde c'est qu'on passe de 17 a 28 Ju qui sont détruits. Sur 72 ça commence a compter, et seul 46 sont encore disponibles. Va falloir se démener contre ces DCA pasque rien qu'avec ce que je casse tout seul en me posant on a pas de transports de trop.

Passons aux mouvements et combats allemands

Voir le profil de l'utilisateur


A Dordrecht on se replie dans la ville. le ravito devait venir de Waalhaven mais comme il n'est pas passé, on doit revenir dans la ville. Rien d'autre a signaler mais on serre les fesses, lartillerie fera mal au prochain tour.



A rotterdam pas trop d'actions non plus. quelque bombardements, des prises de positions en ville et 2 assaut sur Hoogvliet pour réduire les quelque néerlandais qui y restent. On note un groupe de para et l'artillerie endommagé qui se sont placés a coté des paras qui genent l'artillerie. quand on a que 2 en forces c'est lache mais effcace de bombarder une pile en terrain clair Wink



Sur Ypenburg on réussit à prendre une position défensive sur toute la longueur des faubourgs. ça devriat permettre de survivre un peu aux bombardements.
et a Valkenburg rien a signaler non plus.

bref un peu partout on serre les fesses et on prie.
fin du tour allemand

Voir le profil de l'utilisateur
Tour 3 néerlandais (matinée du 10 Mai 1940)
L'aviation néerlandaise est cette fois de la partie de façon serieuse


Sur rotterdam l'aviation hollandaise bombarde les paras et le général student en terrain clair, malgré la DCA allemande qui n'a pas d'effet.
Heureusement ils visent comme des pieds et ne font rien.
Le bombardement sur Poortugaal par contre détruit les paras de student qui avaient été rassemblés précédement.



sur Ypenburg un bombardement dans les bois réduit et désorganise la compagnie de la 22 luft qui s'y trouve.



Enfin la piste de valkenburg est bombardée et une unitée allemande est désorganisée.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum