L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Amateurs to Arms (CoA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Amateurs to Arms (CoA) le Dim 16 Nov 2014 - 20:58


J'ai hésité avant d'acquérir ce jeu. La guerre de 1812, j'avais été refroidi par Mr Madison's war que j'avais trouvé franchement ennuyeux. Celui-ci, quelle différence!!! J'adore, je suis devenu complètement accro.
Premièrement, il est superbe. Deuxièmement, le "fog of war" assez poussé est vraiment stressant à souhait et est la meilleure façon de simuler ce conflit.
Je lis justement "l'autre 1812" en parallèle et je me rends compte à quel point le système est bon.
Difficile pour l'Anglais de contrôler les lacs (comme historiquement), l'Américain ayant quelques bonnes cartes sur ce terrain. Il faut bluffer pas mal (historique aussi) et les meilleures chances de l'Anglais viennent surtout de la mer et des Indiens dans le Wilderness. Sur les autres fronts, il faut tenir...
Je n'ai joué que l'Anglais jusqu'à présent. Deux campagnes complètes, soit deux longues après-midis.
Je me rends de plus en plus compte que le contrôle des lacs est primordial, sans quoi on est immobilisé sous peine de vite perdre ses acquits. En effet, celui qui contrôle le lac, en plus d'un +2 au dé pour tout combat au bord de celui-ci,peut débarquer n'importe où. Par conséquent, bouger une force pour une offensive sans avoir le contrôle du lac, c'est avoir quasi la certitude de se faire souffler sa base de départ au tour de l'Américain... Sad
Dernière partie...Défaite anglaise suite à la perte de York, qui couplé à l'occupation du Lac Ontario par l'Américain m'a empêcher de gagner les points de victoires pour les prises de l'Ouest...

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Amateurs to Arms (CoA) le Dim 16 Nov 2014 - 22:44

Je n'y ai pas joué, mais le jeu est beau, il ne prend que peu de place et j'ai pu voir effectivement que c'est un jeu particulièrement bien noté. Ton avis ne fait que prouver cela.

Bon, il faudra que je me motive à y jouer alors.

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Amateurs to Arms (CoA) le Dim 16 Nov 2014 - 23:23

Il faut quand même une grande table pour jouer. Le jeu se joue sur une seule carte mais il faut compter deux aides de jeu format A4 pour les flotilles et ports et encore deux pour les différentes expéditions. Celles-ci devant être cachées, il y a aussi des paravents avec différentes tables (production, mouvements, etc...). A moins de mettre ces dernières sur une chaise. Je dirais donc qu'il prend la surface d'un jeu à deux, voire à trois cartes.

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Amateurs to Arms (CoA) le Lun 17 Nov 2014 - 0:09

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestafette.net

5 Re: Amateurs to Arms (CoA) le Lun 17 Nov 2014 - 0:33

Raaah, encore un que tu devras me faire découvrir...

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: Amateurs to Arms (CoA) le Mer 19 Nov 2014 - 20:08

Mais Fred, je l'ai aussi! C'est-quand-tu-veux camarade (en principauté ou ailleurs)!

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: Amateurs to Arms (CoA) le Jeu 20 Nov 2014 - 0:26

Leto597 a écrit:J'ai hésité avant d'acquérir ce jeu. La guerre de 1812, j'avais été refroidi par Mr Madison's war que j'avais trouvé franchement ennuyeux. Celui-ci, quelle différence!!! J'adore, je suis devenu complètement accro.
Premièrement, il est superbe. Deuxièmement, le "fog of war" assez poussé est vraiment stressant à souhait et est la meilleure façon de simuler ce conflit.
Je lis justement "l'autre 1812" en parallèle et je me rends compte à quel point le système est bon.
Difficile pour l'Anglais de contrôler les lacs (comme historiquement), l'Américain ayant quelques bonnes cartes sur ce terrain. Il faut bluffer pas mal (historique aussi) et les meilleures chances de l'Anglais viennent surtout de la mer et des Indiens dans le Wilderness. Sur les autres fronts, il faut tenir...
Je n'ai joué que l'Anglais jusqu'à présent. Deux campagnes complètes, soit deux longues après-midis.
Je me rends de plus en plus compte que le contrôle des lacs est primordial, sans quoi on est immobilisé sous peine de vite perdre ses acquits. En effet, celui qui contrôle le lac, en plus d'un +2 au dé pour tout combat au bord de celui-ci,peut débarquer n'importe où. Par conséquent, bouger une force pour une offensive sans avoir le contrôle du lac, c'est avoir quasi la certitude de se faire souffler sa base de départ au tour de l'Américain... Sad
Dernière partie...Défaite anglaise suite à la perte de York, qui couplé à l'occupation du Lac Ontario par l'Américain m'a empêcher de gagner les points de victoires pour les prises de l'Ouest...

et portant sorti avant Madison war (2012)
et totalement passé inaperçu ici ou ailleurs.

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: Amateurs to Arms (CoA) le Sam 22 Nov 2014 - 22:56

Fredho, ça t'en fait déjà un paquet à découvrir. Tu vas digérer tout ça? Wink
J'y rejoue demain, probablement en tant qu'Américain cette fois-ci.
Après un petit éclaircicement sur boargamegeek, wow, le contrôle des lacs est encore plus stressant. C'est vraiment la course au plus gros bateau vu qu'il est impossible de s'attaquer au plus gros de l'adversaire avec mes deux meilleurs bateaux. On est obligé de former deux lignes et seuls les navires libres en queue de ligne pourront aider un autre navire à combattre. Et encore, c'est limité, maximum 2 contre 1. On se retrouve donc souvent avec un brick ou un sloop accompagné d'une canonnière contre une...frégate, glups! Mais c'est passionant, cette course à la construction de bateau cachée. Dès qu'en face on met quelque chose en chantier, on est obligé de réagir tout de suite en construisant à son tour ou en menant une attaque terrestre sur le port.

Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: Amateurs to Arms (CoA) le Dim 23 Nov 2014 - 20:38

Nouvelle partie passionnante. A nouveau en tant que Britanique, ma partenaire voulant rejouer l'Américain. Victoire anglaise cette fois-ci. En trois temps marquant:
D'abord, la prise du lac Ontario et la capture d'une frégate et d'un brick américain, ce qui m'a assuré le contrôle du lac jusqu'à la fin de la partie. L'américain contrôlait les deux autres cependant. Heureusement pour moi, son attention est surtout portée sur les lacs Eries et Ontario. Une attaque du côté du Champlain m'aurait mis en position inconfortable.
Deuxième temps marquant, la défaite de Napoleon qui me donne droit à deux cartes immédiatement (erreur de sa part de jouer la défaite de Napoleon en fin de tour et donc, sans possibilité de réaction) et la possibilité d'attaquer Sacket's harbor avec ma force à Kingston (rendu possible par le contrôle du lac Ontario, sans quoi l'Anglais est "fixé").
Troisième temps, une offensive américaine sur la côte anglaise du lac Erie. Heureusement, l'Anglais a bénéficié d'un recrutement indien massif à cette même période ainsi que le ralliement de nombreux chefs. Ce qui a dû conduire à de nombreux scalps américains:joker: .
Autre élément important, à part les Séminoles, toutes les tribus civilisées se sont révoltées. L'américain n'ayant su en mater que deux avant la fin de la partie, celles-ci ont joués elles aussi un grand rôle dans la victoire anglaise.

Ca fait donc trois campagnes complètes de ce jeux avec toujours l'Anglais et à chaque fois, la campagne a été très différente et donne très envie de recommencer.
Une vraie réussite ce jeu cheers

Voir le profil de l'utilisateur

10 Re: Amateurs to Arms (CoA) le Lun 24 Nov 2014 - 15:51

Bon, quand budget permettra, je le prendrai.

Voir le profil de l'utilisateur

11 Re: Amateurs to Arms (CoA) le Dim 14 Juin 2015 - 1:23

Leto597 a écrit:
Desaix a écrit:Je viens de metter Madison's War sur la table pour voir ce que ca vaut. Si c'est bien et que le conflit m'intrigue vraiement plus, je regarderais AtA je pense...

Mr Madison's War, je n'ai pas aimé du tout. Je n'y ai joué qu'une fois mais avec la ferme décision de ne pas remettre ça. Si je me souviens bien, il y a beaucoup trop de cartes qui donnent des points de victoire (ou font avancer le marqueur vers la paix, je ne sais plus trop).  Le seul Card Driven auquel j'ai joué dont les cartes ne m'inspiraient rien du tout. J'entends par là, aucune atmosphère du conflit. De plus, le jeu est concentré sur les Grands Lacs. Pas d'action à l'Ouest avec les Indiens et irréguliers, pas de soulèvement des tribus au Sud et surtout pas de blocus anglais sur les côtes.
Point de vue matériel, la carte est moche alors que celle de AtA est la plus belle que j'aie vue. Ok, la première partie est un peu déroutante mais on s'y fait très vite.
Pas de fog of war alors que pourtant les Anglos Canadien ont pu repousser une importante attaque américaine à coup de bluff. Chose qu'il est possible de reproduire dans AtA.
Ensuite, vu l'étroitesse de la carte, on ne voit pas trop l'intérêt d'aller capturer Fort Mackinac alors que ce fort a une très grande importance dans AtA (recrutement indien possible et porte ouverte vers les zones "sauvages".

FredhoT a écrit:

mode subjectif on: je trouve la carte très difficile à lire et les zones frontalières particulièrement petites. Les pions en bois expéditions se ressemblent trop entre US et UK. Le fog of war est bizarre car non appliqués au bateau. Un port peut cimmzncer un nombre illimité de constructions en //, tant qu'on peut payer en point d'actions. Les combats navals sur les lacs sont peu intéressants. Les règles sonr parfois quasi contradictoires et souvent ne semblent pas couvrir tous les cas de figure. Il y a 2 phases au jeu:une course à l'armement et puis des tentatives de xombats. Je n'ai pas aimé l'inportance du dé10 par rapport aux peu de drm et la CRT ne m'a pas convaincue (mélanges de step loss et d'astérisques). Mode subjectif off.

Le jeu semble être très (trop?) riches en possibilités et le matos est plaisant. Le conflit me parle cependant peu et l'équilibre ayant mené dans la réalité au status quo ante bellum rend peut-être le jeu un peu bloqué à la frontière. Une seule partie au compteur (10h).

Fred, 10h???? M'enfin!!! Comment tu as fait? J'y ai joué plusieurs fois avec ma femme qui est loin d'être rapide et le jeu a à chaque fois duré entre 4 et 5 heures. Je ne vois pas comment tu peux le faire durer plus longtemps. La paix vient assez vite. Ou alors tu comptes le temps de mise en place, triage des pions et épluchage des règles  Wink.
Les règles et la carte, ok, la Faq de boardgamegeek est très utile et éclaircit tous les problèmes que j'ai rencontré.
http://boardgamegeek.com/filepage/92731/ata-official-errata-and-q

Pour les combats navals, j'avais posé une question à ce sujet sur BGG:
http://boardgamegeek.com/thread/1271032/lake-battles
La réponse est assez convaincante.
Quant au fog of war concernant les bateaux, je ne suis pas d'accord. Les ports sont visibles mais tu ne peux pas voir ce qui est mis en chantier. Autant dire tout de suite que quand tu vois le marqueur construction adverse qui ne se retourne toujours pas une fois arrivé au niveau de construction d'un brig, tu as un certain stress...
Un port peut commencer un nombre illimité de constructions...je ne vois pas trop en quoi c'est un problème. Tu ne pourras de toute façon construire au max que 5 gunboats par carte si tu tires une des rares cartes à 5 points d'activation, ce qui a peu d'intérêt contre des bateaux plus importants. Et le coût pour terminer une frégate ou vaisseau de ligne est assez important. Je n'ai rien constaté d'irréaliste à ce niveau. Il est de plus assez difficile d'allouer beaucoup de moyens en bateaux vu la pression constante sur d'autres fronts. Un vaisseau de ligne a peu de chance d'être terminé et je n'ai jamais vu qu'une ou deux frégate en jeu de chaque côté.
Je n'ai jamais ressenti non plus les deux phases dont tu parles (course à l'armement et combats). Il y a bien deux phases, l'avant et l'après défaite de Napoleon. Dans mon cas, l'Anglais a pu à chaque fois se livrer à des offensives avec Brock, Tecumseh et des Indiens du côté de Détroit dès le début du jeu. L'américain, lui, recrute vite et a plus facile d'attaquer du côté du lac Champlain. Mais le fog of war fait beaucoup et en fait, tu aurais sûrement pu attaquer mais tu n'as pas osé ne sachant pas trop ce qui se trouve en face.
Quant à la table des combats et le système d'absorption des pertes par les forts, j'aime beaucoup.
Autre chose que j'apprécie dans ce jeu, c'est la diversité des unités, chacunes ayant leurs spécificités propres.

Raah, rien que d'en reparler, ça me donne envie de m'y remettre Wink. Tu devrais reessayer.


Eh, je n'ai jamais dit comme toi que j'avais la ferme décision de ne jamais remettre ça! Smile
On découvrait tous les deux, Corto et moi, et franchement, je n'ai pas l'impression qu'on ait tant traîné que ça, mais la paix n'est pas venue si vite, d'ailleurs on a joué jusqu'en 1815 si je me souviens bien, alors que la piste des années s'arrête à... 1814. La FAQ (ou la règle?) dit, que ce n'est pas une condition de fin de jeu...
D'ailleurs, les derniers tours, j'ai fait en sorte que la paix arrive, en perdant des points, tellement le jeu me semblait lourd pour pas grand chose. Surtout qu'au final, le calcul des points de la Paix de Ghent, c'est un peu du grand n'importe quoi pour arriver à ne pas changer grand chose au résultat.
Alors de 2 choses l'une, soit on s'est planté dans pas mal de règles et on a joué à un "autre jeu", soit on a joué une partie atypique parce qu'on ne savait pas vraiment quoi faire ni ne connaissions grand chose du conflit. D'ailleurs, en tant qu'UK, j'ai bcp trop attendu pour explorer les Wilderness. Mais d'un autre côté, quand je m'y suis lancé, je me suis cassé les dents sur St Louis. On n'a pas bien compris non plus comment jouer la Flotte d'Invasion (avec l'amiral particulier), il faut quand même une force terrestre qui embarque aussi en mer, mais on ne savait pas si elle "fusionnait" avec la Flotte d'Invasion ou pas.
Pour le FoW des navires, je voulais dire que les flottes constituées qui sont au port ou dans le lac SONT visibles, je ne parlais pas des bateaux en construction (là par contre, le fait de ne pas savoir ce qui se construit est vite un secret de polichinelle, donc l'intérêt du secret est moindre). Et j'ai construit un Ship of the Line... et Corto en a bien bavé... et finalement, il m'a joué une carte "Rocks" ou un truc du genre, et voilà mon SoL qui coule d'un coup (évidemment, il était peu accompagné, donc c'est lui qui s'est pris les rochers --> toujours accompagner un SoL avec des petits gunboats).

Il semblerait que Drago, sur Strat, ait un avis bcp plus positif que le mien. J'ai vu Drago jouer en convention, notamment à des Twilight Struggle, et il est clair qu'il joue bcp plus vite que moi. D'après lui il n'a jamais mis plus de 5h pour une partie.

Tu sais, quand on joue un Virgin Queen, on joue 10-12h alors qu'il semble que pas mal de groupes de joueurs le plie en 5-7h.
L'inexpérience sans doute?!

Voir le profil de l'utilisateur

12 tmp le Dim 14 Juin 2015 - 1:42

Le décompte des points à la fin. Je le trouve assez tendu au contraire. C'est sûr qu'il n'y aura pas de grandes percées mais ce n'était pas le cas historiquement non plus.
Malgré celà, je n'ai pas l'impression d'être bloqué à la frontière. Il y a des opérations amphibies possibles, tu peux même pousser une pointe jusque St Louis avec des irréguliers comme tu l'as fait.
Et du côté du lac Champlain et Detroit, Cincinatti, il y a souvent pas mal de mouvement.
C'est surtout autour du lac Ontario que ça bouge peu. Les villes importantes étant assez bien garnies et fortifiées de chaque côté.
Quant au calcul des points de victoire, c'est sûr, ce n'est pas le plus simple, mais ce n'est pas non plus vraiment compliqué. Je trouve justement qu'il donne plus une idée de négociations de paix.

Pour Virgin Queen, jamais joué, mais quand j'ai jeté un oeil sur les règles et le paquet de matériel, j'aurais cru qu'il prendrait encore plus que 12 heures de jeu, surtout à effectif complet Wink

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum