L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

1805: Sea of Glory - GMT

Aller à la page : Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

26 Re: 1805: Sea of Glory - GMT le Dim 10 Jan 2010 - 4:08

Bon, en attendant de lire la critique dans Battles N°3... mon verdict.

J'ai adoré ce jeu sur papier, en lisant les règles. C'est original et ça fourmille de bonnes idées. J'avais donc vraiment envie d'adhérer. Au point que je m'étais redessiné une carte maison, aux couleurs moins agressives.
Et puis en vrai, non, trois coups dans l'eau. Je continue à trouver certaines idées brillantes, mais au final, pour tout dire, je m'emm.... Probablement parce que c'est une simulation trop réussie de ce jeu du chat et de la souris.

Pour que le plaisir ludique soit à la hauteur, il aurait déjà fallu ne-fut-ce que sacrifier certains trucs. Je trouve par ex. que tout ce cycle de réparation de chaque vaisseau individuel est un détail totalement disproportionné et fastidieux par rapport à l'échelle du jeu. Idem pour le décompte/cumul des capacités de chaque bateau lorsque vient le combat. Un counter par bateau, avec les vrais noms et tout et tout, c'est un bien joli chrome, mais côté fluidité du jeu, on s'en tape, et il eut été possible de faire bien plus rapide et efficace en amenant une dose d'abstraction, avec des cubes, des grains de riz ou tout ce que vous voulez. J'ai rien contre le chrome, à partir du moment où il ne freine pas désespérément et en vain le rythme du jeu.

Même chose pour les chits de combat: j'adore l'idée, au point d'avoir d'ailleurs là aussi customisé le truc avec des mini-cartes... mais en réalité, difficile de vraiment comprendre les conséquences réelles de ses choix sur la matrice de combat.

En fait, ce jeu me fait un peu penser au combat des chefs d'Astérix: Abraracourcix qui se défile pendant des heures en courant autour du ring, avant de filer un (et un seul) pain à la dernière minute à son adversaire.

Dommage

Voir le profil de l'utilisateur

27 Re: 1805: Sea of Glory - GMT le Dim 10 Jan 2010 - 10:50

Punaise c'est vrai je ne me souvenais plus de cet épisode. Mais au final les simulation XVIIIe-XIXe c'est toujours un poil difficile à bien organiser. Pour ma part le jeu PC "Age of Sail" m'avait calmé, on pouvait pendant X scénarios courir après le méchant sans jamais le rarttraper ; quant-aux grandes batailles, c'étati des heures d'attente pour que l'autre finisse de tirer.
Ici tu sembles évoquer quelques bon points au moins.

Voir le profil de l'utilisateur

28 Re: 1805: Sea of Glory - GMT le Dim 10 Jan 2010 - 13:42

Perso après une partie d'initiation en face à face je dois dire que j'attends avec impatience la 2e partie (après avoir découvert les mécanismes du jeu, je suis impatient de rentrer plus dans l'essence de la simulation).
Tu as raison Zapata dans toutes tes remarques. Je conseille d'ailleurs les joueurs qui souhaitent se lancer dans cette simulation de tenir compte de toutes les remarques de Zapata et de bien les peser.
Il peut y avoir des moments d'inaction sur plusieurs tours...
Exemple : lors de ma partie j'ai joué les alliés franco-espagnols (le chassé dans la simulation). Ceux-ci ne peuvent faire sortir leurs flottes à quai dans les ports que s’ils les ont ravitaillés en "rhum et biscuits" représentés par des marqueurs tirés au sort. Ces pions servent de leurre pour l'anglais. Ils peuvent soit apporter du ravitaillement ou non. L'anglais ne le sait pas !
Le français en début de tour doit les placer sur ses ports avec flotte (de préférence...). Mais ceux-ci peuvent tous être des leurres (donc pas de sortie possible). Cela a été mon cas à 3 tours consécutifs. Donc pas de sortie possible... D'où pour certain un fort emm... comme le dit si bien Zapata Razz
Toutefois cette gestion du ravitaillement « rhum et biscuits » ne concerne pas les ports aux Antilles… D’où l’incitation très forte (comme le souhaitait Napoléon) d’envoyer la flotte dans cette région du globe avec tout la Royal Navy à ces trousses pour mener une guerilla là-bas loin de la Manche ou attend la Grande Armée au Camp de Boulogne. Ici intervient un choix stratégique.
Dans cette circonstance certains jetteront l'éponge d'autre savoureront (ce qui est mon cas). C'est une simulation wargame (par les combats décriés par Zapata avec gestion par navire - c'est un simulation de recherche (façon Flat Top qui peut-être aussi "ennuyeux" quand les CV ne sont pas découverts ! - perso j'ai toujours été fan de Flat Top...) - mais c'est également une simulation de "guerre des nerfs" (aussi bien pour l'anglais qui ne sait pas quel coup tordu va lui faire le franco-espagnol que pour ce dernier qui ne sait pas si il va avoir toutes les ressources nécessaires...)
Pour la remarque sur la gestion des combats perso j’ai au contraire bien aimé. D’ailleurs j’étais impatient lors de ma première partie d’en découdre avec la Royal Navy (chose pourtant à éviter en tant que franco-espagnol – D’ailleurs le résultat de la bataille m’a refroidis tout de suite…)
Il y a effectivement une micro-gestion des tactiques d’attaque ou de fuite, plus de dégâts par navire (ici c’est l’anglais qui salive). Je compare ce combat avec Flat Top à nouveau. Mais hormis la gestion des munitions pour les appareils dans Flat Top, il n’était pas possible de mettre en pratique quelques tactiques de combat que ce soit. C’est d’ailleurs ce qu’on corrigé les concepteurs des titres Guadalcanal ou Midway de Smithsonian Institution – AH. Dans ceux-ci il avait été apporté comme dans 1805 – Sea of Glory du chrome dans la micro-gestion des combats (qui m’avait beaucoup plu en comparaison de Flat Top). Tactique d’approche des avions contre les navires. Dans 1805 ont retrouve ce choix du détail qui apporte un parfum d’époque. Le rythme du titre est brisé il est vrai (c’est une pause dans le jeu – une sorte de module à part. Le franco-espagnol transpire à grosse goutte et pour sa part l’anglais est exalté !).
Pour la question de la gestion des réparations des navires : là aussi j’ai aimé et je pense que c’est indispensable !
Car du coup pour le franco-espagnol un combat ou des dégâts veut dire des réparations longues et fastidieuses avec la recherche d’un équipage qui se fait rare…
Il est donc plus qu'incité à préserver sa flotte à éviter le combat à jouer sur les nerfs des anglais (j'aime ça jouer sur les nerfs des anglais Smile )
On a également dans ce titre 2 styles de jeu différents suivant le camp que l'on joue : le chasseur la Royal Navy et le chassé notre Royale qui auront 2 stratégies différentes. L'un recherche la bataille - l'autre doit tout faire pour mener une guerre de course et éviter les coups de boulet Made in England...
Il y a en plus des événements historiques qui peuvent compliquer le tout dont un certain Napoléon (si l'un d'entre vous connait c'est un personnage important à l'époque semble-t-il
Wink What a Face

Pour ma part je tire mon chapeau aux concepteurs. C'est une simulation ambitieuse et bien pensée à mon sens avec comme le dit très bien Zapata toutes les longueurs dues à une époque où l'on devait attendre que les marées soient bonnes que les vents soient favorables et que le brouillard ou la pluie couvrent les sorties des flottes à la vue des sangsues que sont les frégates anglaises aux abords des ports franco-espagnol.
Et puis je suis Breton ce qui me fait sûrement attirer pour les simulations navales

Voir le profil de l'utilisateur

29 Re: 1805: Sea of Glory - GMT le Dim 10 Jan 2010 - 13:53

Echange très intéressant.
Le point de vue de What If me plait bien. La guerre navale en ce temps était bien délicate et Napoléon a toujours été en mal de comprendre les difficultés de ses amiraux.

J'ai lu, à ce sujet, un petit ouvrage sorti en 1970 qui m'avait alerté sur les "mystères" de la guerre navale à cette époque. Mais je ne suis pas un spécialiste du sujet. ;-)



http://www.bir-hacheim.com/si-napoleon-avait-pris-londres,2009,07,23

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bir-hacheim.com

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum