L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Bitter Victory - BSO/CeC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Bitter Victory - BSO/CeC le Sam 11 Aoû 2007 - 0:37


Petite présentation du jeu:

- Les cartes évènements ne sont pas autocollantes, elles sont juste pré-découpées et directement prêtes à jouer, il n'y a rien a faire du tout...
- Les règles sont claires et lisibles, on n'oublie presque pas que c'est du Berg hehe...
- La planche unique de pion est rapide à découper, aucun problème... Ce sont des pions simple face, mais en fait on s'aperçoit en lisant les règles que certains pions sont des pions réduits de certaines unités... Si j'avais lu les règles avant de découper, je les aurais collés au verso car cela ne me gène pas de monter des pions double face, mais bon... Tout est facilement jouable en simple face...
- j'ai acheté plein de petits dés car il en faut un grand nombre pour les combats (système tres amélioré d'un "roll to hit")

Quelques photos:

Le setup



Les pions blancs sont face-cachée et ne seront retournés qu'après un contact (garnisons italiennes et cadres allemands)

Zoom sur les zones de débarquement


Zoom sur la pointe ouest


Mes photos ne sont pas terribles mais bon, cela donne une idée...
C'est pour moi le DTP de l'année 2006. Je compte refaire une partie bientôt en utilisant quelques unes res regles de Blackshirt.

If faut toutefois noter que Berg offre un tres mauvais support sur ce jeu et qu'il faut se débrouiller tout seul sur certains points de règles...

Desaix

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestafette.net

2 Re: Bitter Victory - BSO/CeC le Mer 15 Aoû 2007 - 0:46

Donc la guerre commence en Sicile...

Voici les forces de débarquement en positions initiales...


Tour 1 : Débarquements

Les alliées débarquent facilement, les faibles garnisons italiennes se dispersent rapidement sans offrir de grand résistance...
Les forces anglo-canadiennes sont surprises de voir des troupes italiennes en ordre autour de Syracuse et après quelques escarmouches ne se décident pas à lancer une attaque d’envergure avant l’arrivée des blindés...
Les américains rencontrent peu de résistance et se déploient les long de la cote vers l’ouest avec pour objectif la prise de la pointe de l'ile : Marsala et Trapani.
Les maigres forces italiennes reculent et fondent devant les américains le long de la cote se replient lentement vers Marsala en essayant de freiner l'avance Us dans les terrains accidentés...
Les forces allemandes se déplacent vers l'est de l'ile et commencent à se concentrer derrière Syracuse... Quelques troupes restent déployées avec des forces italiennes dans les terrains difficiles de l'intérieur des terres afin d'empêcher les alliées d'avancer en profondeur...

Positions à la fin du tour 1:


Tour 2 : la pluie se met à tomber...
Sous la pluie, les allemands reprennent l'initiative et se risquent à lancer de petites contre-attaques au centre de l’ile à partir de l'intérieur des terres, harcelant les troupes américaines... Peux de résultats, mais des troupes américaines sont immobilisées pour défendre leur flanc… Le gros des troupes allemandes continue à se concentrer derrière Syracuse alors que quelques maigres renforts arrivent de Messine...
Les italiens se dispersent toujours face à l’ennemie mais certains s'accrochent au terrain pour freiner l'avance américaine vers l'Ouest...

La pluie ralentit peu les alliés qui continuent leur progression suivant les routes et prennent Syracuse facilement mais sont stoppés par les blindées allemands déployées derrière les rivières de l’autre coté de la ville... De féroces combats s'engagent et les anglo-canadiens essuient des pertes et concentrent leurs troupes en préparation d'une grande offensive...
Les américains continuent doucement leur avance face aux italiens le long de la cote. La boue ne leur permet toutefois pas de contre-attaquer sérieusement les pourtant faibles troupes allemandes et italiennes à l’intérieur des terres, celles ci restent une menace sur le flanc...

Positions a la fin du tour 2:


.../...

Tour 3 : Violents combats

Les allemands prennent l'initiative et attaquent vigoureusement le flanc américain, infligeant de lourdes pertes. Les marines doivent se replier vers les plages.
Près de Syracuse les allemands tentent de prévenir la grande attaque anglo-canadienne par un brutal assaut de chars infligeant de très lourdes pertes et repoussant légèrement les alliées... Mais cela ne suffira pas...
Au sud-ouest sur les crêtes, derrière Vizzini, les anglais sont bloqués depuis plusieurs jours par une concentration de troupes italiennes. Une manouvre de contournement est effectuée et, attaqués sur plusieurs fronts, les italiens commencent à céder, infligeant toutefois de lourdes pertes aux anglais...

La réaction des Alliés est drastique... Les américains changent de priorité pour un nettoyage de l'intérieur des terres et une attaque sur Palerme. La progression le long de la coté est ralentie par un réassignement des troupes vers les nouveaux objectifs et par une forte résistance italienne. Malgré le débarquement de commandos en support, l’avance sur la cote est stoppée et les américains commencent à y subir des pertes.
Les premières unités de blindés US réassignées vers l'intérieur des terres attaquent les forces de l'axe, faisant disparaitre les quelques unités italiennes supportant les allemands. Ces derniers affaiblis reculent maintenant vers l'est...
Las anglo-canadiens lancent leur grande offensive contre la ligne de défense allemande derrière Syracuse et pulvérisent littéralement le flanc gauche de celle-ci par une terrible attaque de blindés (2 carte chars jouées d'un coup, 18 dés à l'attaque!). Après de très lourdes pertes les allemands reculent les restes de leur flanc gauche.

Situation à la fin du tour 3 :


Tour 4: Replis de l'Axe

Les alliés continuent sur leur lancée et les anglais enfoncent maintenant l'aile droite allemande qui cède à son tour et recule pour essayer de reformer un front autour de Catania. Les anglais finissent aussi par passer la crête au sud ouest mais laissent des unités italiennes se replier...
Les américains, avec les blindés revenus des opérations le long de la cote, encerclent une des contre-attaques allemandes trop avancée vers les plages et infligent de très lourdes pertes. Les unités de l'Axe affaiblis parviennent toutefois à se sortir de là et à reculer vers leurs lignes...
L'avance américaine le long de la cote ne progresse plus mais les dernières unités italiennes de défense y sont presque toutes anéanties...
Les italiens déploient quelques faibles unités en écran pour freiner une attaque éventuelle sur Palerme qui est maintenant menacé...
Les allemands reculent et se reforment autour de Catania mais y sont très affaiblis... Une contre-attaque de blindés allemands dans l'intérieur des terres stop net et endommage lourdement une des colonnes américaines, desserrant ainsi l'étau qui se resserre sur Palerme...

Situation à la fin du tour 4 :



Commentaires :
- J’ai plutôt mal joué jusqu’à la, surtout l’Axe dans les premiers tours. La compréhension du terrain et des possibilités est vraiment important pour les deux camps…
- Les pions sur le coté de la carte sont les pertes (les italiens sont en vert pale)
- Cela va être très dur pour l’Axe de tenir jusqu’au tour 12…

.../...

Tour 5: La pluie revient…

Les allemands en profitent à nouveau pour reprendre l'initiative...
A l'ouest une solide ligne de défense semble maintenant en place devant Catania grâce à l'arrivée de petits renforts italiens et allemands.
Les panzers allemands décident donc de continuer à décimer la colonne américaine se dirigeant vers Palerme attaquée le tour dernier dans le centre de l'ile. Les allemands ne parviennent pas à la détruire complètement mais infligent à nouveau de lourdes pertes, rendant maintenant inoffensifs les restes de cette colonne...
A l'est, un changement de stratégie est décidé pour les troupes de l'Axe: Marsala et Trapani seront abandonnés avec des garnisons minimales et toute les troupes convergeront pour défendre Palerme.

Ce tour ci les américains réorganisent leur unités mises à mal lors des précédents combats et continuent leurs poussées le long de la cote et a l'intérieur des terres vers Palerme.
Le long de la cote la dernière poche de résistance importante italienne est détruite et les blindés US font leur jonction avec les commandos maintenant à cours de ravitaillement. La colonne Alpha, sur la route de Prizzi, continue à se heurter aux italiens et ne parvient pas à avancer vers Palerme malgré les dommages occasionnés à l'ennemi.
La colonne Beta, gravement endommagées par la contre attaque des blindés allemands, se replie et est renforcée par quelques blindés en attendant l'arrivée des infanteries toujours occupées à combattre des poches de résistance italiennes dans l’intérieur.
Les anglais, sur le coté est, continuent leur assaut en masse contre la ligne de défense de l'Axe devant Catania. Ils commencent aussi un débordement vers l'intérieur qui n'aboutit pas complètement du fait des pluies et de la boue. Les combats continuent et la ligne de l'Axe ne tiendra pas longtemps à ce rythme de perte.

Situation à la fin du tour 5 :


Desaix

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestafette.net

3 Re: Bitter Victory - BSO/CeC le Lun 3 Déc 2007 - 21:00

Bonsoir,

Comment est ce jeu par rapport à celui d'AP ? Même taille ?

>>>> Jonas

Voir le profil de l'utilisateur http://www.errata.fr

4 Re: Bitter Victory - BSO/CeC le Mar 4 Déc 2007 - 3:27

Pour la taille,de mémoire, j'ai joué au BSO il y a près d'un an, la carte est plus grande, ce qui évite les embouteillages du AP.

Il y a un peu plus de pions mais la durée de jeu est sensiblement la même que celle du scénario de base du AP.


J'ai joué aux deux avec le même partenaire et on en était arrivée aux conclusions suivantes :
- Les deux sont amusants, sans lourdeur inutile.
- Les pions AP sont plus jolis, mais la carte BSO est mieux.
- L'AP a une meilleure durée de vie (chaque scénario est presque un nouveau jeu).
- Le BSO est plus orienté jeu, l'AP plus simulation.
- Pour le même prix, AP fournit une boîte et des pions.

Si tu dois n'en choisir qu'un, sans hésiter, le AP.
Mais le BSO est vraiment très agréable à jouer.

Mon rêve : le AP adapté sur la carte du BSO.

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: Bitter Victory - BSO/CeC le Mar 4 Déc 2007 - 8:29

Je n'ai pas joué la version AP, mais elle ne me tente pas du tout...
J'aime beaucoup la manœuvre et la version BSO a une grande et belle carte avec beaucoup de manœuvre... Et les cartes-évènement sont vraiment super sympa en jeu...
Donc si il ne faut en prendre qu'un cela sera le CEC/BSO pour moi hehe...

Coté simulation, je ne peut pas dire, je ne suis pas vraiment un specialiste sur ce sujet... Le jeu est vraiment très sympa a jouer...

Il y a deux ou trois petites règles en plus sur le système qui font leur apparition dans Blackshirt (ce dernier est toutefois très moyen)...
Il y a toutefois quelques petites questions de règles qui restent en suspend mais Richard Berg ignore royalement toute demande sur ce sujet sur Consim... Son attitude m'a un vraiment déçu...

J'ai écrit une ou 2 petites règles qui améliorent cela un peu, il faudrait que je post ça quelque part peut être...

Desaix

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestafette.net

6 Re: Bitter Victory - BSO/CeC le Mar 4 Déc 2007 - 19:45

Bonsoir,

personnellement, le jeu d'AP ne m'a pas fait une grosse impression (mis à part les pions). Donc un autre jeu sur le sujet pourrait me tenter...

>>>> Jonas

Voir le profil de l'utilisateur http://www.errata.fr

7 Re: Bitter Victory - BSO/CeC le Mar 4 Déc 2007 - 22:53

Ce qui m'avait plu dans le AP, plus que le système de jeu assez classique (American triumphant, Alsace 45, Gazala 42 & Red god of war) proche de A victory lost, c'était les différents scénarios qui permettent d'explorer beaucoup de possibilités (débarquement plus tôt, plus tard, sur d'autres points de la côte, plus ou moins d'engagement allemand etc..)

Si tu n'as pas accroché au AP essaie le BSO, je suis curieux d'avoir ton avis.
Objectivement les deux jeux sont très proches, en encombrement, temps de jeux, complexité, prix, et même titre Very Happy.
Le système BSO est plus ludique (les cartes -à jouer- sont bien pensées) et peut-être plus amusant, mais le AP a une meilleure rejouabilité.

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: Bitter Victory - BSO/CeC le Mar 4 Déc 2007 - 23:01

Juste sur la rejouabilité, moi je suis très satisfait du BSO, deja 3 parties et j'en ai 2 de prévues durant les fêtes...
En plus c'est assez simple comme règle et attrayant avec ses cartes donc facile a utiliser pour une initiation au wargame...

Bon l'idée germe la... Et si on adaptait les scénarios de la version AP au jeu BSO ? Comme ça on aurait le meilleur des 2 mondes ?
Je n'ai pas la version AP... Est-ce possible vous pensez ?

Desaix

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestafette.net

9 Re: Bitter Victory - BSO/CeC le Mer 5 Déc 2007 - 0:06

C'est faisable je pense. Je vais vérifier s'il n'y a pas d'unités supplémentaires dans le AP. Sinon il faudra dessiner qq pions.

Voir le profil de l'utilisateur

10 Re: Bitter Victory - BSO/CeC le Mer 5 Déc 2007 - 9:15

Pas de problème pour des pions en plus je peux faire ça si besoin...

Je vais mettre ensemble les 2-3 nouvelle règles de Blackshirt et mes petite règles maisons... Cela fera une page max...

Desaix

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestafette.net

11 Re: Bitter Victory - BSO/CeC le Mer 12 Déc 2007 - 9:34

Je viens de commencer à passer a travers mes notes sur BV-BSO...Je devrais poster des petites règles maison le weekend prochain...

Je vais surement jouer a nouveau a ce jeu durant les vacances de Noël... Oprheas, tu crois que tu pourrais avoir un scénario de la version AP adapté pour BSO d'ici la?

Desaix

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestafette.net

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum