L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

[CR] White october : Yudefix contre leninonimo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

voici donc la 1ere partie de la partie de White october de Battles 5 joué au 13e stratège entre Géronimo et moi même. La partie étant toujours en court, il n'y a ici que les 6 premiers tour. La suite après le 29 janvier une fois que j'aurais vaincu avec force, gloire et sagesse (au moins Very Happy)



Nous sommes donc le 10 Octobre 1919 et les armées blanches se préparent à une grande offensive contre les infââââmes bolchéviques. L'objectif est la reprise du palais d'hivers à Pétrograd pour montrer combien la révolution c'est tout pourri. Yudenitch lave plus blanc, qu'on se le dise.


Petit zoom sur les positions de départ. ça va charcler dans
5
4
3
2
1
ouverture du son et lumière


Tour 1 : 10-11 Octobre 1919

L'ouverture de l'offensive est un grand succès et la ligne rouge explose littéralement suite aux bombardement d'artillerie, aux chars, à l'aviation et aux attaques de nuit. Les 5e (jaune) et 2e (bleu clair) divisions se précipitent dans la breche sur Volosovo. Yamburg est capturé et de nombreux prisonniers sont faits. plus au sud la 3e division (noir) n'a plus aucune opposition et fonce vers le sud.
Les estoniens ne poursuivent pas après Yamburg mais on fera sans. L'armée rouge, qui souffre de désertions multiples, tente de contenir les armées blanches avec ce qui reste de disponible, c'est à dire pas grand chose.

Tour 2 : 12-13 Octobre 1919

La progression blanche continue et dépasse Volosovo, qui résiste encore. La 3e division arrive par le sud et commence à menacer Gatchina et son important dépot de munition. Quelque estoniens suivent la côte pour tenter de détruire les forts rouges le long du golfe de Finlande. D'une manière générale la progression est bonne mais des îlots de défense soviétique retardent l'avancée blanche. Malgré tout une quantité limité de munition est donné aux troupes blanches, pour garder des réserves.


Gros plan sur les zones principales de combat. Seul une petite unité résiste encore à Volosovo, et Gatchina est en vue. Le moral soviétique est mauvais et de nouvelles unités se rendent en masse

Tour 3 : 14-15 octobre 1919

Cette fois ci encore les munitions fournies aux troupes sont réduite en quantité. De toute façon l'objectif est de se mettre en position devant Gatchina. Seul Volosovo est vidé de ses défenseurs, et les positions rouges au sud de Gatchina sont tournées pour arriver devant la ville. La milice rouge hativement levée ce tour sert toutefois de géneur pour empécher la 3e division de déployer toutes ses unités en face de Gatchina.

Tour4 : 16-17 octobre 1919

Cette fois ci les combats se durcissent. Gatchina et son dépot sont capturés, malgré les fortifications rouges. Et les estoniens arrivent sur la côte devant le fort de Seraya Loshad, qui résiste vigoureusement.
Malgré tous les renforts soviétiques arrivent en nombre de Moscou maintenant et la partie va sérieusement se durcir pour les blancs, qui malgré leur supériorité manifeste (presque aucune perte depuis le début) ne peuvent étendre trop leurs lignes par manque d'unité pour tout couvrir.

Tour 5 : 18-19 Octobre 1919

Les lignes rouges se garnissent de plus en plus, même si à la qualité on voit tout de suite que ça n'est pas la fine fleur de la russie soviétique qui se trouve dans les tranchées. La 1ere division arrive en renfort par le sud mais va mettre du temps pour arriver.

Pendant ce temps la la progression marque le pas devant la densité des rouges, et le manque d'unité pour couvrir le terrain conquis. Malgré tout Krasnoye Selo est emporté par les forces blanches, qui sont même devant Tsarskoye Selo, l'ancienne résidence d'été du tsar.
Sur la côte les estoniens détruisent Seraya Loshad, mais le fort de Krasnaya Gorka qui se trouve juste derrière sera une autre paire de manche.

Tour 6 : 20-21 octobre 1919

La progression marque le pas, le temps de laisser la 1ere division arriver pour occuper le terrain qui sera conquis. Malgré tout des pertes sont faites parmi les unités rouges. D'une manière générale les blancs croulent sous les points de remplacement et de prisonniers, incapable de tout utiliser (on ne peut pas reconstruire d'unité donc je ne peux utiliser ça que sur les unités abimées, et comme j'en ai très peu avec plus de 1 step de perte.... bon de toute façon j'ai du perdre 2 unités depuis le début donc c'est pas génant).
Les rouges couvrent pétrograd de milice et de barricades en prévision de l'arrivé de nos troupes. Ils font bien car a partir du tour prochain on reprend les affaires sérieuses.
Sur la côte les estoniens font la preuve d'une grande nullité en s'écrasant comme des nazes sur Krasnaya Gorka, les canons de la forteresse se payant même le luxe de contre attaquer, coulant la flotille estonienne.

Bref les combats deviennent sérieux et difficiles. Plus que 6 tours pour prendre la capitale de l'empire, ça va être chaud.

Voir le profil de l'utilisateur
tiens je viens de me rendre compte que je me suis completement gouré sur l'endroit ou mettre ce CR. un volontaire pour le bouger dans l'entre 2 guerres? Smile

Voir le profil de l'utilisateur
Fait.
Faut que je lise tout ca maintenant hehe...

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestafette.net
Tour 7 : 22-23 Octobre 1919
Bon la j'ai un trou dans les photos. Manifestement j'ai oublié de prendre une photo à la fin de celui la. J'ai bien pétrograd mais pas plus

Voici donc l'ancienne capitale des Tsars couverte de barricades et de milices diverses et variées.
Coté combat pas grand chose de toute façon, j'ai gagné 1 ou 2 hexagones en poussant, mais dur de faire plus. On commence à sentir que les lignes ne vont plus beaucoup bouger.


Tour 8 : 24-25 Octobre 1919

Comme on peut le voir les lignes évoluent donc peu malgré quelque hexagones prix à l'ouest et à l'est de ma ligne.


On remarque que à droite les blancs ont pénétrés dans la plaine et il y a fort à parier que la ligne rouge va subir une violente attaque bientot. En espérant que ça décoince la situation


ya du stack ma bonne dame.


et a pétrograd ça bétonne.

Tour 9 : 26-27 Octobre 1919

Mais la "grosse" attaque à l'est ne donne rien et ce malgré les apports des 2 divisions arrivées en renfort dernièrement.


Vue le coté statique du front on a compté les points pour voir ou on en était et le résultat au VP donne un résultat match null.


On a donc fait le compte des pertes rouges pour voir ce que ça allait donner et à 23 EP on est dans le segment qui est neutre (pas de baisse de niveau de victoire pour moi, pas de hausse pour lui). Il faut que je gagne 7EP pour avoir une victoire marginale blanche.
au vue de la situation et comprenant que la victoire ne serait joué que sur les pertes, on a arrêté la partie la vue qu'il nous restait le temps pour faire un autre jeu avant la fin de la journée. La situation était devenue trop statique et on voulait pas jouer 1 ou 2h de plus alors qu'on a déjà deviné comment ça va finir.
Voila donc la fin de notre partie. On a plutot été content du jeu, même si la 1ere partie est plus rigolote avec la chasse aux rouge et tous les mouvements qu'il y a. Smile

Voir le profil de l'utilisateur
Je copie-colle d'ailleurs Wink :

La seconde moitié de la partie voit en général le Rouge contre-attaquer et déborder les ailes ; il prend un peu sa revanche sur la première moitié, plutôt "Blanche".

Peut-être que le Rouge aurait pu récupérer quelques PV avant la fin. Mais il était clair dès le tour 3 ou 4 que le Blanc n'allait pas aller beaucoup plus loin vue que la route des renforts Rouges n'étaient pas coupée (vers Tosno ou Kolpino par exemple).
Mais peut-être as tu tenté (ce qui est aussi légitime) le va-tout contre Petrograd et une victoire rapide par prise du Palais d'Hiver. C'est difficile mais très tentant... et très stressant pour le Rouge, héhé !

Les stacks sont hauts mais faut reconnaître qu'il y a du bon pion bien épais M'sieur Dame.

Voir le profil de l'utilisateur
Chouette Cr, va va falloir s'armer de courage pour s'y mettre, les tas de pions sont un peu intimidants...

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestafette.net
Chouette CR (comme toujours avec Fix).

ça m'a en plus permis d'apprendre que des volontaires suédois avaient participé aux opérations du côté des Blancs. J'ai même cru distinguer un drapeau français sur l'un des pions alors que je croyais que les interventions françaises s'étaient limitées à la mer Noire (Odessa, notamment).

Voir le profil de l'utilisateur
si j'ai bien lu l'historique, c'est un groupe de volontaires russe de la légion étrangère française. Donc pas la même chose que les français de la mer noire.

Voir le profil de l'utilisateur
" un groupe de volontaires russe de la légion étrangère française"...

Tout un programme! Smile

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum