L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

[CR] The Thin Red Line (Yaquinto Publications)

Aller à la page : Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

Semper Victor a écrit:Il me reste les photos de deux tours à commenter. je posterai ça avant lundi.

Si c'est multiplié par 3 c'est 66 PV pour moi (33x2)...


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
Semper Victor a écrit:
Semper Victor a écrit:Il me reste les photos de deux tours à commenter. je posterai ça avant lundi.

Si c'est multiplié par 3 2 c'est 66 PV pour moi (33x2)...

Non, car les 10 PV de la Haye Sainte ne sont pas doublés.

Voir le profil de l'utilisateur
Exact, je les avais oubliés ceux là...


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
Pour une arrivée "surprise" du prussien, il faut des jeux comme Wellington's Victory où le prussien entre au niveau de la ligne Chapelle St Lambert/Lasnes, ce qui lui laisse un choix d'itinéraires important.

La Papelotte c'est tjrs un morceau dur à gober.

Voir le profil de l'utilisateur
Tour 15, aile droite française :



Les Prussiens lancent leur première charge au milieu de la ligne française. Ils mettent en dérout une batterie d'artllerie de la carte (12 aux dés pour le test moral, alors qu'il aura fallu faire 11 ou moins, GRRrrrr...).

Au nord de Papelotte, les combats de cavalerie font rage. Une unité de cavalerie anglaise est mise en déroute, mais Ponsonby met à son tour en déroute l'artillerie à cheval de Lefevre-Desnouette.

Les troupes du Ier corps écoue une nouvelle fois contre la Papelotte, mais autour du village, la ligne anglaise craque.

Aile gauche française :



De ce côté, les choses sont plus calmes. les Anglais reculent légèrement pour échapper aux canons français. Les tirs d'artillerie causent néanmoins des pertes dans les deux armées. Les Anglais n'entreprennent pas plus de contre attaque contre la Haye Sainte que les Français ne préparent d'assaut contre Hougoumont.


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
Tour 16, dernier tour de notre seconde soirée de jeux. Nous avons au total joué 12 tours en 6 heures environ.

Aile gauche française :



Rien de nouveau de ce côté si ce n'est la mise en déroute d'un batterie anglaise entre la Haye Sainte et le "sandpit". Le IIIe corps de cavalerie est prêt à charger, mais en a-t-il envie ?

Aile droite française :



Au sud, deux brigades de la Jeune Garde se mettre en formation "All Round" dans Plancenoit (idéal pour la défense des villages). La cavalerie prussienne qui avait chargé au tour précédent est elle mise en déroute par une action conjugée d'une brigade de la Moyenne Garde et une brigade du VIe corps. De nouvelles troupes prussiennes entrent sur la carte, mais sans pouvoir agir ce tour-ci.

Au nord, nouvel échec français contre Papelotte. Côté duel de cavalerie, Desnouette et Jacqueminot attaque Ponsonby et lui cause quelques pertes. Ponsonby contre attaque ensuite contre Jacqueminot qu'il repousse. Aucune des trois unités de cavalerie des deux camps n'est mise en déroute, ce sont tous des costauds...

Milhaud quant à lui se replie, coincé qu'il était entre un carré et Papelotte. Kempt, après avoir été mis en déroute, remonte en ligne. Le prochain tour sera probalement critique pour les deux joueurs dans cette zone.

Score à la fin du Tour 16 :

- Français, 56 PV (10 pour la Haye Sainte, 46 grâce à 23 mises en déroute d'unités anglo-alliées)
- Anglais, 34 PV (Pour 17 mises en déroute d'unités françaises)

Pour le spertes de points de forces, il faudrait qu'Hannon fasse les comptes, je n'ai pas les feuilles d'effectif avec moi.

Reprise le 14 septembre, pour peut-être terminer la bataille. Grognard


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
Reprise des hostilité pour une 3e et ultime scéance de jeu ce soir.

Fin du tour 17 :



Les deux armées se redéployent, les Français pour faire face à l'arrivée de Prussiens de plus en plus nombreux, les Anglais pour colmater leur aile gauche qui a beaucoup souffert.

Sur la droite française, la cavalerie de la Garde (Guyot) a chargé avec succès au milieu des Prussiens. Papelotte demeure imprenable.


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
Fin du Tour 18 :



Aile droite française : les Prussiens sont tenus à distance sans grade difficulté. Avec la Jeune Garde en formation "All Round" dans Plancenoit, il semble impossible à David de prendre le village.

La cavalerie de l'aile droite français parvient à mettre Ponsomby en déroute. Entre La Haye Sainte (tenu par les Français) et Papelotte (tenu par les Anglais) la "ligne rouge" est de plus en plus mince...

RAS entre La Haye Sainte et Hougoumont il ne s'est rien passé ici de toute la bataille.

Le fait marquant du tour est l'offensive anglaise sur l'extrême gauche française. L'attaque fait explosé le rideau constitué de deux brigades et une batterie du IIe corps déjà affaiblies par leur assaut manqué sur Hougoumont au tout début de la partie. Ma gauche "dans l'air", je vais devoir trouver de nouvelles solutions...


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
bonjour

compte rendu intéressant,

Plancenoit c'est les pions bleus en haut à droite entre des prussiens et à deux hex d'une unité anglaise toute isolée?

Voir le profil de l'utilisateur
francoist a écrit:
Plancenoit c'est les pions bleus en haut à droite entre des prussiens et à deux hex d'une unité anglaise toute isolée?

Plancenoit est en bas à droite, là où il y a deux gros pions carrés français.

Plus au nord le gros carré rouge isolé est Papelotte.

Voir le profil de l'utilisateur
Les "carrés" de Plancenoit et Papelotte sont en fait des formations AZ (pour "all round") spécifiques à l'occupation des villages.

Les vrais carrés (SQ pour Square), on peut en voirau centre, deux hex. à gauche de la Haye Sainte sur les hauteurs (couleur de fond d'hex. rose). La suite cet après-midi.


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
Tour 19 :



Nouveau tour de relative acalmie. De mon côté je dirige la Vieille Garde et la cavalerie de la Garde pour arrêter l'écroulement de mon aile gauche. David réorganise sa ligne prussienne. et bouche les trous dans la Thin Red Line.


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
Il y a des pions français qui se sentent un peu seuls non ? (en haut à droite au nord de papelotte)

Voir le profil de l'utilisateur
Tour 20 :



Le combats les plus violents ont désormais lieu sur l'extrême gauche la ligne française. Les Anglais ont une puissance de feu de 6 (en ligne) contre 4 à la Vieille Garde qui a un meilleur moral). Les tirs portent à tout les coups, qui craquera en premier ?

Sur la droite de la ligne française, la cavalerie de Jacqueminot et Lefebvre-Desnouttes, maintenant isolé, charge encore et encore, plutôt avec succès... Mais Drouet d'Erlon, qui charge à la tête des cavaliers du Ier corps est tué au combat...

La bataille est plus "tranquille" sur le front des Prussiens qui ne parviennent pas à percer.


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
Tour 21 (et dernier tour) :



Les combats diminuent en intensité. Sur la gauche française la Garde est parvenue à faire le ménage, mais au prix de pertes sensibles. Sur l'aile droite la cavlerie française de Jacqueminot a été mis en déroute par les Prussiens. On déplore malheureusement la note du maréchal Ney, touché par une salve anglaise à la tête de ses troupes. Les prussiens, autour de Plancenoit et plus au nord ne sont pas parvenu à percer.




_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
Gros plan final sur l'aile gauche française :



Gros plan final sur l'aile gauche française :



Le compteur de PV (86 PV vs. 68 PV)



_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
Etrange la tournure de la bataille scratch scratch

Voir le profil de l'utilisateur
En fait, jouer Waterloo, quan tu connais l'histoire, amène à des résultats souvent paradoxaux.

Mon plan en tant que français : prendre la Haye Sainte et n'attaquer que l'aile gauche anglaise, la plus faible de façon prudente. Mettre toute la garde (sauf la vieille) d'entrée contre les Prussiens et sécurisé Plancenoit avec mes meilleurs troupes. Je ne peux pas "gagner" en faisant ça, mais ma ligne peut tenir et user les Anglais. Ce que je n'avais pas prévu, c'est l'atatque finale des Anglais sur ma gauche qui m'a obligé à y envoyer la Vieille Garde au moment ou je songeais à l'employer pour percer à droite de la Haye Sainte. Je n'avais pas non plus imaginé la solidité de Papelotte à ce point... cela m'a fait perdre beaucoup de temps et de troupe pour rien.


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
Justement, la situation sur la gauche française est la plus étonnante.

A Wellington's victory, mon plan est assez proche avec les données suivantes :

passage des lanciers de Piré vers les prussiens. Utilisation es dragons de Piquet en soutien à la gauche de Hougoumont. Prise de la haye-Sainte avec le 13ème léger+autre tirailleurs et pousser les troupes de vincke et Best avec l'infanterie soutenue par Delort au lieu de Travers. La cav légère de la garde contre les prussiens et Guyot en réserve. En final restent la moyenne et vielle garde soutenues par les cavaliers de guyot et les carabiniers.

Voir le profil de l'utilisateur
Bravo pour ce CR, ça donne envie.

En plus je vois de voir/comprendre que Craig Taylor était mort en juin dernier, c'est un bel hommage, finalement...

Voir le profil de l'utilisateur
Finalement on aurait peut-être dû jouer les 5 derniers tours ça aurait pu être intéressant, il y avait comme un tenaille qui commençait à se former Smile

Le système de jeu est toujours aussi bien, avec un petit bémol sur le commandemant : sans leader tu es quasi-paralysé (et ils n'ont pas de remplaçant en cas de pertes). Les Alliés en manquent cruellement, surtout les Britanniques et leurs alliés. Ca doit être fait exprès pour les tenir à un rôle défensif. En plus une coalition aussi hétéroclite ne doit pas être facile à commander.
En plus les formations Alliées (couleurs de bandeau sur le pion) commencent complètement dispersées et mélangées sur toute la longueur du front. Ca doit être historique. Mes leaders ont fait des kilomètres en courant d'un bout à l'autre du champ de bataille pour activer leur monde.

Quel était mon "plan "? Tout simplement tenir tant que possible sur des positions défensives pour bénéficer d'un rapport de pertes avantageux. Et puis vers le milieu de partie j'ai quand même décidé qu'il était trop bête de tenir des régiments d'élite inactifs à la droite anglaise, et donc ils ont entamé un assaut tournant à droite d'Hougoumont. Ils ont bousculé les Français présents puis tenu tête à la Garde, ce qui fait plaisir car permet d'avoir un rôle offensif dans le jeu.

Les Prussiens sont très mauvais. Ils ont pas mal de leaders mais leur infanterie est lente, avec un faible Feu et Moral. Ils sont plus là pour menacer les arrières français. Cependant il est vrai que progressivement ils sont capables de venir au contact des unités françaises autre que la Garde pour les user et même avancer.
Je pense que la Garde peut mettre tous les Prussiens dehors à elle seule si elle fonce dans le tas.

Bilan de la bataille : Malgré tout la Ligne rouge a tenu, sauf à gauche où ça a bataillé derrière les lignes contre deux régiments de cavalerie française. Et les Alliés ont perdu la Haye Sainte au centre.
Les pertes sont :
- Français : 138
- Alliés & Brit : 85
- Prussiens : 28
(85+28 = 113).

Une dernière chose : le scénario aurait dû vraiment être plus précis : rien n'est écrit qui empêche la Garde d'intervenir tout de suite, ou les Français de venir se placer sur les hexs d'entrée des Prussiens. On fait quoi dans ce cas là ?

Voir le profil de l'utilisateur
C'est bien que l'on ai joué la variante sur l'engagement de la Garde.
Pour le commandement tu as raison, mais cela oblige l'Anglais à tenir sa ligne, ce qui est réaliste.

En fin de partie, j'en étais arrivé à ne plus pouvoir que défendre après avoir engagé mes deux dernières brigades de la Vieille Garde sur ma gauche.

Les Anglais ne pouvaient plus vraiment attaquer, seuls les Prussiens pouvaient encore "pousser".


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
merci d'avoir fait revivre ce jeu.

Du coup ma boîte est remontée de plusieurs crans dans la liste des "à jouer prochainement".

Hannon est-il possible de récupérer tes pions faits maison?

Voir le profil de l'utilisateur http://opendefrancetwilightstruggle2010.fr.gd/Open-de-France-Twi
c'est une impression où bien le prussien a l'air d'être une daube et les unités de la garde française des gros bills?

Voir le profil de l'utilisateur
Ce qui est important c'est le nombre car le sunités, même celles de la Garde, s'usent vite lorsque l'on s'en sert.

Les Landwehr prussiens ne sont pas terribles Smile


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum