L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La légitimité des concepteurs en question ?

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 4]

Fix a écrit:
le bénitier c'est pas mon truc non plus. L'avantage de l'agnosticisme Wink

essaie les chats, tu reviendras peut-être au divin...
Wink

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bir-hacheim.com
Mon grain de sel dans ce débat de professionnels. Je crois qu'il faut avoir à l'esprit que nous parlons avant tout d'un jeu. L'important est donc que les joueurs s'amusent. Dès lors, sauf l'hypothèse d'un concours qui suppose des règles identiques pour tous, je ne vois aucune objection de principe à la libre modification des règles. Il est évident que le jeu livré est censé avoir été testé et donc tourner tel quel. Mais d'une part ce n'est pas le cas de tous les jeux, soyons honnêtes, ensuite les choix du concepteur peuvent diverger des goûts des joueurs qui vont donc utiliser le kit qu'ils ont acheté et l'amender. Souvenez-vous que vous avez été enfants, que vous l'êtes d'ailleurs toujours un peu, et que les enfants s'arrangent très bien de petites voire de grandes modifications des règles des jeux qu'ils pratiquent. Wink

Edit: je n'avais pas vu que Fix disait en 20 lignes ce que je dis en 6, bref nous nous rejoignons! tongue cheers

Voir le profil de l'utilisateur
@ Semper

C'est là ou je diverge, la concepteur d'un jeu ne fait pas une "proposition" il livre un travail qui correspond à une démarche avec ses justifications. C'est bien au regard de ce mot "proposition" que j'ai évoque le terme "perte de légitimité du concepteur


Je pense au contraireque l'auteur fait une "proposition" de simulation, sinon pourquoi existerait-il 20 jeux sur Barbarossa fait par 20 concepteurs différents avec à chaque fois des éléments historiques et des règles particulières mis en valeurs par rapport à d'autres et à chaque fois des joueurs pour les apprécier, les rejeter et les changer s'ils en ont envie.

ça ne fait en rien perdre de la légitimité au concepteur. Au contraire.

c'est peut-être sur la définition de "proposition" qu'on diverge.


il ne viendrait pas à l'idée "d'améliorer les jeux de Ted Racer

Et pourquoi pas ? Et au nom de quoi se l'interdire si le matos et la base est satisfaisante mais qu'une ou deux choses peuvent être changer pour que, en tant que joueur, on s'amuse davantage ?
Moi par exemple je jouerai encore à Stalin's War en changeant deux règles.




Dernière édition par zarma007 le Jeu 20 Jan 2011 - 20:26, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur
@Hautpoul: je comprends ce point de vue proche de celui de Fix. Mais je crois que notre plaisir ou amusement, pour la ligne SV-BH, c'est la simulation AVANT l'amusement. Ou qu'on s'amuse par la simulation. La simulation avant le jeu donc. ça peut se comprendre aussi, non ? Sans être pro, tout du moins pour ma part. Wink

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bir-hacheim.com
@Fix

Regarde les différentes croyances chrétiennent qui ont été portées par des changements

Sauf que quand tu n'estsplus Catholique (si tu changes les règles) tu deviens Protestant (tu inventes et joue à un autre jeu), pour poursuivre la comparaison. Ce qui n'a jamais empêché ni Catholicisme ni le Protestantisme d'être portés en interne par des évolutions (équivalente aux "versions" des règles si l'on poursuit sur le même thème...) Wink

@d'Hauptoul

Il ne me semble que ni Bir ni moi ne voulions interdire à quiconque de "modifier" des jeux. On a simplement expliqué pourquoi nous ne le faisions pas.
Par ailleurs le propre des (vieux) adultes, c'est d'être des enfants qui ont grandi (évolué), des gens qui prennent du recul et voient les choses différemment que pendant leurs jeunes années.

Quand j'étais petit je modifiais des jeux (j'ai commencer en faisant cela avec Méditerranée). Maintenant je ne le fais plus : soit je conçois des jeux, soit je joue les jeux conçus par d'autres.





_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
Ce ne sont pas les propositions dont parle Semper Victor, dont tu parles. Ce sont les démarches.
La démarche de favoriser le commandement, la démarche de favoriser la jouabilité, la démarche de favoriser le ravitaillement...etc.

en fonction de cette démarche, il crée son système de jeu, les valeurs des pions etc.

Et les règles, ces valeurs, les tables de combat, etc, correspondent à sa démarche. C'est un tout. Ce que veut dire Semper Victor, si j'ai bien pigé, c'est que le joueur, en modifiant quelque chose, ne sera certainement pas en accord avec la démarche originale.

Exemple : la table de combat privilégie la manoeuvre à l'assaut brutal, et est donc particulièrement meurtrière pour l'attaquant. Tu transformes la table pour la rendre l'attaque plus attrayante : tu seras alors plus enclein à des assauts frontaux. Tu vois ce que je veux dire ?

Voir le profil de l'utilisateur
Bon, allez un grain de sel supplémentaire... pour avoir commencé à jouer à l'époque préhisotrique de l'anteinternet, Vieux

j'ai pris l'habitude de joueur les jeux avec leurs règles d'origine, tels quels, oui oui même memes vieux les IT style Waterloo et ses lignes interminables ou le vénérable panzerblitz... Smile Et pendant longtemps quand un jeu me décevait, je n'y jouais plus, mais comme à cette époque là mes achats étaient guidés par les critiques de casus belli, j'ai rarement été déçu, en particulier par les jeux GDW... Happy


Désormais avec internet, et le vieillisement de la génération de joueur, on achète plus de jeux,l'info circule plus vite, on voit apparaître des critiques de joueurs, des retours d'expérience... J'avoue les prendre avec des pincettes quand je vois des améliorations proposer par des gens pas d'accord avec la carte ou un point de règle avant même d'avoir fait une partie complète... Et pour avoir participé à des playtest, ou même comme tout joueur, j'ai le sentiment qu'on ne peut ressentir le potentiel d'un jeu en une partie, encore moins solo.
Il faut selon moi à la fois plusieurs parties et des adversaires différents pour bien voir les facettes d'un jeu; j'ai le souvenir d'un Afrika jouer conrte deux adversaires, face à l'un, une partie d'enfer bounce , des offensives de partout, cheers un jeu super, deuxième partie face à un joueur prudent qui a bétonné, n'a voulu prendre aucun risque , un style de jeu différent, ça a vite tourné court et c'ets devenu chiant.. Si j'avais commencé par cette partie là je n'aurai surement jamais ressorti le jeu ensuite...
thumbs down

Qu'un concepteur n'aime pas voir son jeu modifier, je le comprens, il a fait un boulot énorme, et il peut avoir l'impression que c'est pour rien quand les joueurs changent divers points, e sentir désavoué d'une certaine manière
Mais bon, ce n'est qu'un jeu, il faut aussi que les joueurs y prennent plaisir, on a de moins en moins le temps de rejouer plusieurs fois au même jeu donc je comprends même si je ne pratique pas

Voir le profil de l'utilisateur
Semper Victor a écrit:

Quand j'étais petit je modifiais des jeux (j'ai commencer en faisant cela avec Méditerranée). Maintenant je ne le fais plussoit je conçois des jeux, soit je joue les jeux conçus par d'autres.


il me semble pourtant que "Jour de gloire" est à l'origine la variante qu'un jeu de Berg... ;-) *


* c'est pas une critique j'aime beaucoup JdG et j'ai fait plusieurs fois le trophée du bicentenaire...

Voir le profil de l'utilisateur
VinceWG a écrit:Ce ne sont pas les propositions dont parle Semper Victor, dont tu parles. Ce sont les démarches.
La démarche de favoriser le commandement, la démarche de favoriser la jouabilité, la démarche de favoriser le ravitaillement...etc.

en fonction de cette démarche, il crée son système de jeu, les valeurs des pions etc.

Et les règles, ces valeurs, les tables de combat, etc, correspondent à sa démarche. C'est un tout. Ce que veut dire Semper Victor, si j'ai bien pigé, c'est que le joueur, en modifiant quelque chose, ne sera certainement pas en accord avec la démarche originale.

Exemple : la table de combat privilégie la manoeuvre à l'assaut brutal, et est donc particulièrement meurtrière pour l'attaquant. Tu transformes la table pour la rendre l'attaque plus attrayante : tu seras alors plus enclein à des assauts frontaux. Tu vois ce que je veux dire ?


en quoi le résultat de ces démarches n'est-il pas une proposition de simulation d'un conflit ou d'une bataille ?

Voir le profil de l'utilisateur
...

Il ne propose pas dans le sens où au vu de sa démarche, tu n'as pas le choix d'utiliser ou non les règles fournies. Si tu les modifie, tu t'éloignes de sa démarche, ce n'est plus du tout le même jeu.

Donc non, ce n'est pas une proposition. Sauf si tu considère que le choix est de l'acheter et d'y jouer ou non.

Voir le profil de l'utilisateur
@VinceWG

Bon résumé.

@francoist
Qu'un concepteur n'aime pas voir son jeu modifier, je comprends

Comme tu as compris que ce n'était pas mon point de vue. Moi ce que je n'aime pas, c'est modifier les jeux des autres.

Sinon je suis vraiment en phase avec ce que tu as écrit.

@Zarma07

Il me semble pourtant que "Jour de gloire" est à l'origine la variante qu'un jeu de Berg...

Pas exatement (voir le préambule explicatif des règles JdG).

Il y a en plus "contrat" (signé) entre Berg sur le sujet. On est tous les deux en phase sur ce que l'on a fait (et pouvont faire) en termes de développements.


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
VinceWG a écrit:...

Il ne propose pas dans le sens où au vu de sa démarche, tu n'as pas le choix d'utiliser ou non les règles fournies. Si tu les modifie, tu t'éloignes de sa démarche, ce n'est plus du tout le même jeu.

Donc non, ce n'est pas une proposition. Sauf si tu considère que le choix est de l'acheter et d'y jouer ou non.


bof !... ça fait un peu intégriste...
Y'a aucune raison de ne pas remettre en cause la conception de certains aspects d'un jeu si ces aspects semblent mal foutus...
Je maintiens que c'est un proposition de simulation qui peut être discutée ou alors faut avoir un bien gros melon pour refuser que son jeu soit revisité par d'autres.

je préfère un jeu modifié et que j'aime jouer, qu'un jeu non modifié et qui dort sur une étagère.

D'ailleurs s'il y a des V1 V2 V3 V4... d'un jeu c'est pas pour rien.

enfin, si des gens font des propositions de modification, c'est pas pour faire chier le concepteur ou le délégitimer, c'est au contraire qu'ils ont envie de jouer à son jeu ! c'est aussi de la reconnaissance.

Voir le profil de l'utilisateur
Le problème c'est plus quand tu as 25 propositions de "customisation", souvent très différentes. A chacun sa règle... Wink

Le XXIe siècle est celui de l'individu.



Dernière édition par Semper Victor le Jeu 20 Jan 2011 - 22:35, édité 1 fois


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
D'accord, je conçois qu'on puisse vouloir modifier le jeu...Mais dans ce cas, ce n'est plus le même jeu, car tu as modifié les paramètres du jeu.

Par exemple, je bosse sur un jeu sur la campagne d'Italie de 1796-97, sous titré, Naissance de l'Art militaire moderne. Le système tout entier met en valeur l'importance du commandement, de la rapidité d'éxécution, de l'initiative.
Si tu décides de modifier le système d'initiative en intégrant une pioche de marqueurs, tu défigures le jeu. Ce ne sera plus celui que j'ai crée, avec l'ensemble des règles qui s'y rapportaient. Ok, elles ne te plaisent pas, mais elles correspondaient à une vision que j'avais.
D'une certaine façon, oui, je te propose le jeu, le système, des pions, une carte. Mais si tu modifies les règles à ta convenance, tu crées un nouveau jeu, en utilisant le matériel qu'un autre s'est emmerdé à créer à ta place.

Maintenant, le fait d'envoyer des propositions au concepteur, et d'attendre son avis, là, je dis oui. Car seul le concepteur saura si cela colle ou non avec sa vision, et avec le reste de SA création.

Voir le profil de l'utilisateur
Ph'nglui mglw'nafh Fix Estafette wgah'nagl n'fhtagn

Perso, je n'ai pas tendance à modifier les règles mais à bricoler les échelles. Mais concernant la position du concepteur, j'ai remarqué que les jeux sont de plus en plus accompagnés de notes du concepteur faméliques. Plus rien à voir avec les proses de panzerblitz, tobruk, wooden ships ou Wellington's Victory.
En fait cet exercice explicatif a le mérite de couper court à bien des discussions. Par exemple, il existe un point à W's Victory sur lequel je diverge avec le concepteur : la valeur de la cavalerie anglais par rapport à la française sous prétexte que la première chargeait en ligne et la seconde en colonne. En fait cette divergence par rapport au concepteur n'altère pas les règles mais les pions !

Aussi j'en viens à me demander si cette lacune sur l'explication claire et détaillée de la conception n'incite pas à rechercher une modif des règles Unsure

Voir le profil de l'utilisateur
Semper Victor a écrit:@Fix

Regarde les différentes croyances chrétiennent qui ont été portées par des changements

Sauf que quand tu n'estsplus Catholique (si tu changes les règles) tu deviens Protestant (tu inventes et joue à un autre jeu), pour poursuivre la comparaison. Ce qui n'a jamais empêché ni Catholicisme ni le Protestantisme d'être portés en interne par des évolutions (équivalente aux "versions" des règles si l'on poursuit sur le même thème...) Wink

dit ça aux nestoriens, aux orthodoxes ou autre groupement chrétien non protestant Wink la chrétienté n'est pas l'apanage des catholiques Wink (et les catholiques sont eux aussi un mouvement shismatiques, le pape n'étant "que" l'évèque de rome, pas le chef de la chrétienté à l'origine. C'est pas pour rien qu'ils se sont pognés avec les byzantins et les patriarches orientaux pendant 1500 ans)

Voir le profil de l'utilisateur
VinceWG a écrit:D'accord, je conçois qu'on puisse vouloir modifier le jeu...Mais dans ce cas, ce n'est plus le même jeu, car tu as modifié les paramètres du jeu.

Par exemple, je bosse sur un jeu sur la campagne d'Italie de 1796-97, sous titré, Naissance de l'Art militaire moderne. Le système tout entier met en valeur l'importance du commandement, de la rapidité d'éxécution, de l'initiative.
Si tu décides de modifier le système d'initiative en intégrant une pioche de marqueurs, tu défigures le jeu. Ce ne sera plus celui que j'ai crée, avec l'ensemble des règles qui s'y rapportaient. Ok, elles ne te plaisent pas, mais elles correspondaient à une vision que j'avais.
D'une certaine façon, oui, je te propose le jeu, le système, des pions, une carte. Mais si tu modifies les règles à ta convenance, tu crées un nouveau jeu, en utilisant le matériel qu'un autre s'est emmerdé à créer à ta place.

Maintenant, le fait d'envoyer des propositions au concepteur, et d'attendre son avis, là, je dis oui. Car seul le concepteur saura si cela colle ou non avec sa vision, et avec le reste de SA création.
tu préfères qu'il remise le jeu sur une étagère et n'y joue jamais (en disant "trop naze j'aime pas tel point c'est tout pourri"), ou qu'il modifie quelque point pour jouer à un jeu qui lui plait vraiment?
une fois que tu as fait un jeu et qu'il est publié il faut bien te dire que ce n'est plus "ta chose". C'est dur j'en conviens mais c'est comme ça. Moi du moment que les gens s'amusent ça me gène pas. Les gens n'achetent pas la vision de quelqu'un, ils achetent un jeu. Si on te suivait tu ne pourrais jamais faire varier les règles du toucher couler. C'est un peur rude pasque jouer avec la règle de base tu vas pas loin. Pourtant ya plein de mod à la con qui on été créé (le tir par salve, le tir par salve dégréssif,....). En quoi c'est de l'irrespect? Est ce que pasque quelqu'un a fait un jeu une fois plus personne n'a le droit de faire quelque chose d'approchant sous prétexte qu'on dénature sa vision? Qui se soucie de la vision du type qui a inventé tétris, les petits chevaux, le monopoly,.... personne. Et cette multiplicité de petit ajouts que rajoutent les gens c'est ça qui fait vivre un jeu. Si le jeu n'est pas modifié un peu par des joueurs (règles en plus, scénarios,...) ça veux souvent dire aussi que les gens ne se le sont pas appropriés et qu'en gros il va vite mourir pasqu'ils seront passés à autre chose. personellement je préfère voir 20 variantes de RfB mais que dans 5 ans on me dise "pas mal ton jeu", plutot que ne rien voir et que l'année prochaine plus personne ne s'en souviendra (même si je sais parfaitement que c'est ce qui se passera, il ne tranche pas assez pour le voir prendre un envol pareil). Regarde les gens qui ont aimé Twilligth struggle, ceux qui sont a fond dedans, la première chose qu'ils ont fait c'est modifier la carte (ce qui a fini par porter puisque la version deluxe a repris un carte du même genre) ajouter des cartes, ajouter des petites règles.... et au final c'est un des jeu les plus joué depuis 2 ans. Je rêve d'avoir créé un jeu qui plait aux gens au point qu'ils veuille s'investir pour le rendre encore mieux que ce que j'ai pu faire. Smile

Voir le profil de l'utilisateur
hop, une 'tite louche de sel en plus Cool

La comparaison avec la religion me semble peu probante parce que là, on ne joue pas, il s'agit du salut de son âme Evil or Very Mad ... En tout cas les monothéismes ne sont pas là pour proposer mais pour dire la vérité : si tu y crois, tant mieux pour toi, sinon tu finis en enfer. Là je rejoins Semper Victor, la tendance très lourde actuelle (en France en tout cas) c'est de refuser ce choix binaire (d'où la désaffection pour la religion chrétienne) et de bricoler sa religion individuelle et portative avec des morceaux d'un peu partout.

En matière de jeux de simulations j'ai tendance à être très prudent lorsqu'on apporte des modifications parce que je ne sais pas comment l'équilibre du jeu a été pensé, c'est pourquoi je rejoins françoist : il faut vraiment avoir pratiqué pour commencer à bidouiller.
Par contre sauf le grand respect que j'ai pour les concepteurs de jeux, je ne suis pas sûr qu'un jeu soit toujours un tout homogène parfaitement huilé et dont la "philosophie" va être chamboulée si on change une règle ou un point marginal. Cela supposerait une omniscience du concepteur et/ou un nombre infini de tests, or on voit bien que les jeux qui arrivent sur le marché sont très inégalement testés. Donc je rejoins Fix sur l'idée que, si un jeu me plaît globalement, ce serait dommage de s'en priver parce que tel point de règle ne me convient pas.

Voir le profil de l'utilisateur
Semper Victor a écrit:Le problème c'est plus quand tu as 25 propositions de "customisation", souvent très différentes. A chacun sa règle... Wink

Le XXIe siècle est celui de l'individu.

c'est peut-être un cas extrême parce qu'avec 25 propositions de changement, y'a peut-être un problème de conception à la base...


je suis d'accord avec la deuxième partie, pas sûr que notre hobby soit un bon exemple pour l'illustrer.

Voir le profil de l'utilisateur
En matière de jeux de simulations j'ai tendance à être très prudent lorsqu'on apporte des modifications parce que je ne sais pas comment l'équilibre du jeu a été pensé, c'est pourquoi je rejoins françoist : il faut vraiment avoir pratiqué pour commencer à bidouiller.

Mais si tu as suffisamment de pratique pour habilement bidouiller c'est que la règle ne te semble pas si mauvaise que cela. scratch

Je me suis bricolé un hybride issu de panzer yaq et tobruk AH. C'est un monstre que finalement j'utilise peu.

une fois que tu as fait un jeu et qu'il est publié il faut bien te dire que ce n'est plus "ta chose".

Sauf si ton jeu sert à des tournois. Et là je pense à la production de GW : WFB ou 40K.

Voir le profil de l'utilisateur
c'est pareil pour les productions GW, les gens customisent a foison (j'ai vue pas mal de changement, certains intéressants, d'autre non), mais il est évident qu'en tournois on doit forcément prendre la règle "officielle". ça ne me semble pas sujet à discussion Smile

Voir le profil de l'utilisateur
Fix a écrit:c'est pareil pour les productions GW, les gens customisent a foison (j'ai vue pas mal de changement, certains intéressants, d'autre non), mais il est évident qu'en tournois on doit forcément prendre la règle "officielle". ça ne me semble pas sujet à discussion Smile

Ben si, la customisation est un phénomène lié en partie à l'éparpillement des joueurs qui pratiquent dans leur coin. Un jeu qui est utilisé en tournois utilise la règle et son talmud : précisions apportées par le concepteur suite aux questions des joueurs. Dans le premier cas le concepteur est dépossédé, dans le second, il doit assurer un SAV réel.

Voir le profil de l'utilisateur
Pour répondre à Fix, je n'ai pas parlé d'Irrespect. J'ai simplement expliqué que ce n'était plus le même jeu. L'optique change, la conception change.
Après tu peux tout à fait revoir les règles, mais tu ne peux pas dire que tu joues toujours à ce jeu...Car ce n'est pas le cas.

C'est comme si aujourd'hui, je dis que je joue à Jour de Gloire avec les règles de R.H.Berg...Ben non, je ne joue pas à Jour de Gloire. Je joue au jeu de Berg, avec les pions deJour de Gloire. Tu vois ce que je veux dire ?

Voir le profil de l'utilisateur
tu confonds modifications à la marge, et modification en profondeur. J'ai pas dit que je refaisais tout, juste je m'arrange avec les points qui ne marchent pas pour moi (et parfois pour tous le monde). Rien de plus. La tu parles de tout, absolument tout changer. alors oui évidement c'est plus le même jeu, mais même dans ces cas la je dirais "et alors?". Il va avoir du mal à dire aux autres qu'il n'a fait que faire que quelque modifs mineures et on est plus sur une adaptation, mais sur un changement complet. Dans ces cas la il a juste des pions qui correspondent à un système et pas au sien, du moins à l'origine. Si il arrive à tout changer avec un matos pas fait avec, j'avoue que mine de rien il a quand même fait un sacré effort et moi j'aurais pas le courage. ça mérite quand même un coup de chapeau (a supposer que son truc marche tout de même Wink)
C'est un peu comme si tu fais une activation aléatoire par chit a ASL, c'est plus ASL et il va juste jouer avec ses 3 potes et ça ira pas plus loin Smile (j'ai moi même fait un hybride de SL et ASL, qui n'est jamais sortie d'entre moi et mon frère) rien de bien grave Smile

Voir le profil de l'utilisateur
Bon, j’ai une lecture de la situation radicalement différente de celle de Fred. Embarassed

Le problème n’est pas dans un individualisme supposé des joueurs, mais plutôt de l’autre coté de la barrière.

Je vais le dire directement, comme à mon habitude hehe:
« Les créateurs de jeu n’ont globalement pas beaucoup de talent et en plus ils ne travaillent souvent pas consciencieusement.»

Du coup, les joueurs essayent de faire quelque chose des jeux mal faits et/ou mal finis qu’ils ont achetés.

Oui, mon point de vu est plutôt brutal, mais il faut considérer le champ de bataille avec un œil sec et froid comme dit Napoléon hehe...

Je m’explique un peu quand même…

Quand on voit la Venus Milo ou un tableau de Vernet, on admire et on à pas grand-chose à dire…
Le talent est tel qu’il ne nous viendrait pas à l’idée de redessiner ceci ou cela… C’est rarement le cas avec les wargames (et jeux de plateaux d’ailleurs).
Les customisations se multiplient car depuis 40 ans que les wargames existent, les joueurs ont maintenant une très grande expérience des wargames, parfois plus grande que les créateurs, et sont beaucoup plus exigeants en termes de qualité que dans les années 80. Le marché est plus mur et peu de créateurs ont maintenant la capacité de répondre à ces exigences qualitatives.

Indépendamment du talent (souvent acquis par l’expérience des années de création de jeux) il y a le problème du manque de rigueur de travail des créateurs. On pourrait peut être blâmer les sociétés qui produisent les wargames de pousser les créateurs a sortir trop rapidement les jeux, mais il ne me semble pas que cela soit le cas actuellement dans l’industrie.

Donc le problème du manque de rigueur des créateurs est double : d’abord ils sont trop souvent moins connaissant des sujets historiques qu’ils traitent que le public auquel ils s’adressent (voir Miranda ou Berg) et ils ne recherchent pas assez leurs sujets avant de faire un jeu. Du coup il faut souvent corriger les oob ou changer des règles pour que ca ait l’air historique.

Deuxième problème, les créateurs ne sont globalement pas rigoureux et consciencieux dans leur approche de créateur de jeu.
L’étique de travail est faible et ils n’hésitent pas à sortir de jeux non testés ou bâclés. Pire que cela, ils n’ont bien souvent pas joué à leurs propres jeux. Combien de fois a-t-on expliqué aux créateurs de jeux les effets de leurs règles et la manière dont le jeu se déroulait alors que leur jeu était pourtant déjà sorti. Du coup ils « découvrent » en partie leurs jeux après la sortie et font des « living rules ». Tous ne sont pas ainsi mais trop le sont...
Le travail des testeurs et des développeurs est souvent négligé pour sortir des jeux au plus vite.
La vanité d’être publié est un appât trop tentant on dirait…

Après il y a souvent une étrange attitude de créateurs vis-à-vis des joueurs. Les créateurs sont souvent sur la défensive et ont un peu tendance a « mépriser » les opinons des joueurs ou a prendre ceux-ci de manière personnelle (on le voit avec Berg ou même Zucker).
Ici c’est peut être ma philosophie personnelle car je pense que le créateur de jeu est au service des joueurs auquels il veut s'adresser et doit travailler à leur fournir la meilleur expérience possible d’une situation historique (avec suffisamment de chrome mais pas trop pour eux). Un peu comme dans l’industrie du jeu vidéo ou les créateurs professionnels sont à l’écoute de leurs joueurs.
Dans le wargame il y a plusieurs genres et les testeurs devraient êtres des échantillons de la cible du jeu. Ils devraient être suffisamment nombreux, bien choisis et écoutés attentivement. Par exemple si quelqu’un veut faire un jeu grand public sur le XVIIIe, il ne faut pas me prendre dans les testeurs car je suis trop grognard et specialisé sur le sujet, mais prendre des joueurs plus grand public.

Bref, plus de méthode et de rigueur de travail ferait du bien au wargame et on aurait pas à bidouiller les jeux sans arrêt pour pour qu’ils tournent correctement…

Mais bon il y a quand meme des bons jeux et des bons createurs... des fois ... de temps en temps. Rolling Eyes

PS: Je ne parle pas de tes jeux ou de toi en partiuclier Fred, j'aime beaucoup JDG par exemple, je parle en général hehe...



Dernière édition par Desaix le Ven 21 Jan 2011 - 7:09, édité 6 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestafette.net

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 4]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum