L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Les chemins de la liberté (Peter Weir)

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 3 sur 7]

51 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mer 26 Jan 2011 - 18:42

J'ai lu le roman .. j'ai beaucoup aimé ( sans doute aussi à cause de la personne qui me l'a offert)
Je plussoie sur le fait que le sous titre : "Le système carcéral le plus cruel du monde" est totalement idiot . Ca ne veut rien dire ... Ce sont les relents de la propagande de la Guerre Froide.

Voir le profil de l'utilisateur

52 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mer 26 Jan 2011 - 21:12

"totalement idiot", "ne veut rien dire", "relents de la propagande"...
mais pourquoi tant de violence verbale ?
Wink

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bir-hacheim.com

53 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mer 26 Jan 2011 - 21:36

Pour moi, ce "sous titre" qui n'en est pas un, c'est juste l'accroche de la bande annonce, n'est qu'un superlatif tout à fait habituel des bandes annonces du cinéma grand public et autre super production.

C'est genre : "ouais, si on leur dit système carcéral le plus cruel du monde, et qu'on parle d'évasion, ça va éveiller leur curiosité et ils vont venir le voir".

Pour terminer, si vraiment vous vouliez comparer le système soviétique avec le système teuton, faudrait comparer le comparable. Pour moi, un camp d'extermination n'est pas une prison. Une prison, c'est les stalags, avec des prisonniers politiques, militaires, ou les voleurs, meurtriers etc. Un endroit qui peut être très brutal, mais où on ne recherche pas l'annihilation des pensionnaires...
Je pense pas que les prisons normales allemandes étaient tenues par la SS...

Voir le profil de l'utilisateur

54 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mer 26 Jan 2011 - 22:23

VinceWG a écrit:.
Je pense pas que les prisons normales allemandes étaient tenues par la SS...

Si les prisons "normales"allemandes n'étaient pas tenues par la SS, toutes les exterminations n'étaient pas non plus assurées par elle comme le démontre les travaux historiques des dernières décennies.

Patito, mémoire longue

Voir le profil de l'utilisateur

55 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mer 26 Jan 2011 - 22:30

HAUTPOUL a écrit:
Et l'objectif des conventionnels était clair: "Ici, le Comité, d’après votre autorisation, a préparé des mesures qui tendent à exterminer cette race rebelle, à faire disparaître leurs repaires, à incendier leurs forêts, à couper leurs récoltes et à les combattre autant par des ouvriers et des pionniers que par des soldats. C’est dans les plaies gangreneuses que la médecine porte le fer et le feu, c’est à Mortagne, à Cholet, à Chemillé que la médecine politique doit employer les mêmes moyens et les mêmes remèdes. L’humanité ne se plaindra pas; les vieillards, les femmes et les enfants seront traités avec les égards exigés par la nature. L’humanité ne se plaindra pas; c’est faire son bien que d’extirper le mal ; c’est être bienfaisant pour la patrie que de punir les rebelles. Qui pourrait demander grâce pour des parricides… Nous vous proposons de décréter les mesures que le comité a prises contre les rebelles de la Vendée; et c’est ainsi que l’autorité nationale, sanctionnant de violentes mesures militaires portera l’effroi dans les repaires de brigands et dans les demeures des royalistes. "

Gulp! Peur


Vive la France, patrie des droits de l'homme ! What a Face

Voir le profil de l'utilisateur

56 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mer 26 Jan 2011 - 22:33

Patito : Certes ^^^

Dupleix : +1

Voir le profil de l'utilisateur

57 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mer 26 Jan 2011 - 22:35

Pour la Vendée, je pense qu'on devrait envoyer un courrier au Président, en lui demandant de respecter la loi, telle qu'elle fut écrite en 1793, et toujours valable puisque jamais abrogée, et de massacrer tous les Vendéens.

ça en fera p'tet réfléchir sur les vieilles lois putrides qui n'ont plus rien à faire et dont tout le monde se fout...

Voir le profil de l'utilisateur

58 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mer 26 Jan 2011 - 22:50

birhacheim a écrit:"totalement idiot", "ne veut rien dire", "relents de la propagande"...
mais pourquoi tant de violence verbale ?
Wink

Ouai , parfois devant la betise je m'emporte ....

Si vraiment ils voulaient mettre en avant une des réalités de ce monde carcéral , ils auraient mieux fait de faire un truc du style :
Les Goulags : 18 millions de déportés , 1 million de morts ...

C'est factuel ...
Là c'est juste n'importe quoi ??
Pourquoi pas : Le monde carceral le plus méchant du monde ??? (deja pris par Orangina Rouge sans doute )

Voir le profil de l'utilisateur

59 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mer 26 Jan 2011 - 23:00

VinceWG a écrit:Pour moi, ce "sous titre" qui n'en est pas un, c'est juste l'accroche de la bande annonce, n'est qu'un superlatif tout à fait habituel des bandes annonces du cinéma grand public et autre super production...

+1 pour cet avis dépassionné... parce que s'il faut déballer sur les massacres de Genghis Khan, la Saint Barthélémy et les sacrifices humains des Aztèques quand on veut évoquer une évasion d'un goulag va falloir des scénaristes 'achement balèze jocolor

Voir le profil de l'utilisateur

60 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mer 26 Jan 2011 - 23:32

tu as raison lancelot

Voir le profil de l'utilisateur

61 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Jeu 27 Jan 2011 - 12:28

"Un système carcéral pas piqué des hannetons mais pas si inhumain non plus puisque 17 millions de déporté sur 18 en sont revenus".

ça va comme titre? ça sent pas trop la propagande période guerre froide? Smile

Voir le profil de l'utilisateur

62 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Jeu 27 Jan 2011 - 12:34

Ou alors "Le système carcéral - et encore, le mot est fort - le plus injustement décrié par une certaine propagande impérialo-capitalo-fasciste"...

Allez, promis, j'arrête

Voir le profil de l'utilisateur

63 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Jeu 27 Jan 2011 - 14:03

Le sous titre est absolu et subjectif donc sujet à controverse ...
Les exemples de "cruauté" des forces du Bien abondent également . Lesquels sont les plus cruels ? Rien que la question est stupide
Il sauraient mieux fait de mettre en avant les spécificités des Goulags : son aspect "système politique et societale" , son ampleur.
Mais c'est plus facile et vendeur et on fait appel au vieux reflexes bien ancrés ... The Evil Empire .... L'opinion ca se travaille ....

Voir le profil de l'utilisateur

64 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Jeu 27 Jan 2011 - 14:05

Moi, à votre place, j'arrêterais de me concentrer sur les accroches et je me concentrerais sur le film, objet du post. Juste pour dire qu'on tourne un peu en rond désormais. J'ai le tournis, je sors du cercle.
Wink

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bir-hacheim.com

65 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Jeu 27 Jan 2011 - 14:34

@ superben: d'accord avec toi sur l'impertinence du sous-titre. Après, l'URSS s'il n'était pas "The Evil Empire" était bien "An Evil Empire", surtout pour sa population

Tu as le même âge que moi alors au final tu préfères être né en France (malgré tous les défauts et les crimes du "monde libre") ou tu aurais préféré naitre à Bucarest ou à Moscou?

@biracheim: tu as raison, j'arrête de mouliner Wink

Voir le profil de l'utilisateur

66 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Jeu 27 Jan 2011 - 14:37

Voir le profil de l'utilisateur

67 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Jeu 27 Jan 2011 - 14:53

lampiao a écrit:http://www.chronicart.com/cinema/chronique.php?id=11967

une critique parmi d'autres

Bref un truc entre Koh Lanta et Usuhaia, c'est ça? Photo Razz

Voir le profil de l'utilisateur

68 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Jeu 27 Jan 2011 - 15:07

je ne l'ai pas vu mais la critique est argumentée

Voir le profil de l'utilisateur

69 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Jeu 27 Jan 2011 - 15:14

tyrkir a écrit:@ superben: d'accord avec toi sur l'impertinence du sous-titre. Après, l'URSS s'il n'était pas "The Evil Empire" était bien "An Evil Empire", surtout pour sa population

Tu as le même âge que moi alors au final tu préfères être né en France (malgré tous les défauts et les crimes du "monde libre") ou tu aurais préféré naitre à Bucarest ou à Moscou?

@biracheim: tu as raison, j'arrête de mouliner Wink

Ma compagne est lettone ( donc elle aime pas vraiment ni les communistes, ni les russes . C'est un euphémisme ) et pourtant elle trouve notre vision de l'ancienne URSS complètement grotesque ... Je m'aperçois en discutant avec elle , que je ne connaissais rien sur cette société , comment vivaient ces gens , quelle etait la place du PC dans le pays par exemple etc etc . Tout était déformé par les fantasmes des médias occidentaux, des films ou des récits pas vraiment objectifs de "transfuges" ...

Voir le profil de l'utilisateur

70 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Jeu 27 Jan 2011 - 15:14

en même temps c'est l'image que m'a donné la bande annonce, avec le petit macaron subliminal du national geo en intro, mais bon j'irai peut etre le voir ...

Voir le profil de l'utilisateur

71 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Jeu 27 Jan 2011 - 15:16

D'autre part : il y avait autant de différences entre Moscou et Bucarest qu'entre Washington et disons Santiago version Pinochet ....

Ceci dit j'ai bien envie d'aller voir le film .

Voir le profil de l'utilisateur

72 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Jeu 27 Jan 2011 - 15:59

superben a écrit:Le sous titre est absolu et subjectif donc sujet à controverse ...
Les exemples de "cruauté" des forces du Bien abondent également . Lesquels sont les plus cruels ? Rien que la question est stupide
Il sauraient mieux fait de mettre en avant les spécificités des Goulags : son aspect "système politique et societale" , son ampleur.
Mais c'est plus facile et vendeur et on fait appel au vieux reflexes bien ancrés ... The Evil Empire .... L'opinion ca se travaille ....

On est d'accord Superben, mais comme le disait Vince le titre est volontairement accrocheur et sans doute simpliste. Il s'agit de susciter l'intérêt du public par une phrase choc. N'y vois pas de sous entendu politique sous-jacent car il n'y en a pas. It's only business.

lampiao a écrit:http://www.chronicart.com/cinema/chronique.php?id=11967

une critique parmi d'autres

En effet, c'est une critique parmi d'autres.
En tout cas elle me donne particulièrement envie de voir le film. Il faut juste savoir que Loison, celui qui a pondu la critique, est également le monsieur spécialiste du cinéma pour le "magazine" Gala...une référence donc, et qu'en règle générale il est à peu près le seul à trouver mauvais un bon film et bon un mauvais film

une autre critique, disons moins indigeste :

http://www.bakchich.info/Les-chemins-de-la-liberte-la,12862.html

Une phrase tirée de la critique, qui résume le film :
"Après l’épopée, la grande fresque navale au souffle lyrique, voici un film intime, dur, un huis clos anxiogène dans des paysages infinis, grandioses, mais filmés comme des pièges."

Voir le profil de l'utilisateur

73 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Jeu 27 Jan 2011 - 16:58

@ superben: "il y avait autant de différences entre Moscou et Bucarest qu'entre Washington et disons Santiago version Pinochet ..."

Par "monde libre" je n'entendais ni l'Espagne franquiste, ni le Chili de Pinochet mais les démocraties libérales.
J'ai dit Bucarest comme j'aurais dit Varsovie. Point commun avec Moscou: absence de libertés individuelles (puisque la police politique pouvait arrêter n'importe qui, n'importe quand sans avoir à se justifier), absence de liberté d'expression et d'opinion, bref un régime totalitaire dans tous les cas.

Bizarrement, la police est-allemande avait du travail pour empêcher les passages à l'Ouest, problème que la police ouest-allemande n'avait pas en sens inverse.

"je ne connaissais rien sur cette société ,
comment vivaient ces gens , quelle etait la place du PC dans le pays par
exemple etc etc . Tout était déformé par les fantasmes des médias occidentaux"

Qu'as-tu appris par rapport aux fantasmes des medias occidentaux (et à quels fantasmes te réfères-tu)?

@ birhacheim: désolé, j'ai replongé...

Voir le profil de l'utilisateur

74 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Jeu 27 Jan 2011 - 17:15

tyrkir a écrit:
@ birhacheim: désolé, j'ai replongé...

Mais tu ne connais pas les Superben et Lampiao, ils sont épuisants... mais sympathiques...mais pas très "libéraux" Wink
Bon courage !

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bir-hacheim.com

75 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Jeu 27 Jan 2011 - 17:22

J'ai bien aimé ta réflexion sur les polices est et ouest allemandes. Wink
Quand j'étais au lycée, j'avais un copain qui écoutait Radio Albanie et qui nous vantait les mérites du socialisme d'Hoxha. Il y est allé en vacances et ne nous en a plus parlé ensuite. Il voulait sûrement garder ses bonnes impressions pour lui. Wink

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bir-hacheim.com

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 3 sur 7]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum