L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

[CR] Vive le roi, Charles 1er le pas content

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Et encore une nouveau CR d'unhappy king charles fait ce WE au 13e stratege Smile
Je reprends les rênes du parti royal et géronimo prend quand à lui le role du misérable parlementaire Wink
Mon objectif : faire mentir jojo qui a dit que quand je joue le parlement gagne quel que soit le camp que je prends Wink

Voici a nouveau la description du setup reprise d'un autre CR Wink

Nous voici donc en l'an de grâce 1642, en fin d'année, et la guerre est sur le point d'être déclarée entre les parlementaires et les royalistes. Voici nos positions de départ

Bref c'est le bordel. On peut tout de même dégager une tendance générale. Le pays de Galle, le nord et la Cornouaille sont plutôt, voir totalement, pro-royaliste, alors que l'est et le sud est est pratiquement totalement pro-parlementaire.


Au nord nous avons donc Newcastle (A Newcastle) et le roi (à York) qui contrôlent la région, contesté uniquement par Lord Fairfax et les places fortes de Hull et Scarborough. En bas on peut aussi voir une armée de 3 brigades royalistes sans chef à Shrewbury, et distinguer un notable local parlementaire (Brereton) et un autre royaliste (earl of Derby).
La situation est donc ici plutôt à l'avantage du Roi, du moins tant que ces *$^ù$ d'écossais viendront pas me les briser menu menu.


Au sud par contre la situation est plutôt pro parlementaire. Les royalistes n'ont qu'une seule armée, commandée par Hopton, qu'il est difficile d'extraire de la Cornouaille, sa présence permettant le maintien du contrôle politique de la zone. Car seul Oxford est une place de ravitaillement royaliste, et Bristol est une épine dans le pied qui rend difficile la communication middlands/ sud. Les parlementaires disposent quand à eux de 3 armées. Bedford garde la sortie de la Cornouaille, Waller assiège Portsmouth (qui tombe quand la guerre se déclare), et le chef des parlementaires, Essex, contrôle lui Londres. Encore une fois quelques notables locaux ajoutent à la présence de chaque camp. Lord Herbert garde le pays de Galle, plutôt pro royaliste, alors que Massey contrôle pour le parlement les approches des middlands, au nord de Bristol. Willoughby quand à lui est au commande de la région est et rend difficile toute implantation dans la région.

et maintenant, que la baston commence Wink

Tour 1 : Fin 1642


Situation fin du tour

La guerre commence rapidement car j'ai une bonne main et la carte du royal standard. De plus une grande nouvelle arrive qui va fortement influencer ma stratégie en ce début de guerre : les corsaires de Dunkerque prennent fait et cause pour le Roi, ce qui m'assure d'avoir au moins 2 ans sans malus naval lors des sièges, et en plus le parlementaire lui aura pendant au moins 1 an un -2 aux sièges. Très très bonne nouvelle donc, et qui change beaucoup la perspective à avoir du jeu à venir.
Comme les sièges des places fortes importantes parlementaires me sont ouvertes, je vais donc diriger ma stratégie pour prendre soit bristol, soit Hull. De préférence Bristol me semble cependant plus simple à prendre (classe 2 au lieu de 3 pour hull) et surtout un soutien important à Hopton, défendant seul le sud. j'ai d'ailleurs oublié pendant la partie, mais bristol donne en plus un bonus naval de 1 si il est aux mains du Roi.


Je fais donc descendre le prince Rupert, qui prend le commandement des brigades de Shrewsbury, et ce qui me permet de repousser Essex qui fait une tentative de sortie de Londres. La mauvaise blague c'est qu'Essex recule...sur Bristol, bloquant mon plan pour capturer la ville. Geronimo ne le sais pas mais en faisant ça il m'a bien bien fait chier Very Happy

De manière générale le tour est calme et le parlementaire place surtout des points de contrôle un peu partout.

Tour 2 : Hiver 1642

Situation en fin de tour


Au nord Newcastle, gonflé à bloc par des recrutements, descend pour affronter Fairfax, qui disperse plutôt que d'aller à la bataille. Cette disparition me permet d'envoyer le roi sur le notable Brereton. Liquider des notables locaux est toujours intéressant et au pire fait un axe de fixation pour le camp d'en face, qui va dépenser des cartes à lever le siège
Sans compter qu'à l'est le notable local royaliste Newarks arrive, formant un contrepoids à Willoughby.


C'est alors que, voulant en finir avec le contrôle royaliste au sud, Essex et Bedford se jettent sur Hopton. Malheureusement pour les parlementaires, Hopton réussit à échapper à Bedford, et obtient un match nul contre Essex (qui n'a pas été chanceux sur les combats car il avait un bonus de +3)

Mais la descente au sud d'Essex a un coût car elle ouvre la porte de Bristol au prince Rupert, qui en 2 activations monte le siège à 6 (un 5 et un 1, qui me fait hurler à la mort vue qu'il fallait juste pas faire 1 Wink et comme on a encore une fois oublié qu'on pouvait faire un assaut,...)
Bristol est donc proche de tomber et tombera si le parlementaire n'a pas de carte campagne au tour suivant....

Tour 3 : Début 1643

Situation en fin de tour


Malheureusement pour lord geronimo aucune carte campagne ne vient sauver Bristol, qui tombe aux mains des royalistes. De rage il liquide Hopton et le contrôle sudiste du roi disparait. La région sud est totalement perdue pour la cause royale.


Mais les bonnes nouvelles continuent car le roi fait avancer le siège contre Brereton, et tir un magnifique 6, détruisant le notable local. De plus la Reine d'Angleterre arrive à York avec 2 brigades, ce qui blinde pas mal le nord d'unités et va poser des difficultés aux parlementaires pour lancer des actions d'envergure.

Tour 4 : Fin 1643

Situation en fin de tour

Malheureusement pour le roi la Royal navy se déclare pour la parlement, annulant le malus aux sièges parlementaires (dans les fait le contrôle de bristol aurait du laisser un avantage au roi, mais on l'a oublié, tant pis).


Au sud la campagne royale continue et le prince Maurice, prenant le contrôle de 2 brigades galloises, se lance sur Massey, sous la protection à l'ouest du prince rupert, et à l'est du roi, qui descend du nord. Waller tente bien d'empêcher le siège, mais rien n'y fait. Quand à Essex il garde la Cornouaille, ce qui va rendre la prise de contrôle de celle ci difficile tant qu'il est la. Ironiquement la position est inversée avec un contrôle royaliste de Bristol, et un contrôle, sous commandement d'une armée, de la Cornouaille par le parlementaire Wink

Tour 5 : Hiver 1643

Situation en fin de tour


Dernier tour avant l'apparition des écossais, ces traiiiiitres à la cause royale. de toute façon j'ai jamais aimé la jupette, na Very Happy
Bon au sud les nouvelles sont encore une fois mauvaises pour le parlementaire. Le prince Maurice en fini en 2 ou 3 fois (sais plus) avec Massey, ce qui confirme le bon contrôle royal de la région centre. Waller fait cependant une incursion plus au nord et prend d'un coup Shrewsbury, ce qui va rendre plus compliqué le recrutement des brigades galloises. Heureusement j'ai déjà tout recruté à ce moment la, et je vais donc surtout les économiser pour ne pas à avoir trop à aller les chercher ailleurs.
Byron quand à lui apparaît à l'est et recrute des brigades de l'est, avec derrière la tête l'envie d'en finir avec Willougbhy. Tour plutôt calme donc mais qui consacre la prise de contrôle du sud par le parlement. Tout cet orange c'est pas beau Wink

Tour 6 : début 1644

Situation en fin de tour


Devant la menace écossaise, Newcastle retourne dans la ville du même nom, et la garde avec 4 brigades, ainsi que la reine, que je ne veux pas laisser seule à York (ce qui est une erreur car j'ai oublié à ce moment la que si elle est avec l'armée et qu'il y a défaite elle est capturée). Les écossais déboulent donc mais un match nul les repoussent et me donne une bulle d'air de ce coté.
Quand au roi, remonté pour contrer Waller il se dirige sur Willoughby, ne serais ce que pour attirer les armées parlementaires contre lui.


Par contre au sud c'est la débandade parlementaire. Le jeu d'une carte détruisant 2 brigades parlementaires fait disparaître l'armée d'Essex, ouvrant par la même la Cornouaille. Les princes Maurice et Rupert se précipitent donc et bloquent le pays qui est alors isolé, et abandonne la cause parlementaire, malgré la tentative de Manchester de remédier à cette situation.

Tour 7 : Fin 1644

Situation en fin de tour.

La situation maritime est de plus en plus mauvaise et passe en faveur du parlement (bristol encore oubliée) à +1


Au nord les choses s'activent, et pas dans le bon sens. Les écossais, renforcés par Calander, repartent à l'assaut et cette fois ci défont Newcastle, qui doit reculer. A noter que la règle de la reine me la sauve Wink En fin 1644 elle n'a pas le droit de bouger et ne se trouve donc pas avec l'armée mais dans la forteresse. Sinon elle aurait été capturée. Coup de bol

Plus au sud Tom Fairfax pose le siège de York, qui avance lentement. Ce qui n'a pas été prévue par contre c'est que les désertions de fin de tour vont réduire l'armée en dessous du niveau requis pour poser le siège, et donc remettre le siège à 0. Ya des jours comme ça.... Wink


Par contre à l'est et au sud ça sent le roussi pour le parlement. Suite à une série de mouvement, les 4 armées royalistes entourent Londres et coupent le sud et l'est des armées parlementaires, de la capitale et de Willoughby. Ce coup la c'est le coup fatal pour le parlementaire, qui tombe alors en dessous du niveau requis de point de contrôle politique pour ne serais ce que continuer la partie. Comme la vérification se fait avant l'isolation il reste donc 1 tour aux parlementaires pour récupérer quelque chose comme 6 ou 7 points de contrôle. Autant dire que ça va être la chasse aux pions orange au tour prochain.

tour 8 : Hiver 1644

Situation en fin de tour.


Au nord la reine s'évade de l'Angleterre, permettant à la situation navale de revenir à égalité. La règle n'est pas claire du tout sur comment elle peut sortir, surtout qu'elle est dans une place assiégée. Mais bon c'était mineur et on avait autre chose à penser.

Newcastle fait son mesquin à sortir de la forteresse, convertir quelque points de contrôle, avant de retourner à l'abris. Il faut surtout éviter les combats ce tour ci car si il y a une grosse victoire royaliste je vais devoir tirer la 1ere carte du paquet... qui sera la New Model Army. Et comme j'ai pas envie de la voir, je vais éviter tout combats ce tour ci et jouer la montre Wink c'est pas beauuuuuuu Very Happy


A l'est on a bien une tentative parlementaire pour rétablir la situation, mais tout mouvement parlementaire est rapidement suivi d'un même mouvement royal, annulant les avantages gagnés.
Blake, notable local parlementaire, est même placé dans le sud, mais rien n'y fait et le parlement doit faire amende honorable en fin de tour, mettant fin à la partie sur une victoire royaliste Smile

Bref encore une excellente partie d'un excellent jeu Smile plus j'y joue et plus je me dit qu'il est fantastique Smile

Voir le profil de l'utilisateur
C'est ta combientième partie complète ?


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
3e
et plus j'y joue et plus j'aime Smile

Voir le profil de l'utilisateur
J'en ai joué 2, j'y rejouerai bien... il faudra que l'on se monte ça, peut-être cet été ?


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
faisable de mon coté, surtout qu'une partie complète ça tient en 5h Smile
je suis en vacance les 3 premières semaines de juillet et mes enfants sont absent de la maison en aout, ce qui veux dire qu'on peut probablement facilement caser ça un soir de semaine en fin juillet ou aout Smile
pour les WE ça dépendra de ce que je pourrais avoir, car je vais probablement beaucoup aller voir mes petits monstres la ou ils seront gardés Smile

ou alors en juin vue que j'ai pas de partie prévues entre le 4 et bourgarré début juillet.
mais faut voir ou le caser Smile

Voir le profil de l'utilisateur
ça peut le faire (pas en juin, mais fin juillet début août), on en reparle.


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
Moi aussi je voudrais bien jouer ! ^^

Voir le profil de l'utilisateur
On peut aussi s'en faire un entre nous Rémi dans une Convention 29e REP


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
Moi je vote pour !

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum