L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

[CR] The eagle and the star : L'europe sauvé par la Pologne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

bon voila un petit compte rendu de notre partie à Gonzoo, geronimo et moi même aujourd'hui
donc pour commencer les roles sont distribués ainsi
Les polonais sont commandés par moi même. j'ai donc la lourde tache de sauver l'europe et le monde de la bolchévitude Wink et de pilzudskiser tout ça Wink
Geronimo joue l'infame staline (role qui lui convient très bien tellement il est infâââââme :mrgreen: ) qui tiens le front sud
Gonzoo joue le futur purgé alias le général Toukhatchevski qui tient le front nord

voici donc la situation (on est au début de 1920)

pour shématiser, au nord les polonais sont peu nombreux (et ça va pas aller en s'arrangeant) mais au sud ils ont une supériorité numérique temporaire (jusque l'arrivée de la konarmya de boudienny et de ses moustaches) qui leur permet de prendre les devants (historiquement ça commence sur l'offensive sur Kiev en avril 1920, le jeu n'aborde pas la partie 1919)


zoom sur le front sud. on distingue kiev tout à droite. Les soviétiques sont peu nombreux pour le moment mais tout est une question de temps. Historiquement il faut quand même savoir que kiev sera capturé par les polonais. je me demande encore comment ils ont fait (et pourquoi ils ont pas arreté la partie la? ils avaient une victoire immédiate non? :gratte: :mrgreen:


zoom sur le front nord. la par contre c'est beaucoup moins drole. en plus au tour 1 ya plein d'unités soviétiques qui arrivent en renfort gratos et la plupart au nord. ça va être vite la curée et l'enfer par ici. le tout est de faire suffisement mal au sud pour forcer le nord à sauver les meubles en envoyant des forces et à sacrifier ses precieux ordres pour son pote, qui n'en est pas un Wink


donc on commence sur une offensive polonaise au sud, et la grosse surprise. impressionné par le setup, staline fait l'erreur de reculer sans même combattre, et de le laisser berdyczow facile d'acces. la j'aurais été bete de pas le faire, j'ai donc foncé sur la ville (ville à VP) et culbute la garnison (chaque ville a VP a une garnison à 1). comme en plus une carte qui affecte son supply réduit la longueur de la ligne de ravito venant de Human (les villes à VP sont les distributeurs de supply si ils sont relié à varsovie pour moi ou au bord de carte est pour le soviétique, et à un rayon de 3 case autour de la ville) d'un coup les 2 grosses piles du sud sont hors supply. Dans tEatS le out of supply est terrible (1 point de force perdu par impulse et la moitié des ordres non utilisables, et si on meurt de faim l'unité est définitivement détruite). résultat l'armée ukrainienne pro soviétique (2 blocs) disparait corps et bien me donnant 2 VP d'entré.


au nord par contre ça pique les yeux (d'ailleurs la photo fait le même effet Wink) et je me fait largement culbuter, mon centre de supply étant capturé et le bloc de biélorusses pro polonais completement détruit. ça crain du boudin st'affaire et mins, place la plus importante du coin est menacé.


au sud le forcing soviétique permet de recapturer berdyczow mais la situation n'est pas rose pour staline car ses unités sont épuisées. il a quand même du faire un coup de pression pour obtenir des renforts venant du nord ( :triste: si tu viens pas m'aider je cafte à ninine, et il va te koulakiser la gueule à la récré :diablo: :mrgreen: )


on remarquera que les miennes sont pas en super état non plus, mais c'est mieux qu'en face, je vous laisse donc imaginer l'état. l'avantage aussi c'est que j'ai un meilleur accès (2 liens) sur la zone tenu par les soviétiques, et donc suit plus à même de taper fort.

bref début de partie en fanfare Wink
a suivre donc Wink

Voir le profil de l'utilisateur
Parle nous un peu du système...

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestafette.net
de façon générale tu joues tes cartes pour evenement, RP ou ordres. si tu joues pour autre que ordres tu as quand même 2 ordres gratuits (pour continuer à avoir un semblant de mouvement Wink) sinon tu ajoute la valeur de la carte.
on place les ordres alternativement en commençant par le front nord et par celui qui n'a pas l'initiative (déterminé par un niveau influencé par des cartes mais surtout les victoires militaires) de façon caché.
ensuite celui qui a l'initiative joue ses mouvements rapide, suivi des mouvements rapide de l'autre, puis ses mouvements normaux, suivit des mouvements normaux de l'autre, et enfin les autres ordres (train,...). après ça combat ou chacun dit si il joue des cartes de combat (classique). pas de dés, on joue soit une carte de sa main (avec bonus de +1) soit une carte tiré du paquet. la valeur sortie + bonus de cartes + valeur des blocs = une quantité de perte déterminé par table (de 0 à 5), celui qui inflige plus gagne
une grosse victoire (4 ou 5 pertes infligées) rapporte 1VP, les autres venant soit des cartes soit des villes à VP (+1 ou +2)
si un joueur arrive à 15 il gagne la partie immédiatement, sinon c'est celui qui a le plus qui gagne.

voila la base du système. si tu as des questions précises hésite pas. c'est un système très malin et bien foutu, et le FoW est vraiment important. on a vraiment apprecié le jeu et je pense que j'attendrais pas trop pour y rejouer (juste éclaircir quelque points pasque certains trucs sont pas clairs clairs, la regle n'étant pas assez détaillée)

Voir le profil de l'utilisateur
suite et fin


Sur le front sud la situation soviétique, un instant rétablie, s'aggrave à nouveau avec l'annonce du nouveau report de l'arrivée de la Iere armée de cavalerie, la Konarmya. Résultat les polonais contrent-attaquent et bousculent les soviétiques défendant berdyczow. Cette fois ce n'est plus une petite brigade de cavalerie qui va défendre mais 3 unités entieres, même si elles commencent à être fortement érodées. La position reste cependant fragile puisque attaquable par 2 zones (Zytomierz et Koziatyn), mais la prise de la base de supply soviétique est forcément un bon point, surtout qu'on est à la fin du tour 1 et que la garnison va tomber dans mon escarcelle.


au nord aussi la situation a vue un spectaculaire rétablissement, grâce à une erreur soviétique il faut dire. Ceux ci étant fortement avancés en ayant détruit la seconde brigade mixte biélorusse/polonaise, sont avancés à smargonie sans rien pour protéger leur base arrière. résultat gros reflue sur glebokie des soviétiques, qui y sont assaillies par des polonais venant de 4 direction (merci les attaques de flanc dévastatrices Paf )
résultat sans appel, les soviétiques doivent retraverser le fleuve et laisser glebokie aux polonais. la situation est rétablie mais très fragile quand même car mes blocs sont peu nombreux, et même si ils sont plutôt costaux ça ne va pas suffire.


la situation au nord coté soviétique à la fin du tour 1. on sent quand même une grosse fatigue, les blocs sont bien amochés. ceci dit il faut dire que mon plan à marché à merveille. devant la catastrophe au sud, toukatchevsky a du envoyer des unités et des RP au sud, ce qui le pénalise d'autant. tant mieux j'ai gagné du temps précieux.


au sud le soviétique est pas en super position non plus et commence à se dire que kiev n'est pas si loin des lignes finalement, et ça fait pas son affaire.


situation globale des 2 fronts. au nord donc les lignes tiennent tant bien que mal alors qu'au sud la progression polonaise est suffisante pour drainer des troupes venant du nord. mais bon au nord mes polonais ont tout ponctionné mine de rien, les renforts de toute la carte (varsovie, vilnius,...) ce qui rend quand même dangereux une situation sans réserve en cas de ligne qui craque.

passons donc au tour 2

au sud les polonais lancent de nouvelles attaques et assurent le contrôle de Zytomierz, protégeant les flancs de berdyczow. malheureusement on distingue la Iere armée de cavalerie en bas a droite qui fini enfin par arriver. on va prendre cher les enfants.


ha oui mais non en fait, avec quelque cartes bien chiantes Very Happy (mauvais temps, staline fait son malin,...) la Konarmya est inactive, ou presque, et les polonais se permettent même le luxe de capturer Malin, à 2 zones de Kiev. la position polonaise ne sera pas facile à casser. malheureusement j'ai bien peur de devoir vite faire ce que j'ai forcé à faire les soviétiques au tour d'avant car au nord ça sent pas la rose.


le rouleau compresseur soviétique se met en place et on se lance dans de grandes batailles d'attrition, sur Glebokie encore une fois, car la ville ouvre la route de Minsk. ça castagne dur un peu partout mais les soviétiques ne passent finalement pas, et perdent de nombreux VP, autant au sud qu'au nord, en perdant des batailles majeures (grâce quand même à plein de cartes de combats polonaises et à une pioche de 3 cartes au moment opportun).

La partie s'achève donc à la fin du tour 2 (sur 6) car il est l'heure de partir et que la situation fait que de nombreux VP ont échappés aux soviétiques. on a pris du temps à jouer, à débroussailler les règles et à trancher les cas litigieux, ce qui fait qu'au final on a transformé le truc en scénario Kiev (scenario I qui se termine à la fin du tour 2) et ou je gagne haut la main (+11VP). L'europe est donc sauvée de la contagion bolchévique, et heureusement qu'on a pas continuer car ça allais craquer de partout Very Happy


voila la situation finale. ya du monde en rouge au nord maintenant, je n'aurais pas tenu un tour de plus et ma ligne aurait volé en éclat, me forçant à envoyer des forces du sud. Je devait donc forcément retraiter sur la ligne de tranché allemande et perdre la majeure partie de la biélorussie. la suite aurait été sanglante.


zoom sur le sud, la konarmya est tout au sud (toutes les unités de cavalerie). Elle est très dangereuse car étant cavalier elle bouge 2 fois plus vite que mes polonais. heureusement ya plein de cartes de combat pour pénaliser les cavaliers, mais quand meme.


la situation à la fin au nord. ça sent la cata les enfants... si le sud du front est intact (pas pour longtemps cependant vue ce qui approche), minsk n'a que peu de chance de tenir 1 tour de plus. cependant comme il va falloir au soviétique conquérir les villes à point pour s'assurer son ravitaillement, ça l'aurait ralentie quand même quelque temps, esperont le temps de jouer plein de cartes en RP.


bref voila, un excellent jeu et bien tendu avec un système vraiment bien. Reste plus qu'à trancher les cas de regles litigieux. je suis en train d'essayer sur BGG (ya pas de folder consim), on verra bien Smile.
moi je regrette pas en tout cas, on a bien rigolé, la pelle à encore volé de part et d'autre Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur
Comment sont pris en compte les tanks et les avions dans le jeu ?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestafette.net
par carte (bonus de combat ou évènements)
ce n'est de toute façon pas plus qu'anecdotique dans cette guerre. ici c'est l'infanterie et la cavalerie qui domine.

Voir le profil de l'utilisateur
Fix a écrit:ce n'est de toute façon pas plus qu'anecdotique dans cette guerre.
C'est plutôt discutable comme affirmation ca...
Mais bon, je sais que t'es pas trop regardant sur l'historicité des jeux en général hehe...

Bon, ca l'air quand même d'etre un jeu intéressant ce truc, dommage qu'il y ait des blocs...

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestafette.net
a toi de me le prouver.
et pour l'historicité je préfère ne pas relever vue ce que tu peux affirmer parfois Wink

m'enfin si tu aimes pas les blocs et les cartes passe ton chemin

Voir le profil de l'utilisateur
Je n'essaie plus de te parler d'histoire car tu nies tout ce que tu ne vois pas dans les jeux que tu aimes ...
Ta dernière intervention sur Louisbourg montre bien cela ou encore celle sur Friedrich...

Comme on dit "On ne peut pas faire boire un cheval qui n'as pas soif" hehe...

Regarde les tanks et avions durant ce conflit russo-polonais, c'est un sujet très intéressant...
Ce n'est certes pas un facteur majeur mais c'est plus qu' "anecdotique" dans ce conflit....

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestafette.net
Desaix a écrit:Je n'essaie plus de te parler d'histoire car tu nies tout ce que tu ne vois pas dans les jeux que tu aimes ...
Ta dernière intervention sur Louisbourg montre bien cela ou encore celle sur Friedrich...

Comme on dit "On ne peut pas faire boire un cheval qui n'as pas soif" hehe...

j'en ai autant pour ton compte, rassure toi

Voir le profil de l'utilisateur
Et la météo et les ravitaillements sont ils simulés ?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestafette.net
ma météo par carte (pour le mauvais temps), le ravitaillement lui dépend des villes à VP qui font office de centre de redistribution (à condition d'etre lié à varsovie ou le bord est de la carte). ça porte à 3 cases pour une infanterie et à 5 pour une cavalerie. c'est d'ailleurs très intelligent car ça force à prendre ces villes importantes et leur donne vraiment un poid dans la manière de monter son offensive. difficile par exemple de progresser au nord sans faire tomber Minsk (possible toutefois par vilnius mais le front sera alors très étroit)
et le non ravitaillement est très meurtrier (perte d'un point de force chaque round en phase de supply et la moitié des ordres non utilisables).

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum