L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Anthon 1430 (Vae Victis Hors série n°6)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Anthon 1430 (Vae Victis Hors série n°6) le Dim 2 Mai 2010 - 17:55

Salut je continue la découverte de cette serie après Nevill's cross voici Anthon extrait du VV n°6.
Je compte faire une critique + un CR

Anthon 1430 :

Le materiel

La carte est de format A4 et est vraiment petite (10 x 15 hex alors que l'on peut faire tenir 12 x 16 )
La qualité graphique est un cran en dessous des standards de Vae Victis, donc moyen/mediocre . Il n' ya que des nuances de vert, pas de lignes de niveau , les buissons sont atrocement stylisés. Cela ressemble plus à une carte de test du scénario . Donc on est très très loin d'une carte de CeC par exemple
Les pions en revanche sont de bonne facture.
MAIS il y a 3 pions faux ( livrés dans VV 81 soit .. 6 mois plus tard) sur environ 30 pions .. Soit 10 % . Ca fait beaucoup .
De plus il n y a aucun marqueurs livrés !!! Donc le jeu n'est pas stand-alone. Et c'est dommage . Au final , carte médiore + errata sur 10 % des pions + pas de marqueurs , ce scénario donne l'impression d'avoir été placé là en bouche trou ET en urgence avec une relecture minimale ... La lecture du scenario confirme cette mauvaise impression

Le scenario

Une demi colonne pour presenter le contexte , la bataille elle meme et les conséquences .. C'est pas lourd. Il y en a plus sur Wikipedia c'est pour dire ... Ceci dit c'est bien résumé, mais c'est trop court. Ensuite ca se gate puisque le set-up a besoin de plein d'errata ... Toujours cette impression d'"urgence" sans relecture .. C'est dommage

Le scénario en lui meme semble interessant :
Une embuscade : Le set-up et la règle speciale d'initiative et d'empilement de l'Orangiste simulent ainsi le départ de la bataille avec une forte inertie chez l'Orangiste. Le scenario semble parfait pour jouer un solo :
> un camps cherchant la destruction "optimale" de l'adversaire, ayant l'initiative et la possibilité de manoeuvrer
> un camps inerte , immobilisé sur une route et ne pouvant au mieux que réagir , sans possibilité de planification , aux actions adverses

Donc voila pour le début : une ouverture de boite plutot négative

Voir le profil de l'utilisateur
Les photos et copie d'écran suivront ...

Plan de Bataille

> Pour l'Orangiste, c'est facile il y en a pas , à part survivre. Idealement il faudrait reussir à formé une ligne de bataille en retraitant l'avant garde (Palud) sur le droite du corps central (Chalon) et avancer l'arrière garde (Montaigut) à travers les marais sur la gauche de Chalon. Le problème etant l'extreme faiblesse de la manouevrabilité de cette armée

> Pour le Dauphiné : Etant en inferiorité numérique, je choisis d'accabler les corps 1 par 1 et je parie sur l'inertie de l'Orangiste (a priori Gaucourt devrait gagner les initiatives facilement ) . Au premier tour, je choisis d'immobiliser le corps central et de forcer l'activation de l'arrière garde Orangiste afin de me concentrer sur l'avant garde. Pour le Dauphiné Villandando va se jeter sur Palud en esperant que celui ci ait été "assoupli" par l'ensemble des archers ...
Une fois l'avant garde taillé en pièce (en 1 tour j'espère) , toutes les forces pourront se tourner sur le corps de Chalon , normalement l'arrière garde adverse sera en pleine manoeuvre et dans l'impossibilité d'apporter un soutien . Une fois Chalon détruit normalement la partie est terminée .. Pour compenser la faiblesse numérique des troupes il faudra également engager à fond les chefs de chaque bannière. La se situe le vrai risque du joueur Dauphinois

Voir le profil de l'utilisateur
superben a écrit:
MAIS il y a 3 pions faux ( livrés dans VV 81 soit .. 6 mois plus tard) sur environ 30 pions .. Soit 10 % . Ca fait beaucoup .
De plus il n y a aucun marqueurs livrés !!! Donc le jeu n'est pas stand-alone. Et c'est dommage . Au final , carte médiore + errata sur 10 % des pions + pas de marqueurs , ce scénario donne l'impression d'avoir été placé là en bouche trou ET en urgence avec une relecture minimale ... La lecture du scenario confirme cette mauvaise impression

(...)

Une demi colonne pour presenter le contexte , la bataille elle meme et les conséquences .. C'est pas lourd. Il y en a plus sur Wikipedia c'est pour dire ... Ceci dit c'est bien résumé, mais c'est trop court. Ensuite ca se gate puisque le set-up a besoin de plein d'errata ... Toujours cette impression d'"urgence" sans relecture .. C'est dommage

Etant à l'origine de la publication du scénario, conçu par Denis, je suis assez d'accord. Il a été publié "en urgence" pour varier les sujets dans le premier HS pions et sortir du 100% scénario 2°GM, avec un historique très réduit faute de place, sans vraie relecture, et sans le SAV FredBey !
Mais bon, cela a aidé à lancer le HS Pions, qui a une belle descendance aujourd'hui (Arsouf dans la même série !), cela en valait la peine.

Voir le profil de l'utilisateur
Qui aime bien chatie bien ... ;-)
J'avais commencé par jouer au jeu du HS n°2 pour les pions que j'avais trouvé très bien (à l'opposé de nombreuses critiques) dansson ensemble : Jeu sur la Crète , Borkowo , Nevill Cross
Je m'attaque au H n°1 ....

Voir le profil de l'utilisateur
Les pions corrigé sont disponibles sur mon site, rubrique téléchargements.


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
Voici mon CR de partie .. Comme elle a durée 1 tour et 1 activation , j'ai la flemne de faire des scans ...

Tour 1

Les troupe du Dauphinée en embuscade attendent patiemment la colonne orangiste ... Dès que la colonne débouche des brousailles , une pluie de flèches s'abat sur l'avant garde , décontenancant le parti de chevaliers en tete mais surtout blessant leur chef Palud (9 au dé de tir ). Villandrado lance alors une charge vigoureuse sur la pointe orangiste , Palud bien que blessé parvient à organiser la contre charge .. Peine perdu , galvanisé par leur chef , les Hommes d'armes francais culbutent les Orangistes. Palud blessé est desarçonné et est capturé. Les chevalier se replient en désordre poursuivis dans l'élan par Villandrado qui achève finalement de les mettre en déroute . Non content de son succès , il se jette sur le corps central de Chalon et met à mal un groupe de cavaliers avant enfin de terminer sa charge.
Pendant ce temps , isolés , les archers de l'avant garde orangiste se battent avec l'energie du desepoir et parviennent à repousser avec de lourdes pertes des assaillants venant des ruines de Malatrais. Mais seuls en pointe du dispositif , ils finissent par etre submergés à revers par Gaucourt qui les annihilent avec l'aide de Godrée.
Chalon totalement dépassé par les événements ne réagit pas ou peu en faisant se déployer son arrière garde face au marais ...

resultats tour 1 :
Orangiste : 0 pts
Dauphinois : 8 points ( 1 unité d'archers détruite (2pts) + 1 chef capturé (5pts) + 1 unité en déroute )

Tour 2 :
Les archers génés ,par les broussailles, sont très peu efficaces et les Dauphinois, encouragés par leurs succès initiaux conservent une forte initiative. Gaucourt décide d'en finir avec ce qui reste de l'avant Garde ennemi. Il l'encercle et finalement les dispersent complétement ...(+3 pts pour Ha détruits >>>> +11 pts >>> Victoire automatique)
Son avant garde disloqué,son meilleur chef de corps capturé ,Gaucourt se résigne à la retraite , celle ci tourne en déroute pour lui ... La victoire est claire et décisive pour le Dauphiné.



Conclusion
Le plan initial s'est déroulé sans accroc (copyright Hannibal) , voir mieux grace à 2 jets à 9 pour débuter . L'avant garde a été exterminé en un peu plus d'un tour et son chef capturé sans que l'Orangiste ne puisse esquisser une manoeuvre ...
La victoire a été totale est rapide.

Fin de mon analyse :

le format Bretzel convient bien au système AfdE . En effet on s'apercoit de toute la technicité du système sur des exemples très simples.
Le scénario en lui meme est interessant par la situation, meme si cela peut etre très frustrant pour l'Orangiste. Je conseillerais donc de l'utiliser en jeu d'initiation avec un joeur Dauphinois débutant.
Quel dommage que le materiel (Errata + carte + errata set-up et scénario) n'est pas été à la hauteur.

6/10

Voir le profil de l'utilisateur
J'ai refait une bataille d'Anthon, hier avec un ami afiin de lui faire découvrir le système. Il jouait les francais et moi les Orangistes .

De manière "cocasse" l'embuscade s'est déroulé de la meme manière et à duré à peine plus longtemps :

Tour 1 :
L'embuscade débute par des volées de flèches absolument inefficaces. Cela suffit neanmoins à paralyser totalement Chalon incapable de prendre la mesure de l'embuscade
Plus prudent que moi dans la première partie , Villandrado fait un coup de main en force (sans charge) sur le parti de chevaliers de Palud et le capture !!! (+ 5 pts) . Une contre attaque immediate des archers de Palud pour liberer leur chef ebranle serieusement les espagnols, ils sont cependant repoussés. Sur la gauche les hommes d'armes se ruent sur les archers francais imprudemment découvert sur la colline, ils echouent cependant lamentablement . Parallèlement l'arrière garde Orangiste commence son deploiement dans la plaine Gaucourt , charismatique chef francais , lance alors l'ensemble de son armée sur l'avant garde bourguignonne . Les archers bourguignons sont submergés (+ 2 PV) et les hommes d'armes sont dispersés dans les marais (+1 PV)

Fin du tour 1 : +8 PV pour le francais

Tour 2 :
Chalon sort enfin de sa torpeur et prend l'initiative : il termine le deploiement de l'arrière garde et met ses archers en position en lisière du marais et dans la plaine , afin d'avoir le meilleur champs de tir . Il fait egalement retraiter les restes de l'avant garde passablement ebranlé.
Le francais passe son tour à se reorganiser , pendant que le bourguigon achève son depoiement avec sa cavalerie de reserve à l'extreme droite

Fin du Tour 2 : + 8 PV pour le francais

Tour 3 :
Le tour commence par une pluie de flèches de part et d'autre. Les Bourguigon etant bien plus efficace puisqu'i mettent en deroute l'unité du porte drapeau de l'armée francaise (+1 pV)
Mais le francais reprend tout de meme l'initiative et Villandrado se lance dans une charge sur les archers qui resistent bien mais doivent reculer sous le choc. A l'extrémité de la ligne , le francais s'attaque au porte etendard l'arriÈre garde orangiste ... dans la mélée ce dernier chute de cheval et est capturé (+5 PV ---> Victoire Automatique avec +12 PV). S'en est trop pour les orangistes , l'arrière garde sans chef deroute et Chalon ordonne une retraite génerale ...


Voila On s'est bien amusé . Je remarque que l'effet d'embuscade est parfaitement bien simulé. En tant qu'Orangiste c'etait un creve coeur de voir les francais tailler en piece mon avant garde sans pouvoir reagir . D'autre part l'empetrement de l'armée bourguigonne est aussi bien rendu et j'etais tout content en fin de tour 2 d'avoir pu deployer mon armée .. Malheureusement les dés furent cruels ... ( 2 chefs capturés sur leur 2 premiers engagements...)

Voir le profil de l'utilisateur
Du coup j'ai découpé et collé Poitiers ... J'espère le jouer la semaine prochaine en "face á face"

Voir le profil de l'utilisateur
Tite question bête : les fermes sur la carte sont elles considérées comme village?

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum