L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Empires in America

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

1 Empires in America le Mar 9 Mar 2010 - 11:35

Quelqu'un a-t-il déjà testé ça :
http://victorypointgames.com/details.php?prodId=104

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Empires in America le Mar 9 Mar 2010 - 13:09

Il a été chroniqué dans un récent VV je crois, apparemment le jeu a l'air pas mal (c'est du jeu en solitaire)

ils se sont pas trop foulés pour les pions, façon police "time warriors" ...

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Empires in America le Mar 9 Mar 2010 - 13:19

Oui c'est ce que je pensais aussi Smile

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Empires in America le Mar 9 Mar 2010 - 20:34

Mmm... Vite fait mal fait de chez VP a mon avis...

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestafette.net

5 Re: Empires in America le Mar 9 Mar 2010 - 20:47

Il est sévère le castor, faut que lise rapido les règles, je te dirai !

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: Empires in America le Mar 9 Mar 2010 - 20:53

Te fatigues pas, c'est un jeu solo pour les 4-6 ans... Rolling Eyes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestafette.net

7 Re: Empires in America le Mer 10 Mar 2010 - 0:12

Beh en ce moment j'ai le cerveau pas loin de cette limite, alors ... jocolor

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: Empires in America le Mer 10 Mar 2010 - 3:37

Pas mon genre quoi qu'il arrive, j'ai horreur des solitaires. Le wargame est pour moi une activité sociale. Ayant il est vrai la chance d'avoir des partenaires de jeu sous la main.

Sinon, marrant cette tendance à toujours voir éclore simultanément des jeux ou projets sur des périodes ou régions données. Outre, si j'ai bonne mémoire, les projets de l'ami Desaix, il y a un "quelques arpents de neige" façon Wallace en chantier: "A few acres of snow" (Que ferait-on sans Voltaire ?). "This will be our next two-player only game. It will cover the long struggle between Britain and France for control of what eventually became Canada. Unfortunately we do not have any more details about the exact design at this point in time."

Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: Empires in America le Mer 10 Mar 2010 - 10:57

Je n'ai pas joué à celui là mais j'ai deja joué au jeu sur la guerre civile russe avec le meme systeme. Ce n'est pas le jeu de l'année mais c'est assez rigolo à jouer si tu es seul et t'as une ou deux heures à tuer.


_________________
http://www.youtube.com/watch?v=7LaDMc6Z3TM
A triumph of passion, a war to be won
Voir le profil de l'utilisateur

10 Re: Empires in America le Mer 10 Mar 2010 - 11:05

Bon beh finalement un avis positif jocolor

Voir le profil de l'utilisateur

11 Re: Empires in America le Mer 10 Mar 2010 - 15:46

Charles Antoine a écrit:Il a été chroniqué dans un récent VV
VV90 pour le jeu de base et VV91 pour l'extension.

A+

JPI

Voir le profil de l'utilisateur

12 Re: Empires in America le Mer 10 Mar 2010 - 16:44


un'image de Consim

J'étais à la mer. Ma femmes au soleil, moi dans l'ombre avec une boisson de coco et ce truc sur une table venteuse.
Il a deux bons pour moi:
1-le système à cartes (et la carte de la Guerre des Sept Années principalement) accorde une longue vie au jeu (plus que le VPG habituel)
2 - les Anglais sont souvent battus he.. he... thumbs up
Cependant je n'aime pas les solo jeux ....

PS. J'ai aussi perdu un dé dans des haies, en roulant distraitement ce damné petit cube, tandis que j'etais regardant un stupéfiant "équipement" féminin en faisant une douche près moi.


_________________
Si vous avez intention de noyer vos problèmes dans l'alcool, tenez présent que quelques problèmes peuvent nager très bien.
Robert Musil
Voir le profil de l'utilisateur http://www.valgame.eu/trincee/files/enrico.htm

13 Re: Empires in America le Mer 10 Mar 2010 - 16:52

alvinczy a écrit:

PS. J'ai aussi perdu un dé dans des haies, en roulant distraitement ce damné petit cube, tandis que j'etais regardant un stupéfiant "équipement" féminin en faisant une douche près moi.

GGrin GGrin GGrin

Voir le profil de l'utilisateur

14 Re: Empires in America le Mer 10 Mar 2010 - 17:58

Moi je me suis beaucoup amusé avec ce petit jeu.

Et puis avec l'extension les anglais gagnent très souvent! tongue

Voir le profil de l'utilisateur

15 Re: Empires in America le Mer 10 Mar 2010 - 19:45

Ariok a écrit:
alvinczy a écrit:

PS. J'ai aussi perdu un dé dans des haies, en roulant distraitement ce damné petit cube, tandis que j'etais regardant un stupéfiant "équipement" féminin en faisant une douche près moi.

GGrin GGrin GGrin

c'est vrai qu'avec l'accent italien c'est charmant GGrin Hoplite

Voir le profil de l'utilisateur

16 Re: Empires in America le Mer 10 Mar 2010 - 22:12

Ariok a écrit:
alvinczy a écrit:

PS. J'ai aussi perdu un dé dans des haies, en roulant distraitement ce damné petit cube, tandis que j'etais regardant un stupéfiant "équipement" féminin en faisant une douche près moi.

GGrin GGrin GGrin

Je crois moi aussi Ariok que cette phrase est d'anthologie, seul un Italien pouvait dire ça avec autant de...réalisme jocolor C'est à mourir de rir et l'idée me titille d'ouvrir un livre des meilleures remarques du forum, un florilège de nos interventions les plus remarquées... thumbs up

Voir le profil de l'utilisateur

17 Re: Empires in America le Mer 10 Mar 2010 - 23:13

Un peu de détails sur pourquoi je dis que ce type de jeu est nul…

En fait c’est une tendance de plus en plus grande dans le wargame (en fait on commence à dériver du wargame mais bon…) : les concepteurs de jeux ne connaissent pas l’histoire du sujet couvert et font du n’importe quoi ludique sous vernis historique.
Tout le monde est gagnant : le concepteur ne se foule pas (pas besoin de lire, de faire des recherches ou de comprendre quoi que ce soit), le jeu sort vite et le client peut se glousser de faire des jeux « historiques » et non des simples jeux de plateau récréatifs…
En fait ca marche vraiment très bien surtout dans la mesure où ni le concepteur ni le joueur ne connaissent la période donc tout le monde peut se mettre d’accord et fanfaronner sur les forums que ce jeu est vraiment bien historique… On va d’ailleurs bientôt atteindre l’apogée de cette absurdité et de l’ignorance glorifiée avec Labryrinth chez GMT…

Il se trouve que je connais très bien la guerre de 7 ans en Amérique du Nord et quand je vois des débilités comme Empires in America, cela m’énerve. C’est peut être par ce que j’ai encore cette utopie de croire qu’un wargame peut et doit nous aider à découvrir et à comprendre la nature des conflits qui on été, nous faire découvrir les réalités d’une autre époque ou région et nous permettre de me mieux comprendre la nature du monde tel qu’il est aujourd’hui.

Je n’ai pas joué à Empires in America, mais quand je vois une carte comme ca, je peux immédiatement voir l’ampleur de l’ignorance de l’auteur.



C’est facile : on fait un recherche sur wikipedia, on met quelques cases là ou des trucs se sont passés et ont fait rouler un dé ou tirer une carte pour que ca passe. Ca marche peut être ludiquement, bien que coté réflexion stratégique il faudra repasser mais c’est une autre histoire…

Prenons l’expédition anglaise sur Québec… Les anglais en sont à leur dixième (ou plus) expédition amphibie en Amérique du nord contre les implantations françaises durant les 70 années précédentes, dont au moins 5 contre Québec… Bref, on sait exactement comment cela se passe et ou sont les problèmes (attroupement de la flotte, des vivres, du matériel, navigation en atlantique, le saint Laurent etc…), il suffit de lire ce qui s’est passé pendant les expéditions précédentes… Bref, limiter ca a une ligne de chemin de fer qui part d’Halifax a Québec en passant par Louisbourg est une face…

Pire, l’auteur ne comprend absolument rien au conflit car la carte ne permet même pas aux français de réaliser leurs stratégies historiques…
Les français ont globalement gagné les 4 dernières guerres en Amérique du Nord contre les anglais en utilisant les mêmes stratégies (alliance autochtones, déstabilisation des populations coloniales, guerre économique etc.). Cette fois-ci les anglais ont appris leur leçon et ils vont bloquer les stratégies françaises en déportant les Acadiens, en et investissant dans les alliances autochtones, puis en prenant Lousibourg pour contrer la guerre économique ou la France inflige généralement de sérieux dommages… Bref c’est très riche et c’est là que se joue toute la guerre, mais pour cela il aurait fallu que l’auteur lise en peu…

Au finale en plus d’être une jeu probablement faible ou nul, le pire est qu’il fait croire aux joueurs que c’est la réalité historique et ne les incite donc pas à aller plus loin en lisant sur le sujet car il donne l’illusion de connaître et de comprendre les grande cette épisode de l’histoire…

Bref ce type de jeu m’énerve comme vous voyez hehe… Mad

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestafette.net

18 Re: Empires in America le Mer 10 Mar 2010 - 23:28

je pense qu'il y a que toi qui pense que l'auteur du jeu veut faire un cours d'histoire Smile
c'est un petit jeu sans prétention, simple et a priori ludique vue les retours que j'ai sur le sujet (moi ce genre de jeux solo c'est pas mon truc donc j'ai passé mon chemin de base Wink)
c'est a mon avis plus un jeu a l'allemande qu'un wargame, ça n'empeche pas que c'est un jeu et pas un cours d'histoire.

et pour la guerre de 7 ans en amérique je préfère ne pas rentrer dans le sujet, on l'a déjà abordé en long en large et en travers, et on est pas d'accord Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur

19 Re: Empires in America le Mer 10 Mar 2010 - 23:40

Pour ma part ce sont les règles qui m'intéressent, pas le jeu (sans le critiquer), ça me permet de disposer de principes simplissimes pour poser les bases de mes réfléxions futures. Un jeu comme ça m'intéresse en fait pour poser mes points de règles sur les Vikings et Sarrazins jocolor
Pas d'inquiétude, je n'y jouerai pas (pas le temps), en revanche j'y trouverai sûrement de superbes idées.
J'ai besoin de simplifier ma réflexion quand je crée, et aussi de me tailler une petite expérience en terme de mécanismes de jeux car je n'en ai pas joué beaucoup au regard de certaines personnes du forum.
Mais je fais tout le temps ça en fait !!!

Voir le profil de l'utilisateur

20 Re: Empires in America le Jeu 11 Mar 2010 - 1:16

En tout cas en ce qui me concerne je n'échangerai pas mon "Quelques arpents de neige" contre trois "Empires in America"...

Rien que le titre traduit une exigence de référence culturelle pour l'un et une accroche basique et sans saveur pour l'autre study

Voir le profil de l'utilisateur

21 Re: Empires in America le Jeu 11 Mar 2010 - 1:33

C'est sûr ce n'est pas le même genre jocolor

Voir le profil de l'utilisateur

22 Re: Empires in America le Jeu 11 Mar 2010 - 11:13

En tout cas en ce qui me concerne je n'échangerai pas mon "Quelques arpents de neige" contre trois "Empires in America"...

D'un autre coté ce n'est absolument pas la meme categorie du jeu. Personellement, pour etaler les arpents de niege chez moi, il faudrai que j'abatte un mur alors practiquement parlant je prefere le petit.


_________________
http://www.youtube.com/watch?v=7LaDMc6Z3TM
A triumph of passion, a war to be won
Voir le profil de l'utilisateur

23 Re: Empires in America le Jeu 11 Mar 2010 - 18:39

Appréciant particulièrement les péripéties des coureurs des bois du Canada français mais, à l’instar de bien des wargameurs isolés, ne trouvant pas toujours d’adversaire pour une partie de « Batailles pour la Nouvelle France » (Vae Victis n°44) ou l’extension sur le sujet de « Hold the Line » (Worthington Games) chroniqué dans le n° 88 de Vae Victis, j’ai été séduit par la possibilité qui m’était offerte d’aborder en solo ce conflit.
Pour en rendre l’atmosphère, le mécanisme repose sur un système de tirage de cartes aléatoire qui somme toute n’est pas vraiment gênant dans le jeu en solitaire et favorise la surprise stratégique. Ces cartes historiques relèvent de plusieurs catégories :
- Chefs des deux nationalités ;
- Troupes provinciales et milices des deux camps ;
- Evènements historiques ;
- Actions (qui constituent la main du joueur et peuvent être posées sur son « tableau » en dépensant le nombre de points d’action (PA) mentionné).
Elles amènent en outre le chrome qui plonge le joueur dans l’ambiance ( milices, Roger’s Rangers, alliés Hurons et Algonquins, etc…).
Chaque tour se déroule comme suit :
- Phase historique (tirage de cartes) ;
- Phase anglaise (ralliements, avances et assauts éventuels, défaite si prise de Montréal) ;
- Phase française (ralliements, calcul des PA (5 maximum), dépense des PA) ;
- Phase de « ménage » (éviction des chefs français en disgrâce, retrait des marqueurs et cartes utilisés, réintégration de cartes et mélange de la pioche).

Perdre mieux, c’est possible…
Le jeu commence en 1754, avant le déclenchement de la Guerre des 7 ans, et peut se prolonger jusqu’en 1762 à raison de deux campagnes par an, chacune d’elle équivalant à un tour. La pioche initiale comporte vingt cartes bleues, l’une d’entre elles marquant le début du « premier conflit mondial », tournant important dans le jeu.
Depuis sa base, située à Montréal au centre de la carte, vers laquelle convergent les cinq armées anglaises, le joueur prend la tête du camp historiquement perdant, ce qui constitue un intéressant challenge. Le jeu s’arrête dès la prise de Montréal (défaite automatique) ou lorsque la pioche est épuisée. Les conditions de victoire et de défaite prévoyant plusieurs niveaux, de défaite décisive à victoire écrasante, il est ainsi possible de perdre mieux qu’historiquement… et même de battre ces « maudits Anglais ».

Au début du jeu, le joueur dispose sur son « tableau » la carte Langlade, chef de niveau 1, auquel sont associés deux bataillons en propre, ainsi que la carte 1er Régiment de la Marine. Sa main initiale ne comprend que la carte Milice québécoise qui nécessitera d’être activée en dépensant un PA pour être posée sur le « tableau ». Du côté anglais la carte Braddock, chef de niveau 1, auquel sont associés deux bataillons en propre, est posée sur la case leader de la Vallée de l’Ohio.
Avant la survenue de la Guerre des 7 ans, le Français bénéficie de quelques avantages, notamment de Bougainville et Dieskau, chefs de niveau 2. A chaque début de tour, trois cartes historiques sont tirées. Comme le conseille le créateur du jeu dans ses notes de conception, il est souhaitable de mettre à profit ces avantages pour renforcer ses positions avant que les Anglais n’arrivent en force.
En effet, au tour suivant l’apparition de la carte fatidique, vingt-quatre nouvelles cartes rouges sont ajoutées à la pioche. Celles-ci comportent par exemple Wolfe avec sept bataillons ou Amherst avec neuf bataillons. Dès lors, ce sont quatre cartes qui sont tirées à chaque tour.
Le mécanisme de gestion des forces anglaises est simple et ingénieux notamment grâce aux cartes leader. En outre un ordre de priorité est fixé entre les différentes armées (Saint-Laurent, Champlain, Vallée de l’Ohio, Grands Lacs et Maine supérieur).
Les combats peuvent être redoutables et obtenir l’initiative s’avère important pour effectuer le premier feu. Le feu en réponse adverse n’intervient qu’après l’élimination des pertes subies.

Trop de chefs, il faut en virer…
Chaque carte chef comporte le nom d’un leader historique, sa réputation, sa valeur (de 1 à 3), le nombre de bataillons associés ainsi qu’une capacité spéciale éventuelle pour les français. La valeur participe à la détermination de l’initiative mais également à la capacité de déplacement pour l’Anglais et au nombre de PA disponibles pour le Français. En fonction de leur comportement au combat, la réputation des chefs varie de gloire à disgrâce, tous débutant en qualité de médiocre. Une originalité du jeu consiste à virer les chefs qui ont la pire réputation dès que leur nombre excède de deux celui de la partie adverse. Cette procédure permet de maintenir un relatif équilibre et d’entretenir le suspense.
Confronté à un cas particulier lors d’une partie, j’ai interrogé l’équipe de VPG par courriel :
- Q: “What does happen when the French phase begin without leader and that British event card "Royal Navy blockade" was drawn ? Does this card cancel the rule 9.1 ?”
- R: “No, it would not cancel rule 9.1. That would destroy the game's play balance!”.
La règle 9.1 prévoit qu’en début de phase française si aucun chef n’est présent, un de ceux qui ont été précédemment retirés revient en jeu (ralliement). Et ce même en cas de blocus anglais, comme l’indique la réponse reçue dans un souci d’équilibre du jeu.

Fort ou comptoir, il faut choisir…
La gestion des pions Fort et Comptoir (trading post) est source de dilemmes pour le joueur. Ceux-ci en nombre limité coûtent deux PA pour être mis en place et leur perte est irrémédiable. Pourtant, un fort permet de bloquer l’avancée d’une armée anglaise et les comptoirs conditionnent le nombre de remplacements possibles pour reconstituer les bataillons perdus. En outre, en fin de jeu les comptoirs peuvent rapporter des points de victoire supplémentaires en fonction de leur implantation plus ou moins éloignée de Montréal.

En conclusion, “Empires in America – The French & Indian War” présente nombre de qualités qui apportent une bonne jouabilité sans complexité excessive et plongent le joueur dans l’ambiance. Sans hésiter, ce jeu est à emporter lors de vos retraites solitaires dans une cabane au fond des bois.

Ludiquement,
Stéphane

Voir le profil de l'utilisateur

24 Re: Empires in America le Jeu 11 Mar 2010 - 18:55

Personnellement ce qui me dérange sur la carte, ce sont les "routes' marron et jaune.
Le peu que je connais sur cette période ... ben euh ... elles n'existent pas.

La marron a failli exister 20 ans plus tard, quand les américains ont envahi le Canada. Ils ont essayé de passer par là ... mais ils ne sont pas allés loin.

La jaune : c'est quoi, les Ours Polaires qui sont parachutés dans la Baie d'Hudson ?

Après je serais peut être moins critique que Desaix. La partie économique de la guerre (ainsi que la 'petite' guerre sont 'peut être ' gérées de manière abstraite (via les cartes et les forts à poser).

Je n'ai pas le jeu, mais il ressemble - de loin - bcp aux autres jeux 'Siege', avec 5 colonnes / toutes qu'il faut défendre.

Voir le profil de l'utilisateur

25 Re: Empires in America le Jeu 11 Mar 2010 - 19:07

Non mais vous n'êtes pas marrants, vous ne voulez pas y croire, mettez-y un peu du votre jocolor
Regardez, Stefjak il a posé les choses sérieusement.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum