L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

[CR] Trial of strength : chevauché sauvage en URSS

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 3]


Bon voila le début du CR de la partie de Trial of strength faite entre moi et JPG à la convention du 4e zouave Smile (moi en soviétique)
Alors déjà présentons le jeu. ToS est un jeu sur la guerre à l'est de 41 à 45 avec une carte qui couvre tout, comme vous pourrez le constater. Outre un thème plutôt classique, c'est cependant une perle avec un système hors du commun
Tos a 2 points centraux
- Il n'y a pas de phase de combat, le combat est intégré au mouvement, et coûte des points de mouvement pour en faire. Une fois fait on laisse un marqueur pour que toute unité qui passe derrière soit monté au moins à la valeur dépensée par ceux qui ont combattus. La valeur d'un combat étant de 1 (attaque mineure) 2 (attaque d'une pile) ou 3 (attaque combinée) plus le coût du terrain. Sachant que tous les pions ont 10 points de mouvement (mais le prix du terrain est pas le même pour les motorisés et non motorisés), on distingue un peu le truc. De plus toute unité attaqué a une pénalité de mouvement pour le tour suivant (2, 3 ou 4 suivant le type d'attaque), cumulable en cas de combats multiple, ce qui en fait un des rare jeu ou en 41 le soviétique va contre attaquer a mort en été, pour ralentir les germains, ce qu'il a fait historiquement.
- Les unités sont génériques (corps pour les allemands, armées pour les soviétiques) avec un type (infanterie,...) et 1 valeur de force + une valeur de blindé si il y en a (qui sert à avoir des décalages de colonne, très important). Mais si beaucoup de pions sont sur la carte, une grande partie est sur un display à part et seul le pion de l'armée allemande/front soviétique est visible sur la carte. De plus les armées/ fronts apportent des bonus en combat, permettent la réaction en cas de combat en défense.... Bref on a un jeu ou une partie des infos est cachés et ou le bluff, la surprise stratégique,... ont leur part.

Petite info chromatique
soviétiques : rouge (ecrit en blanc pour la garde, en noir pour le commun des mortels)
aviation soviétique : vert écrit noir
marine soviétique : vert écrit blanc

allemands : gris
SS : noir
luftwaffe : bleu
roumains : vert écrit noir (pas le même vert que l'aviation soviétique mais on le voit mal)
finlandais : vert écrit blanc (pas le même vert que les bateaux soviétiques, plus facile de faire la différence)
hongrois : gris sombre écrit blanc
slovaques : jaune caca d'oie (peur de l'attaque des Yvans? Very Happy)
espagnols : jaune

Voila pour le principe, maintenant passons aux choses sérieuses

Nous sommes donc au premier tour du mois de juillet 1943 (chaque mois compte 3 tours) et tous le monde est sur les dents. Les allemands ont reconstruit la grande majorité de leurs chars durant l'hiver et les pertes de Stalingrad sont en grandes parties comblées. Seulement l'armée soviétique de 1943 n'est pas celle de 42 et les armées blindées soviétiques sont enfin la (6 en tout, dont 1 puis 2 de la garde), avec une aviation conséquente en soutient. Si dans l'ensemble l'allemand reste supérieur, surtout en char (12 corps de panzer contre 6 armées blindées soviétiques et 9 "mini" groupes blindés) il moins bien en point en infanterie (36 corps en état diverses contre 70 armées soviétiques dont 15 de la garde : attention les armées soviétiques ont que 2 pas et 7 en force contre 4 pas et 12 en forces pour les germaines), et ce ne sont pas les restant des roumains, des hongrois ou même des slovaques qui vont aider réellement. Seul l'aviation est encore au dessus du lot.


Voici la situation du front au 1er juillet
On remarque que chacun a bétonné sa ligne et que la vision d'en face est réduite.

Mais rendu confiant par Manstein, Hitler décide que l'offensive est à nouveau à l'ordre du jour, contre le saillant de Koursk qui est une verrue dans le front, et menace le saillant allemand d'Orel.
Coté soviétique par contre on se rend bien compte de ce qui va arriver et 2 décisions sont prises.
A Koursk on va laisser le minimum pour encaisser le choc, en laissant surtout des bataillons NKVD pour forcer tous le monde a mourir sur place. au vue des fortifications, même contre une part réduite de l'armée rouge le prix a payer sera rude. Mais la Stavka a d’autres plans en tête. Remarquant la faible quantité de troupes allemandes au nord, elle se dit que c'est le moment d'en tirer parti.
Le plan est donc le suivant
1/ percée du front de Moscou, puis des front du nord ouest et baltique à la mi juillet (trop peu de forces disponibles au début et je tiens à garder des forces à dispo tant que je sais pas ou l'allemand va frapper. il a trop de blindés et il est peu probable qu'il ne frappe pas quelque part, la question est ou?). Le but de l'offensive est de percer le front nord allemand, en espérant qu'il ne recule pas avant sur des lignes plus courtes, et de foncer sur Riga puis traverser la Dvina et déboucher en allemagne.
2/ offensive limitée du front de Briansk pour couper le saillant d'Orel pour y coller les troupes allemandes du centre et leur éviter de remonter au nord
3/ offensive limitée du front sud pour isoler Stalino, et pour le même principe : occuper les allemands au sud et éviter de voir les corps de panzer remonter a grande vitesse au nord.
4/ a koursk on serre les fesses


Voici l'organisation opérationnelle de part et d'autre et le plan de la Stavka.


voici donc un petit zoom sur le front nord et la Finlande, ou a priori il va pas se passer grand chose. Si tout marche bien on tentera de déclencher un truc, mais on verra a ce moment la.


voici la situation au centre en gros plan. on distingue le corps slovaque en bas a gauche (profitez, il va pas rester longtemp)


la situation au sud ou on distingue un corps de cavalerie roumaine a Sébastopol et la marine soviétique à batoumi.


Et voici le secret le mieux gardé de la stavka : la composition des armées soviétiques au 1er juillet 1943
On voit que le front de Moscou est plein a ras bord (1 armée blindée de la garde, 1 groupe blindé de la garde, 1 armée d'infanterie de la garde, 1 artillerie de la garde et 1 NKVD) alors que certains sont vides (Karélie ou baltique).

A droite c'est la feuille qui sert à transposer les pions des unités à pions multiples. les unités en breackdown ont étés cassées pour couvrir plus de front. elles sont toutes au nord, pour couvrir le front finlandais.

Bref ya plus qu'à, le front tremble, les allemands transpirent, les soviétiques prient : la grand guerre patriotique bat son plein et Adolf va tenter pour une dernière fois de faire plier Staline. Longue moustache ou petite sous le nez, qui va gagner?

Voir le profil de l'utilisateur
Il commence bien ce CR, vivement l'action. Viking

Je vois un pion camion dans la case du front sud. C est ces pions qui gerent le ravitaillement ?

Voir le profil de l'utilisateur
non le ravito est, dans la grande majorité, géré de façon simple (je dit dans la majorité car ya des trucs comme les largages et autre quand on est isolé, comme leningrad en début de partie, qu'il faut ravitailler par air, même si la ville permet aux troupes soviétiques de jamais être totalement isolée)
4 cases de distance en météo claire, 2 en boue, 3 en neige.
il faut donc etre à 4 cases d'une tête de ravito (généralement une voie ferrée)
les pions camions servent à augmenter cette distance. si on a des camions ça fait +2 cases en distance. donc utile pour les offensives ou le train ne suit pas (1 case convertie par tour max).

Voir le profil de l'utilisateur
Ok pour la ravitaillement.

ET un tour prend combien de temps à jouer ?

Voir le profil de l'utilisateur
Je suis avec intérêt... ces belles règles sont dispo quelque part pour lecture ? What a Face

Voir le profil de l'utilisateur http://lignesdebataille..org/
dépend. compte qu'on a fait 3 mois dans le WE (juillet aout et septembre) sur un total de 15/16h de jeu, mais que ce sont les mois les plus actifs (été). on a arreté à la boue, sinon le mois d'octobre aurais pris 1h30 pour ses 3 tours, pour reprendre plus de temps à nouveau avec les opérations sous la neige.
compte aussi que JPG était novice, qu'il avait pas tout préparé et que moi ayant joué pour la dernière fois il y a 15 ans j'avais pour ainsi dire tout oublié. donc les 2 premiers tours on étés laborieux.
sur 9 tours joués, on a mis 10h sur les 4 premiers (le samedi), contre 5-6h sur les 5 derniers. En plus la situation en juillet 43 est particulierement difficile car on sais pas tout à fait ou l'autre va frapper, et les fortifs empechent de voir ce qu'il y a en dessous. Et pas possible de se baser sur la taille de la pile, les pions d'un front étant sur le display, si ya 1 pion d'infanterie ou un front ça prend la même taille.
au final les 2 premiers tours nous ont pris surement dans les 6 ou 7h, entre l'apprentissage, la relecture de regle, la situation stratégique complexe et la tension de jeu. Une fois rodé ça va plus vite. Je pense que les tours d'hivers nous auraient plus 1h, 1h30, ce qui fait dans les 4/5h par mois.

C'est un jeu long, ça c'est une évidence, le point fort de RF sur ToS c'est clairement son temps de jeu, la ya pas photo

Voir le profil de l'utilisateur
santino a écrit:Je suis avec intérêt... ces belles règles sont dispo quelque part pour lecture ? What a Face
a ma connaissance non. JPG et moi même avions le jeu, ce qui a facilité l'ensemble.

Voir le profil de l'utilisateur
si vous voulez un exemple de jeu, je peux prendre des photos (pas de scanner) de la page de regle avec l'exemple de jeu. ça vous donnera une meilleure idée.
ça intéresse quelqu'un? si oui je ferais ça ce soir

Voir le profil de l'utilisateur
Oui un exemple d'activation avec le système d'action intégré stp Embarassed

Voir le profil de l'utilisateur http://lignesdebataille..org/
oui, je suis egalement preneur

Voir le profil de l'utilisateur
je ferais ça ce soir, j'espere que ce sera lisible

Voir le profil de l'utilisateur
Punaise c'est beau ! Mais je ne vois que des fortif et des QG, ils sont où les PANZERS !!!!

Voir le profil de l'utilisateur
Lis le texte au lieu de regarder ques les images toi jocolor

Voir le profil de l'utilisateur http://lignesdebataille..org/
interessant à suivre !

Voir le profil de l'utilisateur
Allalalai a écrit:Punaise c'est beau ! Mais je ne vois que des fortif et des QG, ils sont où les PANZERS !!!!

Et voila, il n'y a pas de grios char teuton sur la couv' et on est décontenancé .... jocolor jocolor jocolor

Voir le profil de l'utilisateur
Ben si y a un panzer dans la steppe russe en couv du jeu Cool

Voir le profil de l'utilisateur http://lignesdebataille..org/
santino a écrit:Ben si y a un panzer dans la steppe russe en couv du jeu Cool

Je parlais de l'accroche du CR Wink

Voir le profil de l'utilisateur
Allalalai a écrit:Punaise c'est beau ! Mais je ne vois que des fortif et des QG, ils sont où les PANZERS !!!!
dans les armées allemandes
bizarrement j'ai pas eu l'autorisation de photografier ses display Very Happy
j'ai une photo du display à la fin, mais rien avant, et laisser courir un panzer sans armée à coté c'est rare Very Happy
ha si yen a un a minsk au début, c'est la réserve de l'OKH, mais sinon tout est caché

Voir le profil de l'utilisateur
voila l'exemple de jeu, ça vous donnera une idée de comment marche le système












Voir le profil de l'utilisateur
Tour 1 : La phase allemande
1er juillet 1943, la grande offensive d'été allemande commence

En finlande les nordiques se sentent pousser des ailes, et la 20e armée alpine progresse en direction de Mourmansk, mais a un prix très lourd car ce sont 1/4 de ses maigres troupes qui disparaissent, condamnant l'offensive à s'arrêter sans réel espoir de reprise.
Plus sérieusement, les finlandais de la 3e armée attaquent le front de Karélie. Heureusement la résistance est soviétique et les rares chars finlandais sont détruits dans l'attaque, mettant ici aussi un terme à la tentative d'offensive sur la voie ferrée de Mourmansk. Heureusement pour les soviétiques d'ailleurs car seule une petite brigade de marine garde le front de Karélie en vie, vivement les renforts, ça tombe bien le train est à cotée.


Le groupe d'armées nord n'est pas en reste, et la 18e armée allemande réussit à détruire le restant du périmètre autour de Leningrad qui n'est pas sous défense directe du front de Leningrad. La menace se précise, il faut absolument que l'offensive soviétique soit efficace sinon la ville du fondateur de l'URSS risque de chuter, déjà qu'elle est sous perfusion...


Mais c'est au sud que le gros des opérations ont lieux. La 9e armée allemande par le nord, et surtout la 4e armée de panzer, comprenant entre autre le 1er corps blindé SS, par le sud, attaquent en direction de Koursk, avec pour objectif de détruire le saillant du même nom.
Le front du centre réagit et engage la 9e armée au nord, mais doit retraiter après avoir subit de lourde pertes, non sans avoir envoyé pas mal de panzer à la casse. Le moral soviétique est au plus bas, malgré une unité NKVD, et la retraite est obligatoire. Heureusement car le front du centre défend maintenant Koursk alors que la 4e panzer a balayé les troupes du sud, le second front d'ukraine n'ayant pas réussit à réagir à temps pour protéger les flancs de la ville soviétique. Mais pressé par le temps, seul les blindés de la 4e armée de panzer attaquent, soit 2 corps blindés et le corps blindé SS. Cette fois ci par contre le front du centre, tout en ayant de graves pertes une fois encore, tiens et ne plie pas.
L'offensive allemande est enrayée et l'offensive soviétique va pouvoir commencer pour dégager le saillant.

Plus au sud la 1ere armée de panzer tente aussi de mettre à mal les soviétiques et surprend le front sud ouest, qui doit reculer avec pertes et fracas.

Enfin, vers Stalino, la 4e armée roumaine et la 6e armée allemande veulent mettre à mal la ligne soviétique, mais sont par contre fortement surpris par la présence de la 3e armée blindée, qui inflige de lourde pertes aux assaillants, obligés de rentrer chez eux aussi rapidement qu'ils sont venus.

Satisfait par les résultats de ses armée, Staline décide qu'il est maintenant temps de montrer de quel vodka on se chauffe en russie, non de dla!!!!
La sauvegarde de Koursk dépend maintenant des résultats du front de Briansk à Orel, et la défense de Leningrad repose sur l'offensive du front de Moscou, et le recul qu'il doit induire pour le groupe d'armées nord.

Voir le profil de l'utilisateur
Bravo pour la suite du CR et pour les photos du systeme de jeu, je vois mieux comment cela fonctionne

Voir le profil de l'utilisateur
Tour 1 : La phase soviétique

Au nord on a autre chose a faire. Seule des opérations de renforcement par rail ont lieux. on envoi quelque éclopés dans l'arctique, mais surtout on fait une mission de transport aérien sur Leningrad pour ravitailler la forteresse, toujours coupée du monde. Bref rien d'intéressant. En même temps, comme on a rien prévu ça tombe bien, si yavait des trucs intéressant ça serait intéressant pour le germain. alors a tout prendre....


Non, la ou c'est interessant c'est que le front de Moscou entame enfin sa percée, et la la surprise est totale. Une armée blindée de la garde, un groupement motorisé de la garde, une armée d'artillerie de la garde, une armée d'infanterie de la garde et 1 détachement NKVD : il est clair qu'on est pas la pour danser le rigodon, mais pour le faire danser (danse pied tendre, danse!!!). Résultat le front explose littéralement et les lignes de l'axe sont béantes. La 3e armée de panzer est littéralement vaporisée et vitebsk est repris, ainsi qu'orsha, coupant les voies de chemin de fer du front et arrivant a revers sur Smolensk. Smolensk a bien résisté à l'attaque du front ouest mais la situation est mal engagé pour les allemands, dont les réserves les plus proches sont à Minsk. Bref une percée claire, net et précise, qui bénéficie des réserves de la stavka qui étaient à Moscou. Moscou un une seconde armée blindée est transformée en armée blindée de la garde (soit 2 sur 6 maintenant)


au sud la situation est plus confuse par contre, mais le front de Briansk lance sont attaque sur Orel, repousse fortement la 2nd armée de panzer et arrive sur les arrières de la 9e armée allemande, qui aura soit à se retourner, soit à reculer si elle veut éviter un sort funeste, la protection d'un corps de la luftwaffe n'étant franchement pas suffisant dans la circonstance.

Au sud de Koursk le front centre et les 2 fronts d'urkaine lancent des contres locaux qui servent surtout à user les blindés de la 4e armée de panzer et de la 8e armée allemande.

Enfin, au sud, en face de Rostov, le front du sud effectue une attaque combinée sur la présomptueuse 4e armée roumaine et la détruit de manière claire net et précise. Seul une petite armée d'infanterie est avancée, la percée étant trop fragile face à la 6e armée allemande posté à Stalino.

Voila la fin de 10 jours de combats, et en 10 jours l'initiative a changé de camp. Au centre la percée soviétique est forte, surtout qu'en grand secret des renforts blindés et d'infanterie sont envoyés aux fronts de la baltique et aux fronts du nord ouest pour faire voler en éclat ce qui reste du front dans les 10 jours qui vont suivre. La seule chose qui pourrait sauver les lignes allemandes maintenant c'est un replis sur le lac peipous, qui rendrait la progression difficile au vue du rétrécissement des lignes allemandes, permettant de concentrer des forces suffisantes pour s'opposer a l'armée rouge.

Au sud l'offensive allemande est enrayée, mais le manque de char, malgré les pertes provoquées chez les allemands et les roumains, rendra toute progression difficile en l'état. seul un redéploiement des forces blindées au nord permettra une avancée concrète. A tout prendre je préfere stagner au sud bien sur Wink

Voir le profil de l'utilisateur
effectivement l'aspect secret est fondamental dans la reussite d'une bonne percée !!! et le fait que la plupart des pions soient hors carte facilite bcp les choses

Voir le profil de l'utilisateur
Question à 50 Cents.

Comment est representé l'aviation ? Je vois des pions sur la carte, qu'apporte t elle en terme de combat ?

Voir le profil de l'utilisateur
L'aviation est partiellement abstraite dans le jeu, mais suffisement présente, et avec une subtilitée bien sympa

en gros chaque camp de des pions de flotte aériennes (les pions avec avion que tu vois) qui ont une force de 16 (8 pour les mineurs de l'axe et les soviétiques avant janvier 43)
la séquence de combat est approximativement celle la
-déclaration attaque
-réaction
-phase aérienne
-on déclare ce qu'on a et on calcule le ratio de combat
-jet de dé
-pertes
-retraites

ce qui fait que celui qui défend doit déclarer sa réaction avant de savoir ce qui est présent dans l'attaque, et qu'on doit allouer sa défense aérienne avant de savoir ce qu'il y a en face (autant en attaque qu'en défense)

l'allocation aérienne est simple mais tres maligne
on ne peut soutenir que par des flottes aériennes qui viennent du même endroit, ce qui impose un max de 3 pions aérien.
chacun a 4 pions devant soit marqué aérien 1, 2, 3 ou nil (aucun). on prend celui qu'on veux et on le pose caché devant soit. on découvre en même temps, et donc on alloue pas son support en fonction de l'autre, mais en fonction de la défense qu'on veux faire.

ensuite on fait el différentiel (genre j'ai 2 pions a 16 il a 1 pion a 16 et un a 8, j'ai donc 8 de plus) et ce qui reste est ajouté à la force de mes unitées (donc 8 points de force en plus) avec un max de 2 fois la capacité des troupes au sol (donc pas de truc ou 90% de la force est aérienne contre 2 pékins au sol, genre l'offensive avec 2 piétons et 12000 avions)

ya pas de trucs genre interception ou autre, c'est juste un bete différentiel de point, mais l'allocation caché rend ça tres interessant.

accessoirement, une unité aérienne utilisée dans un combat n'est plus dispo pour son tour, mais aussi pour le prochain tour de l'adversaire. donc si on utilise tout en attaque, on en aura plus en défense

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 3]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum