L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Amirauté : cadences de feu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Amirauté : cadences de feu le Jeu 16 Sep 2010 - 11:16

Une salve par tour de 5 min, n'est-ce pas un peu lent comme cadence de tir ? Même une pièce de 380 doit pouvoir tirer deux ou trois salves dans ce laps de temps non ?

Voir le profil de l'utilisateur http://lignesdebataille..org/

2 Re: Amirauté : cadences de feu le Jeu 16 Sep 2010 - 12:14

Voilà une question très intéressante, la cadence de tir est un paramètre rarement explicité dans les descriptions de navires, je suis preneur de toute info sur ce sujet!

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Amirauté : cadences de feu le Jeu 16 Sep 2010 - 13:34

Sur cette fiche, il est noté que les canons de 380mm de la classe Richelieu pouvaient tirer 1,8 coups par minute.

Forcement, une salve toutr les 5mn ca fait peu, même avec tout les calculs de la solution de tir.

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Amirauté : cadences de feu le Jeu 16 Sep 2010 - 14:08

C'est un gros problème d'Amirauté. Le tir représente en fait plusieurs salves, et aucune différence n'est faite entre les navires pouvant tirer 1 salve par minute et ceux qui peuvent en tirer 10.

J'attire votre attention que la cadence de tir réelle d'une pièce dépend avant tout de la distance de tir plutôt que de la rapidité avec laquelle elle est chargée. En raison de la rusticité de la conduite de tir de l'époque, les navires utilisaient presque systématiquement la technique dite de tir corrigé. Elle consistait à tirer une salve sur la position présumée de la cible puis à corriger l'élévation et l'orientation des canons en fonction de l'endroit ou tombait la salve par rapport à la cible (trop court ou trop long, trop devant ou derrière). L'inconvénient était que pour tirer une nouvelle salve, il fallait que la première soit tombée et que les corrections aient été faites. C'est pourquoi à distance de combat, les cuirassés tiraient rarement plus d'un coup par minute, et les croiseurs 2 ou 3. Les pièces ne tiraient à cadence de tir maximum qu'à très courte distance ou contre les avions.

Si vous êtes intéressés par le sujet, je vous invite à consulter les articles et les données techniques du site suivant : www.navweaps.com

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: Amirauté : cadences de feu le Jeu 16 Sep 2010 - 14:14

marvinlerouge a écrit:Sur cette fiche, il est noté que les canons de 380mm de la classe Richelieu pouvaient tirer 1,8 coups par minute.

Comme moi.

Ok je vais me Disappear

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: Amirauté : cadences de feu le Jeu 16 Sep 2010 - 14:14

C'est un gros problème d'Amirauté. Le tir représente en fait plusieurs salves
Oui mais tous les calculs des tables sont pour une seule salve ! % de toucher et dégâts !

C'est pourquoi à distance de combat, les cuirassés tiraient rarement plus d'un coup par minute, et les croiseurs 2 ou 3. Les pièces ne tiraient à cadence de tir maximum qu'à très courte distance ou contre les avions.
Soit 5 à 10 tirs par tour quand même... on tire aussi plus vite une fois le tir corrigé non ?

Voir le profil de l'utilisateur http://lignesdebataille..org/

7 Re: Amirauté : cadences de feu le Jeu 16 Sep 2010 - 14:15

Mussipont ouste tongue

Voir le profil de l'utilisateur http://lignesdebataille..org/

8 Re: Amirauté : cadences de feu le Jeu 16 Sep 2010 - 14:17

Francis Marliere a écrit:Si vous êtes intéressés par le sujet, je vous invite à consulter les articles et les données techniques du site suivant : www.navweaps.com

Ah merci pour le lien, ça l'air pointu!

Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: Amirauté : cadences de feu le Jeu 16 Sep 2010 - 14:30

Santino, tu as raison, les tables de tir d'Amirauté ne sont pas réalistes (je risque l'excommunication !). Pour coller à la réalité, il faudrait faire un test par salve, mais c'est difficilement envisageable (10 salves par tour x 10 navires : 100 lancés de dé ...). Il faut trouver un autre moyen.

Celui que j'utilise est inspiré de Seekrieg : je calcule des probabilités d'impact pour chaque obus tiré (nombre de pièces x cadence de tir) et je teste pour chaque obus. Les probabilités d'impact sont déterminées à l'aide d'une formule trouvée dans un article très sérieux (http://navweaps.com/index_inro/INRO_Hood_p4.htm) et modulée par les circonstances du combat (taille et vitesse de la cible, radar de tir, etc.). Le système fonctionne bien mais nécessite l'utilisation d'une aide de jeu informatique : c'est un fichier Excel dans lequel on saisit les paramètres de tir (distance de tir, portée de l'arme, nombre et cadence de tir des pièces, etc.), et qui détermine les probabilités d'impact et le nombre de coups au but (et les dégâts, mais ceci est une autre histoire).

Il est vrai qu'en théorie, une fois la cible encadrée, le tireur peut passer au tir rapide. A ma connaissance, cela se passait rarement comme cela car il fallait en permanence corriger la solution de tir. Un jeu extrêmement précis tel que SK 5 ne prévoit d'ailleurs pas le cas de figure que tu évoques.

Voir le profil de l'utilisateur

10 Re: Amirauté : cadences de feu le Jeu 16 Sep 2010 - 22:48

Voici peut-être un exemple de tir rapide (sur quelques salves seulement, cependant).

from : http://www.german-navy.de/kriegsmarine/articles/feature7.html

The first frame of the battle film shows two puffs of smoke directly above the stern of the Bismarck , indicating that she had just fired separate salvos from her two after turrets in quick succession. At 2.5 seconds into the battle film, one of the Bismarck's forward turrets fired a salvo characterized by two separate flashes with a total flash time of 1.4 seconds. This indicates that there was a slight delay of about 0.5 second between the firing of the individual guns of that turret.
At 12.5 seconds into the battle film, the Bismarck fired a salvo from her other forward turret. This time, there was a single flash with a duration of 0.7 seconds, indicating that both guns of that turret fired in unison. At 27,5 seconds, one of the Bismarck's forward turrets fired another salvo with a flash duration of 0.7 seconds, and at 40.0 seconds, the other forward turret fired a salvo with a flash duration of 0.9 seconds.
The separation of 25.0 seconds between the first and third salvos and the separation of 27.5 seconds between the second and fourth salvos from the Bismarck's forward turrets is consistent with the established rate of fire for her guns. Under ideal conditions, the guns of the Bismarck could fire a round every 20 seconds, but under sustained combat conditions, some slight delays for various reasons can be expected.

Voir le profil de l'utilisateur http://downinflames.free.fr

11 Re: Amirauté : cadences de feu le Jeu 16 Sep 2010 - 23:46

Pour avoir testé les mêmes scénarii avec les deux systèmes je préfère largement celui de Amirauté à Seekrieg. En tout cas les résultats obtenus dans Amirauté me semble tout à fait cohérents et... spontanés Rolling Eyes

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum