L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Plans de batailles

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 3 sur 3]

51 Re: Plans de batailles le Jeu 31 Déc 2009 - 4:21

Allalalai a écrit:Arrête, je ne veux pas de sous-module, je veux un système intuitif, sans bouger de la carte.

Si tu veux de l'intuitif, c'est simple: tu prends les pions de tes armées, tu les lances, et là: aller-retour de la main pour en baffer un.
Accessoirement, tu places Madame derrière les pions: c'est encore plus intuitif...

Voir le profil de l'utilisateur

52 Re: Plans de batailles le Jeu 31 Déc 2009 - 11:44

J'adore, mais Madame ne joue que très rarement avec moi jocolor

Voir le profil de l'utilisateur

53 Re: Plans de batailles le Jeu 31 Déc 2009 - 12:08

Intuitif sans bouger de la carte ? Ben... tu lances des dés sur une table et tu appliques Suspect

Voir le profil de l'utilisateur http://lignesdebataille..org/

54 Re: Plans de batailles le Jeu 31 Déc 2009 - 12:16

Non ce que je veux dire c'est on ne déplace pas la pile sur un module. Je pensais un truc du style on pose un marqueur pour indiquer le plan suivi, on révèle et on résout "simultanément"

Voir le profil de l'utilisateur

55 Re: Plans de batailles le Jeu 31 Déc 2009 - 12:20

Allalalai a écrit:Non ce que je veux dire c'est on ne déplace pas la pile sur un module. Je pensais un truc du style on pose un marqueur pour indiquer le plan suivi, on révèle et on résout "simultanément"

A la limite cela peut donner quelque chose du genre ciseaux-caillou...

J'adore, mais Madame ne joue que très rarement avec moi

Si tu veux que quelqu'un lui apprenne... Cool

Voir le profil de l'utilisateur

56 Re: Plans de batailles le Jeu 31 Déc 2009 - 12:33

Je pensais un truc du style on pose un marqueur pour indiquer le plan suivi, on révèle et on résout "simultanément"
Le problème est que souvent on a beau manoeuvrer, une campagne ancienne se décide sur un résultat de bataille décisif ( syndrome Imperium Romanum par exemple ). Plus tu simplifie la résolution tactique, plus tu t'expose au lancer du dé. Surtout dans un cadre où des armées et chefs comparables se font face ( comme les guerres civiles romaines par exemple ).

Mais tu n'a pas précisé une chose me semble-t-il : sommes-nous dans un cadre opérationnel ou plus stratégique ? Dans les deux cas, l'impact de la bataille n'est évidemment pas le même sur l'intérêt ludique ou l'issue de la campagne ou guerre en cours. Par exemple, Rome dans un jeu 2° Guerre Punique peut se prendre des roustes à répétition tant que l'adversaire - comme le vrai Hannibal - ne trouve pas la clé stratégique du succès. Mais un fumble au dé pour Hannibal... et pan c'est fini pour lui Aga aga

De toutes façons si un jour je lance mon projet à la Imperium Romanum je te coincerais dans un coin pour que tu en sois

Voir le profil de l'utilisateur http://lignesdebataille..org/

57 Re: Plans de batailles le Sam 2 Jan 2010 - 2:08

Allalalai a écrit:Arrête, je ne veux pas de sous-module, je veux un système intuitif, sans bouger de la carte.

En fait ce n'est pas si évident. Si on résume les tactiques de l'époque, on a :

- l'attaque centrale en vue d'une percée
- Le double enveloppement
- l'enveloppement par une aile avec attaque centrale limitée
- l'attaque oblique avec centre et ailes refusés.

à ceci s'ajoutent :

- les harcèlements
- les embuscades

Pour la première série, la bataille est une gestion de temps en raison de l'absence de réserve digne de ce nom. Donc le succès d'un double enveloppement contre une percée centrale (Cannes) passe par l'échec de la percée. Que se passe-t-il si l'enveloppement et la percée sont réalisés presque simultanément ? Sur une table tactique, c'est la confusion et le vainqueur n'est pas encore déterminé à cet instant.

Ensuite en fonction de chaque plan quels sont les facteurs de succès ?

Pour la percée centrale : a priori, la présence de troupes formées et/ou de cavalerie de choc (ie : catraphractaires ou xystophoroi et chars lourds , à la limite les cavaleries gothiques). Perso, je ne considère pas les cavaleries moyennes ou lourdes non précitées comme "choc".
Pour l'enveloppement et le reste: une supériorité qualitative de cavalerie voire d'infanterie dans le cas de l'affrontement de 2 armées
d'infanterie.

Pour le harcèlement, un avantage quantitatif de cavalerie légère (archers surtout) voire moyenne.
Pour l'embuscade, on a un bonus de surprise et le rapport d'effectifs engagés. Pour réussir, une embuscade doit engager au moins autant de troupes que sa cible (armée complète, avant garde ou arrière garde) pour éviter d'être laminée par une contre-attaque (peut-être un peu moderne comme concept mais pas certain)

Bref, modéliser tout ceci sur quelques coups de dé ne me semble pas évident au premier abord surtout si la bataille a un rôle décisif en termes d'issue de campagne ou d'attrition (pb de reconstitution des troupes).

Voir le profil de l'utilisateur

58 Re: Plans de batailles le Sam 2 Jan 2010 - 2:36

Bon Cruchot j'ai recopié et je vais essayer d'exploiter en le faisant correspondre à ce que je t'ai envoyé.
En fait tout ça me complique encore plus le truc, dès que j'ai du temps je repense.

Santi tu sais que je serai ton homme sans pb !!! Pour les dessins ou les règles, pas de souci.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 3 sur 3]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum