L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La bataille de Jemmapes (VV n°122) : Les Soldats de la République volume I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

En tant que concepteur du jeu, je suis prêt à répondre à toutes les questions que vous pourriez avoir sur ce jeu.

Errata :

5.2, la mention « Lorsqu'une unité entre dans un hexagone adjacent à une unité ennemie qui ne se trouve pas déjà dans une ZDC ennemie » est changé en « Lorsqu'une unité entre dans un hexagone adjacent à une unité ennemie qui n'est pas déjà adjacent à une autre unité ennemie ».

Cette modification a le mérite de simplifier les règles de réaction : il faut simplement regarder si l'unité souhaitant réagir est adjacente à une autre unité que celle qui est en train de bouger.

6.3 : Procédure pour les tests de moral : le joueur lance 2D6 sans aucun modificateur (à la différence des tests de ralliement). Le test est réussi si le résultat est inférieur ou égal au moral.

9: Mise en place : La formation Beaulieu se place entre 1608 et 1808 (et non entre 1409 et 1608). Pas de changements pour Mathesen, placé à Berthaimont, et Mihailovich, placé en 2309.

FAQ

9. Pour le set-up, les généraux en chef sont placés sur n'importe quelle unité de combat de son armée (et les chefs de formation sur une unité de combat de sa formation).

Table des effets du terrain : les chemins n'ont qu'un effet esthétique (mais, en 2405, le chemin indique l'une des deux portes d'entrée de Mons, avec l'hexagone 2303).

Il est dit à la fin de 4.1.1 ordre offensif que les unités désorganisées ne sont pas obligées de rentrer dans un hexagone adjacent à l'adversaire , c'est au cas où elles ont démarrée leur mouvement adjacent à l'ennemi? Et Est-ce que ces unités là rentrent dans le nombre d'unités comptées comme en réserve ?


Réponse : Les unités d'une formation en mode offensif qui ont pris au moins un niveau de désorganisation sont entièrement libres, soit de rentrer en ZdC ennemie, quand elles n'y sont pas, soit d'en sortir. Les contraintes ne pèsent que sur les unités en bon ordre. Le statut d'unités en réserve n'intéresse donc que les unités en bon ordre.

Dans l'exemple de combat, les chefs ne jouent aucun rôle, c'est voulu ou c'est parce qu'avec une valeur tactique équivalente elles s'annulent ?

Oui, c'est cela : les deux bonus s'annulent (il en va d'ailleurs de même du différentiel de moral, les unités de tête ayant chacune 8 de moral).

Il y a un malus de -2 pour une artillerie attelée qui tire, quid de deux artilleries attelées, est ce que le malus est doublé ?

Non. Effectivement, j'aurais dû mettre sous la table des tirs "-2 si au moins une unité d'artillerie porteuse du marqueur "artillerie attelée" tire" :confus: .

Une unité d’artillerie qui fait un mouvement de réaction devient-elle attelée ? (ce n’est pas précisé dans les règles mais ce serait logique)

Oui. Il est précisé en 5.1 que si une unité d'artillerie se réoriente sans bouger lors de la phase de mouvement, un marqueur "artillerie attelée". Cela vaut également en cas de réaction.

d’après l’exemple donné dans les règles il semble que le potentiel de combat d’une unité d’artillerie n’est pas ajouté à celui de l’infanterie en cas de combat, que ce soit en attaque ou en défense, est-ce exact ?

Une unité ne peut combattre qu'une seule fois lors du segment de combat. Donc, si une artillerie tire, elle ne peut pas être prise en compte pour l'assaut (c'est le cas de l'exemple de combat que tu citais). Un attaquant peut en revanche renoncer à tirer pour inclure une artillerie dans un assaut. Une artillerie en défense est, elle, nécessairement prise en compte pour déterminer les PF du défenseur en cas d'assaut.

J'ai créé une page BGG du jeu (voir ici), pour ceux qui gèrent leur collection sur ce site, ou qui voudront noter le jeu.

Quelques photos du jeu :

Le matériel :



Les Autrichiens retranchés sur les hauteurs de Jemmapes (set-up initial) :



Vue de l'aile droite française (où les combats devraient commencer) :



Dernière édition par Cassius le Mer 12 Aoû 2015 - 19:20, édité 2 fois

Voir le profil de l'utilisateur
OK.

Alors quelques questions :
La mise en place n'indique pas où placer les généraux en chef : placement libre ?
Marqueurs Perte : je suppose que les unités à 1 ou 2 PF ne peuvent pas prendre de marqueur perte. Ai-je bon ?

Voir le profil de l'utilisateur
Sir Gunter a écrit:
La mise en place n'indique pas où placer les généraux en chef : placement libre ?

Sur une unité amie, et les chefs de formation, sur une unité de leur formation.

Sir Gunter a écrit:
Marqueurs Perte : je suppose que les unités à 1 ou 2 PF ne peuvent pas prendre de marqueur perte. Ai-je bon ?

Oui, tout à fait.

Voir le profil de l'utilisateur
Cassius a écrit:
Sir Gunter a écrit:
La mise en place n'indique pas où placer les généraux en chef : placement libre ?

Sur une unité amie, et les chefs de formation, sur une unité de leur formation.

Sir Gunter a écrit:
Marqueurs Perte : je suppose que les unités à 1 ou 2 PF ne peuvent pas prendre de marqueur perte. Ai-je bon ?

Oui, tout à fait.

Merci !

Voir le profil de l'utilisateur
Et sinon, c'est normal que le remplaçant de Philippe Egalité fils soit meilleur que lui ?

Voir le profil de l'utilisateur
Sir Gunter a écrit:Et sinon, c'est normal que le remplaçant de Philippe Egalité fils soit meilleur que lui ?

Oui. Egalité fils, ci-devant duc de Chartres et futur roi des Français, sous le nom de Louis-Philippe, avait 19 ans lors de la bataille et avait été nommé pour des raisons politiques. On peut donc douter de sa capacité à commander effectivement une masse de troupes aussi importante, même si Dumouriez le couvre d'éloges dans sa relation de la bataille (ce qui pourrait bien s'expliquer, là-encore, par des motifs politiques).

Voir le profil de l'utilisateur
Autres questions :

Pas de traces des chemins dans la table des terrain : ils ne sont là que pour l'esthétique ?

Je n'ai pas trouvé dans les règles la procédure pour les tests de moral :
- Est-ce que c'est mes yeux ?
- Sinon, je suppose que c'est 2D6 qui doivent être inférieurs ou égaux au moral pour réussir. Question subsidiaire, est-ce que les bonus valables pour les test de ralliement sont valables aussi pour les tests de moral ?

Déploiement autrichien initial : la formation Beaulieu est indiquée 1409-1608: je suppose que c'est 1407 plutôt que 1409 ? Et pour 1608, cela signifie donc que deux hex de retranchements ne sont pas garnis (1708 et 1808) et du coup 1808 peut être occupé par les français à leur première activation : normal ?

Cas que je viens de rencontrer : si à la suite d'un assaut, une unité d'artillerie reste dernier défenseur (parce que l'unité d'infanterie qui l'accompagnait a été détruite), est-ce qu'elle reste sur place ou est-ce qu'elle doit reculer ?

Et enfin : une artillerie seule attaquée par assaut est détruite : ok. Mais si cette artillerie est encadrée par deux infanteries amies (genre artillerie en 1606, infanterie amie en 1607 et 1706), est-ce que l'unité d'infanterie (en 1707) a le droit d'attaquer uniquement l'artillerie ("par un trou de souris") ?

Voir le profil de l'utilisateur
Sir Gunter a écrit:
Pas de traces des chemins dans la table des terrain : ils ne sont là que pour l'esthétique ?

Oui.

Déploiement autrichien initial : la formation Beaulieu
Oui, bien vu, il y a une erreur ici (car la carte a eu plusieurs numérotations différentes Embarassed ). Cette formation se place entre 1608 et 1808 (sauf Mahesen et Mihailovich).


Cas que je viens de rencontrer : si à la suite d'un assaut, une unité d'artillerie reste dernier défenseur (parce que l'unité d'infanterie qui l'accompagnait a été détruite), est-ce qu'elle reste sur place ou est-ce qu'elle doit reculer ?

Elle reste sur place s'il n'y a pas eu de résultat R.

Et enfin : une artillerie seule attaquée par assaut est détruite : ok. Mais si cette artillerie est encadrée par deux infanteries amies (genre artillerie en 1606, infanterie amie en 1607 et 1706), est-ce que l'unité d'infanterie (en 1707) a le droit d'attaquer uniquement l'artillerie ("par un trou de souris") ?

Oui. Elle aurait théoriquement un malus lié à la présence d'autres d'unités ennemies non-engagées dans un combat (cf les modificateurs de la table d'assaut), mais comme la destruction de l'artillerie est automatique, ce malus n'est pas pris en compte.

Je n'ai pas trouvé dans les règles la procédure pour les tests de moral.

Exact : c'est 2D6 qui doivent être inférieurs ou égaux au moral pour réussir, sans aucun modificateur au dé (le test de moral est différent du test de ralliement).

Voir le profil de l'utilisateur
Cassius a écrit:
Sir Gunter a écrit:
Pas de traces des chemins dans la table des terrain : ils ne sont là que pour l'esthétique ?
Oui.

Petite précision : si l'effet des chemins est principe seulement esthétique, il indique néanmoins en 2405 l'une des deux portes de Mons (avec 2303).

Voir le profil de l'utilisateur
Cassius a écrit:

Déploiement autrichien initial : la formation Beaulieu
Oui, bien vu, il y a une erreur ici (car la carte a eu plusieurs numérotations différentes  Embarassed ). Cette formation se place entre 1608 et 1808 (sauf Mahesen et Mihailovich).  


Bon, là, il faut que je reprenne ma partie au début...

Merci pour toutes tes réponses rapides !

Voir le profil de l'utilisateur
Bravo pour ce jeu qui m'intéresse fortement! Cool

Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour,

J'ai mis à jour sur la première page les errata et Faq du jeu.

Je signale un errata sur les conditions d'une réaction, qui permet d'éviter une contradiction avec les règles sur les fortifications :

En 5.2, la mention « Lorsqu'une unité entre dans un hexagone adjacent à une unité ennemie qui ne se trouve pas déjà dans une ZDC ennemie » est changé en « Lorsqu'une unité entre dans un hexagone adjacent à une unité ennemie qui n'est pas déjà adjacent à une autre unité ennemie ».

Cette modification a en outre le mérite de simplifier les règles de réaction : il faut simplement regarder si l'unité souhaitant réagir est adjacente à une autre unité que celle qui est en train de bouger.

Si jamais l'un d'entre-vous prévoit une partie sur ce jeu, je pourrai donner mon numéro de téléphone : si je suis disponible, je pourrai répondre à toutes questions de règles.

Voir le profil de l'utilisateur
Où est le lien vers l'Errata s'il te plait ?


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
Semper Victor a écrit:Où est le lien vers l'Errata s'il te plait ?

Il n'y a pas un lien, c'est sur le premier message de ce sujet, tout en haut.

Voir le profil de l'utilisateur
Merci... je n'avais pas penser à remonter en haut Embarassed

Mon avis : tu devrais en faire un fichier (word) daté et l'uploader à chaque mise à jour sur BGG par exemple. Cela permet d'avoir un lien vivant sur la question et de toucher le plus grand monde.


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
merci pour ce jeu au thème vraiment sympathique !

J'ai plusieurs questions dont je n'arrive pas à trouver les réponses dans les règles (que j'ai lu 3 fois, je me sent bête).



1/Comment sont gérés les 'pas de pertes' sur les unités?
La face arrière est utilisé pour la desorganisation, je n'ai que des marqueurs '2pas de perte' (pas de marqueur pour des pertes simple )?


2/Combien faut-il de 'pas de perte' pour qu'une unité soit détruite?

3/  Quel est la différence entre PF et PC? (point de force et potentiel de combat)  Surtout que je ne vois pas de PF sur les unités de combat.

4/ Au combat, le rapport de force est bien le comparatif entre le défenseur et l'attaquant de l'addition de tous les points de Potentiel de Combat (PC) de chaque camps?

5/ L'artillerie ne peut pas ajouter ses points de force lors d'un assault d'unité d'infanterie et/ou de cavalerie?

6/ Peux-ton additionner les potentiels de combat de deux artilleries de la meme formation si celles-ci tir sur la même cible?



Merci d'avance thumbs up

Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour Ratm,
Pas de souci, je vais essayer de répondre le plus clairement à tes questions.

ratm a écrit:1/Comment sont gérés les 'pas de pertes' sur les unités?
La face arrière est utilisé pour la desorganisation, je n'ai que des marqueurs '2pas de perte' (pas de marqueur pour des pertes simple )?

Chaque marqueur de pas de perte correspond à un pas de perte, et entraîne une perte de 2 points de force (ce qui implique que des unités qui n'ont qu'un ou deux PF sont détruites à la première perte).

2/Combien faut-il de 'pas de perte' pour qu'une unité soit détruite?

Comme indiqué ci-dessus, les unités de 3 ou 4 PF ont deux pas de perte, et celles qui ont 1 ou 2 PF n'en ont qu'un seul.

3/  Quel est la différence entre PF et PC? (point de force et potentiel de combat)  Surtout que je ne vois pas de PF sur les unités de combat.

Toutes les unités de combat ont un potentiel de combat (PC), de un à quatre points de force (PF).

4/ Au combat, le rapport de force est bien le comparatif entre le défenseur et l'attaquant de l'addition de tous les points de Potentiel de Combat (PC) de chaque camps?

Là, c'est la pratique habituelle dans le wargame : le rapport de force consiste dans une division du potentiel de l'attaquant par le potentiel du défenseur (avec un arrondi en faveur du défenseur).

5/ L'artillerie ne peut pas ajouter ses points de force lors d'un assault d'unité d'infanterie et/ou de cavalerie?

C'est possible, mais à la condition de ne pas tirer : chaque unité ne peut faire qu'un combat par tour : soit un tir, soit un assaut.

6/ Peux-ton additionner les potentiels de combat de deux artilleries de la meme formation si celles-ci tir sur la même cible?

Oui.

Voir le profil de l'utilisateur
Cassius a écrit:
2/Combien faut-il de 'pas de perte' pour qu'une unité soit détruite?

Comme indiqué ci-dessus, les unités de 3 ou 4 PF ont deux pas de perte, et celles qui ont 1 ou 2 PF n'en ont qu'un seul.


Merci. C'est plus clair pour moi Smile

Une dernière question bête, où trouves-t-on combien de PF à une unite?
Je ne le vois pas sur l'image des règles:

Voir le profil de l'utilisateur
C'est la valeur numérique : le PC de cette unité est de 4 PF.

Voir le profil de l'utilisateur

20 Questions sur Règles Jemmapes 1792 VV122 le Sam 26 Sep 2015 - 22:50

Loin d'être un grognard dans le domaine du wargame et nouveau sur ce forum, je souhaiterais avoir quelques précisions complémentaires sur plusieurs points des règles de ce jeu que j'apprécie beaucoup.

3.2 Quand il est écrit qu'une Unité non commandée "ne bénéficie pas des capacités de l'ordre de la formation", cela signifie-t-il que l'unité est bloquée (pas de mouvement, pas d'assaut) pour le tour en cours ?
Sinon, quelles sont ses capacités réelles ?

4.1.1 La formulation de la règle sous-entend que l'artillerie n'est pas concernée dans l'ordre offensif. Doit-elle également avancer obligatoirement vers l'ennemi de l'intégralité de ses points de mouvement (à moins d'être mise en réserve) ?

Dans l'ordre offensif, le mouvement vers les unités adverses doit-il se faire en ligne droite (càd par le chemin le plus court, le plus direct vers l'unité adverse la plus proche) et en respectant la ligne d'attaque agencée lors d'une manœuvre précédente ?
Ou est-il permis d'effectuer un mouvement de contournement (par exemple avec la cavalerie) ?

Dans l'ordre offensif, les unités "en réserve" restent-elles sur place ?
Ou peuvent-elles se déplacer sans devoir absolument se rapprocher des troupes adverses ?

5.3.1 La cavalerie doit-elle charger en ligne droite ?

5.4 Les unités en déroute doivent-elles se déplacer strictement en ligne droite vers leur bord de carte ?
Ou doivent-elles prendre l'itinéraire le plus "économique" en points de mouvement pour s'en rapprocher ?

6.1 "Les unités d'infanterie et d'artillerie ne peuvent cumuler leurs valeurs de combat". Cela signifie-t-il que les unités d'infanterie et d'artillerie (même empilées) doivent mener un assaut ou un tir séparément mais pas ensemble ?

6.1.1 La ligne de vue est bloquée "si la pente ne se trouve pas au niveau de l'hexagone du tireur ou de l'hexagone de la cible". Par pente, doit-on comprendre une différence de niveau entre deux hexagones ?
Afin de mieux clarifier cette notion de ligne de vue, pourriez-vous indiquer si une unité cible en 2308 peut être atteinte par une unité d'artillerie située en :
2009 ?
2109 ?
2208 ?
2310 ?
2311 ?
De même, une unité cible en 1612 peut-elle être atteinte par une unité d'artillerie située en :
1311 ?
1411 ?
1512 ?
1610 ?
1609 ?

La situation change-t-elle si on inverse la position de la cible et de l'unité d'artillerie ?

6.1.2 Résolution du tir.
Au vu de la table de tirs, ne s'agit-il pas du lancer de 2 dés et non d'un comme écrit ?

Table des effets du terrain.

Les marais bloquent-ils vraiment la ligne de vue ?

Les modificateurs de tir et d'assaut pour les redoutes et retranchements s'appliquent-ils dans les deux sens (de l'intérieur des fortifications vers l'extérieur) ?

Les retranchements par lesquels passent un chemin ou la route ont-ils un statut spécifique pour le mouvement ou le combat (effet facilitateur ou malus) ?

Modificateurs aux dés pour Assaut.
Le modificateur "-2 si une unité en attaque est adjacente..." s'applique-t-il si c'est une unité d'une autre formation qui a effectué un tir ou a engagé un assaut lors de son propre segment ?

Que se passe-t-il si une unité doit reculer en ZdC adverse ? Test de moral ? Perte d'un niveau d'organisation ?


D'avance un tout grand merci pour vos réponses qui contribueront à augmenter mon plaisir historico-ludique en jouant à Jemmapes 1792 !

Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour,

Napobona a écrit:

3.2 Quand il est écrit qu'une Unité non commandée "ne bénéficie pas des capacités de l'ordre de la formation", cela signifie-t-il que l'unité est bloquée (pas de mouvement, pas d'assaut) pour le tour en cours ?
Sinon, quelles sont ses capacités réelles ?

Si, elle peut bouger du potentiel figurant sur le pion, minoré par le malus indiqué dans les règles (-1). Cette mention signifie concrètement qu'une unité non-commandée d'une formation ayant un ordre défensif ne subit pas la réduction de son potentiel de mouvement par 2, et ne bénéficie pas des bonus aux tirs et aux combats. De même, l'unité NC d'une formation en manoeuvre ne bénéficie pas du bonus au mouvement. Enfin, l'unité NC d'une formation offensive ne peut entre dans un hex adjacent à une unité adverse.

4.1.1 La formulation de la règle sous-entend que l'artillerie n'est pas concernée dans l'ordre offensif. Doit-elle également avancer obligatoirement vers l'ennemi de l'intégralité de ses points de mouvement (à moins d'être mise en réserve) ?

Aucune contrainte ne pèse sur l'artillerie : vu l'échelle, elle n'a obligatoirement pas à entrer en ZdC, mais elle peut le faire.

Dans l'ordre offensif, le mouvement vers les unités adverses doit-il se faire en ligne droite (càd par le chemin le plus court, le plus direct vers l'unité adverse la plus proche) et en respectant la ligne d'attaque agencée lors d'une manœuvre précédente ?
Ou est-il permis d'effectuer un mouvement de contournement (par exemple avec la cavalerie) ?

La seule restriction est de se trouver le plus proche possible de l'adversaire à la fin d'un mouvement d'attaque. Dans cette limite, il n'est pas nécessaire de faire un mouvement en ligne droite et un contournement est possible (il peut également être réalisé par des unités en réserve).

Je vais prendre un exemple. Si une unité en mode offensif est, au début de son mouvement, à un hex d'une unité ennemie, et à deux hex d'une autre, elle n'est pas obligée d'avancer d'un hex vers le premier ennemi : elle peut éventuellement utiliser son potentiel de mouvement pour manoeuvrer autour d'une des unités. Sa seule contrainte, sauf si elle est mise en réserve, est de terminer son mouvement adjacente à une unité ennemie.


Dans l'ordre offensif, les unités "en réserve" restent-elles sur place ?
Ou peuvent-elles se déplacer sans devoir absolument se rapprocher des troupes adverses ?

Le deuxième terme de l'alternative est le bon : elles sont libres de leur mouvement (et peuvent être engagées si le joueur le juge bon).

5.3.1 La cavalerie doit-elle charger en ligne droite ?

Non. Une unité a besoin de très peu d'espace pour charger (je ne me souviens plus exactement de la longueur, quelques centaines de mètres, que j'ai trouvée dans bayonets of the Republic) : vu l'échelle, ce n'est que le dernier hexagone avant l'hex de l'unité cible qui doit être clair, et ces deux hex doivent être du terrain plat : c'est la seule exigence qui est liée au terrain, il n'y a pas d'obligation pour la cav qui charge de faire un mouvement en ligne droite.

5.4 Les unités en déroute doivent-elles se déplacer strictement en ligne droite vers leur bord de carte ?
Ou doivent-elles prendre l'itinéraire le plus "économique" en points de mouvement pour s'en rapprocher ?

Le plus économique en principe. Evidemment, si elle est bloquée par une unité ennemie, elle cherchera à l'éviter.

6.1 "Les unités d'infanterie et d'artillerie ne peuvent cumuler leurs valeurs de combat". Cela signifie-t-il que les unités d'infanterie et d'artillerie (même empilées) doivent mener un assaut ou un tir séparément mais pas ensemble ?

Cette exigence ne concerne que les tirs. Pour l'assaut, il n'y a pas de restriction particulière (mais attention une unité ne peut pas dans la même phase tirer et faire un assaut). je ferai sans doute évoluer ce point dans mon prochain jeu : le PC d'une unité d'artillerie sera en parenthèse pour indiquer qu'elle ne peut participer à un assaut en attaque (en revanche, elle peut y participer en défense - sauf si elle est attaquée seule, auquel cas elle est détruite).

6.1.1 La ligne de vue est bloquée "si la pente ne se trouve pas au niveau de l'hexagone du tireur ou de l'hexagone de la cible". Par pente, doit-on comprendre une différence de niveau entre deux hexagones ?
Oui.


Une unité cible en 2308 peut être atteinte par une unité d'artillerie située en :
2009 ? OUI
2109 ? OUI
2208 ? OUI
2310 ? OUI
2311 ? NON
De même, une unité cible en 1612 peut-elle être atteinte par une unité d'artillerie située en :
1311 ? OUI
1411 ? OUI
1512 ? OUI
1610 ? OUI
1609 ? NON

La situation change-t-elle si on inverse la position de la cible et de l'unité d'artillerie ?
Non.

6.1.2 Résolution du tir.
Au vu de la table de tirs, ne s'agit-il pas du lancer de 2 dés et non d'un comme écrit ?
Oui, c'est deux dés.

Table des effets du terrain.

Les marais bloquent-ils vraiment la ligne de vue ?
Bien vu, effectivement, c'est une erreur  Embarassed ...


Les modificateurs de tir et d'assaut pour les redoutes et retranchements s'appliquent-ils dans les deux sens (de l'intérieur des fortifications vers l'extérieur) ?
Non, seulement de l'extérieur vers l'intérieur : c'est en principe l'hexagone en défense qui est pris en compte pour ces modificateurs (certes, il y a une exception pour les changements de niveau de terrain puisqu'il faut alors considérer les hex en attaque et en défense pour savoir qui a l'avantage de la hauteur).

Les retranchements par lesquels passent un chemin ou la route ont-ils un statut spécifique pour le mouvement ou le combat (effet facilitateur ou malus) ?
Non c'est esthétique.

Modificateurs aux dés pour Assaut.
Le modificateur "-2 si une unité en attaque est adjacente..." s'applique-t-il si c'est une unité d'une autre formation qui a effectué un tir ou a engagé un assaut lors de son propre segment ?
Oui, il s'applique car le tir ou l'assaut qui annulerait le malus concerne cette activation.

Que se passe-t-il si une unité doit reculer en ZdC adverse ? Test de moral ? Perte d'un niveau d'organisation ?
Un niveau de désorganisation, ou un pas de perte si elle est en déroute (cf 1.6 in fine).

D'avance un tout grand merci pour vos réponses qui contribueront à augmenter mon plaisir historico-ludique en jouant à Jemmapes 1792 !

Je vois que tu as poussé très loin ton analyse des règles ! N'hésite pas si tu as d'autres questions. Je te signale quelques errata intégrés sur le premier post du sujet. Je te souhaite un bon jeu.

Voir le profil de l'utilisateur
Merci beaucoup pour cette réponse rapide et précise !

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum