L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Série Jours de Gloire : FAQ (Foire aux Questions)

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 41  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 4 sur 41]

la cavalerie par un hex arrière qui n'a pas d'obstacle (à part le village comme l'infanterie)

Je relis ton message.
Attention, une infanterie dans un village n'a pas de flanc (elle a 6 hex de front). regle 6.1.1.

Dans ton exemple, je retirerais donc la cavalerie. Sa contribution à l'attaque me semble plus que suspecte ! (-2 au combat très loin de compenser le rapport de force).
Le seul intérêt peut être de forcer le recul - voir l'élimination - de part sa présence au combat.

Voir le profil de l'utilisateur
Polob a écrit:
la cavalerie par un hex arrière qui n'a pas d'obstacle (à part le village comme l'infanterie)

Je relis ton message.
Attention, une infanterie dans un village n'a pas de flanc (elle a 6 hex de front). regle 6.1.1.

Dans ton exemple, je retirerais donc la cavalerie. Sa contribution à l'attaque me semble plus que suspecte ! (-2 au combat très loin de compenser le rapport de force).
Le seul intérêt peut être de forcer le recul - voir l'élimination - de part sa présence au combat.

Oui bien vu, mais c'était plus pour illustrer "visuellement" le propos, ma question tient aussi pour un choc en terrain clair (mais je ne voulais pas compliquer le truc), sauf que dans ce cas c l'attaquant qui choisit le modificateur et le -2 est compensé par les +3 d'attaques combinés front/arrière sans compter le choix de passer par le terrain clair et d'éviter les -1 du ruisseau.

Sinon oui, malgré les +8 PF la cavalerie n'était au final pas intéressant pour l'assaut, surtout que le ruisseau évoqué pour les besoins de la question n'existe pas de ce côté ci d'Essling. jocolor

Voir le profil de l'utilisateur

78 Cavalerie au choc le Mar 22 Déc 2009 - 16:47

la cavalerie a -2 au choc, mais si elle est attaquée, a t elle aussi -2 en défense ???

Voir le profil de l'utilisateur
setori a écrit:la cavalerie a -2 au choc, mais si elle est attaquée, a t elle aussi -2 en défense ???

Non le -2 est valable en attaque uniquement

Voir le profil de l'utilisateur
Je dirais oui, sauf si elle contre charge.

Voir le profil de l'utilisateur
Ah ben non alors.

Whistling

Voir le profil de l'utilisateur
Sir_Lancelot a écrit:Ah ben non alors.

Whistling

tu veut dire contre choc, dans ce cas elle devient attaquant Whistling

Voir le profil de l'utilisateur
Ca me parait bizarre quand mème.
sans tenir compte du fait que c'est idiot de laisser des cavaliers se faire attaquer par de l'infanterie ( Ca peut servir pour ralentir l'ennemi) que peuvent faire des cavaliers à l'arrèt face à une colonne d'infanterie ?

Voir le profil de l'utilisateur
Bizarre

Qu'est-ce qui te semble bizarre exactement ?

La cavalerie peux toujours esquiver une attaque d'infanterie seule.


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
si elle n'a pas esquivé elle devrait avoir -2 en défense aussi

Voir le profil de l'utilisateur
Je considère que le défenseur est avantagé : infanterie contre cavalerie ne chargeant pas ou cavalerie immobile en défense.

La cavalerie en défense immobile peu utiliser de ses armes à feu par exemple.


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
Petites questions à propos des traversées d'unités amies.

Pour les charges, il n'apparait pas clairement qu'on ne peut pas traverser d'unités d'infanterie ou de cavalerie pendant une charge (alors que c très clair que non pour l'artillerie), est-ce parce que c évident que ce n'est pas possible ou est-ce parce que le mouvement de charge n'est qu'un mouvement comme les autres et que c donc possible en prenant en compte les règles d'empilement à la fin du mouvement et le +1 PM à la traversée?

Si le mouvement de charge est bien un mvt comme un autre doit il s'arrêter s'il rentre dans une zdc ennemie meme s'il n'a pas d'unités dans ces hex de front?

Pour les mouvements de refus il n'est rien précisé j'imagine donc qu'on peut traverser une unité ennemie en cas de retrait de 2 hex voire s'y arrêter si l'empilement est possible sans pénalité ni test.

Pour les mouvements de retraite et déroute, il est précisé qu'une unité qui fait mouvement à travers une unité amie avec qui l'empilement est possible n'a pas de conséquence puisque lorsque l'empilement est impossible il y a un TdC. Pourtant une unité en déroute ne peut finir son mouvement que seule ou si pas possible autrement avec une unité en déroute. Donc ce n'est pas possible avec une unité en ordre avec qui pourtant l'empilement aurait été possible (ie de l'artillerie avec une brigade d'infanterie), j'en conclus que l'unité en déroute doit continuer d'un hex sa déroute sans conséquence (sans tdC) pour l'unité amie, est-ce correct?

Voir le profil de l'utilisateur
Pour les charges, il n'apparait pas clairement qu'on ne peut pas traverser d'unités d'infanterie ou de cavalerie pendant une charge (alors que c très clair que non pour l'artillerie), est-ce parce que c évident que ce n'est pas possible ou est-ce parce que le mouvement de charge n'est qu'un mouvement comme les autres et que c donc possible en prenant en compte les règles d'empilement à la fin du mouvement et le +1 PM à la traversée?

Le mouvement de charge est un mouvement normal avec des contraintes supplémentaires listées en 9.1. Il est donc possible de "traverser" des unités d'infanterie, mais pas d'artillerie, comme cela est indiqué dans les contraintes.

Si le mouvement de charge est bien un mvt comme un autre doit il s'arrêter s'il rentre dans une zdc ennemie meme s'il n'a pas d'unités dans ces hex de front?

Je ne suis pas sûr de bien comprendre. Le mouvement de charge est de toute manière soumis aux règles de mouvement avec de scontraintes supplémentaires ennoncées en 9.1

Pour les mouvements de refus il n'est rien précisé j'imagine donc qu'on peut traverser une unité ennemie en cas de retrait de 2 hex voire s'y arrêter si l'empilement est possible sans pénalité ni test.

L'esquie (refus de choc) est un mouvement, on applique donc les règles de mouvement. Il n'y a pas de contraintes spécifiques listés, donc on n'applique pas de contraintes.

Pour les mouvements de retraite et déroute, il est précisé qu'une unité qui fait mouvement à travers une unité amie avec qui l'empilement est possible n'a pas de conséquence puisque lorsque l'empilement est impossible il y a un TdC. Pourtant une unité en déroute ne peut finir son mouvement que seule ou si pas possible autrement avec une unité en déroute. Donc ce n'est pas possible avec une unité en ordre avec qui pourtant l'empilement aurait été possible (ie de l'artillerie avec une brigade d'infanterie), j'en conclus que l'unité en déroute doit continuer d'un hex sa déroute sans conséquence (sans tdC) pour l'unité amie, est-ce correct?

Il faut déjà bien distinguer :

• Le recul : recul d’un hex. d’une unité en bon ordre ou en désordre ;
• La retraite : retraite de 2 hex. (infanterie) ou 3 hex. (cavalerie) d’une unité mise en déroute (10.3) ;
• Le mouvement de déroute : comme durant la phase E. (10.4).

pour le reste reformule la question précise, je ne comprend pas le pb.


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
Merci pour les premières réponses elles confirment bien ce que j'en pensais (de même pour les zdc meme si le cas est un peu exotique (cavalerie qui arrive au contact flanc contre flanc avec un ennemi sans personne devant elle, si si c possible rabbit ).

Pour la dernière question il s'agit des mouvements de retraite et de déroute. Je me demande ce qu'il se passe si une unité amie (ie artillerie) déroute à travers une amie avec qui elle peut s'empiler (infanterie) si j'ai bien compris pas de TdC pour l'unité amie.

Par contre si l'artillerie s'arrête pile poil sur l'infanterie. Normalement l'empilement est possible mais une unité en déroute ne peut pas terminer son mouvement avec une unité en ordre. Donc quelque part l'empilement n'est pas possible donc prolongement de la déroute/retraite d'un hex puis TdC pour l'infanterie je dirais.

Voir le profil de l'utilisateur
Ok, pigé ...

Pour la dernière question il s'agit des mouvements de retraite et de déroute. Je me demande ce qu'il se passe si une unité amie (ie artillerie) déroute à travers une amie avec qui elle peut s'empiler (infanterie) si j'ai bien compris pas de TdC pour l'unité amie.

Par contre si l'artillerie s'arrête pile poil sur l'infanterie. Normalement l'empilement est possible mais une unité en déroute ne peut pas terminer son mouvement avec une unité en ordre. Donc quelque part l'empilement n'est pas possible donc prolongement de la déroute/retraite d'un hex puis TdC pour l'infanterie je dirais

Il y a juste une erreur dans ton ton raisonnement : une unité en déroute ne peut pas s'empiler avec une unité quelconque qui ne l'est pas ("travers une amie avec qui elle peut s'empiler (infanterie)" est donc faux)

Il suffit alors d'appliquer le 4.4.3 Traversée d’unités amiesL’entrée dans un hex. occupé par une ou plusieurs unités amies, dans le but de le traverser, coûte +1PM. Entrer pour s’arrêter dans cet hex. ne génère pas de surcoût.
Exceptions : Une unité se déplaçant en marche forcée ne peut pas entrer dans un hex. contenant une unité amie, ni le traverser. Aucune unité ne peut pénétrer dans, ou traverser, un hex. contenant une unité amie déjà en carré.


Soit tu as assez de PM et tu traverse, soit tu n'en a pas assez et tu décale ton mouvement comme indiqué :
• Si un obstacle quelconque est susceptible de provoquer une nouvelle désorganisation et donc l’élimination de l’unité, celle ci est autorisée à se décaler d’une ou plusieurs colonnes d’hex., si cela est possible, pour poursuivre son mouvement de déroute. Contrainte : au cours d’un mouvement de déroute donné, une unité d’infanterie n’est autorisée à se décaler au maximum que de deux colonnes et une unité de cavalerie ou d’artillerie de 3 colonnes.

Si pas posisble = élimination.


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/

91 Contre charge. le Mer 10 Fév 2010 - 14:19

Bonjour.

Si, au cours de la même activation, une pile de cavlerie est chargée à l'arrière et ensuite dans un hex de front, peut elle contre charger la charge de front (sachant qu'elle est dans un ZDC de la première charge) ?

Merci.

Arnaud.

Voir le profil de l'utilisateur
Au cours d'une même activation, une unité ne peut pas âtre attaqué (chargée) deux fois, sauf en cas de poursuite par la même unité attaquante.

Et... "en cas de poursuite (voir 9.5), l'unité pourra tenter à nouveau des contres charges tant qu'elle reste en bon ordre et est chargée par un de ses hex. de front. "

La contre charge n'est possible que si la charge ets faite par un hex. de front, peut importe qu'il y y ai une unité ennemie (qui n'atatque pas) dans l'hex. arrière.


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
Le cas que j'ai eu était : une charge de cavalerie sur un hex arrière et une autre (d'une autre unité de la même formation que la première charge) sur un hex de front (les deux unités étant adjacentes et se groupent pour attaquer après leurs charges). Je pensais que comme la cible était en zdc de la charge par l'hex d'arrière, elle ne pouvait contre charger la charge de front (l'unité chargeant en front s'étant "déplacée en second").

D'après la deuxième partie de ta réponse, la contre charge est possible que si une unité sur un hex arrière n'attaque pas. C'est ça ?

Peut être que j'ai pas compris et qu'il est impossible de faire une attaque combinée avec deux unités de cavalerie de la même formation qui chargent ensemble (à partir de deux hex adjacents) une autre unité.

Merci.

PS : je débute dans la série qui est vraiment bien. Bravo.

Voir le profil de l'utilisateur
Dans ce cas il n'y a qu'un seul combat = une seule charge.

Le défenseur étant "aussi" chargé via un hex. de front, il peut tenter la contre charge. Si cette dernière réussi le bonus de charge sera annulé et il se subsistera que le bonus d'attaque par l'arrière.

On peut combiner deux unités dans une charge (même plus) si les unités qui atatques sont adjacente au moment de la résolution du combat.


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
Merci de ta réponse.

En fait, c'est comme ça que j'ai joué (j'ai appliqué la règle de la contre charge à la lettre) mais j'avais un doute.

Voir le profil de l'utilisateur
Parfait cheers


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/

97 Refus de chos face à l'infanterie le Jeu 11 Fév 2010 - 13:23

Bonjour.

Une unité de cavalerie est attaquée par une unite d'infanterie sans ordres et qui doit donc réussir un TdE pour attquer. La décision du refus de choc doit être prise avant le TdE de l'infanterie. La cavalerie réussit son refus de choc et recule d'un hex. La question est : est ce que l'infanterie doit faire et réussir un TdE pour avancer dans l'hex libéré par le recul de la cavalerie ou peut elle avancer sans TdE ?
La règle dit : " dans tous les cas, l'infanterie peut avancer dans l'hex abandonné". C'est vrai qu'on peut considérer que les fantassins n'ont plus à combattre pour occuper l'hex et ont juste à avancer. Ca demande moins de courage et de difficulté, c'est sûr. Mais j'aimerais une confirmation.

Merci.

Voir le profil de l'utilisateur
Une dernière question :

Semper Victor a écrit: Si cette dernière réussi le bonus de charge sera annulé et il se subsistera que le bonus d'attaque par l'arrière.

Et donc, il y aura choc de cavalerie sans charger (-2) ?

Voir le profil de l'utilisateur
Non il y a charge sans bonus de charge (0) et non combat avec malus de choc (-2)


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
Je confirme "dans tous cas" signifie que l'occupation d l'hex. libéré est TOUJOURS possible


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 4 sur 41]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 41  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum