L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Des messieurs en noir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Des messieurs en noir le Mer 19 Déc 2007 - 15:47

Salut a tous,

Comme ça m'arrive periodiquement, je viens raler sur un de mes sujets preferes: la SS-philie de la presse historico-militaire en France Mad . Je trouve que les sujets sur les SS et autres associes dans cette type de presse son presque omnipresents. Par example sur les revues sorties dans les derniers deux ou trois mois, on a:
- Ligne de Front: Dossier Liebstandarte
- Axis et Allies: Dossier Totempkopf
- Axis et Allies HS: La division Charlemagne
- 39/45: encore de la Liebstandarte
et tous les mois c'est comme ça.
Je ne sais pas comme les sujets sont traites, car pour moi (au contriare de beaucoup de gens), la presence d'un SS en premiere page d'un magazine est redhibitoire (ça s'ecrit comme ça ?). Elle reste sur le presentoir thumbs down Mais le fait est que il y en a partout.
Je sais que avoir un gros tanks ou un blond en uniforme noir fait vendre, mais je trouve cette tendence malsaine et meme assez suspecte. Il n'y a pas d'autres unites interessantes et moins politiquement douteuses a traiter ?
Voila, c'est fait, j'ai rale, ça va mieux.

Angel

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Des messieurs en noir le Mer 19 Déc 2007 - 16:16

Je trouve que tu y vas un peu fort. Je parlerais plutôt de fascination que de "ss-philie".

Pour prendre un exemple différent, personne ne rêve d'être un serial killer et pourtant toutes les séries policiaires ou à peu près ne traitent plus que de ça. Décrire, raconter et présenter ne signifie pas mécaniquement que les idées sont approuvées.

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Des messieurs en noir le Mer 19 Déc 2007 - 16:31

Comme Angel, je m'interroge aussi sur cette abondance qui s'est quand même beaucoup développée depuis quelques années avec la multiplication des revues, docs et films et internet.

Autre exemple qui m'a marqué récemment : le rayon BD. Faîtes un tour dans le rayon et observe le nombre de couvertures présentant une croix gammée. Je ne suis pas BD donc je ne sais pas comment s'est utilisé.

Apparemment, cela devient un argument de vente par attrait du public. Et quand tu parles de fascination, cela ne me rassure pas.

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Des messieurs en noir le Mer 19 Déc 2007 - 16:37

c'est vendeur point
j'ai un pote aui a travaillé chez H&C
c'est un repère ...
et la règle es "tu veux vendre en couv soit un grandier de la garde soit un panzer ou waffen"
il y a toute une mythologie autour
mais au final combien de batailles gagnées ? 1 le backhand blow... pour le reste
la wiking detruite à korsun
la leibstandarte, la TK et la DR détruite en normandie et ne percent pas dans les ardennes
le IISS PzK ne perce que partiellement à kursk...et pas du tout à budapest
tu parles d'une bande de winners...

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: Des messieurs en noir le Mer 19 Déc 2007 - 16:45

lister,

La multiplication des sujets sur ce thème commence en effet à me faire me poser des questions.
Pour avoir acheté la majeure partie des numéros de A&A, dont le dernier sur la Tottenkopf (sp?), je peux te dire que les sujets sont traités de manières sérieuses et sans complaisance.

La couverture du HS sur la Division Charlemagne m'a presque fait frémir.

A+

JeF.

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: Des messieurs en noir le Mer 19 Déc 2007 - 16:50

lister a écrit:- Ligne de Front: Dossier Liebstandarte
- Axis et Allies: Dossier Totempkopf
- Axis et Allies HS: La division Charlemagne
- 39/45: encore de la Liebstandarte
Angel
il me semble quie les quatre premiers appartiennent à la même boite
seul 39/45 appartient à Heimdal qui oscille entre ouvrages hagiographique et sérieux (Mabire a un temps écrit chez Heimdal...)

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: Des messieurs en noir le Mer 19 Déc 2007 - 18:07

Je trouve que tu y vas un peu fort. Je parlerais plutôt de fascination que de "ss-philie".

OK, je provoque un peu... Mais comme dit Vince, meme pour de la fascination, je ne trouve pas ça tres sain. Je ne suis pas tout a fait d'accord avec ton example de film policiers, la le serial killer c'est pour donner un adversaire au eme niveau que le policier super-fort qu'on a en façe. Le, je trouve que c'est un peu different, c'est une fascination pour le fanatisme, la violence et un jusq'au butisme sans se poser des questions qui personelement me derange. Mais, bon c'est que mon opinion sanas vouloir rentrer en polemique. Comme dirait l'inspecteur Harry "les opinions c'est comme le culs tout le monde il y a en un " Very Happy

Angel

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: Des messieurs en noir le Mer 19 Déc 2007 - 20:16

Je rentre incognito dans la réflexion pour vous dire que je constate moi aussi cette multiplication des sujets, et que ça ne me plaît pas trop non plus, sans m'alarmer plus que ça.
Maintenant quand on parle de la 2GM et de Napoléon, c'est pour s'adresser à un public plus grand car les Français et l'histoire, ça rime souvent avec duel franco-allemand dans les inconscients collectifs (bp d'entre eux d'ailleurs le font remonter à 1870, alors que pour les Allemand ça remonte à 1806, voire aux campagnes françaises dans le Palatinat au XVIIIe).
De plus, il ne faut pas oublier que les nazis on inventé l'esthétisation de la politique (cf Frédéric Rossif "De Nuremberg à Nuremberg") et que les générations marquées par ces événements sont encore bien présentes.
Enfin, en 1939, l'Europe est majoritairement composée de dictatures ou de régimes totalitaires, et les démocraties font pâle figure. Comme je l'explique à mes élèves, ce n'est pas que lié à la propagande ou aux polices politiques mais aussi à des idées plus variées notamment dans la psychologie de groupe :
"l'homme est un animal grégaire qui a besoin de vivre en groupe et souvent avec une hiérarchie forte qui le rassure" (je n'ai pas dit que j'approuvais, mais c'est une réalité).
Je pense que le mot fascination est bon. Il faut comprendre que dans le SS, beaucoup de lecteurs ne voient pas le nazi ou le criminel, mais le "prétorien", le kamikaze,...le corps d'élite qui se bat jusqu'au bout (bien ou mal d'ailleurs).
Beaucoup sont fascinés aussi par l'Armée Rouge, or Staline n'a qu'une différence avec Hitler, ...la moustache Wink
Au final un élément simple, plus nombreux sont les gens qui rentrent dans l'Histoire par le programme de classe de 3e et la Seconde Guerre mondiale, que par la déification des puissances telluriques chez les Grecs anciens...Et encore, regardez le succès de 300 ! Mais qui a lu le chasseur noir et travaillé sur la société spartiate, xénophobe au possible, et où un citoyen spartiate avait droit de vie et de mort sur les hilotes.
Pensez-y, l'alignement de masses est quelque chose qui frappe les hommes et les impressionne ! Après, les gens l'interprètent en fonctions de leurs convictions.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum