L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

[CR] Warfare in the Age of Reason - Amendé - La bataille de Sainte-Foy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Bonsoir,

Le sujet de ce soir au club du JHP fut la bataille de Sainte-Foy, sur la règle amendée par mes soins de Warfare in the Age of Reason. Dernière "grande" bataille de la guerre de 7 ans au Canada, victoire française sans lendemain, elle présente une situation sur le papier très déséquilibrée entre 3 000 Anglais et 7 000 Français. J'ai donc choisi, dans un soucis d'équilibrage :
- de débuter la bataille en avance, permettant l'assaut initial britannique lorsque les troupes françaises ne sont pas encore déployées ;
- de permettre le tir indépendant des canons de bataillons anglais en sus de l'infanterie.

D'autre part, les conditions de victoire françaises sont assez hardues et nécessitent pour les Français d'écraser les Anglais.

L'assaut initial anglais sur la droite française où s'est déployée la brigade Royal Roussillon, ancrée à droite sur les redoutes tenues par 5 compagnies de grenadiers va littéralement mettre la brigade en pièce. Des 1 500 hommes de la droite française, 500 sont tués ou blessés, 100 sont fait prisonniers, le reste est mis en déroute. Sur la gauche, 5 compagnies de grenadiers français tiennent la maison et le Moulin, protégés par les murs. Ils seront refoulés par la première attaque anglaise. Mais les renforts de la brigade Sarre permettent de reprendre la position. S'en suivra un échange de feu violent qui verra la déroute d'un des deux bataillons de la brigade, le second brisant finalement l'attaque anglaise et sécurisant définitivement la position.
Alors que la gauche française est sécurisée par la brigade Sarre, la brigade Reine vient au secours de la droite française et rétabli un front, soutenue par les 3 canons légers. Sans attendre, le Chevalier de Lévis envoie un bataillon sur le flanc anglais. A ce moment, les deux brigades anglaises sont isolées l'une de l'autre et les deux sont menacées d'être totalement tournées, les pertes commencent à augmenter après un début en fanfare pour les Anglais. En effet, 4 bataillons ont déjà été mis en déroute, soit 40% de la force totale. Sans parler des tués et blessés - finalement assez peu nombreux.

Las, comprenant qu'il a échoué, le Colonel Murray ordonne la retraite. Les Anglais laissent finalement 550 tués et blessés ainsi que toute l'artillerie. Le Chevalier de Lévis, qui a échappé de peu au désastre, a tout de même 950 tués et blessés et 100 prisonniers aux mains des Anglais. Il perd également un canon, qui sera remplacé par ceux abandonnés par l'ennemi. Mais n'ayant pas de matériel de siège, il ne pourra pas prendre Québec avant l'arrivée des renforts Anglais, d'autant que le gros de l'armée anglaise de Murray est encore en état de combattre.

Il s'agit donc aux yeux des Français d'une victoire tactique sans lendemain. Pour les Anglais, qui parviennent à quitter le champ de bataille en bon ordre et à mettre en fuite une brigade, il s'agit plutôt d'un match nul - même s'ils concèdent volontiers qu'ils n'ont pas été en mesure de repousser l'armée de Lévis.

Au final, une partie acharnée, en deux temps. La première partie voit la maîtrise du champ de bataille par l'artillerie légère britannique, nombreuse ; additionnée à une supériorité numérique locale temporaire. L'attaque initiale sera particulièrement efficace, les pertes françaises atteignant le triple des pertes anglaises très rapidement. Puis, dans une deuxième partie, l'afflux de troupes fraîches contre des troupes déjà entamées vont faire peu à peu pencher la balance. Notamment, 4 bataillons anglais vont craquer alors que le désordre commencera à s'emparer de toute la ligne. Finalement, à l'arrêt de la partie (l'heure tourne...), le commandant en chef anglais ordonne la retraite. Il est clair que s'il restait, il était mort.
A noter que le jouer qui commande en chef les Français et joue l'aile droite jouait sa première partie avec mon système amendé et a donc eu un comportement un peu cavalier pendant la partie (il a fait sortir ses grenadiers de leur redoute par exemple...).

Je posterai demain le lien du compte-rendu photo.



Dernière édition par VinceWG le Sam 14 Mar 2015 - 23:39, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur
thumbs up ...toujours aussi agréable à lire ! Bravo  cheers

...vite, la ou les cartes ; pour avoir l'aspect visuelle de la chose !

Cool

Voir le profil de l'utilisateur
Comme promis, voici les images, ici.

Bon, nous n'avons pas de terrain enneigé, désolé pour les puristes...

Voir le profil de l'utilisateur
Merci pour le compte-rendu et les très jolies photos !
(Juste une petite correction à faire dans ton compte-rendu : c'est Québec et non Montréal que Lévis ne pourra pas reprendre.)

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum