L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

S&T 272 Lepanto - Un truc qui devrait plaire à Mussipont

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 3 sur 3]

J'ai commandé le jeu, Agorajeux doit me livrer au Trophée.


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
Desaix a écrit:Bon, les pions bateaux sont pas a tomber par terre...

+1 ... Cela dit, sur un pion de un demi pouce de côté...

Tiens, en consultant "gamegeek", je tombe également sur ceci ...

http://boardgamegeek.com/boardgame/36858/the-inmost-sea-the-battle-of-lepanto-1571





... graphiquement semble t'il moins "plan plan" ...

Voir le profil de l'utilisateur
Ca jette, c'est claire !!!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestafette.net
def a écrit:Premières images ...




ça a de la gueule! cheers

Voir le profil de l'utilisateur
J'ai reçu et feuilleté en vitesse ... Ca s'annonce assez "bourrin": tirs, abordages, éperonnages, tout semble très "létal" dans ce jeu...

Côté règles, on fait dans le très traditionnel: je bouge - je combat - tu bouges - tu combats ... Pas de règle de commandement (cela dit, dans la réalité, une fois les approches terminées, les amiraux ne commandèrent en effet plus grand chose dans cette gigantesque mêlée...), pas de chipotage dans les éperonnages (seule l'ampleur du mouvement détermine la puissance de l'éperonnage, en revanche strictement aucun modificateur pour l'angle d'éperonnage...), pas de bridage dans les mouvements qui restent néanmoins limités: 1 ou 2 hexs par tour à la rame, 1 seul hex si on effectue un pivotement (limité à un côté d'hex par tour), si on se déplace de deux hexs à la rame, le navire ne peut pas se déplacer le tour suivant (équipage épuisé). Après sa phase de combat, on peut réorienter ses navires d'un ou deux côtés d'hex. Avec le vent pour soi, on peut disposer d'un ou deux hexs de mouvement supplémentaires. Les Chrétiens ont pour eux la puissance de feu - canons et armes plus légères via, entre autres, leurs 6 galéasses, véritables forteresses flottantes, impossibles à prendre par abordage mais en revanche semble t'il aussi vulnérables aux éperonnages qu'une simple galère. Cet avantage au tirs devient vraiment important à partir du 10e et 20e tour car les Ottomans perdent progressivement de leur efficacité aux tirs à partir de ces tours (d'où l'intérêt pour les Chrétiens de retarder l'impact... tongue ). Les Ottomans ont pour eux une légère supériorité numérique et ... l'éperonnage (pas d'éperonnage possible pour les Chrétriens). Cette tactique peut s'avérer mortellement décisive si les Ottomans parviennent à avoir le vent pour eux... Heureusement pour les Chrétiens, le vent souffle pour eux et donc contre les Ottomans en début de partie mais ce vent peut tourner...

Au vu de ce que j'ai déjà pu lire sur forum, mes impressions semblent se confirmer: dès que les flottes entrent en contact, le carnage semble fulgurant... (jusqu'à plus de ... 50 unités perdues en un seul tour... Shocked ). A confirmer par le jeu. Si c'est effectivement le cas, ça me parait un peu trop létal et je persiste à penser que le vent et l'éperonnage prennent une trop grande importance... En contrepartie, ça donne de plus grands espoirs au camp ottoman par rapport à la réalité historique. A noter aussi l'absence de toute règle sur le moral: on se bat "au finish" et il semble rare d'arriver jusqu'au 30e tour prévu...

PS: Les galères sont plutôt convenablement détaillées sur les pions mais ceux ci sont tellement petits que l'essentiel des détails n'apparait hélas plus au dela d'une certaine distance...

Voir le profil de l'utilisateur
Historiquement, Don Juan d'Autriche a fait scier tous les éperons de la flotte chretienne, ce qui a fait que les navires, devenus plus légers à l'avant, avaient une portée de tir supérieure à calibre équivalent à ceux des ottomans... Donc l'éperonnage comme solution pour l'ottoman, c'est pas déconnant sur le principe.
Par contre je suis ultra-sceptique sur cette histoire de vent: historiquement, le vent est complètement tombé au début de la bataille, ce qui fait que tout s'est résolu à la rame, pour la plus grande joie des galériens... Rolling Eyes Il me semble bien qu'il n'est pas revenu après, d'après mes souvenirs, mais ce ne sont que des souvenirs, il faudrait que je relise...
Les galéasses vulnérables comme une galère normale aux éperonnages me laissent dubitatif aussi... C'était des navires bien plus gros que tout ce que les ottomans pouvait posséder!

Voir le profil de l'utilisateur
def a écrit: Au vu de ce que j'ai déjà pu lire sur forum, mes impressions semblent se confirmer: dès que les flottes entrent en contact, le carnage semble fulgurant... (jusqu'à plus de ... 50 unités perdues en un seul tour... Shocked ).


... je corrige... , sur le forum consim, l'un des intervenants cite ...74 unités éliminées en ... un seul tour lors de l'une de leurs parties ... affraid

Voir le profil de l'utilisateur
J'aurai mon expemplaire au Trophée de mon côté.


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
def a écrit:
def a écrit: Au vu de ce que j'ai déjà pu lire sur forum, mes impressions semblent se confirmer: dès que les flottes entrent en contact, le carnage semble fulgurant... (jusqu'à plus de ... 50 unités perdues en un seul tour... Shocked ).


... je corrige... , sur le forum consim, l'un des intervenants cite ...74 unités éliminées en ... un seul tour lors de l'une de leurs parties ... affraid

J'ai toujours pensé qu'affronter une galéasse, c'est la galère Caché

Voir le profil de l'utilisateur
J'ai touché mon exemplaire au Trophée (merci Manfred). Je n'ai plus qu'à l'ouvrir.


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
Je découpe les pions en ce moment. Ils ne sont pas vraiment jolis d'ailleurs... Le jeu a en plus de gueule quand on le voit de loin avec tous les navires déployés sur la carte que lorsqu'on l'examine de près.

Sinon, au sommaire du S&T, en marge des articles sur Lépante, il y a un dossier qui m'a vraiment intéressé : "The Byzantine Navy, AD 324-1453" de Carl O. Schuster.


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
Pions découpés ce soir... on progresse Wink


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
Jeu reçu aujourd'hui... je progresse aussi! Wink

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 3 sur 3]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum