L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

1914: Glory's End / When Eagles Fight (GMT Games)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]


Positions initiales de 1914: Glory's End :



La carte et la mise en place est un vrai bonheur, très jolie, avec tous les reliefs, les points de victoires, les forteresse, les placements et contraintes historiques tout en gardant une dose de liberté et de brouillard de guerre.

On sent tout de suite un jeu qui a de solides recherches historiques tout en voulant rester simple et abordable de prise en main !

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestafette.net
Ce jeu est vraiment bien fait !
On sent bien tous les enjeux stratégiques historiques : le goulot de Liège, les Ardennes, les places fortes, l’artillerie allemande, le plan XVII des français qui les poussent à attaquer etc.
Le jeu nous guide à travers ces enjeux avec un habile scriptage qui laisse une grand place au jeu.

Dans ma partie solo, les allemandes misent tout sur l’attaque par la Belgique. Liège ralenti un peu le mouvement mais cela passe bien et une armée impressionnante déboule à travers la Belgique.

Du cote français on se trouve rapidement face à un dilemme, on rapatrie pour couvrir le nord ou on pousse l’offensive pour essaye d’enfoncer les allemands dans les Ardennes et en Alsace.
Les règles sont bien faites et nous donnent un potentiel de +7 Vp pour attaquer les allemandes en Allemagne et on ne peut pas trop utiliser les chemins de fer pour renforcer le nord tant que les Allemands ne sont pas en France. On arrive donc à la conclusion historique : on fonce, ça passa ou ça casse !

Et c’est passé, victoire Française et succès du Plan XVII au tour 3 !
Neufchâteau peu défendu tombe, le gros de l’armée française reprend le Luxembourg. Les allemands restent bloqués sur la Meurthe devant Nancy.



L’attaque de Metz échoue toutefois car les allemands défendent solidement. De même pour Strasbourg qui ne pourra pas tomber. Le sud de l’Alsace est toutefois repris.



La Belgique va céder, Bruxelles et Liège sont tombés mais a encore ses places fortes et les débris de son armée.



L’avantage français à 24 VP est suffisant pour infliger une victoire immédiate.

Une partie vraiment passionnante à jouer dès le premier tour ou chacun fonce vers sa victoire.
Vraiment bien foutu ce jeu. thumbs up

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestafette.net
Le jeu à l'air très intéressant en effet. Merci pour ce CR.


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
Victoire française en 3 tours !! Je trouve pour moi que cela manque de crédibilité.

En Alsace et en Lorraine, les allemands étaient bien abrités dans des tranchées et les français se sont fait hachés sans comprendre d'où venaient les tirs. L'emploi tactique des troupes était désastreux (charge au clairon et à la baïonnette...à l'ancienne). Et pourtant Joffre préconisait d'avancer sur le terrain avec prudence (mais d'attaquer quand même).

Pour le début du conflit, je trouve Der Weltkrieg bien fait. Je suis en train de faire une partie en ce moment. Et je suis à peu près sur la ligne historique. Le jeu simule bien le manque de réserve de munition (les états-majors n'avaient prévu des stocks que pour 2 mois !!!). Par contre je n'ai pas foncé aussi vite que les allemands jusqu'à la Marne. Le passage de Liège et Namur ralentit beaucoup et laisse le temps au français de se fortifier au nord

Voir le profil de l'utilisateur
Je suis d'accord avec Lannes, ça me paraît un peu bizarre que le Français soit en mesure d'obtenir une victoire immédiate en un tel laps de temps.


Sur le sujet, j'adore Grand Illusion. J'avais attaqué durement au sud alors que l'Allemand tappait au nord. Les batailles furent des boucheries, les avancées, non décisives mais l'attaque française provoqua l'enrayement de l'offensive allemande et ... le début de la guerre de tranchées. Pas de percée éclaire, pas de possibilité - sauf si un joueur joue très mal - de victoire complète. Et dans le cas où le Français se contente de répliquer aux attaques, il va souffrir mais pourra ensuite déclarer un repli stratégique pour se reformer en meilleur état...sur la Marne...

Voir le profil de l'utilisateur
Au contraire cela montre la grande qualité du jeu : les français peuvent, comme ils le croyaient historiquement, gagner avec le plan XVII.

Ce fut ma première partie et je n’ai pas bien joué avec l’allemand. Il faut bien comprendre le système de PV qui est très malin. Pour l’allemand, il faut soit tenir un peu mieux sa frontière soit foncer encore plus en Belgique pour enlever les VP Belges rapidement.
Je n’avais pas assez analysé la structure et l’impact stratégique des PV.

Un jeu auquel je rejouerai fort probablement maintenait que je comprends mieux les subtilités du jeu.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestafette.net
Heu...ce n'est pas un argument selon moi Very Happy

C'est cool de pouvoir changer l'histoire, mais effectivement je pense que ton jeu ne prend pas en compte la lenteur des armées française, l'obsolescence de ses tactiques et son incapacité offensive assez flagrante qui auraient empêchés l'armée française de 1914 de réussir avant que l'armée allemande déboule.

Voir le profil de l'utilisateur
VinceWG a écrit:Heu...ce n'est pas un argument selon moi Very Happy

C'est cool de pouvoir changer l'histoire, mais effectivement je pense que ton jeu ne prend pas en compte la lenteur des armées française, l'obsolescence de ses tactiques et son incapacité offensive assez flagrante qui auraient empêchés l'armée française de 1914 de réussir avant que l'armée allemande déboule.
Si justement.
C'est d'ailleurs ce qui m’a conduit à ce résultat accidentel de victoire française. Je n'avais pas l'impression que le français dominait vraiment, car comme on peut voir sur la carte Nancy ne tombera pas, ni Strasbourg et les français ne peuvent guère pousser plus loin que les quelques cases qu’ils ont gagné.
C'est pour cela que je ne défendais pas plus avec l'allemand car je ne sentais pas vraiment de grande menace, jusqu’à ce que je vérifie et découvre la finesse de la structure des VP.
C’est tout l'habileté du design qui permet d'avoir un jeu ludique et compétitif tout en ayant une vrai dynamique historique vers ce qu’étaient les objectifs et capacités historiques de chaque camp.

Ted Raicer est un designer exceptionnel pour allier cette jouabilité et l’historicité et c’est vraiment agréable de jouer à ses jeux ou l'on sent une très grande intelligence dans le design.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestafette.net
Ah, ok, je pensais que tu avais fait une percée fulgurante. Ce qui me semblait assez incohérent. Dans ce cas effectivement c'est bien fait.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum