L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Advanced Air Force: Version amelioree sur 15 ans de "Air Force"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]


Voici le lien:

http://boardgamegeek.com/filepage/97109/advanced-air-force

L'idee etait d'ameliorer le realisme du mecanisme de jeu (verticalite a l'echelle, prise d'Avantage/poursuite), et surtout les performances des avions selon la realite historique: En me mefiant des banalites et des theories -et des pilotes d'essais- (en accord chancelant), et en me concentrant sur les rapports de combats en grand nombre, pour degager les tendances de fond sur des milliers de combats (en accord de facon consistente, et tres nette statistiquement...). J'ai pu ainsi degage un "trou" entre les performances au combat, et les performances supposees en theorie, particulierement en virage soutenus. Tactique supposee desuette en 1944, mais en realite tres utilisee jusqu'au bout, particulierement en Europe...

Le resultat est tres etonnant: Le Spitfire n'aimait pas particulierement les virages tournoyants tres soutenus, le FW-190A si(!)... Plein d'autres details surprenants fourmillent, comme la non-fiabilite des mitrailleuses du P-51D (2X plus d'enrayages que le P-47, jusqu'au D, c'est a dire a la fin!), ou la nature etrange du taux de montee du Me-163B...

Amateurs d'idees recues s'abstenir!

Gaston

Voir le profil de l'utilisateur
Je suis globalement en accord avec Gaston
les essais sont étrangement toujours favorable au avions de sons pays
c'est encore les cas quand on lis les essais automobile..............

Voir le profil de l'utilisateur
christian59 a écrit:les essais sont étrangement toujours favorable au avions de sons pays

Je dirais même plus : les essais sont étrangement différents les uns des autres.
Il est parfois déroutant de voir des rapports d'essais (que l'on peut trouver par exemple sur http://www.wwiiaircraftperformance.org/ ) présenter des différences énormes (rapport du simple au double pour le taux de montée par exemple) pour un même avion (même modèle, même altitude, même régime moteur, etc.).

Etonnant, non ?

Voir le profil de l'utilisateur
Simple au double pour simplement les taux de montee, aux meme valeurs? Je serais curieux de voir l'exemple, car ca m'etonne meme moi... De toute facon, tres bon site que celui de Williams, d'ou J'ai tire une infinite d'info pour ma variante: C'est meme celui auquel Je dois le plus...

 Pour les taux de virages, c'est encore plus nebuleux: Les tests ne sont pas concluants parce que l'instrumentation de l'epoque ne couvrait pas certains parametres, en particulier (selon moi) la flexion des ailes en virage horizontal...: La charge reelle en virage horizontal, a vitesse constante, n'a jamais ete mesuree en vol sur les vieux zincs (J'ai verifie, aussi etonnant que ca paraisse)... C'etait typiquement fait sur la ressource d'une plongee, et meme la, extremement rarement avant 1950 au moins... Au fond les forces reelles etaient, et sont toujours, plutot "estimees" sur les vieux coucous... Trop cher de mesurer en vrai semble t'il... Aucun des musees volants que J'ai contactes (dont un a 10 km de chez moi) n'ont les moyens de mesurer la flexion des ailes en vol, et l'idee meme est jugee chere et "exotique": Bon pour des F-15 ou autres semble t'il...

 Je suis convaincu qu'il y a quelque chose de fondamental qui cloche dans notre comprehension du rapport entre les diverses forces de bases sur les avions a "traction" par rapport a ceux a "propulsion": Selon la theorie aeronautique actuelle (et tout les tests "sophistiques" ont ete faits sur des "propulsion") il n'y a absolument aucune difference, en virage soutenu, entre propulsion et traction en vol... Je suis convaincu que c'est faux... Je pense en particulier que la traction de l'helice influe en elle-meme sur la charge alaire, selon le niveau de puissance, et aussi selon la longueur du nez... Mais Je n'irais pas plus loin pour le moment, faute de tests echelle 1:1 de ma maigre poche...

 La fiabilite des phenomenes etranges au combat, repetes, constants, sur divers theatres, demontre qu'il y a quelque chose qui ne va pas: En particulier la mention de reduire la puissance tres bas, meme si deja tres lent au depart (a peine 200 a l'heure sur un P-51D s'il vous plait), avec pour resultat etrange de virer, instantanement, beaucoup serre et plus vite, et ce indefiniment, montre qu'il y a quelque chose dans la "theorie" qui ne fonctionne pas, en tout cas sur les vieux coucous a helices, haute puissance et ailes basses...  

 Gaston

Voir le profil de l'utilisateur
Gaston444 a écrit:Simple au double pour simplement les taux de montee, aux meme valeurs? Je serais curieux de voir l'exemple, car ca m'etonne meme moi...

De mémoire, il s'agit du P-39. Il y a plusieurs tests, dont un donne 2040 fpm à 10.000 pieds et un autre 3.900. Ce dernier indique par ailleurs 4.360 fpm à 7.500 pieds, ce qui me semble tout de même beaucoup. Si les P-39 avaient eu de telles caractéristiques, les japonais ne les auraient pas abattus aussi facilement à mon humble avis.

En ce qui concerne les théories aéronautiques, je n'y connais rien et n'ai donc pas d'avis. Je mesure juste la différence entre certains tests et les performances réelles au combat.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum