L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

[CR] Le début d'une belle bataille (Wellington Victory)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Comme indiqué dans ma présentation, j'avais commencé un CR sur ce jeu mais un impondérable à quatre patte à mis fin à cette aventure. Je vous le livre tel quel avec quelques commentaires.


Cela faisait un bout de temps(une quinzaine d'année), que je n'avais pas fais un tel déploiement.
Il ne reste plus qu'à revoir les règles et jouer.^^




Situation à 13h00.

Les pertes sont sensiblement égale de part et d'autres,( le français en a plus, pour l'instant, ce n'est pas trop un problème).
La Haye-Sainte est prise, plus trop l'habitude de jouer(j'ai mal réorganisé les tirailleur anglo-alllié afin que ceux-ci défende mieux la ferme).

De gauche à droite:
La 4ème division du Ier corps se déploie afin de protéger l'attaque de la 3ème division sur la gauche anglaise(les néerlandais en vert vont manger chaud) :mrgreen:. La 1ère division( sur l'image à gauche de la chaussée) après la capture de la Haye-sainte se regroupe, afin d'épauler l'attaque de la 3eme division.

Entre les deux fermes, la 2ème division du Ier corps est placé en soutient de la 5ème division du IIème corps qui a commencé sont attaque sur le centre droit anglais. Derrière la 9ème division du IIème corps fini de nettoyer les bois d'Houguemont. En soutient la cavalerie de Domont et Subervie dont on voit l'artillerie à cheval.

La 2ème brigade de la 6ème division du IIème corps, suite à une mauvaise manip de ma part, est éparpillé devant Houguemont. Seul la première brigade à commencer le contournement de la ferme, elle suit la cavalerie du IIème corps.

Sachant qu'il faut activer les brigades pour les déplacer,que cette activation coute des points de moral toute les heures. Les anglais(par soucis d'économie) n'ont pas eut pour l'instant le besoin de le faire, vont être obliger activer leur droite s'il ne veulent pas se trouver contourner.
Pour info le français commence avec 350 points de moral, l'anglais 325, que la capture des deux fermes permette de récupérer du moral. Chaque pas de pertes retire un point de moral, et toute les heures on l'ajuste en fonction des brigades activées. Et qu'à 15h00 si l'anglais n'est pas démoralisé, le prussiens arrivent.






Situation à 14h00.

Grâce aux divisions de cavalerie légère de Domont et Subervie au centre-gauche et à celle de Pirée sur la gauche française et à 2 coups de dés chanceux, j'ai réussi à ébranler la droite Anglo alliée et prendre pied sur la colline. La prise d'Hougomont, c'est fait grâce à un tir chanceux des tirailleurs français.

De gauche à droite sur la photo, la 4ème division du 1er corps soutenu par la cavalerie légère du 1er corps(en désordre) ainsi que celle de Milhaud(4ème corps de cavalerie) peut tranquillement progresser sur l’extrême gauche anglo-allié. Au centre les 3ème et 1ère division du 1er corps temporisent après quelques succès initiaux.(Ceux-ci afin d'éviter de dire que certaines brigades ont vu leur effectifs fondre comme neige au soleil du fait du tir allié). Au centre les 5ème,9ème division du 2ème corps ainsi que la 2ème brigade de la 2ème division du 1er corps, sont entrain de déstabiliser la ligne anglaise (cerclée de rouge). À droite la 6ème division se redéploie pour contrer l'arrivé de Chasse. derrière le 3ème corps de cavalerie se déploie afin de contourner l'aile droite anglaise. Au centre les 2 divisions de cavalerie de la garde sont envoyées afin de soutenir l'attaque principale.

Moral Français :280
Allié :230
Le premier arrivé à 0 voit sont armée démoralisée.



Explication du trou formé sur le centre droit du dispositif alliés.
Simple curiosité: l'endroit où les Français sont en train de percer la droite Anglaise n'était t-il pas faiblement défendu par rapport au reste de la ligne?

Pas au début de mon attaque, le corps de Cook(garde Anglaise) occupait la zone, la chance ma souris au bon moment. J'avais le choix pour l'un des régiments de la garde de le mettre en carré(sachant qu'à la phase suivante ce carré aurait été la cible de l'artillerie) ou de rester en ligne, suite au teste moral réussi. Les unités de la garde n'ont aucun malus au CàC quant il sont en ligne. En plus pendant la phase de feu de l'infanterie, quand elles sont en ligne, surtout pour les britanniques la puissance de feu est supérieure aux français et fait de véritable ravage à courte distance. Donc il n'y avait aucun danger dans le secteur. Vu l'effectif du régiment( 8 ) et un moral à tout épreuve(6) (il faut faire un jet de dé supérieur à 6 avec un dé à 6 faces pour qu'il rate son teste morale), je me suis dit cela devrait passer. J'envoie deux régiments de cavalerie français(effectif 4) empilés l'un sur l'autre afin d'obtenir une parité en troupe avec un chef dessus afin d'avoir un bonus de commandement afin de contrer celui de Maitland. (Quant une charge est initiée, elle doit avoir lieu. Sinon l'unité de cavalerie doit bouger de 2 hexagone et termine sa course désorganisée). Quand je me suis aperçu du rapport de force et de la colonne dans laquelle allait se résoudre la charge je me suis dit: m.... ma cavalerie va souffrir voir disparaitre. J'avais alors 2 solutions charger ou suspendre ma charge. Le hic, c'est que dans ce cas de figure ma cavalerie allait finir sa charge désorganisée devant la garde, si je ne chargeais pas à fond. Je m’apprêtais à dire au revoir à ma cavalerie, sachant que j'avais plus qu'une chance sur 6 d'arriver à désorganiser la garde anglaise. Et la chance fut au rendez vous, j'ai réussi à la désorganisée. Ensuite une autre brigade lui est rentrée dedans provocant sa déroute. Ayant réussit à créer une brèche, j'ai réussi à l'exploiter non sans mal d'ailleurs, avec la 5ème division et la 9ème division du 2ème corps ainsi que la 2ème brigade de la 2ème division du 1er corps.
Quant à Piré, l'une de ses brigades à réduit l'effectif de la division de Piat par deux, avant de se faire cueillir à bout portant par de l'artillerie et perdre à la suite de cela les deux tiers de ses effectifs. Et l'autre a réussi à mettre en déroute la division de milicien d'Halkett.

Sachant que l'allié doit jouer la montre et activer ses brigades au compte-goute afin d'éviter de perdre trop de moral(toute les heures le nombre de brigades activées est retiré du moral de chaque armée). Dans l'espoir d'avoir assez de moral à 15h00, pour activer l'arrivée des prussiens.

Maintenant le but des alliés est d'activer les troupes de Brunswick(en gris sur la carte) afin qu'elles renforcent la droite anglaise et les troupes de Chasse(à droite en vert sur la carte) pour qu'il puisse attaquer la 6ème division du 2ème corps à l’extrême droite du dispositif anglais.




Dernière image de ma partie situation à 15h00 et manœuvres projetées.
De gauche à droite, la 4ème division du 1er corps soutenu par la cavalerie du 1er corps ainsi que le 4ème corps de cavalerie, devait contourner l'aile gauche alliée après avoir défait une division de milice(morale2). Le 1er corps devait fixer la ligne anglaise, pendant que les 5ème et 9ème divisions du 2ème corps soutenu par la cavalerie de Dommon et Subervie, devaient perforer le centre droit allié; Pour précipiter le mouvement le 3ème corps de cavalerie devait contourner la droite alliée pendant que la 6ème division du 2ème corps se mettait en défense pour parer une contre-attaque de la division de Chasse. En haut à gauche, on peut voir les prussiens prêt à s'inviter au bal.




Voilà le séisme Cry . (Le jeu est resté déployé plus d'un mois sans incidents notables)


Pour en revenir au jeu, cela faisait longtemps que je ne l'avais pas sorti et malgré une phase de jeu déroutante au premier abord. Je dois dire qu'elle favorise les français quand ceux-ci font leurs attaques lors des phases d’assaut( trouver les points faibles alliés, il y en a quelques-uns et attaquer en force dessus), si en plus vous avez de la chance au bon moment et bien la partie est quasiment gagner. L'allié lui doit au contraire user son adversaire par des tirs, chose que je n'avais pas maitrisé en début de partie (j'aurais dû redéployer ces troupes mieux que cela, le set-up n'est pas optimisé pour la défense)et dont je n'avais pas compris l'importance(je suis un peu rouillé à ce niveau là). Bref un placement en échiquier avec l'utilisation des couvert plus que du relief pour se protéger et les français iront s'embourber sur cette fameuse ligne rouge. Ce qui permettra d'attendre les prussiens et gagner la partie.
Deux ou trois bémol, le moral des unités de cavalerie anglaise qui est à mon avis exagéré, vue la pitoyable prestation qu'elle a faite pendant la bataille. L'activation des brigades qui, si elle n'est pas trop pénalisante pour les français, l'est plus pour les alliés surtout celles situées sur les ailes. Un ou deux pions aides de camps par chef d'armée pour activer les brigades, serait les bienvenue. La pertes d’efficacité(morale) liée à la perte d'effectif est trop pénalisante dès la première perte.

Voir le profil de l'utilisateur
Impressionnant !


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
Cela fait plaisir de voir sortir ce monument. cheers C'est vrai que le déroulement du tour est un peu déroutant et demande un petit rodage. Mais quel jeu !!

Pour résister à Hougoumont, l'anglais ne doit pas hésiter à lâcher du tirailleur encore et encore. Idem pour la Haye Sainte et le sandpil que je tenais qu'à coup de tirailleur. Le 95ème de Kempt et les légers KGL d'Ompeta se dissolvent totalement en 1-6-5.

Voir le profil de l'utilisateur
Et qu'à 15h00 si l'anglais n'est pas démoralisé, le prussiens arrivent.

Pour ceux qui ne connaissent pas le jeu, les prussiens "déboulent" au niveau de Chapelle St Lambert qui représente le méridien oriental de la carte. Donc le français ne les a pas de suite sur la carcasse.

Voir le profil de l'utilisateur
C'est vrai, qu'il demande un petit rodage; Quand je l'ai acheté, le tour de jeu allait à l'encontre des standards de l'époque. C'est pour cela qu'après quelques essais, je l'avais mis au placard, pour le redécouvrir simplement que maintenant. Je dois dire qu'une fois assimilé la "philosophie" dans laquelle il a été conçue, c'est un vrai plaisir à jouer. Je le ressortirai, c'est sure.
Quant aux prussiens, vue la grandeur de la carte, le français ont le temps de les voir venir.

Voir le profil de l'utilisateur
Superbe ! ... et d'ailleurs la deuxième édition vient de sortir (fin 2015 je crois).

Cool

Voir le profil de l'utilisateur
Je suis épaté de voir un CR sur le premier Wellington Victory.

Je serais curieux de connaître ton point de vue sur le WV n 2.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum