L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

[CR] Liberty Roads à la convention du 4e zouave

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

et voila un petit compte rendu de la partie opposant Vae à moi même sur liberty roads au 4e zouave. J'incarne les forces de la liberté et du bien, et vae les forces de l'axe du mal of evil Smile


tout commence donc avec un débarquement à coté du havre. une tête de pont (US) à l'est du port, et une autre (UK) juste en dessous, pour prendre le contrôle de l'estuaire. le but est de capturer le havre au tour 2 ou 3 pour le rendre ensuite opérationnel tout de suite.


mais les parachutages sont catastrophiques et 2 divisions sont détruites. Seule & survie, mais c'est celle qui est la plus importante car elle isole le port, empechant les allemands de renforcer la future festung.


Le débarquement, limité à 2 têtes de pont donc, se passe bien et le havre est donc maintenant isolé.
par contre presque toutes les panzers sont dispo. ça va vite taper du.


ça en fait du panzer contre mes troupes. on remarque déjà que l'allemand va tout mettre contre les anglais, point faible de la coalition.


Ceux ci sont rapidement repoussés et confinés aux plages. les pertes s'accumulent et le havre résiste. de plus fortitude s'arrête dès le tour 2 (1 chance sur 2, tant pis) et le temps est mauvais. bref on serre les fesses. Heureusement, comme toutes les panzers sont contre les britanniques les américains sont relativement tranquilles. Ce n'est pas un mal d'ailleurs car c'est eux qui doivent s'occuper de prendre le port.


Tour 4 (début juillet 44), le havre, capturé au tour 3, passe opérationnel, permettant aux US de se retourner sur les bords de la tête de pont. Et suite à un mauvais jet de dé Caen est libre de germains... provoquant une réaction funeste de ma part.


car prenant caen pour faire fulminer le foureur, je dégarni les flancs britanniques. résultat les unités dans caen sont encerclées. les 2 unités derrière ne peuvent reculer le nombre d'hex demandé et sont éliminées, et les unités dans Caen meurent de la même façon. Résultat des courses 4 unités détruites (dont 2 élites) et les anglais confinés à leur tête de pont. L'armée britannique ne s'en remettra jamais.
Coté américain on réussit à prendre Rouen par contre, seule bonne nouvelle du moment.


tour 7, Les anglais résistent aux coups de boutoirs des panzers et pendant ce temps la les américains prennent Dieppe, faisant sauter le second bouchon, repoussant les allemands sur la Somme. La boite est ouverte, reste plus qu'à sortir.


Et pendant ce temps la les alliés débarquent au sud près de Toulon et Sète.


Le débarquement se passe sans casse et Montpellier est capturé dans la foulé, enrageant le foureur et provoquant un bon limogeage des familles, le premier d'une longue série.


Tour 11, début septembre. Les alliés ont exploités au nord au maximum, provoquant un front de forme très particulière. Mais cette percée rapide et sans se préocuper des flancs permet de prendre Anvers de vive force, la ville n'étant pas en festung, et même de placer une unité de l'autre coté du marais, ouvrant la voie à une prochaine réouverture du port. ça me sera très utile vue la capacité de ce port.
les anglais qui restent buttent devant paris, farouchement défendu par les allemands.


Au sud les alliés remontent vite. La conjonction d'un support de tapis de bombe et d'un support enigma a permit de capturer Marseilles et Toulon juste après le débarquement, permettant une remonté très rapide, et empechant la création d'un bouchon lyonnais.
Seul le manque de réserves sur ce front gène vraiment.


Après quelque tours d'une grande retraite les allemands sont presque completement repliés sur la ligne Siegfried. Dans l'est on se bas sur les vosges et dans le nord on a liberé une bonne partie de la belgique et sommes devant le luxembourg


Tour 16 (début décembre 44) les alliés sont sur le Rhin. En alsace les vosges ont été franchis par un patton doublé d'un tapis de bombe, encerclant la ligne de défense des vosges. Pris de panique le foureur libère les unités de sa réserve stratégique pour blinder la ligne siegfried complêtement vide d'unité.
Devant la progression qui semble plus simple en alsace, toutes les divisions blindées dans le nord sont descendues vers la sarre. La lignes belge en face d'Anvers bougera peux maintenant.


Tous le mois de décembre et le mois de janvier 45 ça pousse en alsace et en Sarre. le luxembourg est liberé mais la ligne siegfried est trop solide. C'est alors qu'une attaque surprise permet la prise de vive force d'une zone vide d'unité et perce une première fois dans la ligne. C'est un bon coup de bol, même si cet hexagone est particulièrement mal situé, car sans ligne de communication (et donc limitant fortement l'exploitation). Pour exploiter en allemagne il faudrait prendre Sarrebruck et c'est pas de la tarte.
cependant ce coin dans la défense allemande permet de détruire les zones qui sont à cotés et donc de progresser dans la destruction de la ligne.


Tour 21 (ou 22) soit début mars 1945 les alliés réussissent enfin à percer et la c'est la fin. les QG allemands sont détruits les un après les autres et l'exploitation alliées permettent la prise de bonn, Cologne, coblence, Mannheim, Stuttgart... De rage le grand foureur limoge son général 2 ou 3 fois dans le même tour.
les kartoffel sont cuites et le commandant du front ouest jette l'éponge. Toutes ses unités ou presque sont hors ravitaillement et les 3 tours qui me restent ne laissent aucun doute sur ma capacité à sortir les 19 divisions, les 2 QG et à prendre la dernière ville allemande qui me manque. Bref l'allemagne se rend et patton est porté en triomphe pour sa brillante capture et exploitation Smile

Première campagne de liberty road pour chacun de nous et malgré de nombreuses erreurs de part et d'autre on s'est bien amusé Smile
mais quel mal de crane après tout ça Very Happy content d'avoir réussir à finir dans le temps de la convention Smile

Voir le profil de l'utilisateur
Les tas d'unités éliminées sont impressionnants Wink


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
Compte rendu très agréable à lire

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum