L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

CR London's burning

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 CR London's burning le Mer 31 Mai 2017 - 20:14

Ce n'est pas une simulation, mais un jeu en solitaire (ou coopératif ou un contre un) qui donne l'illusion de la bataille d'Angleterre
et l'aspect campagne + une approche tactique. C'est un scale down, ou une sorte de Zoom in, sur un sujet très compliqué à rendre.





Palmer et Clisby sont affectés au 11th fighter group, à la base de Hornchurch.
Ils reçoivent l'ordre de se positionner à Manston, aérodrome satellite du 11th Fighter group.

Palmer est un jeune gars du Kent, il a fait deux missions en France où il n'a vu aucun avion ennemi.
Clisby a la trentaine, né à Sheffield, il était en formation lorsque la guerre a été déclarée puis a passé son temps à patrouiller dans le nord de l'Angleterre avant d'être envoyé au 11th Fighter group.

Le 13 août c'est le Alder tag, le jour de l'aigle, la Luftwaffe  entame les choses sérieuses, bien décidé à gagner la Bataille d'Angleterre à elle toute seule.




Palmer et Clisby patrouillent autour du terrain de Manston, attendant les ordres d'engagement de la part du contrôleur du 11th fighter group qui dirige les unités disponibles vers les  raiders allemands.

Ce qui ne tarde pas...

"un groupe de bandits se dirige vers Dover !"


Le raid allemand ne comprend que 4 avions (d'où la notion de "scale down" du jeu)
deux Heinkel 111 à angels 20 et pour escorte  deux Messerchmidt 109 en top cover à angels 25.
 (un unité d'angel = 1000 pieds soit environ 300 mètres)










Les Heinkel ont eu le temps de lâcher leurs deux tonnes de bombes sur Dover (soit 4 points de dommages).























Les deux pilotes britanniques décident de piquer sur les Bombardiers avec le soleil dans le dos, plutôt que de s'en prendre aux deux chasseurs Me 109.









Le Hurricane de Palmer tire toute ses munitions sur son He111, le fuselage est criblé de balles par les 8 mitrailleuses .303, le moteur gauche  s'embrase, l'appareil entame une descente mortelle.


Le Spitfire de Clisby fait de même sur son He111, tuant les pilotes et mettant le feu au moteur gauche.
Privés de pilotes le bombardier pique du nez et s'abat dans un grand panache de fumée.








Mais l'escorte arrive, Palmer est mitraillé par les deux canons de 20mm et les deux mitrailleuses 7,9mm du Me 109, un AS à la façon dont il a ciblé uniquement l'arrière du fuselage du Hurricane, coupé en deux.

Clisby échappe à l'autre Me 109 et pique pour prendre de la vitesse, une manœuvre sur la gauche avec son Spitfire...il est hors d'atteinte.





Palmer entame une vrille mortelle, il est blessé au bras droit et a du mal à sortir du cockpit,
le sifflement de l'air de l'avion qui tombe en vrille lui ferait presque perdre connaissance



mais il se retrouve suspendu au bout d'un parachute...
Il atterrit dans un parc près de Dover.

1er combat, une victoire pour chacun mais Palmer est hors de combat pour 4 semaines...

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: CR London's burning le Mer 31 Mai 2017 - 22:12

ça a l'air sympa, je ne connaissais pas du tout

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: CR London's burning le Mer 31 Mai 2017 - 22:36

C'est très sympa.
A la fois très tactique et avec un feeling opérationnel.
On s'attache à ses pilotes , surtout quand ils vont devenir ou deviennent un as, on craint pour eux dès qu'on voit une aile de Me 109 et plus encore un As en ME 109.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum