L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Paths of Glory - Compte Rendu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Paths of Glory - Compte Rendu le Jeu 19 Fév 2009 - 2:05

Ca y est, nous nous sommes lancés dans notre 1iere partie sous vassal. Set up historique + les 10 cartes optionnelles dans chaque camp.
On joue avec les variantes suivantes :
* 8 cartes par tour
* 2 ops pour construire automatiquement ses tranchées
* si échec à la construction d'une tranchée, bonus de 1 à la prochaine tentative
* possibilité de détruire volontairement un corps pour régler des pb de stacking ou rendre un corps dispo dans la box "Eliminated"
* 10 cartes en plus par camp
et quelques options du banquet des généraux
* The first time in or before 1915 the CP win a combat against the Paris space (that is, cause the higher loss number on the CRT), regardless of outcome, add 1 VP.
* The first time in or after 1917 the CP win a combat against the Paris space (that is, cause the higher loss number on the CRT), regardless of outcome, add 1 VP. these VPs are cumulative.
* The first time an Allied unit is adjacent to Berlin - at any time during owner’s turn - subtract 1 VP.
* If at the end of the game the Allied player has not conducted at least one attack with a US army, add 1 VP.
* No treaty of Brest-Litovsk Event: VP total 11 and 12 converted into a Draw.
* Paris CP-controlled and supplied at the end of the game: VP total 8 and 9 converted into a Draw.

oui, pour une 1ière partie, jouer avec autant de variantes, c'est mal, mais j'adore les variantes car je suis un Aga aga

Nous avons donc fait notre 1er tour
Aout 1914
L'armée allemande fait pleuvoir un déluge de bombes sur Liège, littéralement écrasé. L'avancée teutonne est fulgurante et la 5ième armée française est pulvérisée, se retirant sur Melun après de très lourdes pertes.

A l'Est, l'armée russe ne parvient pas à coincer l'armée autrichienne sur Tarnopol, cette dernière s'échappant de justesse après avoir subit une véritable saignée. L'Etat major autrichien réorganise son front face au rouleau compresseur russe, bien décidé à pousser son avantage.
Profitant de l'avancée trop confiance des troupes du tsar, l'Autriche lance une série de contre attaque qui décapitent l'avant garde russe. Prudent, l'Etat major arrête son offensive, mais choisi de maintenir la pression pour soulager le front de l'Ouest.

L'armée allemande d'Insterberg au nord est encerclée pour une attaque par plusieurs fronts. Sentant le danger, le Reich déserre l'étau mais choisi de tenir sa position. L'attaque russe, bien que moins puissante, est un succès et l'armée allemande acculée subit de très lourdes pertes. Fidèle à sa doctrine de défenter chaque pouce de territoire allemand, l'Etat major interdit toute forme de repli tactique et commence à mobiliser ses troupes. Le russe renouvelle son attaque et anéanti totalement la 8ième armée et un corps à Insterberg, remportant un succès majeur. Berlin n'est plus protégé que par une ligne de défense statique certes impressionnante mais sera t'elle en mesure de stopper l'ours russe ?

Dans le même temps, à l'Ouest, les nouvelles des exactions de l'armée du Reich en Belgique font le tour du monde, scandalisant et provoquant une vague d'effroi dans l'opinion publique.
L'armée allemande est bien décidée à laver l'affront d'Insterberg. Une attaque massive est lancée sur Bruxelles. Le corps expéditionnaire anglais est balayé, l'armée allemande subissant des pertes mineures.
A titre de rétorsion, la Navy commence un blocus des cotes, bien décidé à asphyxier l'économie du Reich le plus vite possible.
La guerre est lancée, bien malin celui qui pourra dire qui l'emportera.

Front Ouest


Front Est

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Paths of Glory - Compte Rendu le Ven 20 Fév 2009 - 0:39

Tour 2

La Reichswehr continue son opération de destruction de la Belgique. L'armée du plat pays subit elle aussi une défaite majeure et se retire sur Calais. La chambre des Lords exige une contre attaque pour venger les humiliations subies. Mais conscient de la faiblesse de ses troupes sur le terrain, l'Etat Major refuse d'envoyer ses troupes à une mort certaine. Les débats sont houleux et l'opinion publique anglaise commence à craindre que la situation sur le terrain soit pire que celle annoncée. La 1ière armée britannique est mobilisée, l'armée royale aura sa revanche face au vil teuton.
Sur le front russe, l'armée autrichienne, enhardie d'avoir stoppé l'avance de l'Ours, lance une attaque majeure sur Czernowitz. Cette contre attaque doit aussi permettre au grand frère allemand de souffler au nord. Mais l'armée du tsar se retire en bon ordre après avoir infligé des pertes sévères à son adversaire, stupéfait par la qualité de la manoeuvre russe.
Plus au nord, la 8ième armée allemande reconstituée se prépare à prendre sa revanche et des troupes de soutien font même leur entrée à Lodz. Mais encore une fois, l'armée russe refuse le combat, prudente, elle attends les renforts massifs qui viennent de Moscou.
Sur le terrain, la situation de l'armée allemande s'est nettement améliorée, mais l'Etat Major de la Reichwehr est profondement divisé sur la suite à donner au conflit. Von Moltke et le général Erich von Falkenhayn complotent l'un contre l'autre, mais pour l'instant, le prestige du 1er l'emporte sur le second, renvoyé à des tâches subalternes.
L'armée française est montée en puissance et le gouvernement de la République exige une contre attaque. Von Moltke est littéralement tétanisé par l'évolution du rapport de force. Très en retard le plan initial à l'ouest avec une évolution du rapport de force défavorable, le front de l'Est voit les teutons affronter un adversaire qui manoeuvre bien, combat durement et prudemment, et dont les ressources humaines paraissent illimitées.
La cour à Vienne danse et ne parait pas se rendre compte de la criticité de la situation, exigeant maintenant de ses troupes de nouveaux "succès" que son armée n'est pas forcement en mesure de lui donner.
L'hiver approche et le blocus commence à se faire sentir. Les opinions publiques de la triple alliance pavoisent mais les etats majors mesurent l'ampleur de la tache. Les alliés sont mobilisés dans un objectif commun, la triplice n'est pas en ordre de bataille.

Front Ouest



Front Est

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Paths of Glory - Compte Rendu le Sam 21 Fév 2009 - 0:53

Tour 3, hiver 1914 et début de l'année 1915.

Le rêve d'une victoire rapide semble s'être définitivement envolé pour l'Etat Major de la Reichwehr.
L'armée française, appuyée par une armée anglaise, lance une vigoureuse contre attaque en Belgique. Les allemands résistent au prix de pertes importantes dans chaque camp. Pour la 1ière fois, une arme secrète terrifiante a été employée : le gas phosphène. L'assaut est courageux mais n'est pas probant.
L'armée du Reich se repli en bon ordre et opère un redéploiement massif à l'Est.
Sur le front russe, le Tsar commence à exprimer son mécontentement. Les succès initiaux ne se sont pas traduits en avantages territoriaux et le haut commandement semble se contenter d'accumuler des troupes. Pire, l'armée semble s'installer dans une posture défensive. Le Tsar menace et fait comprendre qu'il n'acceptera pas l'attentisme et qu'il veut voir l'armée impériale s'imposer rapidement.
L'armée française de son côté coordonne un débordement par le nord de l'armée allemande encore stationnée à Bruxelles. L'armée belge prend position aidée des troupes anglaises. Si le 2ième assaut massif mené par 2 armées françaises et une armée anglaise ne permettait pas de libérer la capitale belge, la Reichswehr se trouverait encerclée pour un éventuel 3ième assaut. De toute évidence, les distensions au sein du haut commandement allemand ont pesé lourd et les alliés comptent bien en profiter au maximum.
L'assaut est un succès total. L'armée allemande doit se replier après avoir subit un maximum de dégats. Le triomphe des franco-anglais est total. La chambre des lords et le parlement de la république exultent. La Belgique est libérée en quasi totalité et il ne reste plus de présence significative allemande en France. La presse de l'hexagone envisage une victoire totale sous quelques mois, voire plus tôt. Les journaux britanniques s'acharnent et multiplient les titres provocateurs sur la très grande victoire de Bruxelles.
A Berlin, le Kaiser vient à contre coeur de signer l'ordre démettant Von Moltke de ses fonctions. La situation à l'Ouest est catastrophique, même si les dégats ont finalement été limité. Maigre consolation, l'armée autrichienne a attaqué Belgrade et forcé l'armée serbe à se replier piteusement dans les montagnes.

Front de l'Est au début du tour 4



Front de l'Ouest

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Paths of Glory - Compte Rendu le Mer 25 Fév 2009 - 1:38

4ième Tour
L'hiver 1915 bat son plein et le blocus de la flotte anglaise commence à vraiment faire des ravages visibles.
L'heure est au renforcement. La neige n'est pas propice aux grandes manoeuvres. Un attaque menée par l'armée belge soutenue par des corps anglais inflge une défaite nette à un corps allemand défendant Liege. L'Allemagne sur le front de l'ouest est quasiment revenue à ses frontières d'origine. Von Moltke est limogé. Les 1ers chars ont fait recemment leur apparition et le rapport de force n'est plus favorable au Reich. L'heure est sombre.
L'Italie a choisi son camp et rentre en guerre aux cotés des alliés.
En réaction et sans attendre la mobilisation italienne, l'armée autrichienne passe à l'offensive au sud et détruit les fortifications à Belgrade. L'armée serbe se réfugie dans les montagnes pendant que les armées autro-hongroises déferlent.
A l'Est, les troupes mobilisent et le Tsar menace. Une offensive est absolument nécessaire ou des têtes tomberont. Il ne semble pas réaliser contrairement à son Etat Major que la situation ne se prête pas à ce genre de pitreries, d'autant que l'armée allemande a mis le siège sur Varsovie et que cette dernière s'est rendue sans combattre. L'Etat Major ne saisi pas la gravité de la situation politique. Le Tsar doit absolument annoncer des victoires sous peine de graves troubles intérieurs.
Sur le terrain, la situation s'est globalement améliorée pour les puissances centrales. La Turquie vient de rejoindre son camp et compte bien profiter de la faiblesse politique du Tsar pour récolter de juteuses compensations à son engagement.
Avec 2 nouveaux protagonistes, la guerre s'internationalise un peu plus.

Front Ouest


Front Est


Fron SuD

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: Paths of Glory - Compte Rendu le Jeu 26 Fév 2009 - 0:34

Très sympa, même si je n'ai pas eu le temps de tout suivre en détails. Je ne maîtrise pas trop les subtilités du jeu, mais il me semble qu'au tour 1 c'est une erreur pour le français de retraiter à Melun. Une retraite à Bruxelles est plus efficace, car l'unité est retranchée et de plus le franco-anglais peut ensuite contre-attaquer en prenant Sedan en tenailles entre Bruxelles et Verdun (attaque mutli-nations pour 3 ops permise grâce au retrait du français sur l'anglais), infligeant souvent de lourdes pertes à son tour à l'allemand.

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: Paths of Glory - Compte Rendu le Jeu 26 Fév 2009 - 0:37

Tour 5

Les dernières neiges ont fondu.
A l'Est, l'armée allemande encercle et détruit la 4ième armée russe, tout en continuant de rassembler des forces de plus en plus impressionnantes. Au sud, l'armée serbe oppose une belle résistance à l'armée autrichienne, mais le rapport de force est trop défavorable. AU bout de quelques semaines, la totalité de la serbie est sous contrôle autrichien. Des opérations de police sont menées sous le prétexte de l'enquête sur l'enquête sur l'assassinat de l'Archiduc François Ferdinand. Elles se révèlent de véritables opérations de terreur destinées à faire payer la Serbie. La russie lance une attaque sous l'ordre direct du Tsar et comme prévu, l'opération tourne au bain de sang malgré le courage des troupes tsaristes.
Face à l'évolution défavorable à l'Est, les Etats Major français et anglais décident une offensive majeure. La Reichswehr se replie sur Aix la Chapelle. A la grande surprise de Falkenhayn, la cible de l'attaque se révèle être les fortifications de Metz. C'est un véritable déluge de fer et de feu qui s'abat sur les lignes allemandes.. La supériorité aérienne allié fait pour la 1ière fois sont effet sur le champ de bataille. Mais la Reichswehr résiste héroiquement et la forteresse tient le choc. Joffre décide d'utiliser sa stratégie d'offensive à outrance et relance les troupes franco britanniques à l'assaut des lignes allemandes. Cette fois ci, l'echec est au rendez vous. L'Allemagne a eu le temps de réagir et de renforcer Metz, le transformant en forteresse imprenable au vu de l'état des forces alliées. Face à la boucherie, le gouvernement civil exige une pause dans l'offensive.

L'été s'annonce sous de meilleurs auspices pour le Kaiser.

Front Ouest



Front Est


Front Sud

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: Paths of Glory - Compte Rendu le Jeu 26 Fév 2009 - 0:39

Logan a écrit:Très sympa, même si je n'ai pas eu le temps de tout suivre en détails. Je ne maîtrise pas trop les subtilités du jeu, mais il me semble qu'au tour 1 c'est une erreur pour le français de retraiter à Melun. Une retraite à Bruxelles est plus efficace, car l'unité est retranchée et de plus le franco-anglais peut ensuite contre-attaquer en prenant Sedan en tenailles entre Bruxelles et Verdun (attaque mutli-nations pour 3 ops permise grâce au retrait du français sur l'anglais), infligeant souvent de lourdes pertes à son tour à l'allemand.

En fait, nous jouons avec la variante "historique", donc pas de tranchées à Bruxelles. Cry
Mais on est preneur de tout commentaire de ce type (c'est notre 1ière partie, on fait plein d'erreurs Aga aga ).
Je joue les alliés, et pour le moment, je trouve ce jeu assez excellent.

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: Paths of Glory - Compte Rendu le Jeu 26 Fév 2009 - 0:45

Ok donc pas de tranchées à Bruxelles. Cependant l'attaque Franco-britanique reste valable même sans tranchée grâce à cette retraite et doit permettre de faire très mal à l'allemand à Sedan.

Moi j'y avais joué il y a 2 ou 3 ans, mais j'ai repris et j'en suis à ma 2ème partie en solo depuis lundi sur ta nouvelle carte. Attention aux ravitaillements qui peuvent pourrir certaines situations mais sinon je confirme aussi que le jeu est vraiment excellent.

Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: Paths of Glory - Compte Rendu le Jeu 26 Fév 2009 - 2:04

Logan a écrit:Ok donc pas de tranchées à Bruxelles. Cependant l'attaque Franco-britanique reste valable même sans tranchée grâce à cette retraite et doit permettre de faire très mal à l'allemand à Sedan.

Moi j'y avais joué il y a 2 ou 3 ans, mais j'ai repris et j'en suis à ma 2ème partie en solo depuis lundi sur ta nouvelle carte. Attention aux ravitaillements qui peuvent pourrir certaines situations mais sinon je confirme aussi que le jeu est vraiment excellent.

Je prépare une version sous vassal avec la nouvelle carte et plein de trucs. Pour une partie solo, ça peut être sympa.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum