L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

[CR] Au fil de l'épée : Lac Peïpous

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

1 [CR] Au fil de l'épée : Lac Peïpous le Ven 4 Fév 2011 - 12:41

Petite remarque préalable : Vu la taille réduite des cartes (pour Peipous et aussi Muret) je recommande un agrandissement à 200%, c’est nettement mieux visuellement et plus agréable pour les mouvements et changements d’orientation

Deuxième remarque : dans ce jeu le gros avantage pour le Russe c'est clairement, outre l'avantage numérique, le potentiel du chef d’armée Alexandre Nevski (d'où la perspective du même nom ...) qui permet souvent d’emporter l’initiative, et souvent aussi de choisir à la fois sa première bannière et celle de l'ennemi à activer, ce qui n’est pas négligeable)

Tour 1 :


-Les Russes resserrent leur front autour du lac
-Les Danois chargent ainsi que Kassel : les croisés prennent position dans la plaine




A noter les deux points déjà où la glace a cédé (symbolisés en carrés blancs)




Charge de Nevski frère : les Danois, découragés, reculent.




Les archers montés prennent l’hex vacant.






Et là, déjà le premier tournant de la partie : Nevski attaque "noblement" sur les arrières des teutoniques et avec un score honorable élimine les chevaliers teutoniques, capture leur chef et marque d’ores et déjà 7 points …
Point faible des croisés : le faible détachement des teutoniques (à ne surtout pas utiliser en 1ère ligne !)








Buxhoeved entre en jeu et repousse les archers montés




Fin du tour 1 : la partie reste assez ouverte, sachant qu'Alexandre Nevski n'a pas encore fait donner sa bannière

To be continued ... Exité

Voir le profil de l'utilisateur
Je confirme l'extrême faiblesse des Teutons: ne pas les envoyer bourriner comme un fou au milieu des troupes nombreuses russes.
Donc lui il aurait dû je pense servir à "noblement" (à la russe quoi GGrin ) attaquer les unités adverses terminées (et donc sans défense), genre dans le dos (à la russe oui oui j'insiste jocolor )

Voir le profil de l'utilisateur
aTomm a écrit:Je confirme l'extrême faiblesse des Teutons: ne pas les envoyer bourriner comme un fou au milieu des troupes nombreuses russes.
Donc lui il aurait dû je pense servir à "noblement" (à la russe quoi GGrin ) attaquer les unités adverses terminées (et donc sans défense), genre dans le dos (à la russe oui oui j'insiste jocolor )

Poutinade : n.f. fam. Méthode d'engagement particulière dite "à la russe" consistant à charger noblement à l'arrière et à 4 contre 1
Formule usitée : "j'irai moi-même buter ces tchétchènes jusque dans les chiottes ..."

Smile

Voir le profil de l'utilisateur
Charles Antoine a écrit:
aTomm a écrit:Je confirme l'extrême faiblesse des Teutons: ne pas les envoyer bourriner comme un fou au milieu des troupes nombreuses russes.
Donc lui il aurait dû je pense servir à "noblement" (à la russe quoi GGrin ) attaquer les unités adverses terminées (et donc sans défense), genre dans le dos (à la russe oui oui j'insiste jocolor )

Poutinade : n.f. fam. Méthode d'engagement particulière dite "à la russe" consistant à charger noblement à l'arrière et à 4 contre 1
Formule usitée : "j'irai moi-même buter ces tchétchènes jusque dans les chiottes ..."

Smile

Smile Smile Smile
Et la poutinade, forcément, ça fait mal!

Voir le profil de l'utilisateur
ne pas les envoyer bourriner comme un fou au milieu des troupes nombreuses russes.

D'une autre coté, si ils ne chargent pas ils vont se faire rapidement engluer, entourer et massacrer entre les nombreuses troupes russes et le lac glacé qui casse. En tous les cas, dur, dur pour le teuton...


_________________
http://www.youtube.com/watch?v=7LaDMc6Z3TM
A triumph of passion, a war to be won
Voir le profil de l'utilisateur
Alors Arnaud, les jupettes ? ça protège du froid ?

tongue

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nutspublishing.com
lister a écrit:
ne pas les envoyer bourriner comme un fou au milieu des troupes nombreuses russes.

D'une autre coté, si ils ne chargent pas ils vont se faire rapidement engluer, entourer et massacrer entre les nombreuses troupes russes et le lac glacé qui casse. En tous les cas, dur, dur pour le teuton...

Tout à fait.
Sans compter que le Russe gagne l'initiative à chaque tour, du coup dur de bien commander ces pauvres troupes. D'où mon option de charger pour faire de la place aux autres... Mais à quel prix!

Voir le profil de l'utilisateur
Saint-Thomas a écrit:Alors Arnaud, les jupettes ? ça protège du froid ?

tongue

Sous la tôle ondulée ça va jocolor

Voir le profil de l'utilisateur
Merci pour le CR en tout cas. Idea


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/

10 Re: [CR] Au fil de l'épée : Lac Peïpous le Ven 4 Fév 2011 - 16:29

Oui, merci pour le CR, le premier sans doute sur l'Estafette a figurer des pions Danois

En revanche, tu apprendras Charles Antoine que le Danois ne se décourage jamais (cf. la finale du mondial de Hand). Simplement, au bout d'un moment, le Danois a soif et opère un repli stratégique afin d'enfiler quelques pintes. Wink

Voir le profil de l'utilisateur

11 Re: [CR] Au fil de l'épée : Lac Peïpous le Ven 4 Fév 2011 - 16:30

Après, si le Russe, ce fourbe au système carcéral si cruel ( Rolling Eyes ) en profite pour poutiner, c'est une autre histoire...

Voir le profil de l'utilisateur

12 Re: [CR] Au fil de l'épée : Lac Peïpous le Ven 4 Fév 2011 - 18:28

tyrkir a écrit:Oui, merci pour le CR, le premier sans doute sur l'Estafette a figurer des pions Danois

En revanche, tu apprendras Charles Antoine que le Danois ne se décourage jamais (cf. la finale du mondial de Hand). Simplement, au bout d'un moment, le Danois a soif et opère un repli stratégique afin d'enfiler quelques pintes. Wink

Nous sommes bien d'accord Wink

J'avoue que le danois fut assez coriace dans cette partie (du moins une fois le premier découragement, pardon la première pause Carlsberg passée ...)

Voir le profil de l'utilisateur

13 Re: [CR] Au fil de l'épée : Lac Peïpous le Ven 4 Fév 2011 - 19:10

Charles Antoine a écrit:
tyrkir a écrit:Oui, merci pour le CR, le premier sans doute sur l'Estafette a figurer des pions Danois

En revanche, tu apprendras Charles Antoine que le Danois ne se décourage jamais (cf. la finale du mondial de Hand). Simplement, au bout d'un moment, le Danois a soif et opère un repli stratégique afin d'enfiler quelques pintes. Wink

Nous sommes bien d'accord Wink

J'avoue que le danois fut assez coriace dans cette partie (du moins une fois le premier découragement, pardon la première pause Carlsberg passée ...)

Quelle pause? Il est même pas fatigué mon brave Danois là! Il t'a fait couiner le Danois hein mon Poutin? C'est la suprématie de la bière sur la vodka ça jocolor Santé Santé jocolor

Voir le profil de l'utilisateur

14 Re: [CR] Au fil de l'épée : Lac Peïpous le Dim 6 Fév 2011 - 19:20

Suite du scénario :


Vérification du commandement : l’infanterie danoise est hors de portée



Kerbet et sa milice attaquent (encore à la russe) les chevaliers danois et les rendent découragés



Mais une milice russe part en déroute



Les archers montés repoussent l’infanterie croisée de Buxhoeved



Buxhoeved remporte un succès contre les archers montés : les deux contingents d’archers sont repoussés, découragés et affaiblis (fatigue). Buxhoeved et ses chevaliers arrivent dans la plaine





La glace cède encore (total 4 hex), ce qui va compliquer les déplacements et la stratégie






L’une des milices déroute en hors carte (c’est pas une grosse perte, la milice étant parfois un cadeau pour l’adversaire !)



Les pertes à ce stade de la partie


Voir le profil de l'utilisateur

15 Re: [CR] Au fil de l'épée : Lac Peïpous le Lun 7 Fév 2011 - 12:32

2e tour et déjà un tel chaos! Et encore la bonne blague est encore à venir Smile

Voir le profil de l'utilisateur
Suite et fin :


Alexandre Nevski entre dans la danse. Il encercle l’infanterie danoise (à la russe toujours, un classique et surtout une valeur sûre)




L’infanterie danoise part en déroute




La chevalerie croisée resserre ses rangs et attaque la proie à portée en la personne de Nevski frère




Là, un tournant du jeu. Ce que j’appellerai le second point faible de l’armée croisée : Alexandre continue le ménage dans les rangs de la milice croisée. Le pb, c'est que cette milice n’a pas de verso réduit (en valeur) et si l’une des deux subit un résultat négatif c’est la déroute immédiate générale … (on a découvert ce point de règle en plein cœur de l’action, ça fait mal pour le croisé !)




Dans la plaine il ne reste plus grand monde, après le recul d'Andreï, Kerbet affronte vaillamment les chevaliers croisés qui s’accrochent au terrain




Au sud, les russes commencent à vaciller, sous les coups de boutoir de la chevalerie croisée …




Alexandre revient en toute hâte et c’est maintenant la chevalerie danoise qui flanche





Dernier tour et bilan des pertes et des PV : le russe l’emporte au finish à + 6 points (il fallait au minimum +5).

En conclusion : une partie réellement passionnante et très intéressante (j’aime bien la règle de la glace qui cède), partie qui semble facile pour le joueur russe mais qui peut vite basculer.

Je recommande chaudement ce scénario à qui veut s’initier aux règles.

A propos de règles on s’est demandé à un moment : quid d’une unité au statut découragé qui subit un double résultat découragé + recul (10-13) ? S’agit il d’une déroute (2 hex.) + recul (1 hex), soit un recul de 3 hex en statut déroute ?

Voir le profil de l'utilisateur
Je confirme la qualité de ce scenario. Pas équilibré puisque les croisés ne peuvent qu'au mieux faire une égalité, ce qui a bien failli arriver: Charles Antoine s'est bien caché de vous montrer son vaillant poutineur qui déroutait avec son otage teuton. Si le ralliement avait échoué le score aurait été ramené à 0, ce qui pour le croisé aurait vraiment été un bon résultat.
Définitivement une règle que j'apprécie, surtout, comme ici, lorsque le rapport de force est équilibré: pas d'archers qui massacrent des chevaliers qui chargent stupidement, ça fait quand même plus plaisir jocolor

Voir le profil de l'utilisateur

18 Re: [CR] Au fil de l'épée : Lac Peïpous le Mer 9 Fév 2011 - 12:19

@aTomm

Je suis content de voir que certains trouvent un intérêt aux scénarios "déséquilibrés" Idea

je dis cela d'autant plus que celui-ci n'est pas de moi, mais de Denis. Je le trouve très bon également.


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/

19 Re: [CR] Au fil de l'épée : Lac Peïpous le Mer 9 Fév 2011 - 12:30

Et qu'est ce que tu penses de la question posée plus haut ?

Voir le profil de l'utilisateur

20 Re: [CR] Au fil de l'épée : Lac Peïpous le Mer 9 Fév 2011 - 13:02

Semper Victor a écrit:@aTomm

Je suis content de voir que certains trouvent un intérêt aux scénarios "déséquilibrés" Idea

je dis cela d'autant plus que celui-ci n'est pas de moi, mais de Denis. Je le trouve très bon également.

Pour moi le wargame sert aussi à ça (en plus de prendre du bon temps ludique). J'adore perdre face à Alexandre avec GboA car je peux sentir la toute puissance de son armée, c'est très instructif. Mais bon je suis un peu le seul à apprécier le côté "livre d'histoire".

Voir le profil de l'utilisateur

21 Re: [CR] Au fil de l'épée : Lac Peïpous le Mer 9 Fév 2011 - 13:07

Non, tu n'es pas le seul.

C'est aussi ce que j'apprécie dans le Jeu d'Histoire (pas pour rien que je ne parle jamais de Wargame). C'est ce que ma chérie aussi a apprécié, lorsque je l'ai initié à Third Reich : elle a appris pas mal de chose, et mieux appréhendé la raison de la quasi immobilité française en 39.

A GBoA, j'ai surtout joué Alexandre, mais mon triste adversaire avait énormément apprécié les parties jouées, pour les mêmes raisons que toi d'ailleurs.

Tu n'es pas seul ! Rassure-toi ^^

Voir le profil de l'utilisateur

22 Re: [CR] Au fil de l'épée : Lac Peïpous le Mer 9 Fév 2011 - 13:16

aTomm a écrit:
Semper Victor a écrit:@aTomm

Je suis content de voir que certains trouvent un intérêt aux scénarios "déséquilibrés" Idea

je dis cela d'autant plus que celui-ci n'est pas de moi, mais de Denis. Je le trouve très bon également.

Pour moi le wargame sert aussi à ça (en plus de prendre du bon temps ludique). J'adore perdre face à Alexandre avec GboA car je peux sentir la toute puissance de son armée, c'est très instructif. Mais bon je suis un peu le seul à apprécier le côté "livre d'histoire".

Mais non tu n'es pas le seul, nous sommes tous dans une grande famille d'amateurs d'histoire !! study

Voir le profil de l'utilisateur

23 Re: [CR] Au fil de l'épée : Lac Peïpous le Mer 9 Fév 2011 - 13:22

Charles Antoine a écrit:
aTomm a écrit:
Semper Victor a écrit:@aTomm

Je suis content de voir que certains trouvent un intérêt aux scénarios "déséquilibrés" Idea

je dis cela d'autant plus que celui-ci n'est pas de moi, mais de Denis. Je le trouve très bon également.

Pour moi le wargame sert aussi à ça (en plus de prendre du bon temps ludique). J'adore perdre face à Alexandre avec GboA car je peux sentir la toute puissance de son armée, c'est très instructif. Mais bon je suis un peu le seul à apprécier le côté "livre d'histoire".

Mais non tu n'es pas le seul, nous sommes tous dans une grande famille d'amateurs d'histoire !! study

Oui mais pas forcément au point de se faire rouster "juste pour voir ce que ça fait".
Après je trouve que d'un côté purement ludique il faudrait globalement revoir les conditions de victoire: dans GBoA par exemple il faudrait peut-être revoir bien à la baisse la limite de déroute d'armée macédonienne afin de laisser une chance à son adversaire de gagner. On sait qu'Alexandre va gagner mais en terme de jeu que son adversaire puisse entrevoir la victoire me parait intéressant. Pour la Lac Peipous par exemple j'aurais plutôt fait ganger les Russes à +5 mais les Croisés dès +2 par exemple, que les deux camps n'est pas à atteindre le même niveau pour gagner.

edit: malgré tout j'avoue avoir un peu trop souffert sur Tremithoussia... du coup le plaisir fut assez moyen... tout problème de l'équilibre historicité/ludicité...

Voir le profil de l'utilisateur

24 Re: [CR] Au fil de l'épée : Lac Peïpous le Mer 9 Fév 2011 - 13:46

aTomm a écrit:
Charles Antoine a écrit:
aTomm a écrit:
Semper Victor a écrit:@aTomm

Je suis content de voir que certains trouvent un intérêt aux scénarios "déséquilibrés" Idea

je dis cela d'autant plus que celui-ci n'est pas de moi, mais de Denis. Je le trouve très bon également.

Pour moi le wargame sert aussi à ça (en plus de prendre du bon temps ludique). J'adore perdre face à Alexandre avec GboA car je peux sentir la toute puissance de son armée, c'est très instructif. Mais bon je suis un peu le seul à apprécier le côté "livre d'histoire".

Mais non tu n'es pas le seul, nous sommes tous dans une grande famille d'amateurs d'histoire !! study

Oui mais pas forcément au point de se faire rouster "juste pour voir ce que ça fait".
Après je trouve que d'un côté purement ludique il faudrait globalement revoir les conditions de victoire: dans GBoA par exemple il faudrait peut-être revoir bien à la baisse la limite de déroute d'armée macédonienne afin de laisser une chance à son adversaire de gagner. On sait qu'Alexandre va gagner mais en terme de jeu que son adversaire puisse entrevoir la victoire me parait intéressant. Pour la Lac Peipous par exemple j'aurais plutôt fait ganger les Russes à +5 mais les Croisés dès +2 par exemple, que les deux camps n'est pas à atteindre le même niveau pour gagner.

edit: malgré tout j'avoue avoir un peu trop souffert sur Tremithoussia... du coup le plaisir fut assez moyen... tout problème de l'équilibre historicité/ludicité...

D'où l'intérêt des règles optionnelles : plus de ludicité pour moins d'historicité, et si elles n'existent pas rien n'empêche de les créer après avoir testé le jeu et constaté ses défauts.
Mais je suis d'accord avec toi sur lac Peïpous, les règles permettent au russe de gagner et au croisé de viser le match nul mais pas de l'emporter facilement. Quoique cela reste un avis au terme d'une seule partie

Voir le profil de l'utilisateur

25 Re: [CR] Au fil de l'épée : Lac Peïpous le Mer 9 Fév 2011 - 13:53

je vais manger et je répondrai ensuite à votre question dans la FAQ AFdE, promis... bounce


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum