L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

[CR] Here I Stand - 5 joueurs - scénario 1532

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Nous avons mis à profit le lundi de pentecôte pour explorer un peu plus ce super jeu qu'est Here I Stand.

Vu notre relative inexpérience (2 des 5 joueurs ont 3 parties au compteur, 1 en a 2, 1 n'en à qu'une, et le 5ème est un novice), et vu le temps "limité" sur la journée, nous décidons de jouer le scénario qui démarre tour 4 (1532).

En outre, on devait être 6 (d'où le choix d'Here I Stand), mais finalement un désistement de dernière minute fit qu'on n'avait plus trop le temps de basculer vers un Virgin Queen, 2 joueurs n'y ayant jamais joué et ne connaissant pas les règles.
--> l'Anglais joue aussi le Protestant!

Personnellement, je joue le français.

points de départ:
Ottoman 16, Hapsbourg 18, Anglais 9, Français 12, Pape 15, Protestant 13

Tour "4":
France: je ne commence qu'avec 3 cartes (+ la Home Card) et je ne tire rien de fameux. Je reste assez neutre avec tout le monde, et essaie de m'assurer de "pactes" de non-agression avec l'Anglo-Protestant (en promettant de jouer A Mighty Fortress) et le Hapsbourg. Ce qui marche plutôt bien. Ma première idée est de reconquérir Milan, afin de pouvoir construire un château à coup sûr et gagner ainsi 1 VP, laissant Metz au Hapsbourg. Mais l'Anglais et le Hapsbourg s'observent, qui à Calais, qui à Anvers, et finalement ce dernier ne va pas à Metz. Je me ravise donc et assiège Metz, qui est une conquête moins consommatrice de CP que Milan (surtout que j'ai fait un déploiement de printemps m'obligeant à jouer 2 cartes pour arriver à assiéger Milan... Je joue quand même ma Home Card pour construire un château, mais avec le risque qu'il soit catastrophique (eh, les architectes lorrains ne sont pas encore aussi talentueux que les italiens, à cette époque... Rolling Eyes ). Bon, j'ai quand même grapillé 4VP, 2VP pour Metz, 1 pour le château et 1 grâce à une exploration réussie (dans ce scénario, le Français commence avec le marqueur "Exploration Under way" déjà placé).

Plus à l'Est, l'Ottoman (débutant avec une situation déjà bien engagée en Hongrie) déferle sur Vienne, et malgré une tentative de diversion du Hapsbourg, l'assiège et mène un assaut victorieux! Il capture au passage Ferdinand. Par contre, il ne développe pas énormément de pirates ce tour-ci, ni de flotte d'invasion en méditerranée.

Le Pape passe une bonne partie de son temps à essayer d'endiguer les avancées du Protestant qui est rapidement maître, sinon politiquement, au moins religieusement de toute l'Allemagne. Il organise quand même un petit BBQ avec un débatteur protestant peu convaincant...

L'Anglais est assez discret, essayant une exploration, ainsi qu'une colonie (si je me souviens bien) et construisant l'une ou l'autre unité et flotte. Pas de mouvement.

Le Hapsbourg souffre...

Points: Ottoman 18, Hapsbourg 16, Anglais 16, France 17, Pape 17, Protestant 18

Tour "5":
Le Hapsbourg "sue for peace" auprès de l'Ottoman, ce qui donne un boost de 2 VP à ce dernier (+4 VP -2VP¨de restitution de Vienne)

France: l'Ottoman fait peur, surtout que la piraterie pourrait être un fléau ce tour, garantissant une victoire de Suleiman... n'ayant qu'une flotte à Marseille, et n'ayant à nouveau pas grand chose comme CP, le Pape et le Hapsbourg me proposent une alliance et me prêtent leur bateaux en méditerranée, afin que je mène une flotte préventive pour aller couler les bateaux et les pirates turcs qui naviguent au Nord d'Alger... au passage, je discute quand même avec l'Ottoman, car je n'ai pas bcp d'intéret à passer le tour à être le Hérault de la chrétienté, en dépensant mes précieux CP, alors que le Hapsbourg et le Pape se dorent la pillule. Mais finalement, je m'exécute quand même et coule une bonne partie de la flotte verte, limitant le nombre de piraterie ce tour-ci. Dans le Nord, l'Anglais déclare la guerre à l'Ecosse. Je décide de m'allier aux Highlanders, même si je n'ai pas grand chose à leur offrir. Je me dis que les 2 VP pour Edinburgh pourraient toujours être valables à la fin du tour si l'anglois se vautre dans son siège. Malheureusement, ce n'est pas le cas, et mon marqueur de contrôle fait l'aller-retour et les écossais sont balayés.

On voit que l'Anglais prend tout doucement le large, surtout que Edward VI (le chétif) est né, donc donnant les VP à Henry VIII, qui ne passe plus du temps à demander le divorce mais bien à prendre le contrôle de la Mer du Nord et de la Manche, et tout doucement lorgner vers le sud. En outre, comme Ann Boleyn a été mariée à Henry VIII, les Protestants débarquent en Angleterre et se répandent comme la peste et le choléra... L'Anglais est même proche de l'auto-win s'il conquiert encore 2 Keys...

Points: Ottoman 20, Hapsbourg 17, Anglais 23, France 18, Pape 16, Protestant 23

Au passage, voici un point de règle qui nous semble assez "bourrin" dans le jeu à 5. Le joueur contrôlant 2 nations est l'Anglais et le Protestant. Il ne peut pas passer des cartes de l'une vers l'autre SAUF en jouant la carte Diplomatic Overture. Evidemment, le Protestant la tirée, la jouant sur l'anglais --> l'anglais prend une carte et le Protestant en pioche 2. Ensuite, avec sa Home Card (Here I Stand), il va rechercher la carte Diplomatic Overture dans la discard, ce qui lui garantit de l'avoir au tour suivant pour encore pouvoir donner une carte à l'anglais --> le Protestant, non seulement temporise et joue plusieurs actions ininterrompues en fin de tour, mais à 1 ou 2 cartes de plus (il en a déjà 5), mais en fait aussi profiter l'anglais (soit lui-même!). Et même si le Prot n'a pas la carte Diplomatic Ouverture en début de tour, si quelqu'un l'a et la joue, il amorce la pompe avec sa Home Card et ça ne s'arrête plus... --> un peut trop puissant à notre goût.

Tour "6':
France: je fais la paix avec l'Ottoman, essayant de limiter la casse. Comme j'ai la carte Machiavelli, je me dis que je vais faire la paix avec l'Anglais, et lui redéclarer la guerre au moment opportun. On se ligue plus ou moins tous contre l'Anglo-Protestant. L'Ottoman promet même de jouer une carte pour mettre des marqueur Unrest afin de "faciliter" l'évangélisation du Pape en Angleterre. J'essaie donc de monter une petite armée pour aller attaquer Calais, mais, des imprécisions dans mes choix font que je me rends compte trop tard que je ne pourrais jamais l'assiéger car l'Anglais a une flotte plus importante que moi à ce moment. Je change alors d'idée et me lance dans un siège d'un électorat (Trier) afin de faire perdre des VP au Protestant qui est devenu un sérieux prétendant à la Victoire. Je m'y casse les dents, des jets de dés catastrophiques, et l'Anglais me déclare la guerre avec sa Home Card et assiège Rouen, qui tombera rapidement. Au passage je commets une gaffe en voulant un peu diminuer la capacité de nuisance de l'Ottoman, je lui fait défausser une carte dont les CP vont à la construction de St Pierre, sauf que je pioche justement la carte qui devait un peu déforcer l'avancée du protestantisme en Angleterre! Oups!

Le Protestant convertira finalement toute l'Angleterre, et comptera pas moins de 42 zones protestantes au total (avec quasi rien en France).

--> l'Anglais et le Protestant terminent tous les deux à 26 VP !

Points finaux: Ottoman 22, Hapsbourg 18, Anglais 26, Français 16, Pape 15, Protestant 26

Voir le profil de l'utilisateur
Petites corrections que l'Anglo-protestant m'a gentiment fait suivre:

l'Anglo-Protestant a écrit:
- au début (tour 4), l'Anglais essaie la conquête du nouveau monde, mais avec relativement peu de succès, et abandonne l'idée.
- peu après le barbec du protestant, un débatteur papal est à son tour disgracié Smile
- l'anglais inaugure le règne d'Edward au début du tour 6 (et non au tour 5) : c'est le début d'une vague de réformes aidée par les armées anglaises!
- le français s'apprêtait à lancer l'assaut sur Trier quand la goutte a malmené François Ier... obligeant Montmorency à prendre la relève... mais du coup avec moins de troupes...
- le Français a sauvé Rouen de justesse contre l'assaut Anglais. Ce dernier a décidé d'abandonner l'assaut, au profit d'une cité moins défendue, et accessible par mer : Bordeaux.

Voir le profil de l'utilisateur
Merci pour ce CR. Je jouais l'Ottoman et tu oublies de mentionner qu'au tour 6, l'Ottoman a réalisé un siège sur Rome !!!! Bon, la vile a tenu le coup et un drapeau au Croissant n'a pas été elevé sur Rome...

Oui, bonne partie découverte. Trop de bières et un peu trop lent pour moi.. à retester confortablement Smile

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum