L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Tactique, opérationnel, stratégique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Tactique, opérationnel, stratégique le Sam 14 Mai 2016 - 9:42

question de novice:   la différence entre les 3 concernent essentiellement l'échelle ou bien les paramètres à prendre en compte.

et quelle différence entre entre tactique et grand tactique?

y a t il du tactique/opérationnel

Bref, je suis ds le brouillard (de guerre)

Voir le profil de l'utilisateur http://www.flagelleurmental.wordpress.com

2 Re: Tactique, opérationnel, stratégique le Sam 14 Mai 2016 - 11:45

Je vais essayer de te répondre en prenant en toile de fond la campagne de 1815...

"Stratégique" : simulation de la situation globale en 1815 : campagne de Belgique mais aussi les opérations dans l'Est de la France, dans les Alpes, voire en Bretagne et dans les Pyrénées...
L'échelle de la carte sera donc plutôt de 1 hex = des dizaines de kilomètres.
L'échelle de temps sera de 1 tour = plusieurs jours (voire un mois ou une année pour certains jeux).
Et un pion représentera plutôt une division, un corps d'armée ou une armée.

"Opérationnel" : simulation de toute la campagne de Belgique, depuis l'entrée des troupes françaises.
L'échelle de la carte sera plutôt de 1 hex = quelques kilomètres.
L'échelle de temps sera de 1 tour = 6 heures, ou 12 heures ou 1 jour (voire plusieurs jours pour certains jeux).
Et un pion représentera plutôt une brigade, une division ou un corps d'armée.

"Tactique" : simulation d'un combat ou d'une bataille (Ligny, 4 Bras, Wavre ou Waterloo)
L'échelle de la carte sera plutôt de 1 hex = quelques dizaines ou centaines de mètres.
L'échelle de temps sera de 1 tour = de quelques minutes à 1 ou 2 heures.
Et un pion représentera plutôt une compagnie, un bataillon, un régiment ou une brigade.

A noter que le "Tactique" peut être sous-divisé en :
- "Sub-tactique" : simulation d'une attaque ou d'un coup de main (Hougoumont, La Haye Sainte, par ex).
L'échelle de la carte sera plutôt de 1 hex = quelques dizaines de mètres.
L'échelle de temps sera de 1 tour = quelques minutes.
Et un pion représentera plutôt une section, une compagnie ou un bataillon.
- "Tactique" : simulation d'un combat ou d'une petite bataille (Ligny, 4 Bras, Wavre ou Waterloo).
L'échelle de la carte sera plutôt de 1 hex = de 50 à 200 mètres.
L'échelle de temps sera de 1 tour = de 10 à 30 minutes.
Et un pion représentera plutôt un bataillon ou un régiment.
- "Grand-tactique" : simulation d'une grande bataille ou d'une action combinée (journée du 16 juin = 4 Bras + Ligny ou celle du 18 juin = Wavre + Waterloo).
L'échelle de la carte sera plutôt de 1 hex = de 200 à 600 mètres.
L'échelle de temps sera de 1 tour = de 20 minutes à 1 heure.
Et un pion représentera plutôt un régiment ou une brigade.

Généralement, plus les éléments simulés sont petits, plus les règles entreront dans la précision (ce qui ne veut pas dire que les règles seront plus compliquées).
Il ne sert à rien de simuler un changement de ligne en colonne en "Opérationnel", ou l'orientation d'un pion en "Stratégique", par exemple...


Une autre façon de voir les différences :
En "Stratégique", le joueur remplace surtout un Souverain, un Ministre de la Guerre ou un Chef des armées.
En "Opérationnel", le joueur remplace un Général en Chef d'une ou plusieurs armées.
En "Grand-tactique", le joueur remplace un Général d'armée.
En "Tactique", le joueur remplace un Général d'armée ou de corps d'armée.
En "Sub-tactique", le joueur remplace un Général de division ou de brigade, voire un Colonel...

Voir le profil de l'utilisateur http://www.kronoskaf.com/syw/

3 Re: Tactique, opérationnel, stratégique le Sam 14 Mai 2016 - 12:31

Il existe quelques jeux alliant le "tactique" et l' "opérationnel".
Mais, soit le côté "tactique" est édulcoré et schématisé (pas de cartes précises des batailles)... soit c'est le côté opérationnel qui est grandement simplifié (pas de carte opérationnelle et simple prise en compte des pertes d'une première bataille pour la bataille suivante, par exemple).

Voir le profil de l'utilisateur http://www.kronoskaf.com/syw/

4 Re: Tactique, opérationnel, stratégique le Sam 14 Mai 2016 - 21:04

Excellente synthèse, mon poto. On peut pas dire mieux !

Bons baisers de Grèce !
Santé

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bir-hacheim.com

5 Re: Tactique, opérationnel, stratégique le Dim 15 Mai 2016 - 0:17

En effet, j'ai mis un + vert !


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/

6 Re: Tactique, opérationnel, stratégique le Dim 15 Mai 2016 - 10:02

J'ajouterais à l'excellente analyse de Fred, que ce qui importe (pour un joueur) est le niveau où il va pouvoir influer le jeu par ses décisions.

Dans l'exemple de Waterloo, si les combats se résolvent par un simple rapport de force, si les formations ne sont pas prises en compte (particulièrement la tentative de mise carré par l'infanterie face à la cavalerie) le mot  "tactique" n' a pas de sens, on utilise souvent le terme de "grand tactique"
qui ne convient pas vraiment non plus (à réserver à des jeux de bataille où il y a quelques éléments évoquant un semblant de tactique).
Il faudrait trouver un terme entre grand tactique et opérationnel (comme jeu de bataille par exemple).

Dans l'opérationnel il faut distinguer les jeux où on utilise des "tasks force" (type struggle of nations de Zucker ou  l'excellent US civil war de GM) comprenant des armées ou des détachements et ceux où évoluent des unités comme dans Napoléon last gamble ou the roads of Gettysburg )

Question d'échelles d'espace temps bien entendu mais qui, dans le 2e type, font courir le risque aux joueurs d'entrer dans des façons de jouer type 2e guerre mondiale avec encerclements et fronts (trop)étendus, qui n'avaient aucun sens avant, disons, la 1ère guerre mondiale.

Au fond les termes habituels permettent de s'y retrouver c'est vrai mais recouvrent souvent des réalités très différentes de jeu, du moins avant l'époque moderne (XXe siècle).

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: Tactique, opérationnel, stratégique le Lun 16 Mai 2016 - 10:33

Merci pour ces réponses éclairantes. Donc il ne s'agit pas de termes transposables à toutes les époques. Au delà de l'échelle, Il sont également liés à une réalité historique sur la manière de faire la guerre.

Tiens, Existe t il un jeu "opérationnel" du moyen age?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.flagelleurmental.wordpress.com

8 Re: Tactique, opérationnel, stratégique le Lun 16 Mai 2016 - 11:28

Euh...
Les échelles de temps, d'espace et la "place" du joueur sont assez bien transposables à toutes les époques, tout de même.

Peu de simulations opérationnelles pour le moyen-âge, à ma connaissance.
Beaucoup de "tactique" ou de "stratégique" (ces derniers souvent plus assimilables à des jeux de plateau qu'à des wargames).

À noter l'excellent "All is lost save Honour" mais qui est époque renaissance.
Il y a également un "opérationnel" sur la campagne de 1066 en Angleterre, me semble t-il.
Pas d'autres exemples en tête.
La campagne de 1415 serait pourtant assez intéressante à simuler...

Voir le profil de l'utilisateur http://www.kronoskaf.com/syw/

9 Re: Tactique, opérationnel, stratégique le Lun 16 Mai 2016 - 12:08

natisone a écrit:
Tiens, Existe t il un jeu "opérationnel" du moyen age?  

Tiens, c'est vrai c'est une catégorie à peu près inexistante. Il y a néanmoins un petit jeu Vae Victis sur la campagne ayant permis à Jeanne d'Arc de libérer Orléans.

Voir le profil de l'utilisateur

10 Re: Tactique, opérationnel, stratégique le Lun 16 Mai 2016 - 16:38

Au Moyen âge je ne vois pas de jeux opérationnels, dans l'Antiquité,

Druid de WEG de Berg(mieux que son avatar moderne Bouddicca de ATO) est l'exemple type du jeu opérationnel sur la révolte des britons en 66 AD
(avec task forces, interception etc, 2 jours par tour)

Voir le profil de l'utilisateur

11 Re: Tactique, opérationnel, stratégique le Lun 16 Mai 2016 - 22:19

natisone a écrit:Tiens, Existe t il un jeu "opérationnel" du moyen age?

On peut citer All is Lost Save Honor, d'Europa Simulazione, sur les guerres d'Italie. il y a aussi le jeu récent de VV sur la guerre franco-bourguignonne.

Pour la période antique, la série Trajan: Ancient War Series est sans doute le plus bel exemple de système opérationnel.

Voir le profil de l'utilisateur

12 Re: Tactique, opérationnel, stratégique le Lun 16 Mai 2016 - 23:18

Sachant que la définition de Grande Tactique de l'époque...C'est l'art opérartionnel.

Voir le profil de l'utilisateur

13 Re: Tactique, opérationnel, stratégique le Mer 18 Mai 2016 - 13:32

Je nuancerai l'excellente synthèse de notre ami Fred en précisant que les précisions qu'il a apporté (en particulier pour le sub-tactique / tactique / grand tactique) doivent être adaptées à l'époque et au type de combat.

Par exemple, si un pion représente "une section, une compagnie ou un bataillon", dans un jeu sub-tactique napoléonien, il représentera dans d'autres contextes un homme (Cry Havoc) ou un groupe de combat (ASL).

Si un pion représente un régiment, le jeu sera tactique s'il est napoléonien mais plutôt opérationnel si la période est plus récente.

Enfin, dans les jeux navals et aériens, la distinction entre opérationnel et stratégique est plus une question de distance, de temps et d'objectifs que des moyens. J'arbitre actuellement une partie d'Amirauté opérationnelle qui met en scène beaucoup moins d'unités que des parties tactiques.

Et pour compliquer le tout, une question : où se situe dans cette échelle (stratégique / opérationnel / tactique) le niveau opératif ?

Voir le profil de l'utilisateur

14 Re: Tactique, opérationnel, stratégique le Mer 18 Mai 2016 - 14:34

De ce que j'ai appris lors des excellentes conferences de feu le CEHD de Vincennes, il y a plus de dix ans de cela, le niveau opératif est le mot en bon français pour opérationnel (qui ne serait que la francisation abusive de l'anglais operational).

Sinon, par definition, toutes les échelles en dessous de la stratégie (non incluse) existent à toutes les époques. Le Bohec questionne l'existence d'une stratégie pour Rome, n'admettant en ce qui la concerne qu'une petite stratégie (sic)...


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/

15 Re: Tactique, opérationnel, stratégique le Mer 18 Mai 2016 - 16:01

Francis Marliere a écrit:la distinction entre opérationnel et stratégique est plus une question de distance, de temps et d'objectifs que des moyens.
Merci pour ta précision : je pense comme toi et il me semble que ta distinction ci-dessus est tout à fait valable pour toutes les échelles, toutes les époques et tous les terrains...
Pour une époque donnée, plus que les moyens et les forces en présence, les distances, la durée et les objectifs me semblent en effet bien plus importants pour définir l'échelle d'une simulation.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.kronoskaf.com/syw/

16 Re: Tactique, opérationnel, stratégique le Mer 18 Mai 2016 - 19:49

Semper : en effet, en France, nous utilisons le terme opératif en lieu et place du terme "opérationnel". J'utilise toujours le terme opérationnel pour me faire comprendre et par habitude également mais il n'est pas correct.
Pour l'armée française en général, l'opératif de nos jours se retrouve logiquement dans la gestion locale & globale de chaque "opération".

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum