L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

The Great War In Europe: Deluxe Edition - GMT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]


Un jour, il faudra que j'essaye ce jeu, ça a l'air vraiment très chouette et parfaitement adapté au pbem...

Les images des CR sure le web sont très alléchantes en tous cas...


zoom : http://www.boardgamegeek.com/image/465017?size=original


zoom : http://www.boardgamegeek.com/image/465170?size=original

Desaix

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestafette.net
Effectivement, ça a l'air très sympathique, mais tant qu'à faire, pourquoi ne pas se mettre à un jeu couvrant tout le conflit, dans le même style, avec des mécanismes simples. Le truc que je me demande toujours, c'est comment simule-t-on dans ce type de jeu le passage à la guerre de tranchée ; d'où part-on, de la mobilisation ou d'un front déjà construit et faut répartir intelligemment les points d'artillerie ?

Voir le profil de l'utilisateur
Allalalai a écrit:Effectivement, ça a l'air très sympathique, mais tant qu'à faire, pourquoi ne pas se mettre à un jeu couvrant tout le conflit, dans le même style, avec des mécanismes simples. Le truc que je me demande toujours, c'est comment simule-t-on dans ce type de jeu le passage à la guerre de tranchée ; d'où part-on, de la mobilisation ou d'un front déjà construit et faut répartir intelligemment les points d'artillerie ?
C'est justement l'objectif de ce jeu : il est visiblement très jouable, avec des règles simples et permet de jouer relativement rapidement tout le conflit...
Des hexagones, des symboles Otan et plein de pions ne veut pas dire règles compliqués pour autant hehe...

Pour le détails des règles, je sais pas trop, il faut lire le tout...

Desaix

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestafette.net
Et des événements un peu pagaille hélas...

Voir le profil de l'utilisateur http://lignesdebataille..org/
j'ai fait une seule en partie en solitaire (pour tester les règles) et j'ai vraiment bien aimé. A deux, personne ne s'ennuie car les 2 joueurs jouent en simultané sur des fronts différents. c'est trés fun.
l'arrivée des tranchées est gérée historiquement (à telle date, niveau 1 pour les allemands, telle date niveau 2, etc etc). Les évènements gèrent la découverte des gaz de combats, des chars, l'aviation, les as, les lances flammes, l'arrivée des stosstruppen, la guerre stratégique (qui influe sur l'entrée en guerre des USA), l'entrée en guerre des neutres (pour moi, l'Italie est entrée en guerre en 1916),...c'est simple et de bon gout.
Il y a des systèmes bien plus précis, celui de GRD et la série der Weltkrieg (c'est celui que je préfère d'ailleurs), mais GWiE permet de faire toute la guerre sur tous les fronts en assez peu de temps.

Voir le profil de l'utilisateur
Par curiosité, je vais voir si je peux me procurer les règles...

Voir le profil de l'utilisateur
sur le site de GMT, pas de soucis pour ça

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/cyber.bubulle/
C'est un très bon compromis. Le sytème est simple et, une fois assimilé le principe essentiel (un front continu ou la mort...), très aisé à pratiquer. Un seul point à mettre entre parenthèses : l'ajout de la carte hors-Europe a été "bricolé" et provoque quelques "couacs". Il vaut mieux, à mon avis, ne jouer que le théâtre européen.

Voir le profil de l'utilisateur
Le truc que je ne comprends pas, c'est pourquoi l'Italie et les Balkans ne sont pas représentés jusqu'au bout ? Qui dit que l'Italie se sent défaite une fois Mantoue prise, idem pour Paris en France ou la Grèce...J'ai un peu du mal à me dire ça, surtout pour l'Italie ou la Grèce. Ce doit être un choix justifié, est-ce précisé ?

Voir le profil de l'utilisateur
Allalalai a écrit:Le truc que je ne comprends pas, c'est pourquoi l'Italie et les Balkans ne sont pas représentés jusqu'au bout ? Qui dit que l'Italie se sent défaite une fois Mantoue prise, idem pour Paris en France ou la Grèce...J'ai un peu du mal à me dire ça, surtout pour l'Italie ou la Grèce. Ce doit être un choix justifié, est-ce précisé ?

Ben...la Russie n'est pas non plus représentée jusqu'à Vladivostok. Blague à part, à priori le théâtre représenté est celui des opérations qui ont eu lieu (et même un peu plus) Il me semble hautement improbable que les combats se soient poursuivis au delà de ces limites. Par ailleurs, une fois le front rompu, ce ne serait pas très fun de continuer à jouer.

Voir le profil de l'utilisateur
Bon je sais que mes questions peuvent sembler bizarre, mais c'est du fait que je n'ai pas le jeu et que je cherche à comprendre ; si on ne joue pas les ruptures de front, quel est l'intérêt alors ? Aligner front à front des pions et puis répartir les points d'artillerie ou d'avaiation ou de renforts pour maintenir le statut quo, je ne comprends pas...Où est le ressort du jeu ? Regarde les jeux sur la 2GM, tu dégommes les armées adverses et ensuite tu occupes le pays, avec ou sans mouvements de résistance, gouvernement fantôche ou autres...La France s'effondre, la partie s'arrête ? Si c'est le cas de l'Italie, est-il prévu de l'occuper comme l'Ukraine pour la Russie.
Bref j'ai un peu un sentiment d'inachevé, l'intérêt c'est la conquête du pays, ou alors la 1GM ne s'y prête pas...ce que je comprends et donc les fins de cartes sont choisies par rapport à l'Histoire...Pas de possibilité de la changer alors...
Encore une fois je ne critique pas le jeu, au contraire il a l'air superbe, je cherche juste l'argument justificatif qui a permis sa création et d'équilibrer le tout. Moi j'aime bien le percée-destruction-occupation-exploitation jocolor

Voir le profil de l'utilisateur
Allalalai a écrit:si on ne joue pas les ruptures de front, quel est l'intérêt alors ? Aligner front à front des pions et puis répartir les points d'artillerie ou d'avaiation ou de renforts pour maintenir le statut quo, je ne comprends pas...Où est le ressort du jeu ?

Il n'y a pas de points d'artillerie ou d'aviation. Mais par contre on joue la rupture du front même si elle n'est pas facile à obtenir sans "user" au préalable les réserves adverses et avoir accumulé de quoi exploiter (la table de combat est meurtière). Si le front des tranchées est percé, les dégats sont par contre souvent dramatiques, voire irréparables. Après il faut bien fixer des conditions de victoire, non ? Quand Paris tombe, le jeu s'arrête. Pareil si Cologne est pris par les Alliés. Quel intérêt y aurait-il à jouer plus loin ? Si l'un des deux se produit autant dire que le front n'existe plus et qu'un des deux camps n'a plus d'armée digne de ce nom. La 1ère Guerre n'a pas grand-chose à voir avec la 2ème.

Voir le profil de l'utilisateur
Allalalai a écrit: si on ne joue pas les ruptures de front, quel est l'intérêt alors ?
Bien sur que si: c'est d'ailleurs comme ça que l'on arrive à vaincre (=conquérir les objectifs géographique nécessaire à la victoire): rompre le front et repousser son adversaire qui sera obliger de retraiter pour ne pas tout perdre. Mais dés que les tranchées arrivent, il assez peu aisé d'y arriver sur le front ouest.

Voir le profil de l'utilisateur
Non non, je suis d'accord avec vous, mon doute ne se situe pas sur pourquoi la rupture, mais comment ?
Pour donner un exemple concret à ce que je veux dire : si tout le monde à sensiblement les mêmes troupes alignées face à face, qu'est-ce qui permet de rompre ? Si c'est juste l'attribution de renforts à un endroit précis où l'autre n'aura rien mis, bof...si c'est autre chose, alors je suis avide qu'on me le dise (sans forcément me réciter toutes les règles)...

Voir le profil de l'utilisateur
J'avais joue a la version originelle de chez Command et j'avais trouve ça plutot bien. Long a jouer mais interessant.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum