L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Evolutions tactiques et révolution américaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Allalalai a écrit:
C'est rigolo que tu parles de ligne alors que c'est justement en Amérique (Guerre de 7 ans et Révolution US) que s'inventent la plupart des techniques contestant cette ligne study : troupes légères, tirailleurs, tireurs d'élite de Morgan à Saratoga, guerre d'embuscade des Insurgents...tout ce qui influencera l'ordre mixte révolutionnaire :loupe:
Que néni monsieur, que néni... Je ne pense pas qu'il y ait d'invention militaire durant la révolution américaine, juste des applications... Tirailleurs, troupes légères, embuscades et tout ça sont bien antérieurs et viennent de l'Europe de l'est (russie, cosaques, hongrois, turcs etc.) et deja les Autrichiens, et le maréchal de Saxe pour la France commencent a les intégrer dans les armées européennes vers 1740...
De plus, je ne dirais pas que cela soient vraiment des "inventions", mais plutôt l'apparition de conflits contre des civiles armés que l'on voit dés le début du XVIIIe avec la révolte des camisards (1702) ou le soulèvement Hongrois (1707) qui utilisent les mêmes tactiques...

Desaix

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestafette.net
Et voilà, le grand débat est lancé jocolor : soit, Saxe et les Russes adoptent en avancent sur leurs contemporains les troupes légères, et autres chasseurs-tirailleurs, copiés ou améliorés par les Autrichiens dont certains tireurs isolés sont haïs par Frédéric II de Prusse et j'ai mal choisi mon terme inventé Whistling , mais les tirailleurs en avant des formations en ligne sont "officialisés" (le mot est mal choisi, régulièrement appliqués) par ces conflits, de même que, petit détail, les habits écourtés sur le revers de bas de veste car les Anglais se rendent compte qu'ils sont encombrants dans les combats en forêts (ah!ah! tu ne le savais pas ça Very Happy ), idem pour les tenus de certaines troupes français dès la Guerre de 7 ans et les milices canadiennes portant ces espèces de chemises et bonnets bouffants parce qu'un bonnet à poil en forêt ça le faisait pas :giro:
Mais pour être plus sérieux, c'est la faiblesse du tir américain et les "mesures tactiques" utilisées (tirailleurs, indiens, tireurs d'élite, embuscades, harcèlement, tir sur les officiers...) face au feu GB qui donnent l'exemple, ou un exemple à ce qui devient en 1792 l'armée d'amalgame, ou comment de nombreux vétérans d'Amérique inculquent ces rudiments d'opposition aux jeunes volontaires de l'an II. L'odre profond un temps utilisé à Valmy est très vite remplacé par l'ordre mixte français : colonnes d'attaques (seule formation possible pour des troupes révolutionnaires encore peu aguerries) + rangs de tireurs et tirailleurs en avant (héritages de ces campagnes américaines et du passif de l'armée royale) pour lutter contre l'ordre mince britannique, le meilleur feu du monde grâce à leur discipline...la suite, c'est Napoléon qui l'officialise.

Voir le profil de l'utilisateur
Allalalai a écrit:Et voilà, le grand débat est lancé jocolor : soit, Saxe et les Russes adoptent en avancent sur leurs contemporains les troupes légères, et autres chasseurs-tirailleurs, copiés ou améliorés par les Autrichiens dont certains tireurs isolés sont haïs par Frédéric II de Prusse et j'ai mal choisi mon terme inventé Whistling , mais les tirailleurs en avant des formations en ligne sont "officialisés" (le mot est mal choisi, régulièrement appliqués) par ces conflits, de même que, petit détail, les habits écourtés sur le revers de bas de veste car les Anglais se rendent compte qu'ils sont encombrants dans les combats en forêts (ah!ah! tu ne le savais pas ça Very Happy ), idem pour les tenus de certaines troupes français dès la Guerre de 7 ans et les milices canadiennes portant ces espèces de chemises et bonnets bouffants parce qu'un bonnet à poil en forêt ça le faisait pas :giro:
Mais pour être plus sérieux, c'est la faiblesse du tir américain et les "mesures tactiques" utilisées (tirailleurs, indiens, tireurs d'élite, embuscades, harcèlement, tir sur les officiers...) face au feu GB qui donnent l'exemple
Oui, c’est ce que j’allais dire, rien de tout cela n'est nouveau, durant la guerre de 7 ans, les irréguliers anglais et français quittaient déjà les lignes pour se jetaient au sol ou se mettre derrière les arbres pour combattre a la grande surprise des officiers réguliers. C’est que Vaudreuil a tenté d’expliquer a Montcalm… Les révolutionnaire américains on juste joué la seule carte qu’ils avaient…
Allalalai a écrit:
ou un exemple à ce qui devient en 1792 l'armée d'amalgame, ou comment de nombreux vétérans d'Amérique inculquent ces rudiments d'opposition aux jeunes volontaires de l'an II. L'odre profond un temps utilisé à Valmy est très vite remplacé par l'ordre mixte français : colonnes d'attaques (seule formation possible pour des troupes révolutionnaires encore peu aguerries) + rangs de tireurs et tirailleurs en avant (héritages de ces campagnes américaines et du passif de l'armée royale) pour lutter contre l'ordre mince britannique, le meilleur feu du monde grâce à leur discipline...la suite, c'est Napoléon qui l'officialise.
Hehe, cela faisait longtemps que je l’avais pas vu ce serpent de me là !
Pour être directe, ça c’est totalement faux et cela tiens du mythe et du phantasme américain. Sont partis en Amérique quelques mercenaires et régiments royaux. A la veille de la révolution francise seule une poignée d’officiers étaient encore en service dans les armées royales (Lafayette et Rochambeau seulement dans les haut gradés) et quasiment tous étaient des nobles monarchistes qui ne restèrent pas longtemps dans les armées révolutionnaires. Ils n’ont absolument aucune influence sur les réorganisations de l’armée révolutionnaire par Carnot. L’amalgame est dicté par la nécessité d’incorporer rapidement une masse de paysans sans instruction et même sans armes au début. Les similitudes ne sont pas toujours synonymes de liens de causalité hehe…
Les vétérans royalistes de l’Amérique n’ont donc pas influencé du tout la révolution française, pas plus que Washington n’a ramenée la constitution américaine de Corse hehe…

Desaix

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestafette.net
Teu teu teu, je ne parlais pas des officiers (je suis entièrement d'accord avec toi), ni d'une réorganisation officielle de Carnot, mais de ces récits qui sont relatés dans les Salons ou auprès des bourgeois (qui constitueront la Garde Nationale de Paris), de cet exemple qui parcours la France sur ces minutemen qui ont battu les Anglais, de l'idée qu'un peuple en arme a pu repousser une armée professionnelle ; e l'ai mal écrit (je me suis relu) je le reconnais, mais c'est avant tout un esprit qui revient d'Amérique, qui pousse à transiger avec l'Ordre ancien, qui facilite le changement, qui permet de de penser l'amalgame possible. Les Révolutionnaire n'auraient pas développé le concept d'amalgame s'il n'avaient pas connu le principe de nation en armes à travers l'exemple US ; la presse de l'époque, la littérature se font l'écho d'un enthousiasme, souvent porté par le mot "liberté" dont l'application militaire progressive je suis d'accord, est la remise en cause directe de principes militaires anciens, certes sous le coups des contingences de l'invasion étrangère, mais encore fallait-il y penser ainsi.
Peandant la Guerre de succession d'Espagne, la France est envahie, seule avec la Bavière contre tous, et pourtant elle ne réalise pas l'amalgame ; ce qui le permet en 1792, c'est l'existence dans les consciences de ce sentiment que tout est possible, lié à l'influence, NOTAMMENT, mais pas exclusivement, de la Rév US.

Desaix a écrit:Les vétérans royalistes de l’Amérique n’ont donc pas influencé du tout la révolution française, pas plus que Washington n’a ramenée la constitution américaine de Corse hehe…
Desaix

Moqueur va ! jocolor

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum