L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Guerres de religion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Guerres de religion le Dim 29 Aoû 2010 - 10:36

Bonjour,

J'essaie de créer un jeu sur les guerres de religion en France sur le modèle des 2 bretagnes. Si le système est bien avancé (mais pas encore testé), je suis limité par la carte. Quelqu'un sur ce forum aurait-il des informations sur les principales villes à l'époque et surtout sur les villes occupées par les protestants en 1562 et 1584 ?

Merci

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Guerres de religion le Dim 29 Aoû 2010 - 20:52

Pas trop ma période, desolé...

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestafette.net

3 Re: Guerres de religion le Lun 20 Sep 2010 - 22:32

Je me pose une question sur les armées de cette époque : elles sont composées de
- gentilshommes à cheval, qui viennent à leurs frais et qui partent au bout de quelques mois pour retourner s'occuper de leur terre
- mercenaires étrangers, soldés par les chefs militaires
- piétaille française

Pour cette dernière catégorie, je ne sais pas si je dois la considérer comme devant être soldée (comme les mercenaires) ou faisant parti du ban de la levée de l'ost et donc ne nécessitant pas de solde mais partant comme les gentilhommes.

Je suis embêté par le recrutement et la solde. La méthode suivante vous semble-t-elle réaliste ?

On choisit de recruter sur une table au 1d10 soit des Gentilshommes+Français soit des Suisses+Mercenaires. (Valeur combat de 4 pour les Gentilshommes et les Suisses, de 2 pour les Français et Mercenaires)
A la fin du tour, il faut payer les Suisses 2 points par unité, les mercenaires 1 point par unité. Pour les gentilshommes et les Français, on vérifie sur une table en lançant 1d10 le pourcentage d'unité à retirer.
On a ainsi 2 possibilités : avoir une armée à solder mais dont on est sûr de garder les unités si on les paie bien. De l'autre côté, on a des unités pas cher mais avec la possibilité d'en perdre la moitié à la fin du tour.

Merci de me donner votre avis sur cette épineuse question

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Guerres de religion le Lun 20 Sep 2010 - 22:39

Beh je ne sais pas si c'est ça mais j'aime bien ton système thumbs up

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: Guerres de religion le Lun 20 Sep 2010 - 23:21

Hum... La seule remarque que j'aurais, c'est que, de mémoire, une bonne partie des troupes françaises sont également soldées lors des guerres de Religion, en particulier les compagnies d'ordonnance (les gendarmes) et les "vieux" régiments de piétaille.

Un ouvrage qui traite du sujet : Recherche sur les effectifs des armées françaises des Guerres d’Italie aux Guerres de Religion 1494-1562, par Ferdinand Lot, SEVPEN (1962). A mon avis, il devrait aussi y avoir quelques infos intéressantes dans Le Fantassin de France, par Pierre Bertin, SHAT/BIP (1988).

A+

JPI

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: Guerres de religion le Mar 21 Sep 2010 - 20:52


Egalement de mémoire, je confirme ce qu'a écrit JPI (mais je ne connais principalement que la période 1562-1572)

- Les gendarmes des compagnies d'ordonnance sont soldés. Lors de chaque "prise d'armes des protestants", les capitaines huguenots rejoignent leur camp avec l'ensemble de leur compagnie (le clientélisme est caractéristique de l'époque).
L'institution de l'arrière ban est tombée en totale désuétude (il me semble que le dernier appel date d'Henri II, après le désastre de St Quentin). Toutefois, certains gentilshommes, par goût de l'aventure ou dans l'attente qu'une place se libère dans les rangs, n'hésitent pas à rejoindre gratuitement les compagnies de gensdarmes...

- L'organistaion de l'infanterie française de l'époque est fort confuse (même pour les contemporains) et complexe. C'est à cette époque troublée que vont naître les premiers régiments permanents français.
Les unités d'infanterie permanentes et soldées du Roi de France sont en fait les "vieilles" bandes/compagnies/enseignes de Piedmont et de Picardie dont certaines sont réunies en temps de guerre pour former des bataillons/régiments.
A la paix, les régiments sont "cassés", l'effectif des compagnies est réduit et chacune est envoyée en garnison.
Lors de chaque guerre des régiment formés à partir de compagnies de nouvelle levée (dont les cadres sont souvent tirés des vétérans au "chômage technique"), sont également soldés pour être dissous à la paix... les Légions "provinciales" (créés par François Ier et qu'Henri II cherchera à revitaliser, elles sont souvent confondus avec les régiments "réguliers") apparaissent de temps en temps... sans oublier les milices locales, comme celle de Paris qui se distinguera par sa prompte retraite à la bataille de St Denis et sa participation efficace au massacre de la St Barthélémy.

A noter que les protestants auront toutes les peines du monde à lever une infanterie solide et qu'ils ne seront pas souvent en mesure de payer leurs Lansquenets/Reitres qui resteront à leur service en se payant par le pillage!

Le livre incontournable (voir obligatoire), pour ceux qui lisent le godon:


http://books.google.fr/books?id=CwbRm71PY0MC&dq=The+king%27s+army&source=gbs_navlinks_s





Dernière édition par Aaargh le Jeu 7 Oct 2010 - 23:27, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: Guerres de religion le Mer 22 Sep 2010 - 9:40

J'ai du coup une autre possibilité.
On choisit de recruter sur une table au 1d10 soit des Gentilshommes+Français soit des Suisses+Français. (Valeur combat de 4 pour les Gentilshommes et les Suisses, de 2 pour les Français)
A la fin du tour, il faut payer les Suisses 2 points par unité, les français 1 point par unité. Pour les gentilshommes, on vérifie sur une table en lançant 1d10 le pourcentage d'unités à retirer.
Dans mes lectures (bio d'Henri IV en particulier, il est indiqué que souvent les gentilshommes retournaient dans leur terre à l'automne).
Pour les mercenaires, les protestants peuvent avoir des unités allemandes par évènement qui doivent être soldées comme les français.

On a ainsi 2 possibilités : avoir une armée à solder mais dont on est sûr de garder les unités si on les paie bien. De l'autre côté, on a des unités moins cher, plus mobile mais avec la possibilité d'en perdre la moitié à la fin du tour. Au combat soit, on sacrifie les unités gratuite mais on perd de la puissance, soit on sacrifie les unités à payer pour éviter d'en avoir trop à solder.

Que pensez-vous de cette solution ? Avez-vous des idées à me donner ?

Merci

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: Guerres de religion le Mer 22 Sep 2010 - 10:03

Lannes1800 a écrit:Avez-vous des idées à me donner ?
En fait, je ne comprends pas trop ta démarche... Perso, avant de cogiter, je commencerai par lire les ouvrages cités précédemment, en particulier celui en anglais dont le lien a été donné par Aaargh. Après, il sera temps de trouver des mécanismes pour simuler ce que tu viens de lire.

Là, indépendamment du côté ludique de tes mécanismes, il me semble que tu n'as pas, pour l'instant, assez de "matière" pour faire des choix "structurant" pour ton jeu.

Ceci étant dit, tu fais comme tu veux, après tout c'est ton projet.

A+

JPI

Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: Guerres de religion le Mer 22 Sep 2010 - 17:52

Lannes1800 a écrit:Bonjour,

J'essaie de créer un jeu sur les guerres de religion en France sur le modèle des 2 bretagnes. Si le système est bien avancé (mais pas encore testé), je suis limité par la carte. Quelqu'un sur ce forum aurait-il des informations sur les principales villes à l'époque et surtout sur les villes occupées par les protestants en 1562 et 1584 ?

Merci

Ma petite contribution à un thème bien séduisant mais sans doute complexe à traduire en simulation...

Il ne faut pas négliger le fait que ces "Guerres de Religion" ne furent pas continues. La période est certes troublée mais il n'y a pas de batailles incessantes ni de maintien de troupes permanentes. De longues trêves ponctuent des périodes nettement pluis agitées.

Cette période est également marquée par des évènements que l'on qualifie généralement en terme de simulation de "très aléatoires": la mort rapide et soudaine de plusieurs souverains, plusieurs assassinats et complots ratés ou réussis, Henri de Navarre passant quasi miraculeusement à travers de tout cela (en jeu, on dirait de lui qu'il a eu beaucoup de chance aux dés...) pour, au terme de cette période devenir roi alors qu'à la mort d'Henri II, il était encore franchement loin dans l'ordre de succession et qu'ils furent en outre nombreux à vouloir lui barrer la route... Tout ça pour dire que l'on peut facilement déboucher sur une issue totalement différente de celle de la réalité historique.

Pour ma part, je ne vois qu'un CDG pour gérer tout cela. Ou alors on fait un jeu dans le style de Richard III (Columbia Games) ou de Warriors of God (MMP) qui, malgré leurs incontestables qualités, ne sont toutefois pas des simulations reproduisant strictement la réalité historique.

Voir le profil de l'utilisateur

10 Re: Guerres de religion le Mer 22 Sep 2010 - 22:10

La problématique est réglée pour avoir un conflit assez historique au niveau des évènements (je me suis beaucoup inspiré de la bio d'Henri IV pour cela). Je pèche plus sur la réalité militaire des effectifs.
Je vais consulter "Atlas des guerres de la renaissance" aux éditions autrement. Désolé Aaargh, mais tout ce texte en anglais me rebute un peu.

Pour plus de précision voir sur le site ci-dessus où je donne des explications sur le système.

http://www.strategikon.info/phpBB3/viewtopic.php?f=8&t=6163

Voir le profil de l'utilisateur

11 Re: Guerres de religion le Lun 4 Oct 2010 - 13:15

Je cherche des portraits de chef pour faire leur pion et je n'ai pas trouvé les chefs suivants :
Charles-Emmanuel de Savoie-Nemours (1567-1595)
Charles Ier d'Aumale (1555-1631)
Don Ferdinand de Velasco

Auriez-vous des images qui conviendraient ?

Merci

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum