L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

[CR] The Sword of Rome

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 [CR] The Sword of Rome le Dim 21 Sep 2014 - 1:22

Parti vers 9h45 d'Embourg, j'avale les 100km sans encombre et suis "sur pied de guerre" vers 11h. Enfin, pas tout-à-fait, car sur base du plan envoyé par le Colonel, je décide de me parquer en face de l'entrée 5 du campus. Je suis la route et me retrouve au pied de l'experimentarium, mais 2 niveaux trop bas et à l'arrière. Rudy, arrivé plus tôt, me guide à distance et j'arrive finalement tant bien que mal à l'entrée... encore close à cette heure.

Nous serons rapidement rejoints par le Colonel et Pascal. Nous voici donc dans l'antre des wargamers bruxellois.

De notre côté, le Colonel et moi-même installons The Sword of Rome, un Card Driven Multijoueurs (nous serons 4 dès que Vanger et Kosmo nous auront retrouvés) retraçant un siècle (-362 --> -272) de guerres de l'antiquité latine.



Finalement Vanger et Kosmo nous rejoignent et nous tirons au sort les peuples:

Colonel: Romains (rouge)
Kosmo: Gaulois (cisalpins) (bleu foncé)
FredhoT: Etrusques (jaune) et Samnites (vert)
Vanger: Grecs (bleu clair)

Le colonel et Kosmo devisant sur la meilleure manière de piller l'Etrusque et ses toilettes en or.



Vanger et le colonel riant déjà des bons tours qu'ils vont se jouer l'un l'autre avec le Carthaginois voyageur.



Au tour 2, le romain, parti casser du Volsque à Antium, rit moins lorsque les Samnites emmenés par Pontius font le siège de Rome et de ses murailles réputées imprenables.



Au nord, le gaulois cisalpin (bleu) est un peu frileux en matière de pillage, et il reçoit ses cousins transalpins, plutôt mal élevés, car eux aussi se mettent à piller leurs hôtes.



En Sicile, le Grec fait le tour de l'île en long et en large, mais finira par prendre Lilybaeum la carthaginoise, après un siège de plusieurs dizaines d'années, pendant qu'Hamilcar, en 4/5 temps à ce moment-là, se repose en Afrique (il aurait le mal de mer, dit-on).



Pendant ce temps, la population de Rome se révolte (faisant passer la loyauté de Rome de 3 à 0) et ouvre les portes de la ville à Pontius (Siège 0 <--> loyauté 0 --> bingo) qui n'en demandait pas tant. Rome est donc samnite! Et elle le restera (un peu plus d'un tour).



Il n'en fallait pas plus pour que les Romains se désignent un dictateur qui tente de reprendre le futur centre du monde antique. Mais Pontius savoure l'épaisseur du mur Servien construit par les anciens maîtres de la ville (-2 en jet de Siège).



Hamilcar, boosté au touristil(R), fend la bise et débarque à Antium pour taquiner le romain. Il prendra la ville après un siège rondement mené. Pendant ce temps le dictateur romain essaie une autre tactique en faisant campagne en territoire samnite, mais ces fières tribus ne se laissent pas assujettir aussi facilement. Le Gaulois a trouvé le mode d'emploi du pillage pour les nuls sur la dépouille d'un chef gaulois transalpin mort dans les plaines du Po. Le voici donc en train de dévaliser les mines étrusques. Ceci lui donnera la 2ème place.



Sentant la fin du monde antique proche (et oui, il était presque 18h et donc temps de replier le matos), le gaulois pille tout ce qui bouge, le romain fait une grosse colère et reprend Rome (à sa dernière carte), l'étrusque est presque réduit à néant, état proche de celui du samnite. Pendant ce temps, le grec pousse une tête jusqu'en Sardaigne pour contrôler le seul VP de cette île trop longtemps délaissée par les autres (mais bon, on n'a pas les mêmes barquettes que les grecs...).



Fin du tour 4, les scores:
1) Grecs - 8 VP
2) Gaulois - 7 VP
3) Etrusques/Samnites - 6 VP
4) Romains - 5 VP



Une chouette découverte. Une très bonne ambiance autour de la table. Un jeu qui mérite qu'on y revienne en config 4 joueurs (apparemment à 3 c'est pourri, il faut voir à 5). Les combats sont assez aléatoires (chaque camp jette 3 dé6 + quelques modificateurs) et peuvent être destructeurs, mais il faut juste en tenir compte avant de se lancer dans des combats incertains.

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: [CR] The Sword of Rome le Jeu 25 Sep 2014 - 9:38

On sent que l'ambiance a été bonne Wink . Amusant, ce compte-rendu Smile

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: [CR] The Sword of Rome le Jeu 25 Sep 2014 - 11:42

CR très sympa. Merci.


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/

4 Re: [CR] The Sword of Rome le Jeu 25 Sep 2014 - 12:54

Leto597 a écrit:On sent que l'ambiance a été bonne Wink . Amusant, ce compte-rendu Smile

Tu vois que c'est gai de jouer en multijoueurs... cheers

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: [CR] The Sword of Rome le Jeu 25 Sep 2014 - 21:08

Oui, faut juste une maison géante avec une pièce dédiée à la chose pour des mois afin de gérer les impondérables des différents joueurs que tu pourras au mieux espérer rassembler une fois par mois.
Ensuite, espère ne pas être allergique aux acariens vu qu'il faudra jouer sous une épaisse couche de poussière geek
Tss, résolument et définitivement acquis à la cause des jeux à deux joueurs. Tu ne m'auras pas tongue . Sauf bien sûr si tu te proposes d'héberger les acariens et...les joueurs jocolor

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: [CR] The Sword of Rome le Jeu 25 Sep 2014 - 22:03

Leto597 a écrit:Oui, faut juste une maison géante avec une pièce dédiée à la chose pour des mois afin de gérer les impondérables des différents joueurs que tu pourras au mieux espérer rassembler une fois par mois.
Ensuite, espère ne pas être allergique aux acariens vu qu'il faudra jouer sous une épaisse couche de poussière geek
Tss, résolument et définitivement acquis à la cause des jeux à deux joueurs. Tu ne m'auras pas tongue . Sauf bien sûr si tu te proposes d'héberger les acariens et...les joueurs jocolor


ah, mais oui, c'est bien chez moi et non chez toi, que je propose de jouer en multi avec toi si tu es partant. J'ai les joueurs et les acariens sous la main... et quand on parle de multi, ce n'est pas des WiF ou des Empire in Arms, hein! Il y a aussi des multi qui se joue (presque) en 1 grosse soirée.
voire même en WE Wargame dans un endroit où on ne dérange personne, et qui est bien truffé d'acariens et de joueurs...

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: [CR] The Sword of Rome le Jeu 13 Nov 2014 - 19:19

C'est ma 2eme partie de Sword of Rome, j'avais déjà eu l'insigne honneur de jouer les Etrusques/Samnites et en plus de commencer à jouer lors de notre première tentative il y a quelques années, et là mêm topo.
La position des Etrusques entre les Gaulois et Rome est assez peu enviable, j'arrive à trouver une alliance avec le romain et je masse des troupes au nord, histoire de dissuader le gaulois de raider mes belles mines d'or.
Le romain se tourne contre les volsques. Le grec va s'attaquer aux Carthaginois. A son tour le gaulois me propose une alliance et veut s'attaquer au romain, j'accepte et je laisse passer ses forces.
Le romain laisse le siège d'Antium, et va délivrer sa ville asségiée, aussi étonnant que cela paraisse, le gaulois est vainqueur à 7 vs 10.. une carte glisse de ma main et fait perdre 3 supports au romain (qui avait déjà baissé sa loyauté ds ses villes) et il perd 3 zones de plus dont des villes.
Le Gaulois va même prendre la ville et la piller pour 1 PV.

Fin du tour, Rome casse son alliance avec moi.. et le gaulois aussi.. Je convaincs Rome de s'occuper de reprendre ses villes, car je ne l'ai pas attaqué, et il devrait me laisser en découdre avec le gaulois.
Le gaulois joue une carte qui rajoute 3 pillages et me pille 2 zones, il est donc à 8PV et en gagne encore pour n'être qu'à un pt de la victoire. Mais mes troupes lui prennent ses zones à PV, mais 2 evts avec des mercenaires (les Grecs puis les Etrusques recrutant 2 CU Gaulois chacun) l'affaiblissent et il perd des batailles contre moi.
Au sud les Grecs piétinent devant les dernier murs Carthaginois.

3eme tour, je vais échouer à un point de la victoire auto, ayant 3 ou 4 zones à Pv chez les gaulois (mais par contre j'ai du laisser des troupes derrière pour mettre des marqueurs de contrôle après une bataille gagnée) et une chez les romains qui ont finalement décidé qu'il valait mieux mourir que vivre sous la botte étrusque et remonte contre mes possessions de la côté ouest.
Sur ce, le Grec, arrive, avec ses éléphants et écrase nos troupes (Romaines et Samnites), il faut dire que le romain lui avait mâché le travail, en m'attaquant et donc me faisant quelques pertes.
Au nord, le gaulois reprend du poil de la bête et je ne peux lutter contre les 3 autres joueurs, certaines zones de renfort ayant été perdues, mes conquêtes au nord sont reprises par les gaulois, les attaques des cisalpins n'arrivant pas à entamer leur armée, et les leaders grecs avec 4 de tactique et leurs éléphants font mal.

Le début de la partie ayant été laborieux (ne me rappelant plus vraiment des règles), plus le fait que l'on sortait de 4 ou 5 heures de Fire in the lake, et que l'armée grecque était entière et les nôtres en pièces, on considère que le grec allait gagner et on arrête la partie

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum